Zouaves pontificaux (1860-1871)

Votre ancêtre a combattu au service de la papauté au XIXe siècle ? Découvrez ses années de service.

  • Archives privées et familiales


Liste nominative des soldats français et étrangers engagés au service du Pape Pie IX entre 1860 et 1871

Créé le 1er janvier 1861 sur le modèle des troupes de zouaves de l'armée française, dont l'uniforme exotique est très populaire au XIXe siècle, le bataillon des zouaves pontificaux, devenu régiment au 1er janvier 1867, est constitué de volontaires, majoritairement français, belges et néerlandais, mais aussi québécois, suisses ou américains, venus défendre l'État pontifical, dont l'existence est menacée par la réalisation de l'Unité italienne au profit du Piémont. Son histoire est liée à la dernière décennie de l'État du Saint-Siège (1860-1870).


Après avoir résisté contre les troupes garibaldiennes, le régiment est licencié le 21 septembre 1870 à la suite de la disparition des États pontificaux. Après la chute de Rome, les zouaves sont rapatriés à Toulon et leur lieutenant colonel, Athanase de Charette, obtient du Gouvernement de Défense nationale - qui a succédé à Napoléon III - de servir en tant que corps franc. Les Zouaves deviennent alors la Légion des Volontaires de l'Ouest.


Ils refuseront de participer à la répression de la Commune de Paris pour n'avoir pas à tirer sur des Français. Ces bataillons seront dissouts le 13 août 1871.

Sources
  • Archives privées et familiales

Liste nominative des soldats français et étrangers engagés au service du Pape Pie IX entre 1860 et 1871

Indiquez votre adresse e-mail

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour accéder à votre compte Filae

create