Faire sa généalogie, c'est uniquement retrouver ses ancêtres directs ? Pas tout à fait surtout si vous désirez écrire une biographie complète. Impossible de découvrir l’histoire familiale sans évoquer les frères et sœurs !

 

Un objectif : reconstituer la famille !

famille au 19e siècleVous pensez que votre ancêtre est le premier à partir de sa région natale ? Sauf qu'en élargissant vos recherches, vous vous apercevez qu'avant lui des oncles et tantes ont déjà migré vers cette région d'adoption. Cette découverte change complètement l'histoire familiale !

Vos ancêtres avaient combien de frères et sœurs ? A quel âge sont-ils décédés ? Se sont-ils mariés ? Ont-ils eu des enfants ? Quelles étaient leurs professions ?  Des questions intéressantes non ?

Plus vous reculez dans le temps et plus il faudra chercher les frères et sœurs pour retrouver vos ancêtres. Pourquoi ? Les archives sont de plus en plus muettes et n'indiquent pas clairement les filiations. Les actes de baptêmes, de mariages ou de sépultures des frères et sœurs peuvent receler une information capitale comme le grand-père qui est parrain ou présent !

Quels documents faut-il consulter ?

Vous pensez trouver un document qui fournit une liste complète ? Il existe quelques archives mais elles sont rares et limitées à certaines périodes. 

Le livret de famille

Livret de famillePensez au livret de famille qui apparaît en France à partir de 1877. Ce précieux document doit contenir toutes les naissances des enfants et même leurs décès pour les plus jeunes.

Le livret de famille est conservé par la famille :  A vos tiroirs et demandez à vos proches…

Les recensements de population

recensement de populationLes recensements indiquent les personnes du foyer, soit pour une famille, les parents, les enfants et aussi parfois d’autres membres de la famille ou des employés…

Il faut cependant connaître la commune de résidence et chercher les personnes dans les pages du recensement. Cette recherche est d'autant plus ardue que la commune est grande. La tâche est facilitée avec les indexations des recensements de 1872 et 1906 par Filae. Il suffit de saisir un simple nom de famille pour accéder à la page !

Attention, tout de même, le recensement est une photographie à un instant T : les enfants décédés, habitant ailleurs et pas encore nés n'apparaissent pas !

D’autres archives…

archives SNCFDes dossiers de personnels peuvent donner la liste des enfants comme parfois les matricules des marins ou les dossiers de cheminots.

Les matricules des marins sont conservés dans les centres d’archives du service historique de la Défense ou aux archives départementales. Les dossiers de cheminots sont stockés au Centre d'archives du personnel de la SNCF à Béziers.

Les archives notariales [série E aux archives départementales) fournissent aussi des indications précieuses comme les inventaires après décès et partages qui nomment les enfants. Vous avez aussi les tutelles et curatelles.

Et des indications

Vous trouverez aussi parfois l’indication du nombre d’enfants dans les matricules militaires ou dans la presse notamment pour les médaillés des familles nombreuses. L'état civil de vos ancêtres est une source : regardez bien les témoins et personnes présentes  : un frère, une tante...

Préparer ses recherches dans l’état civil

Avant de vous lancer, posez-vous quelques questions pour mieux cibler vos recherches !

Frères et soeursQuand vos ancêtres se sont-ils mariés ?

En connaissant la date de mariage, vous allez ainsi réduire la période de recherche puisqu’il faut généralement chercher les naissances après. Regardez bien si l’acte ne fait pas mention d’un enfant né avant le mariage et légitimé par cet acte. L’âge du couple est important surtout celui de l’épouse. Plus la mariée est jeune et plus le nombre d’enfants potentiels est grand.

Quand les époux sont-ils décédés ?

Il convient de ne plus rechercher de naissance après le décès de l’épouse en âge de procréer. Regardez les naissances du jour même du décès ou dans les jours précédents. Les décès suite à un accouchement sont assez fréquents.

Si c’est le mari qui décède, on peut rechercher jusqu’à 9 mois après. Il n’est pas rare de trouver des actes de naissances où le père est indiqué décédé. Si les époux meurent âgés, une recherche large jusqu’à 50 ans environ pour les femmes peut être lancée. Des femmes accouchent à plus de 45 ans.

Où chercher ? Vos ancêtres sont-ils sédentaires ou voyageurs ?

Les communes où vos ancêtres naissances, se marient, décèdent ou résident sont des lieux potentiels de recherche. Rien n'est à négliger : les recherches sont bien sûr plus simples si vos ancêtres sont sédentaires ou au contraire difficiles s'ils se déplacent sans cesse. En notant précisément chaque lieu, vous allez faciliter vos recherches.

Lancer une recherche !

Si des relevés ou des indexations filiatives existent sur Filae, vous pouvez saisir les noms des conjoints. Les naissances des enfants vont apparaître et même des décès et des mariages ! Notez aussi que l'indexation est filiative pour l'état civil des Pyrénées-Atlantiques.

Lancez des recherches sur le nom de famille sans mettre de prénoms.  Bien sûr, le nombre de résultats dépendra de la commune et du nom (rare ou fréquent).  Pour limiter les résultats, vous pouvez par exemple limiter l'affichage à l'état civil et aux naissances grâce aux filtres de recherche. Vous devrez bien sûr regarder chaque acte afin de vérifier les parents et notez les détails si c'est bien un membre de votre famille.

Attention à l'orthographe ! Le nom de chaque enfant peut être écrit différemment.  Nous consacrons un article à ce sujet : un nom, des orthographes comment s’y retrouver ?

Recherches de naissances

Dans cet exemple, nous recherchons les naissances des enfants de Florimond Balichon et Clotilde Pasquier après 1869, année de leur mariage. Camille apparaît deux fois car deux sources existent : son acte de naissance bien sûr mais aussi son acte de mariage où sa naissance est indiquée.

Vous aviez déjà la liste des frères et soeurs ? La recherche des actes est facilitée mais attention, lancez aussi des recherches sans prénom. Vous pourriez trouver des naissances d'enfants morts nés et sans prénom...

Et les demi-frères et soeurs ? Lorsque votre ancêtre est veuf ou veuve, pensez qu'il peut se remarier et donc avoir d'autres enfants. Il faudra donc compléter la fratrie ! Mais avant, cherchez un éventuel mariage (peut-être indiqué dans l'acte de décès). Pour cela, réalisez une recherche au nom de la personne et en filtrant uniquement les mariages.