Forums

 
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15 - Filae.com
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 1 décembre 2008 14:29



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569


:bisou: :bisou: à tous
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 1 décembre 2008 14:47



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Pour les nostalgiques et amoureux de la machine à écrire :
des modèles surprenants comme celui-ci



http://www.collection-machineaecrire-campiche-hermes.ch/collec.htm


"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 1 décembre 2008 14:52



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Pour JEAN

Le saviez-vous ? la dactylographie est obligatoire à Harvard, une des plus prestigieuse université américaine ! les élèves qui arrivent et n'ont pas acquit la dactylographie, doivent impérativement l'apprendre sinon ils ne sont pas acceptés.


La dactylographie vient du métier de dactylographe. Ce sont ces messieurs, qui, les premiers ont appris la dactylographie sur machine à écrire. Quand ces dames sont entrées dans le monde du travail, un peu plus tard, elles ont hérité des compétences et du savoir-faire de la saisie avec les dix doigts, la dactylographie !




"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 1 décembre 2008 15:04



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Pour compléter le sujet de Béné,

La Stenotypie

Sténotypie
Au début du XXe siècle, quelques décennies seulement après la production en série de machines à écrire, apparaissent les premiers sténotypes (de marque Grandjean pour la France), sortes de machines à écrire dédiées à l'écriture sténographique, et conséquemment, une nouvelle profession, celle de sténotypiste. Ces machines sont toujours utilisées, elles sont maintenant connectées à des ordinateurs qui permettent une accélération de la vitesse de mise en forme du texte transcrit.

Voici comment était présentée cette nouvelle machine par l'entreprise Grandjean :



Votre temps est précieux. Celui de vos employés aussi. Pour obtenir de votre personnel le meilleur rendement, il faut donc outiller vos bureaux suivant les méthodes les plus modernes.
La Sténographie manuscrite est aujourd'hui aussi désuète que l'écriture des lettres à la main. La Sténotypie, qui constitue le dernier perfectionnement de la sténographie, vous offre les avantages suivants :
1° Dictées infiniment plus rapides.
2° Suppression totale des nombreuses erreurs qui sont inévitables dans l'ancienne sténographie manuscrite.
3° Economie de personnel. Une seule sténotypiste alimente 3 ou 4 dactylographes.
4° Les dictées sténotypées sont compréhensibles pour tous, tandis que dans la sténographie l'emlployée qui a pris la dictée est seule à pouvoir se relire.





"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 1 décembre 2008 15:06



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Et pour ceux qui sont passionés de sténographie, et qui veulent s'y remettre

http://pagesperso-orange.fr/lepetitstenographe/index.html

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 1 décembre 2008 18:51



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963


1912 Désormais, la secrétaire ne prend plus en sténo la correspondance dictée par le patron. Munie d?écouteurs, il lui suffit de taper à la machine à écrire ce qui a été enregistré par le dictaphone....



:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 1 décembre 2008 20:14



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bone soirée à tous
Bisous et à demain



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 1 décembre 2008 20:53



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonne Soirée




A demain

:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 1 décembre 2008 21:39



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Bénédicte, Joëlle, Jean, Kty, Sibe, Christophe, Khalida.:bisou:
Je passerais un peu moins souvent que maintenant : j'ai un exam' professionnel à préparer pour être un peu chef...quoi ( Codes : de procédure pénale, Pénal, de la route , de la voirie routière)pour ne citer que ceux-ci.Book Va y avoir de l'aspirine dans l'air et des cauchemards en perspective... fou Mr. Green
Je viendrais vous passer un petit coucou de temps à autres.Smile
Bonne soirée.
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 09:56



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Bon courage pour tes exams Jean Marc.

Bonne journée.

:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 10:52



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Serrurier

Le serrurier est celui qui fabrique, pose, vend des serrures et des ouvrages en fer.



En ce qui concerne la fabrication,le serrurier appartient à la grande famille des artisans du fer, les forgerons. Voir forgeron en p97.


Histoire


La corporation des maîtres serruriers à Paris datait sans doute du quinzième siècle, puisque les premiers statuts qu'on rencontre, et qui suivirent de près probablement la formation de la communauté, sont du mois de novembre 1411. Ces statuts, corrigés et augmentés, furent confirmés par Louis XIV, en 1652.
Comme dans presque toutes les corporations de Paris, la surveillance des travaux du métier est confiée à quatre jurés élus par tous les maîtres pour deux années. Ce qu'il y a de particulier à ce métier, c'est que les visites des jurés y sont rares. Ils ne font que cinq inspections par an, tandis que dans certains autres métiers, notamment dans celui des tailleurs, il y avait des inspections chaque semaine.


Maître Robert Davesne,maître serrurier. Dessin de Bocourt,
d'après le Livre de serrurerie.



Ce qui est particulier encore, c'est la durée de l'apprentissage, cinq ans en moyenne, et celle du compagnonnage, autres cinq ans, dix ans en tout avant d'être admis à faire son chef-d'?uvre et à demander la maîtrise. Mais ce qui malheureusement n'est pas particulier, ce qui est commun à ce métier et à presque tous les autres, c'est la disposition assez peu équitable par laquelle les fils de maîtres, et même les gendres de maîtres, sont dispensés de tout apprentissage. « Ils ne sont tenus que d'une simple expérience », disent les statuts.
Il ne faut pas croire, d'après leur nom, que les serruriers fissent surtout des serrures. Il en était déjà de cette profession comme aujourd'hui. La plupart des serrures étaient faites hors Paris ; on tirait les meilleurs de Picardie, principalement de la ville d'Eu, dont les habitants étaient presque tous voués à la serrurerie, et les plus communes du Forez.



Les quincailliers de Paris les achetaient en gros dans ces deux pays et les revendaient au détail aux ébénistes, aux serruriers, etc. Ces derniers ne faisaient eux-mêmes que les serrures commandées, ou les serrures à dix fermetures pour les coffres-forts, les caisses des négociants et des joailliers. C'était généralement une serrure de cette espèce qu'on donnait à faire, comme chef-d'?uvre, aux compagnons qui demandaient la maîtrise.
Les véritables ouvrages des serruriers étaient les pièces nécessaires aux charpentes, ancres, crampons, boulons, etc. ; les ustensiles de ménage en fer, les loquets, gonds, pivots et pièces de même genre ; mais surtout les grilles et balustrades, que le goût du temps voulait aussi riches et ornementées que possible.
Un autre ouvrage, qui devait plus tard être assez lucratif pour les artisans de ce métier, était à peine connu en France à la fin du siècle dont nous parlons : c'est l'espagnolette. on fermait les volets, les fenêtres et les contrevents avec des verrous ou même avec des serrures. L'espagnolette, qui, grâce à sa barre de fer longitudinale, a l'avantage de fermer plus également, plus complètement, nous fut apportée d'Espagne à la suite de la guerre qui mit sur le trône de ce pays Phillipe V, fils de Louis XIV. Elle devint bientôt d'un usage général. Au reste, on peut dire que l'espagnolette est ce que nous avons gagné de plus clair dans cette guerre de la succession d'Espagne, qui nous coûta si cher et nous mit assez longtemps à deux doigts de notre perte.

(D?après un article du XIXème surle site France Pittoresque)

Et un article très interessant sur l'histoire de la serrurerie:

http://www.securitypoint.org/3649.epibrw

Bonne journée


:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 12:25



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Béné,
Bonjour tout le monde,

Jean Marc , courage pour ton exam, mais pas de pression.

Bon appetit et à tout à l'heure.

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 14:07



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
'"La fidelle ouverture de l'art du serrurier", Recueil technique à l'usage des serruriers avec de nombreuses planches gravées en taille-douce

?uvre d'art originale datant du 17e siècle

L'oeuvre originale ""La fidelle ouverture de l'art du serrurier", Recueil technique à l'usage des serruriers avec de nom" a été réalisée par l'artiste Jousse Mathurin







"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 14:18



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Un autre lien sur la serrurerie d'art, pentures et fermures

http://fr.wikisource.org/wiki/Dictionnaire_raisonn%C3%A9_de_l%27architecture_fran%C3%A7aise_du_XIe_au_XVIe_si%C3%A8cle_-_Index_alphab%C3%A9tique_-_S


Bon ben le lien ne marche pas, mais j'ai fait copier coller dans la barre adresse et ça marche, on tombe sur l'index alphabétique il suffit de cliquer sur serrurerie.




"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 15:08



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Salut Joelle

Pas de glaçons dans ta piscine d'aquagym?



Bonne aprem.

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 15:20



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 15:27



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
si Jean est un peu presbyte moi je suis casse cou i lle (oh pardon )je suis myope

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 15:27



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Alors Christophe, on se lache!!!!!!!!!!!



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 16:09


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
salut la file
un petit metier regrattier
pour porteur d'eau basse jai trouve ca:
il vidait les "egouts" a ciek ouvert de paris...
bonne journée a tous
Michel
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 16:32



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Salut Michel,

C'est gentil d'avoir pensé à nous. Cela confirme et clarifie ce que nous pensions avec Béné, et les autres.
Porteur d'eau usées.

Un grand bravo à toi d'avoir dénicher ces précisions.


Bisous à +

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 16:34



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Coucou, Jean

C'est un métier mystérieux que tu nous propose. J'arrive pas à décrypter.

Peut être Béné aura une idée.



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 17:25



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Michel,regrattier en p 4.

Ben non Joelle ,je ne vois pas plus que toi.J'ai vu que le parrain était marchand, et comme c'est au bord de la Loire j'ai pensé a un métier lié aux bateliers,mais j'ai beau chercher dans le vocabulaire de ce milieu...je ne trouve rien...
Il faudrait trouver un autre acte avec cette personne...peut être ce serait plus clair...

A suivre....

:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 18:29



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Jean, là c'est clair,il s'agit d'un


taillandier
maréchal en oeuvres blanches






Mais le curé avait du forcer sur le vin de messe quand il a écrit l'acte...!

:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 18:46



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Dis moi, Béné, les hauberts existaitent-ils encore au 18e.
Parce qu'on pourrait lire "haubergier".



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 19:08



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Joelle, au XVIIIème on ne portait plus le haubert.

Je pense qu'il a voulu écrire taillandier mais qu'il a dérapé...

:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 20:04



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Ça aurait pu être en effet, et c'était bien dans ces eaux-là (si j'ose dire....)que je cherchait.

Mais puisqu'il est maréchal en oeuvres blanches,l'année suivante,ça doit être taillandier; la formation de ce dernier requiert pas mal de temps.....

Bonne soirée.

:bisou:
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 21:40


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
merci pour regrattier javais pas lu le debut de laventure de la file
jai quelques metiers pour vous les filles.....
castorin
doleur ou dolleur
Donat
pecheur à verge
remancheux( pas tres sur de l'orthographe...)
bon travail
et bonnes recherches
bonne soirée
Michel
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 21:42


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
au fait jen ai dautre en reserve....
pour que vous ne vous ennuyez pas
bonne planche
michel
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 2 décembre 2008 21:54


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
re la file
jai trouve haubergier:
c'est un armurier fabricant de cotte de maille, ou hauberts,les statutsdatent de 1260 et 4 haubergiers seulement à Paris sont inscrits sur la taille de 1292, le metier disparait au 14eme siecle
jai trouve ce ds "velter, le livre de l'outil)livre du 16eme
bonne soirée a tout le monde
michel
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 07:51



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569

"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 10:35



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Bon Michel,je vois que pendant que tu ne venais plus nous voir, tu as fait le plein.....

Pêcheur à verges

Pêcheur à la ligne


Gravure de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert.



Doleur :

Là,deux possibilités

-Chef d?une équipe de scieur de long s?occupantde l?equarissage et de l?intendance.
voir scieurde long p12 et 82


Une doloire


Tronc équarri à la doloire.




ou

-Fabricant de douelles ,petites planchettes pour fabriquer les barriques,les tonneaux.
voir tonnelier p98


Les tonneliers pèlent à la plane les lames de châtaignier pour en faire des douelles servant à fabriquer des barriques.


Quant à Donat,il nes'agit pas d'une profession...

Donat Dans l'ordre de Malte, laïque à qui le grand maître conférait la demi-croix pour services rendus à la religion.


Bon, j'en laisse pour Joelle....Laughing

Bonne journée.

:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 11:52



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour à tous,

rapide passage sur la file, j'ai réunion à 14 h à la mairie, je ne sais pas à quelle heure je rentre.

Bisous

Remancheux - remancheur, ramancheur

C'est un rebouteux = vu page 43 =



Quant au castorin, rien trouvé.


"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 14:14



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569

tout le monde.

aujourd'hui c'est le temps de la seine et marne

à bientôt
Khalida
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 14:18



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Joelle s'en va.....
Mironton,mironton,mirontaine..



Joelle s'en va....
Ne sait quand reviendra....

Bon...Embarassed ...c'est Jean qui m'a passé son petit grain lyrique....

Michel, comme Joelle,pas de castorin en tant que métier...
Seule chose trouvée:

Le castorin, que les Anglais appellent newter, a une petite queue écailleuse ; sa peau porte un jarre qui recouvre un poil soyeux, trop peu fourni pour la pelleterie, mais très propre à la chapellerie.

La castorine est une étoffe de laine légère et soyeuse dont on fait des vêtements.


N'y a-t-il pas un mot avant castorin?
Si tu pouvais mettre l'acte....

:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 14:30



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Peintre-décorateur

on peut dire, Jean, que les peintres-décorateurs ont existé de tous temps.Pensons aux magnifiques peintures des grottes préhistoriques, aux décors en trompe-l?oeil des villas romaines ou aux fresques des cathédrales médiévales... (même si la principale finalité n?était peut-être pas,dans certains de ces cas, la décoration)

Mais puisque tu nous parle de 1950, nous allons voir ce qu?est un peintre-décorateur actuellement.

Sa pratique artistique consiste en la réalisation de travaux très spécialisés : faux-marbre, faux-bois, patines diverses, décors en trompe l??il, fresques murales, enseignes, ainsi que toutes les restaurations de décorations anciennes.





Peinture murale en trompe l?oeil. Narbonne.


Faux marbre et Faux bois



Enseigne peinte de Serge Dubuc.

Régis Cauvin exerce le métier de peintre décorateur. Il nous parle de son travail passionnant et pas toujours très connu du grand public.

En quoi consiste votre métier ?
Régis Cauvin
C'est un travail artistique qui vise à transformer un lieu pour en faire ressortir sa personnalité. Nous sommes spécialisés dans l?art du faux bois, du faux marbre, des dorures à la feuille d'or, de la patine, des enduits décoratifs stucco, tadelakt, marmorino et du décor peint en trompe-l'oeil. Le métier de peintre décorateur est un vrai travail de faussaire... La peinture décorative est plus que de la peinture intérieure. Le peintre décorateur sait créer une ambiance et mettre en valeur l'intérieur. Nous devons donc concevoir et adapter la meilleure décoration. Puis, en accord avec le client ou l'architecte, nous décorons l'espace en fonction de nos propres émotions et des désirs du client. Nous devons avoir une bonne connaissance en histoire de l?art, de l?ameublement et de l?habitat, mais aussi une qualité d?écoute et une psychologie qui permettent de comprendre et d'agir selon les désirs des clients, pas toujours exprimés...

Pourquoi et comment faire appel à un peintre décorateur ?Nous nous situons entre les peintres en bâtiment et les artistes peintres. En fait, on peut dire que l'on est semi-artiste car on ne peint pas un tableau sur un chevalet mais on peint une décoration dans son ensemble. Donc, si vous souhaitez habiter dans un palais vénitien, donner à votre salle de bains l'apparence d'un hammam marocain ou offrir en quelques jours à votre salon la patine issue de trois siècles d'histoire, vous pouvez faire appel à un peintre décorateur ! on peut nous trouver dans les pages jaunes ou sur la toile, en tapant "peintre-decorateur".

Et comment bien le choisir ?
Déjà, si le peintre décorateur a un site Internet, cela permet de voir un peu son travail et de prendre un premier contact avec lui. Ensuite, nous avons des books que l'on montre aux clients pour qu'ils voient notre travail et ce sont eux qui choisissent. Parfois, nous sommes plusieurs en concurrence et nous faisons des devis. C'est le meilleur et le plus original qui gagne ! D'un point de vue régional, ça marche également beaucoup par le bouche à oreille. Enfin, parmi les peintres décorateurs, certains sont spécialisés dans la technique mais ne savent pas dessiner et créer les décors, d'autres sont plus à l'aise dans la création que la technique et d'autres enfin prennent totalement en charge le chantier, du dessin à la réalisation complète. Il est donc important de demander à voir les réalisations antérieures de votre interlocuteur afin de se faire une idée plus précise de la mesure de son talent. La satisfaction de nos clients est notre meilleure récompense...

Pour qui travaillez-vous ?
Pour des particuliers, des entreprises, des mairies, des architectes, des maîtres d'?uvre... Concernant les particuliers, on prend leur maison et on s'occupe de tout. Je travaille dans le Midi et les gens en ont assez de voir leurs murs tout blancs, ils préfèrent avoir des patines. on reprend alors tout de A à Z. Enfin, on travaille aussi pour des mairies ou des hôpitaux mais ceux-ci ont en général une idée précise de ce qu'ils souhaitent et nous, nous n'avons plus qu'à exécuter !

Quelles sont les demandes les plus fréquentes ?Notre entreprise est très souvent sollicitée pour la décoration globale d'appartements ou de villas. La base de notre travail est représentée par les patines, stucco, tadelakt, c'est-à-dire les enduits décoratifs, accompagnés dans chaque pièce soit Dun trompe-l'?il, soit de dorures, de marbres, d'imitations de bois ou de matières, de créations originales... Dans notre région, certains clients nous ont demandé des décors dans chaque pièce ! Souvent les clients souhaitent des paysages pompéiens ou vénitiens pour le séjour. on peut aussi peindre le ciel et les nuages dans une chambre. Quelques fois, les clients ont une idée bien précise de ce qu'ils souhaitent. Notre rôle est donc de transposer leurs envies en préparant une maquette. Lorsqu'ils ne savent pas, on essaye de voir l'environnement dans lequel ils vivent, de voir ce qu'ils aiment puis on leur propose deux à trois projets pour qu'ils choisissent.

(....)

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?Tout d'abord, il faut savoir comprendre la demande du client, être suffisamment psychologue pour traduire ce qui va améliorer son cadre de vie. Après, il y a la phase d'observation. Elle est essentielle car elle nourrit notre créativité et nous permet, en ce qui concerne la peinture décorative, d?être capable de reproduire au plus proche la réalité. Il faut aussi être créatif, rechercher des idées nouvelles, de nouveaux matériaux... Le client achète nos idées, nous devons le surprendre et le faire rêver. Enfin, nous devons aussi nous plier à la demande du client et savoir nous adapter rapidement aux différentes conditions de chantier. (...)

(Extrait d?une interview de Palmyre Mégard pour ?le Journal des Femmes?)

Pour en savoir plus, quelques sites:

Celui d?un musée unique en Europe, Le musée du trompe l?oeil à Périgueux:

http://www.museedutrompeloeil.com/presentation.htm


Un spécialiste du faux marbre et faux bois:

http://www.cmlabenne.be/


Et un des enseignes peintes:


http://www.sergedubuc.fr/pages/enseignes.html

Bonne après midi



:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 16:16



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Coucou, me revoilou,

Mais j'y retourne mercredi prochain.

Un bon petit chocolat chaud et j'arrive.

à+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 16:27



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Un autre lien sur l'histoire de lapeinture décorative à travers les siècles de l'antiquité à nos jours - En France et ailleurs.
Extrément documenté.

http://www.cosmovisions.com/artPeintureDecorative.htm

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 16:31



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
murs peints à Pompeï



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 16:47



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Mimine,

Les herbagers sont toujours et de plus en plus à la mode, avec le BIO qui vient en force.

Dans nos jolies pyrénées, spécialité du Veau sous la mère.



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 17:20



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Mimine

Oui,pour avoir le maximum d'informations,il vaut mieux demander des copies intégrales.

Le tisseur est en effet un tisserand(tessier,tixier).Voir p21.

HERBAGER = Emboucheur = Eleveur de bovins dont le métier était de faire engraisser, aux portes des grandes villes, les animaux provenant d?élevages, avant de les vendre aux abattoirs.



Bonne soirée
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 17:39



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
coucou

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 17:46



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
pour les décorations sur les murs avec des trompes l'?il ,il y a aux Sables d'Olonne des ruelles décorées avec des coquillages et c'est magnifique ci joint un lien avec des photos



http://mesphotosenvrac.canalblog.com/albums/quartier_de_l_ile_penotte/index.html



patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 18:12



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Kty si tu as besoin d'une visite aux AD de la roche sur yon pour tes ancêtres,il n'y a pas de problème

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 20:49



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963

Bonsoir Mimine

La copie intégrale est la reproduction complète de l?acte, alors que les extraits ne sont que des reproductions partielles.

Bonne soirée à tous.

A demain

:bisou:
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 3 décembre 2008 21:56



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569

"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
yvetteD
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 4 décembre 2008 00:20



Inscrit le: 20/12/2002
Messages: 8
Bonjour Joelle et Bénedicte,

Un grand merci à vous deux pour vos réponses je sais , enfin, ce qu'est un élastiqueur je vais pouvoir dormir tranquille!
Cordialement,
Yvette.
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 4 décembre 2008 06:14



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 4 décembre 2008 09:44



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Pour Jean


Avant première du Ballet.Edgar Degas 1873.

Hiérarchie des danseurs

De l'entrée dans le corps de ballet à la consécration, le Ballet de l'Opéra a fixé une hiérarchie immuable parmi les danseurs et danseuses :
· 5e échelon : quadrille
· 4e échelon : coryphée
· 3e échelon : sujet
· 2e échelon : premier danseur
· 1er échelon : étoile
Les échelons 3 à 5 forment ensemble le « corps de ballet ». La promotion au grade supérieur se fait par un concours interne, au jury duquel appartiennent membres de la direction de l'Opéra, danseurs et personnalités extérieures du monde de la danse. Ce concours a lieu chaque année; le nombre de postes mis au concours est fonction du nombre de places disponibles. Seules les étoiles échappent à ce système : la nomination d'un premier danseur (plus rarement d'un sujet) au titre d'étoile est décidée par le directeur de l'Opéra National de Paris sur proposition du directeur de la danse à la suite d'une représentation. La procédure de nomination a varié avec le temps; depuis 2004, elle se fait devant le public, rideau levé.



Un ballet en 1900.(Le Roi des Ombres)

Bonne journée à tous.




:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 4 décembre 2008 14:08



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Béné,
Bonjour à tous,

Pas en avance aujourd'hui.
Cette nuit surprise!!!!!!! mon homme est rentré (plus tôt que prévu). Alors il a squatter l'ordi ce matin et à midi.

Là il, vient de partir bosse, j'en profite un peu à mon tour.

Bisous
à tout à l'heure

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 4 décembre 2008 15:42



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
LA DANSE ET LE BALLET



L'origine de la Danse se perd dans la nuit des temps. on la retrouve dans toutes
les Civilisations, sacrée ou profane, en Egypte, Grèce, Orient, Afrique, ...




Danseuses Egyptiennes



Soldats grecs dansant la Pyrrique


La ronde des Anges (Fra Angelico)


Le Ballet, lui, ne commence à prendre forme qu'à la fin du Moyen-Age.

Il n'est pas une simple danse mais une suite de danses guidée
par un fil conducteur : "l'argument".

Sur cet argument le Chorégraphe compose les figures et les pas du Ballet,
normalement règlés sur la Musique
(Ce n'est qu'en pantomime ou en "danse moderne"que l'on se dispense parfois de musique).


Le Ballet de Cour

Il prend forme à la fin du Moyen-Age et
au début de la Renaissance, en Italie.

En France les premiers véritables ballets eurent lieu sous Charles IX et Henri III, après 1570, tel le


"Ballet comique de la Reine" (1581) qui doit le mot
comique à l'alliance de la danse avec la comédie.



Il va aussi se développer en Angleterre.
Aux pastorales mythologiques vont succéder des récits chevaleresques mis en musique et en danses.

La Mythologie reprendra le dessus au XVIIème siècle
avec Louis XIV, excellent danseur, qui incarnera
souvent Apollon dans divers ballets .
(Il y prendra son Nom de "Roi Soleil")




Avec Molière et Lully arrive la Comédie-Ballet : Les Fâcheux, La Princesse d'Elide,
Les Amants magnifiques, Le Bourgeois gentilhomme.

En 1670 Louis XIV, à 32 ans, décide de ne plus danser ;
c'est le déclin et bientôt la fin de la Danse de Cour.





A la Cour de Louis XIV


Les danseurs sont essentiellement des personnages
de la Cour puis, les chorégraphies se compliquant,
apparaissent des danseurs professionnels
si bien que le Roi fonde en 1661,
l'Académie Royale de Musique et de Danse
(base de notre actuel "Opéra de Paris").

(à suivre)

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Répondre |  | 

Aller au forum