Forums

 
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15 - Filae.com
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 13:23



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
lycée Pothier de 09/1984 à 06/1988
lycée benjam 09/1988 à 06/1989



ma Mère est à la Chapelle et mon Frère à Fleury

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Gerard.B1000
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 13:24



Inscrit le: 10/02/2008
Messages: 3 260
Bonjour Benedicte,Joelle et tout les amis de la file.

Je viens de trouver un "Hardier" dans mes ancetres,

De quel metier s'agit il Question

Amitiés Gerard.
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 13:26



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301

pour Gérard hardier
nm (har-dié, h aspirée)

* Nom, en certaines parties de la Lorraine, du berger, du pâtre.



patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Gerard.B1000
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 13:34



Inscrit le: 10/02/2008
Messages: 3 260

Bonjour Christophe.

Merci pour ta réponse,mon ancetre est originaire de Brouennes dans la Meuse.
A + Gerard.
M.Bousquet003
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 15:09



Inscrit le: 14/08/2004
Messages: 1
Phéodiste. Actuellement on parle de feudiste, spécialiste du droit féodal.
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 16:00



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour,Mireille Christophe , Gérard.

Un Hardier (mais de Meurthe et Moselle)



Bonjour M.Bousquet. Merci pour ce

Feodiste ou Feudiste

Au Moyen Âge, les feudistes sont des juristes spécialisés dans le droit féodal et les droits seigneuriaux.
Recrutés par les seigneurs, ils sont chargés de la réfection des livres terriers lors des périodes de Réaction seigneuriale et nobiliaire
En effet à partir du XVIe siècle, et plus fortement à partir de 1760, les seigneurs ont cherché à restaurer d'anciens droits seigneuriaux afin d'augmenter leurs revenus, mis à mal par l?inflation. Les seigneurs ont fait refaire ces livres terriers par les feudistes, spécialistes des archives seigneurales, des livres terriers et de l'arpentage des terres, par lesquels les seigneurs ont cherché à mieux maîtriser l'espace de leurs seigneuries
La noblesse réimprime également les notions de classe et de rang sociaux par le sang, et fait pression pour que les loi du royaume (ou État) se rafermissent en sa faveur..
Dans la langue courante, on comprit souvent sous l?appellation de feudistes tous les fureteurs de chartriers, clercs ou laics. Nommbre de ces érudits se retrouvérent, quelques années plus tard. dans les commissions de triage qui, entre 1794 el 1801, ordonnèrent les premiers fonds des nouvelles archives nationales ou départementales et qui éliminèrent plus ou moins fâcheusement des archives anciennes ce qui semblait avoir cessé de présenter un intérét historique ou administratiif.

Bonne après-midi.

:bisou:


Mireille.L421
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 18:02


Inscrit le: 19/09/2008
Messages: 323
Salut Christophe,
Dis-moi, tu as pris ton temps au lycée Pothier ?... Tu t'y plaisais bien... Et puis, tu as fait une classe prépa à Benjam ? C'est ça ton cursus ?... En 1989, mon aîné n'avait que 12 ans, mais je connaissais déjà le proviseur de Pothier, Monsieur BONNIN, qui était un personnage... fumeur invétéré... aujourd'hui décédé.
Mon fils aîné à fait Hypokhâgne et Khâgne à Pothier, avant de faire une licence d'Histoire, puis l'école de Journalisme de LILLE.
Moi, j'habite dans le quartier de la Barrière Saint-Marc, très près de Fleury. Je connais peut-être ton frère ?...


Mes patronymes les plus courants :
Babulaud, Bourras, Buffetaud, Buisson, Chanliat, Conord, Duchâteau, Dumas, Frugier, Jude, Lassouris, Marsat, Massacrot, Mazateau, Négrier, Patry, Pauperdu, Piquet, Ramigeon, Rougier, Tixier
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 18:32



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
j'ai mon meilleur copains qui habite Clos de Longuève ,rue du Bois de la Glazière à FLEURY LES AUBRAIS tout près



patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Mireille.L421
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 20:18


Inscrit le: 19/09/2008
Messages: 323
Et moi, j'habite dans la rue de la Colombe, pas loin du Clos de Longuève.
Donc, te voilà Facteur en Vendée. Tu sais que ça peut amener loin ?...
Regarde Olivier !... Tu n'as pas envie de t'inscrire au N.P.A. ?...
Mais, Facteur, ça va peut-être donner des idées à Béné ?... Le premier Facteur, il remonte à quelle époque ?...
Avec toutes mes amitiés orléanaises.

Mes patronymes les plus courants :
Babulaud, Bourras, Buffetaud, Buisson, Chanliat, Conord, Duchâteau, Dumas, Frugier, Jude, Lassouris, Marsat, Massacrot, Mazateau, Négrier, Patry, Pauperdu, Piquet, Ramigeon, Rougier, Tixier
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 20:49



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonne soirée,


Mireille,je fais déjà ma révolution locale ,demain je suis en grève avec mes collègues ,petite descente à la direction à Nantes,car on nous considère comme des pions interchangeable


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 21:07



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Christophe, mireille, Bénédicte, Joëlle, Jean...

Mireille : Facteur étudié page 22.

Domage, c'était une bonne idée...

Eh bé, Christope, tu nous avais pas dit que tu étais si diplomé !
Euh, quel université pour ton Diplôme de doctorat belotte ? Université Buissonnière ?
Bonne soirée.
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 21:07



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Christophe, mireille, Bénédicte, Joëlle, Jean...:bisou:

Mireille : Facteur étudié page 22.carton

Domage, c'était une bonne idée...bougie

Eh bé, Christope, tu nous avais pas dit que tu étais si diplomé ! Flex
Euh, quelle université pour ton Diplôme de doctorat belotte ? Université Buissonnière ?Razz Mr. Green
Bonne soirée.Sleeping
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 10 mars 2009 21:15



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
et oui JEAN MARC,j'ai essayé de faire des études de Maths,et j'ai réussi à être un homme de Lettres hi hi!!!!

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 08:31



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour à tous,

Contente de vous retrouver. Ordi K.O. depuis dimanche.

Pas de connexion possible, où alors il lui faut 20 mn.Ma patience a des limites.

Je vous souhaite un bonne journée,
Christophe bonne grève!!!!!!!

Jean Marc,alors cet oral???????

Ce matin, Gym, cet aprem compta.


un petit métier du 17e siècle

le gratteur de ruisseau

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 10:27



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous.

Salut Joelle. Ton ordi est réparé?

Ton gratteur de ruisseau ne devait pas manquer de travail quand on sait qu'à l'époque on jettait toutes les ordures dans la rue...!

Un autre vieux métier, mais celui-là réservé à une élite:

LE CHAUFFE-CIRE





Le Chauffe-cire est un officier de chancellerie dont la fonction est de chauffer, amollir et préparer la cire, pour la rendre propre à sceller. on l'appelle aussi scelleur, parce que c'est lui qui applique le sceau ; dans les anciens états, il est nommé valet chauffe-cire. L'institution de cet officier est fort ancienne. Il n'y en avait d'abord qu'un seul en la grande chancellerie ; ensuite on en mit deux, puis ils furent augmentés jusqu'à quatre, qui devaient servir par quartier et être continuellement à la suite de M. le chancelier ; et lorsqu'il avait son logement en la maison du roi, ils avaient leur habitation auprès de lui. Il est même à remarquer que le plat attribué à M. le chancelier, est pour les maîtres des requêtes, l'audiencier, contrôleur et CHAUFFE-CIRE de la chancellerie ; de sorte qu'ils sont vraiment commensaux du roi, et en effet ils jouissent des mêmes privilèges. Ces offices n'étaient d'abord que par commission ; on tient qu'ils furent faits héréditaires au moyen de ce qu'ayant vaqué par forfaiture, lors du syndicat ou recherche générale qui fut faite des officiers de France, du temps de saint Louis, il les donna héréditairement en récompense à sa nourrice, qui en fit pourvoir quatre enfants qu'elle avait ; et depuis, par succession ou rente, ces offices se perpétuèrent sur le même pied. Il n'y a pas cependant toujours eu quatre CHAUFFE-CIRE en la chancellerie ; on voit par les comptes rendus en 1394, qu'il n'y en avait alors que deux, qui avaient chacun douze deniers par jour ; depuis, leurs émoluments ont été réglés différemment, à proportion des lettres qu'ils scellent. Il y avait autrefois deux sortes de CHAUFFE-CIRE, savoir les CHAUFFE-CIRE scelleurs et les valets CHAUFFE-CIRE, subordonnés aux premiers ; mais par un arrêt du conseil du 31 octobre 1739, il a été ordonné que les offices de CHAUFFE-CIRE scelleurs de la grande chancellerie de France et des chancelleries près les cours et sièges présidiaux du royaume, seront à l'avenir remplis et possédés sous le seul titre de scelleurs, et ceux de valets CHAUFFE-CIRE, sous le titre de CHAUFFE-CIRE seulement.


Ils furent maintenus dans leur noblesse par un édit du 15 mai 1704, qui porte :
« Sa majesté, pour témoigner la satisfaction qu'elle a des services des quatre CHAUFFE-CIRE scelleurs héréditaires de la grande chancellerie, et afin que l'omission qui a été faite dans l'édit du mois de mars 1704, ne leur puisse nuire ni préjudicier, d'autant plus que leurs privilèges ne diffèrent en rien de ceux des conseillers-secrétaires du roi ; et voulant les y confirmer, tant à cause de leurs services, ancienneté de leurs offices et avantage de leurs fonctions, par l'honneur qu'ils ont d'approcher de S.M. et des chanceliers gardes-des-sceaux, ainsi qu'il est porté par les lettres-patentes du roi Charles IX, qu'elle a confirmées au mois de décembre 1679.
Ordonne que les CHAUFFE-CIRE scelleurs héréditaires de la grande chancellerie jouiront de tous les privilèges, droits et exceptions mentionnés dans l'édit de création de quarante offices de secrétaires du roi, du mois de mars 1704, et les maintient et confirme dans cette jouissance ».

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842) ? Paris, 1816

Bonne journée.

:bisou:

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 11:39



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Laughing Laughing bonjour Jean

Je vois que mon chauffe-cire t'inspire..... voyons si tu peux faire des jeux de mots avec ce métier-là:

sigillographe :

spécialiste de l?étude des sceaux.



Pierre Herbelin.Membre de la société Française d'Héraldique et de Sigillographie


La sigillographie, autrefois appelée sphragistique est une science ancienne, notamment développée en France dans les études diplomatiques, puis aux Archives nationales. Elle a d'abord été utilitaire puis est aussi devenu une discipline nécessaire aux collectionneurs et aux musées dès le 19ème siècle, et notamment de 1830 à 1880, alors que de grandes collections d?empreintes étaient fondées et étudiées. Elle a bénéficié du développement de techniques de plus en plus performantes de moulages.

Sceaux de cire.

Le sceau de cire médiéval est obtenu à partir d'une galette ou boule brunâtre de cire naturelle d'abeille, agrémentée dès le XIIe siècle de colorants pour donner des cires marron ? ou jaunes ?, vertes ou rouges puis, par l'impression d'une matrice de métal ? bronze le plus souvent ?, gravée en creux et en taille directe par un artisan proche de l'orfèvre.
Les formes les plus courantes sont :
-rondes
-ogivales, dites alors « en navettes », plus appropriés pour les effigies en pied d'ecclésiastiques ou de femmes


Les sceaux peuvent être soit plaqués à même le parchemin de l'acte ou, dès le XIIe siècle, appendus. Les sceaux appendus l'étaient au moyen de :
· courroies de cuir,
· simples languettes de parchemin rapportées, passant par une incision (doubles queues), dont une forme particulière est l'attache parisienne,
· découpées dans la masse du parchemin supportant l'acte (simples queues),
· fils de matériaux divers (lacs de soies, cordelette de chanvre).
Les sceaux appendus au bas du document présentent deux faces, l'avers qui recueille l'empreinte du sceau, et le revers qui reçoit celui d'un autre sceau, sceau dit biface s'il a même dimension, ou contre-sceau s'il a une dimension inférieure.


La légende nominative est souvent en latin et plus rarement en langue vernaculaire. Les effigies sont, elles, typées en fonction du rang social :
· sceau de majesté, où le roi trône avec les signes de sa souveraineté,
· sceau équestre, de guerre où un seigneur figure à cheval, portant ses armes,
· sceau ecclésiastique, assis ou en pied, montrant le sigillant revêtu des ornements de sa fonction,
· sceau féminin, en pied pour une dame de haut rang parée de ses atours,
· sceau hagiographique, des institutions d'Eglise,
· sceau monumental, des villes, représentant des monuments,
· sceau héraldique, ou armorié, qui reste le plus répandu dans la société, utilise le codage monochrome des couleurs héraldiques - non utilisé dans le jeu pour des raisons techniques.


Moulage du contre-sceau du grand sceau de Louis XIV.

La couleur de la cire et de l'attache était parfois porteuse de sens dans certaines chancelleries. Dans la chancellerie royale française :
· les sceaux de cire verte, pendants sur lacs de soie rouge et verte, caractérisent les actes à valeur perpétuelle;
· les sceaux de cire jaune sur simple queue, sont propres aux mandements et aux actes administratifs;
· les sceaux de cire rouge scellent les lettres closes relevant de la sphère privée.
(Wikipédia)


:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 13:01



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Hiding avant de plonger dans la compta.

nettoyage ordi cette nuit et tout va bien.

Super les sceaux.

Bonne aprem
à+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Mireille.L421
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 13:01


Inscrit le: 19/09/2008
Messages: 323
Que d'humour, Christophe !... Thumb Up
Bonne grève pour demain, mais ne te transforme pas pour autant en coupeur de sires !...

Mes patronymes les plus courants :
Babulaud, Bourras, Buffetaud, Buisson, Chanliat, Conord, Duchâteau, Dumas, Frugier, Jude, Lassouris, Marsat, Massacrot, Mazateau, Négrier, Patry, Pauperdu, Piquet, Ramigeon, Rougier, Tixier
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 15:40



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Joëlle, Bénédicte, Christophe, Mireille, Jean...:bisou:

Christophe, tu m'excusera du peu, mais je n'ai que le certif', même pas le BEPC...quoi Mr. Green

Joëlle : Ca se précise mais je fais ce que je peux : ma femme a uns sciatique plus de la tension artérielle... Du coup, j'essaie de réviser mon oral qui est ce Lundi vers 08h30 et de faire l'entretien du domicile...Sad
Sans compter que j'ai un cousin (que j'ai retrouver grâce à la généalogie) qui m'envoi des actes et des actes concernant nos ancêtres et que j'enrgistres sur l'ordipour éviter que ma BAL du net ne soit "over quota". Mr. Green
De plus, il y a peu de temps, je viens de me découvrir une cousine qui viens aussi de m'envoyer des actes sur nos ancêtres...Mr. Green
Bref, du boulot par dessus la tête. on verra à remettre de l'oirdre dans l'arbre aprés le concours.
En ce momment, il y a des métiers que l'on n'a pas encore étudié : grèviste (une petite pensée pour notre ami Christophe).Thumb Up
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 16:32



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Coucou tous

en parlant de grève :

La place de grève
1357, Paris
Etienne Marcel, le prévot des marchands de Paris, achète la « maison aux piliers », une grande demeure construite sur la place de Grève par le sieur Jean d'Auxerre.

Cette maison devient dès lors le siège de la « confrérie de l'eau », association riche et puissante controlant la Seine et qui constitue la seule véritable autorité administrative de la capitale, sorte d'ancêtre de la Marire de Paris.




A cette époque, la place de Grève est la seule grande place de Paris capable d'accueillir la « mairie ». Elle acquiert son nom de « grève » au XIIe siècle, car c'est, à cette époque, une simple plage sablonneuse descendant vers la Seine.







XVe ? XVIIe siècles

La place de Grève est aussi le premier port de Paris. Jusqu'au XVIIe siècle, c'est le principale centre d'approvisionnement de la capitale en vin, foin, bois, grain, charbon et matériaux de construction.




Le pouvoir royal veille alors au bon entretien des rives, et, dès Henri II, les quais sont maçonnés.




Mais avec l'amélioration des routes, le transport fluvial va décliner, et la place ne sera plus qu'un marché aux pommes à la fin du XIXe s.




Mais la place est aussi le théâtre d'exécutions, ainsi, au Moyen Age, un pilori se dresse-t-il contamment au centre. Plusieurs condamnés de renom y seront exécutés : les frères de la Tour de Nesle (les amants des femmes du roi Louis X, et de son frère Charles ; lire le livre éponyme d'A. Dumas), Ravaillac (l'assassin d'Henri IV), l'empoisonneuse La Voisin sous Louis XIV, ou même le brigand Cartouche au XVIIIe s.







1848

A l'aube de la IIe République, la place de Grève sert de lieu d'embauche pour les nombreux chômeurs de la ville, car, à Paris la misère s'installe et le chômage s'accroît.

La place (officiellement place de l'Hotel de Ville depuis le début du XIXe s.) à le rôle d'ANPE, car la capitale se modernise et se transforme : elle a besoin d'une main-d'oeuvre nombreuse et journalière.







1872

En pleine « semaine sanglante », les Communards, voyant venir leur fin à l'arrivée des troupes versaillaises de Thiers, se barricadent dans l'Hotel de Ville et y mettent le feu, dans l'espoir de retarder leur défaite.

Mais avec cet incendie, ces 3 siècles d'archives qui partent en fumée.




Mais la place en a vu d'autres : la Fronde, la Ligue, les émeutes révolutionnaires, Robespierre refusant sa déchéance en 1794...




Suite à cet incendie, le vieil Hotel de Ville, construit au XVIe s. et agrandi sous Louis Philippe, est entièrement détruit.

La municipalité décide donc de le reconstruire à l'identique, mais en plus grand : c'est le batiment que l'on connait aujourd'hui.

A cette époque, la place est trois fois plus grande que celle du Moyen Age, après l'intervention d'Haussmann.







1944

Le 25 aout 1944, après la libération de Paris et le défilé des FFI et des chefs résistants sur les Champs Elysées, De Gaulle salue la foule des Parisiens depuis une fenêtre de l'Hotel de Ville. Faute de balcon, le général se hisse sur le rebord d'une fenêtre, pour être vu de tous, tandis qu'un des ses lieutenants le retient par la ceinture.

Les Parisiens rassemblés sur la place sont en délire, ils agitent des drapeaux tricolores et acclament leurs héros, alors que les chars de la 2e DB se frayent un passage à travers le parvis.

Quelques minutes plus tôt, le général De Gaulle prononça dans la salle des fêtes de la mairie son fameux discours devant les journalistes : « Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré ! »







Aujourd'hui

C'est un lieu de retransmission de match de foot, une patinoire géante, un lieu de manifestation pour soutenir les JO 2012...












"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 17:37



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
no comment!!

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Gerard.B1000
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 17:46



Inscrit le: 10/02/2008
Messages: 3 260

Bonjour Joelle,

Un petit coucou en passant.

:bisou: Gerard.
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 19:14



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Très interessant Joelle cet article sur l'etymologie du mot grève.

Jean pas trouvé le sceau, mais si les armoiries:



Christophe, merci pour ce video qui nous permet de connaitre ta voix...

Bonne soirée à tous.

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 11 mars 2009 20:51



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
et oui je suis un Râleur ,depuis tout petit,c'est dans les Gènes

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 09:14



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour tout le monde,

Par cette belle journée, un métier de plein air


le colleur d'affiches


femme colleur d'affiches

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 09:23



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour,

moi je fais ça un peu tous les jours ,mais à un niveau plus petit ,je colle les timbres hi hi !!!


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 10:51



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Joelle, Christophe et tous les zamis....

Un métier encore plus de plein air....

L' éhouppeur( élagueur)

Il montait à la cime, coupait les branches et décapitait certains arbres de haute futaie, notamment des chênes, pour faciliter l?abattage des arbres et surtout éviter l?éclatement des fûts lors de leur chute.




L?élagage des arbres était un métier dur. Dans la parcelle d?arbres à couper on nettoyait à la serpe les petits taillis et les brousailles pour dégager le terrain. Puis commençait l?élagage des arbres.L?equipement de l?éhouppeur consistait en un collier de corde,une serpe ou une hachette et des crampons d?élagueur à pointe d?acier (appelés « grimpettes ») fixés à ses chaussures.


Serpe à bois.

Pour grimper,lié au tronc avec une corde,il l?enlaçait avec ses bras puis levant une jambe il le frappait fortement d?un coup de crampon.La pointe rentrait dans le bois et y restait enfoncée.Il s?élevait dessus comme sur une marche pour frapper à nouveau le tronc de l?autre pied avec l?autre pointe sur laquelle il se soutenait à nouveau pour s?élever un peu plus et recommencer.Et à chaque montée il portait plus haut le collier de corde qui l?attachait à l?arbre.


Vieilles grimpettes d'élagueur.


Quand il avait terminé d?élaguer l?arbre, il redescendait et les bûcherons pouvaient alors abattre l?arbre attaquant la base à grands coups de hache.
L?éhouppeur devait être souple, adroit, et surtout ne pas avoir le vertige.
Depuis la mécanisation,le travail de l?élagueur est un peu plus facile.


Bonne journée.

:bisou:

christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 11:26



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
il en existe encore ,pour les endroits difficile d'accès,entre les maisons par exemple pour réduire le risque de dommage lors de la coupe de l'arbre

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 12:23



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Oui il en existe encore, on les a vu à l'oeuvre lors de la tempête de 1999 et la dernière en début d'année.

Bon appetit !!!!!!!
à+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Mireille.L421
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 12:59


Inscrit le: 19/09/2008
Messages: 323
Salut Christophe !
Où y'a d'la gêne, y'a pas de plaisir !... Mais, peut-être bien que dans tes gènes, il y a une bonne dose de rebelle, et c'est très sain ! J'ai cherché à voir sur la vidéo de la manif un signe distinctif quelconque, mais je n'ai rien vu. Alors, SUD PTT ?...
Tiens, au fait, Betty s'est auto-censurée ! Ca, c'est un métier qui n'a jamais été étudié, CENSEUR ?...
Pas plus que SYNDICALISTE ? Mais, celui-ci, il ne s'apprend pas sur les bancs de la Fac, quoique dans les options "Belote", "Bowling", etc... ?...

Mes patronymes les plus courants :
Babulaud, Bourras, Buffetaud, Buisson, Chanliat, Conord, Duchâteau, Dumas, Frugier, Jude, Lassouris, Marsat, Massacrot, Mazateau, Négrier, Patry, Pauperdu, Piquet, Ramigeon, Rougier, Tixier
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 13:33



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
non Mireille Cancer Généralisé du Travail,mais je ne suis pas délégué juste adhérant


j'ai changé ,c'est bien gène (génétique)que je voulais dire .


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 13:46



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Oui Christophe et Joelle,les élagueurs existent toujours....simplement leur outillage a changé.

Aujourd?hui, 4 500 entreprises exercent l?activité d?élagage et pour 70 % d?entre elles, il s?agit de leur activité exclusive ou majoritaire. Ces entreprises emploient 7 800 élagueurs grimpeurs.

Mais pour ceux qui voudraient se diriger vers cette profession,il faut savoir que ça continue d'être un métier difficile ....



C'est pouquoi la formation inclut...





:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 18:51



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Ah Jean,les ehouppeurs doivent être très sollicités en ce moment...

Pour Mireille

Censeur

Le censeur romain est un magistrat romain. Deux censeurs sont élus tous les cinq ans parmi les anciens consuls par les comices centuriates. Le pouvoir des censeurs est absolu : aucun magistrat ne peut s?opposer à leurs décisions, seul un autre censeur qui leur succède peut les annuler. Après 18 mois de mandat, ils président une grande cérémonie de purification, le lustrum, à la suite de laquelle ils abdiquent. La censure est la seule magistrature romaine qui n?autorise pas la réélection.



Leur principale fonction est le recensement quinquennal des citoyens romains (census) par niveau de fortune, une pratique administrative qui remonte, selon la tradition, au roi Servius Tullius. Ils inscrivent les nouveaux citoyens romains dans les registres de leur centurie et de leur tribu, passent en revue les chevaliers (la recognicio equorum) et dressent l?album sénatorial par la lectio Senatum.
À ce titre ils sont chargés de mettre à jour l'album, c'est-à-dire le registre des personnes admises au Sénat. Leur fonction les amène également à surveiller les m?urs. À cet effet, ils détiennent la cura morum qui leur permet de rayer de l?album sénatorial les sénateurs indignes, mais aussi de flétrir publiquement la réputation d?une personne par la nota censoria.
Ce dernier rôle est à l?origine du glissement de sens du mot « censeur » vers des connotations morales rigoristes et la censure.


Les censeurs ont aussi un rôle d?administrateur de la fortune publique :
Ils surveillent les adjudications des affermages de la collecte des impôts aux sociétés de publicains .Ils attribuent les marchés de travaux publics d?investissement, tel que la construction des voies romaines ou d?entretien des biens publics (temples, etc.) .

La fonction de censeur, réservée aux patriciens, fut créée l'an 444 av. J.-C. Cette magistrature devint systématiquement accessible aux plébéiens l'an 339 av. J.-C. La censure, temporairement supprimée par Sylla, fut abolie sous Auguste.

(Wikipedia)

on trouve aussi:

Censeur :Agent préposé à l'examen des livres, journaux, pièces de théâtre, dessins, etc. Le censeur refusa son approbation. Censeur royal. Censeur dramatique.

Censeur : Officier de l'ancienne université qui examinait les récipiendaires. En Sorbonne, les censeurs donnaient leur suffrage par billets.

Censeur des études, surveillant des études et de la discipline dans un lycée. Le censeur du lycée de Louis le Grand.

Censeur de la banque, censeur d'une société commerciale, mandataire des intéressés pour le contrôle des actes des administrateurs.

(Littré)

Bonne soirée à tous.

:bisou:


christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 19:03



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonne soirée à demain

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Mireille.L421
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 12 mars 2009 19:30


Inscrit le: 19/09/2008
Messages: 323
Christophe, c'est vrai qu'en tant que simple adhérent à la C.G.T., tu n'es pas un très grand rebelle !... Mais, c'est un début, continue le combat !

Mes patronymes les plus courants :
Babulaud, Bourras, Buffetaud, Buisson, Chanliat, Conord, Duchâteau, Dumas, Frugier, Jude, Lassouris, Marsat, Massacrot, Mazateau, Négrier, Patry, Pauperdu, Piquet, Ramigeon, Rougier, Tixier
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 13 mars 2009 09:42



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour à tous,

Souriez c'est vendredi. Deamin Week End. Repos pour tout le monde.



Le colporteur biblique??

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 13 mars 2009 11:23



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Joelle, bonjour à tous

Le week-end s'annonce ensoleillé par chez moi.

Bonne journée.

:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 13 mars 2009 19:28



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Un autre colporteur de livres...



Bonne soirée.

:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 14 mars 2009 09:41



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous




Le garçon de café


...vous apporte le ptitdej


Bonne journée


:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 14 mars 2009 17:39



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142

Coucou Béné et jean,


Paris 1941, course des garçons de café



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 14 mars 2009 19:56



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Salut Joelle

Jean où vois-tu que le miroitier-tapissier est chargé de retrouver le disparu? on dit seulement qu'il faut le prevenir si on le retrouve...c'est peut-être un ami de la famille...

Moi ce qui m'étonne c'est le miroitier et tapissier, en même temps....mais il parait que c'est fréquent à l'epoque....



(La boussole des speculateurs, contenant un traité complet et méthodique de la science du commerce ...
Ecrit par Jean Baptiste Antoine Malisset
Publié par Obré, 1805)

Bonne soirée


:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 15 mars 2009 08:11



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour et bon dimanche

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 15 mars 2009 12:03



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Jean,moi aussi j'avais pensé à un gendre.... c'est tout à fait plausible..

Aujourd'hui dimanche on va s'amuser au toboggan...





Bonne journée.

:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 15 mars 2009 19:28



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir les métiers.:bisou:
Demain, exam' final Embarassed ; fini les révisions depuis hier. Book
Alea jacta est... Mr. Green
A plus. Thumb Up
Claude.H323
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 15 mars 2009 23:18


Inscrit le: 03/01/2008
Messages: 750
En avance pour demain :

Bonne fête Bénédicte !

Andrée

:bisou:


12.Amiel,Arnal,Blanc,Bouby,Bouisset,Caissials,Clary,Combart,Couffinhal,Delmas,Granier,Issaly,
Lacout,Lacroix,Louyri,Maleterre,Marty,Molinier,Montfort,Mourlhome,Sirven,Tamalet
23.Betoux,Brunet,Buffet,Burdy,Capillon,ciallis,Clavaud,Ducouret,Fournioux,Fringaud,Fumat,Junjaud,
Lafond,Lemerle,Penot,Pergaud,Rondeaux,Sérier,Texier.55.Scheffer
56.Agasso,Benoit,Cadero,Chapon,Daniel,Hervé,Jacob,Jaffré,Jaillier,Kerfiloué,Leduc,Lefranc,
LeGrouiérec,LePichon,LeRay,LeReboursé,LeThexier,LeTily,Loiseau.
57.Aubertin,Chouffeur,Cune,Fourcade,Grandjean,Hurlin,Parcot,Peltrel,Schmitt,Thirion
59.Broutin,Dattiches,Deholande,Delemar,Delestrez,Fauville,Frémaux,Gossart,Hadoux,
Hannoteaux,Heyé,Lami,Marescaux,Morel,Oudart,Roch,Tuboise.
62.Cuisse,Delattre,Deneuville,Dubart,Fauville,Hermant,Higly,Labalette,Lelong,Lanson,
Lavallé,Legru,Membré,Planquette,Soléry,Trannin,Verguet 67.Keller.73.Cavet,Laperrière.80.Lelong
81.At,Balsa,Barthès,Bonnefous,Calmettes,Carcenac,Cassaignes,Galaup,Goudal,Joulia,Reilhès,Ser
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 16 mars 2009 08:42



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Béné,Gros bisous





"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 16 mars 2009 08:43



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Jean Marc,

De tout coeur avec toi et tache de réussir, sionon:



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 16 mars 2009 08:44



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour à tous les autres amis de la file des méters.

Bonne journée.

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 16 mars 2009 09:52



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous



d'avoir pensé à moi, vous êtes tout plein gentils:bisou: :bisou:


Une pensée pour Jean Marc (M.... comme on dit)

Je vous quitte pour une semaine, je pars à Lyon voir de la famille.

Alors Bonne Journée et Bonne Semaine

A bientôt.

:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 16 mars 2009 12:46



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Bénédicte.
Merci pour tes pensées.
Bonne fête Bénédicte.




Bon séjour à Lyon.
Répondre |  | 

Aller au forum