Personnes anoblies (1270-1868)

Votre ancêtre a reçu des lettres de noblesse ? Découvrez les raisons de son anoblissement.

  • Dictionnaire des anoblis et listes des familles ayant fait modifier leur nom, issues des Registres de la Cour des Comptes et de la Cour des Aides; par François Godet de Soudé, maître à la Cour des Comptes


Répertoire nominatif des 9000 personnes anoblies par le rois de France depuis le XIIIe siècle

L’anoblissement est un acte formel de promotion d'une personne par la volonté d'un souverain, provoquant un changement d'état social en lui conférant la noblesse.


L'anoblissement par les rois de France est connu depuis le XIIIe siècle, les premières d'anoblissement conservées étant conférées par Philippe III le Hardi en 1271 à son argentier Raoul et à son barbier Philippe Labrosse. Avec les premiers anoblissements spécifiés par un acte écrit, les rois de France se sont réservé le droit de créer la noblesse et d'ériger des fiefs en titre.


A partir de 1339, sous Philippe VI de Valois, les lettres d'anoblissement doivent être visées par la Chambre des comptes, et plus tard doivent être enregistrées au Parlement et à la Cour des aides.


Les derniers anoblissements en France datent du règne de Napoléon III. À l'intérieur de la noblesse française, on peut distinguer en France les familles anoblies par lettre, par charge et par fonction. Certaines charges conféraient la noblesse personnelle à leur titulaire, sans être héréditaire.

Sources
  • Dictionnaire des anoblis et listes des familles ayant fait modifier leur nom, issues des Registres de la Cour des Comptes et de la Cour des Aides; par François Godet de Soudé, maître à la Cour des Comptes

Répertoire nominatif des 9000 personnes anoblies par le rois de France depuis le XIIIe siècle

Indiquez votre adresse e-mail

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour accéder à votre compte Filae

create