Tués et blessés - Campagne de France (1814)

Votre ancêtre a fait partie des derniers bataillons à défendre Napoléon Ier ? Découvrez ses faits d'armes.

  • Service Historique de la Défense


Liste nominative des officiers de la Grande Armée et des soldats de la Garde Impériale tués, blessés, fait prisonniers ou disparus au cours de la campagne du 1er janvier au 5 avril 1814

La campagne de France est la fin de la guerre liée à la Sixième Coalition, qui se déroule de janvier à avril 1814 et pendant laquelle Napoléon Ier tente d'éviter ou d'arrêter l'invasion de la France et de conserver son trône.


Le front s'étale sur les frontières de l'est (contre les troupes anglaises, russes, prussiennes, suédoises et autrichiennes) et les frontières pyrénéennes (contre les troupes anglaises, espagnoles, portugaises et siciliennes). Un troisième front dit ""du Rhône"" permet aux troupes autrichiennes de s'emparer de Genève, de la Savoie, de Lyon et de sa région.


Malgré plusieurs victoires et après l'entrée des troupes prussiennes et russes dans Paris le 31 mars 1814, ses principaux maréchaux refusant de continuer les combats, l'empereur abdique le 6 avril 1814 et part en exil à l'île d'Elbe. Cette campagne fit environ 65 000 victimes parmi les soldats français.


Près de 9000 d'entre eux étaient des officiers de la Grande Armée et des soldats de la Garde Impériale.

Sources
  • Service Historique de la Défense

Liste nominative des officiers de la Grande Armée et des soldats de la Garde Impériale tués, blessés, fait prisonniers ou disparus au cours de la campagne du 1er janvier au 5 avril 1814

Indiquez votre adresse e-mail

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour accéder à votre compte Filae

create