Forums

 
LECOINTRE GERMAINE - Filae.com
S.Basoge
LECOINTRE GERMAINE
Envoyé le: mercredi 14 avril 2010 07:45


Inscrit le: 11/03/2005
Messages: 53
Bonjour, je recherche une personne pouvant aller au AD pour essayer de trouver le dossier d'une enfant assitee matricule 123534 categorie T
nee le 14 aout 1896 declaree a la DASS le 26 aout 1896 place en nourrice a l'age de trois ans chez madame baude ou Bond femme tellier a Auffin a cote de Montreuil le 6 juillet 1899 arrive a Le parqc son collier a ete coupe le 26 sptembre 1902.Tout ceci concerne Germaine Lecointre.
Merci d'avance pour ce que vous pourrez Faire
abasoge@wanadoo.fr
Sylvie
Maryse
LECOINTRE GERMAINE
Envoyé le: mercredi 14 avril 2010 12:49



Inscrit le: 20/08/2003
Messages: 4 033
J'aére votre texte

Bonjour,

je recherche une personne pouvant aller au AD pour essayer de trouver le dossier d'une enfant assitee matricule 123534 categorie T
nee le 14 aout 1896 declaree a la DASS le 26 aout 1896 place en nourrice a l'age de trois ans chez madame BAUDE ou BOND femme tellier a Auffin a cote de Montreuil le 6 juillet 1899, arrive a Le parqc son collier a ete coupe le 26 sptembre 1902.
Tout ceci concerne Germaine Lecointre.

Merci d'avance pour ce que vous pourrez Faire

abasoge@wanadoo.

Pouvez-vous donner plus de détail a ce qui est en noir ? Il n'y a pas de département et la 2ème partie n'est pas claire.

Sylvie


Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots..»
Martin LUTHER KING (1929 -1968)
S.Basoge
LECOINTRE GERMAINE
Envoyé le: jeudi 15 avril 2010 04:42


Inscrit le: 11/03/2005
Messages: 53
Bonjour, Auffin est sur le departement 62.Pour le collier les enfants de la DASS portaient un collier qu'on leur retiraient qu'a l'age de 6ans.Je peus eventuellement faire parvenir lme documents que je possede.Merci Sylvie
Maryse
LECOINTRE GERMAINE
Envoyé le: jeudi 15 avril 2010 07:35



Inscrit le: 20/08/2003
Messages: 4 033
Bonjour,

Merci et j'ai appris au moins une chose avec le collier de l'enfant.

Mais c'est le décret du 19 janvier 1811 qui apporte les modifications les plus importantes et constitue, durant tout le XIXe siècle, le code de référence. Dans son article premier, le décret définit les catégories d'enfants.

Pour recevoir les enfants dits trouvés, un hospice est désigné dans chaque arrondissement. on doit y aménager un tour et constater les dépôts dans un registre. De plus les hospices sont chargés de la fourniture de layette et des dépenses relatives aux enfants restés dans l'hospice. Les frais de nourrices et de pension sont à la charge de l'État et des communes. Les enfants les plus jeunes sont mis dès que possible en nourrice jusqu'à 6 ans.

La loi du 27 juin 1904, relative au service des enfants assistés est la base de la législation actuelle. Elle abroge toutes les lois précédentes. Elle instaure un secours aux familles afin de réduire les abandons ; elle facilite l'admission au secret des enfants pour réduire l'infanticide ; elle augmente les pensions versées aux nourrices.

Désormais, les enfants seront déclarés «Pupilles de l'État».


Il n'est pas rare de rencontrer, au cours de ses recherches, un enfant trouvé. Certains enfants abandonnés ont été déposés par des parents connus malades ou en difficulté, ou encore avec un mot donnant leurs filiations. Il faut donc compulser minutieusement les archives de l'hôpital (en série G )ou de l'administration des enfants assistés pour ne pas passer à côté d'un indice crucial.

En Province, il faut consulter la série X des Archives Départementales qui conservent les archives de l'Assistance Publique de 1800 à 1940.


Ces enfants trouvés sont placés dans des familles nourricières et ils portent au cou un collier plombé indiquant leur n° d'enfant trouvé. Le maire de la commune d'accueil est censé vérifier régulièrement, dans les familles, l'état du collier pour le remplacer s'il est usé afin qu'aucun enfant ne puisse le perdre (voir aux A.D la liste des familles nourricières)

........Une généalogie n'en est pas fausse pour autant : ce qui importe, c'est surtout quelle a été la vie de cet enfant et de ses descendants, et cette vie dépend de son éducation, des personnes qui l'ont élevé et constitué son entourage... et dans le cas des enfants abandonnés, des parents nourriciers, même s'ils n'ont pas donné leur sang à l'enfant.


Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots..»
Martin LUTHER KING (1929 -1968)
Répondre |  | 

Aller au forum