Pauline Katz, une optante

En 1872, Pauline Katz opte pour la nationalité francaise, comme nous le révèle le bulletin des lois. Le document indique que cette femme de 54 ans, veuve Levy, est né le 23 mai 1818 à Cernay en Alsace. La déclaration est faite le 15 juillet 1872 alors que Pauline réside à Paris.

optant à la nationalité

Les optants

Après la désastreuse défaite de la France qui met fin à la guerre franco-prussienne de 1870-1871, les deux belligérants signent le 10 mai 1871 le traité de Francfort.

Ce traité oblige la France à céder à l’Allemagne toute l’Alsace (à l’exception du territoire de Belfort) et une partie de la Lorraine. Une clause du traité demande aux Alsaciens et aux Lorrains nés dans les zones annexées de choisir entre les deux nationalités. Ceux qui veulent conserver la nationalité française doivent alors quitter définitivement leur terre natale, désormais allemande…

Toutes les personnes qui ont optées pour la nationalité française, ont été enregistrées et inscrites dans le bulletin des lois.

Grâce à l’indexation de ce précieux document, il est facile de retrouver une trace puisque la date et le lieu de naissance sont indiquées ainsi que le lieu de résidence.

Pauline Katz épouse Levy

Pour en savoir plus sur Pauline, il suffira de chercher son acte de naissance à Cernay pour connaître le nom de ses parents : Mathias Katz et Seurette Dreyfus. Une simple recherche Pauline Katz avec pour conjoint Levy nous fournit quelques résultats. Nous découvrons qu’il existe deux Pauline Katz mariées à un Levy. Toutes les deux optent d’ailleurs pour la nationalité française.

L’autre Pauline est née le 3 mars 1842 à Durmenach et réside à Belfort en 1872. Elle a épousé Marc Levy le 3 avril 1866. Attention donc aux homonymes car nous avons bien là deux histoires différents à écrire !

Celle qui nous intéresse a épousé Moïse Levy le 29 décembre 1841 à Mulhouse. Nous avons aussi à notre disposition un ban rédigé le 5 décembre 1841 dans la même ville.

Une trace de Pauline à Paris ?

Pauline réside à Paris en 1872. Est-elle restée à Paris ? Y est-elle décédée ? 9 résultats apparaissent. C’est avec impatience que nous cliquons afin de découvrir les actes.

Surprise ! Le premier acte concerne un décès, le 17 septembre 1910 à Paris 10e. Nous retrouvons l’homonyme, née à Durmenach et épouse de Marc Levy !

Bingo ! Le 2e acte est le bon. Pauline Katz est décédée le 28 février 1904 à Paris 8e. L’acte précise qu’elle est rentière et décédée à son domicile 21 rue de Marignan. Un détail qui a son importance, il est précisé qu’elle est veuve de Moïse Levy dit Lémann.

décès de Pauline Katz à Paris

Pauline Katz rentière ? Elle devait donc posséder quelques biens. A-t-elle laissé un testament ? Un acte notarié réglant sa succession doit exister. Il conviendra donc de fouiller les documents des notaires, l’occasion de pousser la porte des archives… Une succession et donc des héritiers ! L’acte notarié devrait les indiquer : enfant(s), petits enfants, d’autres membres de la famille ou simplement des proches ?

Il reste aussi à devenir quand et où son époux Moïse Levy est décédé et si le couple a eu des enfants…