Légion d'Honneur (1802-1814)

Découvrez si l'un de vos ancêtres fut parmi les premiers récipiendaires de la Légion d'Honneur.

  • Etat général des membres de la Légion d'Honneur


Etat général nominatif numérisé des membres de la Légion d'Honneur, de l'origine à l'Empire (1802-1814)

L’ordre de la Légion d’honneur est créée le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte afin de récompenser les mérites éminents rendus à la Nation. Avec la disparition de l'Ordre de Saint-Louis en 1792, les soldats et les civils, dans un souci d'égalité, ne voyaient plus leurs services reconnus par la communauté nationale. Considérant que l'on ""gouverne les peuples avec des hochets"", Bonaparte décida de recréer un ordre national valorisant les citoyens et, partant, de reconstituer une ""aristocratie du mérite"".


A l'origine, il existait 4 classes : légionnaire, officier, commandant et grand officier. Une pension annuelle, insaisissable, était liée à la promotion dans l'ordre. Son montant était important puisqu'un légionaire recevait 250 francs or, un officier 1000 francs or, un commandant 2000 francs or et un grand officier 5000 francs or.


Les premiers récipiendaires furent des militaires. Mais des civils furent aussi promus.


A la suite des incendies de la Commune, les dossiers des récipiendaires sous l'Empire ont disparu. Heureusement, un Etat général avait été dressé. Sans lui, la mémoire des premiers officiers de la Légion d'Honneur aurait disparu.

Sources
  • Etat général des membres de la Légion d'Honneur

Etat général nominatif numérisé des membres de la Légion d'Honneur, de l'origine à l'Empire (1802-1814)

Indiquez votre adresse e-mail

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour accéder à votre compte Filae

create