Qui n'a pas au moins un ancêtre artisan ? Retrouvez ceux de Paris à la fin du XIXe siècle.

  • Annuaire officiel des fabricants à Paris en 1886.


Annuaire nominatif de 112 000 artisans, commerçants, professions libérales et petits industriels officiant à Paris en 1886.

En 1886, en dépit des grands travaux d'urbanisme, le nouveau Paris du Baron Haussmann coexiste encore avec l'ancienne capitale des siècles précédents.


La ville est une fourmilière. C'est la Belle Epoque, les petits métiers foisonnent et permettent à tous d'exercer leur talent. La Troisième République est industrieuse. Tout est produit sur place ou presque. Les Grands magasins existent mais sont rares et chers, réservés à une élite bourgeoise. Paris est surpeuplé, et plus encore sa proche banlieue : il faut nourrir, loger, blanchir, vêtir, soigner, amuser tout ce petit peuple.


Plus de 112 000 petits fabricants, commerçants, artisans, spécialistes s'y attèlent. Un annuaire officiel permet à tous de s'y retrouver parmi ce petit monde des boulangers, des épiciers, des marchands de vin, des tailleurs, des fleuristes, des coiffeurs, des bouchers, des chausseurs, des blanchisseurs, des médecins.

Sources
  • Annuaire officiel des fabricants à Paris en 1886.

Annuaire nominatif de 112 000 artisans, commerçants, professions libérales et petits industriels officiant à Paris en 1886.

Indiquez votre adresse e-mail

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour accéder à votre compte Filae

create