Guillotinés de la Révolution Française

Votre ancêtre fut victime de la Révolution Française ? Découvrez s'il fut guillotinés.

  • Archives Nationales


Compilation nominative des personnes condamnées à la guillotine, nobles ou roturiers, lors de la Révolution française

Pour créer une cohésion autour de la nouvelle société qu'elle tente d'imposer, la Révolution française doit se trouver des ennemis. Pour se victimiser et ainsi faire pencher l'opinion en sa faveur, elle va faire des victimes.


Tout d'abord, les représentants de l'Ancien Régime, serviteurs réels de la monarchie, ou ceux qui peuvent office de valets des Bourbons. Mais bien vite, l'Europe étant coalisée contre la France, les armées étrangères étant aux frontières, la terreur s'empare des révolutionnaires. Ils vont à leur tour imposer la Terreur. Plus un seul cheveu ne doit dépasser. Sinon, c'est la tête entière que l'on passe sous le fil de la Veuve. Alors, il ne sera plus seulement question des nobles ou des représentants du pouvoir passé.


Artisans, ouvriers, soldats, parfois authentiquement patriotes, mais ayant la mauvaise habitude de faire connaître leur mécontentement un peu trop fort, passent en jugement, que l'on qualifierait aujourd'hui d'arbitraire (les accusés n'ont pas le droit d'être représentés par un avocat par exemple) et sont très souvent condamnés à la peine capitale, la guillotine.

Sources
  • Archives Nationales

Compilation nominative des personnes condamnées à la guillotine, nobles ou roturiers, lors de la Révolution française

Indiquez votre adresse e-mail

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour accéder à votre compte Filae

create