Forums

 
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15 - Filae.com
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 16 mai 2008 14:34



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
et hop

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 16 mai 2008 16:22



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
hop hop hop

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 16 mai 2008 19:05



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Coucou Sylvie,
contente pour toi. L'informatique est toujours un grans mystère pour nous les peofanes.

Je vous souhaite à toutes et tous une bonne soirée, un bon week end,sous le soleil j'espère?????

à lundi**

Béné passe de bonnes vacances avec ta famille
Gros bisous à bientôt.

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 16 mai 2008 22:15



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963

Liste des métiers déjà étudiés p15.

Bonne nuit à tous.

Bon week-end Joelle :bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 17 mai 2008 06:10



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour et bon samedi

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 17 mai 2008 08:40



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
bonjour tout le monde:bisou: ,


Pas eu le temps de faire recherche sur vieux métier et
aujourd'hui je travaille aussi

Tout le monde va apprécier


"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 17 mai 2008 10:40



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous


Marchand d'abat-jour.

Bonne journée.

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 17 mai 2008 13:07



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
abat jour messieurs et mesdames ,
il disait dans les rues ton marchand


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 17 mai 2008 14:20



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
coucou,
mi figue, mi raisin le temps aujourd'hui


"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 17 mai 2008 20:07



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
etThumb Up
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 17 mai 2008 22:55



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Sylvie,Bénédicte,Joelle,Christophe....
et tous les autres.
ouiouioui vous avez raison c'est LE HAVRE on l'appelle aussi "la porte océane"
Bravo à Christophe.bravo bravo et merci d'avoir répondu.
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 17 mai 2008 23:26



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
A demain.



"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 09:29



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569

"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 09:44



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Oui c'est le havre mais sainte adresse aurait pu être la réponse. c'est surtout que je vous donne dans la question la notion de porte Océane.
Le Port autonome du Havre a récemment été agréé comme point d?entrée pour les U.S.A. par les douanes américaines.Les bateaux mettent 7 jours pour arriver du nord de l'Amérique au HAVRE ET 3 jours seulement d'inde. Tu comprends pourquoi nous avons bcp de produits qui viennent d'asie ou de chine. C'est plus rapide qu'une livraison en France? le réacheminement des marchandises se faisant pour bcp par route(pas très écologique), cette ville stratégique mise aujourd'hui sur la développement du transport fluvaire (seine) et ferroviaire. Récemment un milliardaire Chinois c'est proposé d'acheter ce port???? Si tu es dans la région fait donc la visite guidée du port en abeille et juste ensuite visite au musée André Malraux (tableaux impressionistes méconnus = les pointillistes), la villa maritime (logement de Jean Paul SARTRE et de simone de BEAUVOIR car SARTRE fut prof de PHILO pdt 6ANS au lycée francois 1er du havre, aller loger au nice Havrais à sainte adresse qui a accueillit le roi de Belgique pendant son exil en FRANCE
Il y a plein de chose à voir en normandie.
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 09:59



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569

"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 10:48



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour tout le monde

Bonjour Khalida..


Les "motiveuses" en Bretagne.

Bonne journée.

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 14:40



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
BONJOUR

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 15:29



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
bonjour Bénédicte,
Que font les motiveuses de Bretagne?
Je cherche, je n'ai rien trouvé.
Je continue...a+:bisou:

"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 16:53



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
LE DISTILLATEUR AMBULANT
et le bouilleur de cru

LOCALISATION
Sa passion le prédestine aux régions viticoles tout d'abord ; le sud-ouest et l'ouest de la France (région de Cognac), mais aussi l'Est (Alsace). Mais on le trouve aussi très présent en Normandie, Picardie et même dans le Nord, régions de production des pommes et du cidre, qui donnent la fameuse "goutte". Il est aussi présent dans certaines régions du sud, dans lesquelles on fait de l'eau-de-vie de fruit, notamment de prunes.

LA MATIERE
Le nombre d'eau-de-vie de France est à l'image de ses régions : varié et infini. on ne saurait parler d'eau-de-vie sans évoquer le cognac et l'armagnac (tirés du vin) et leur cousin normand, le calvados (tiré du cidre) dont on trouve les premières traces en 1553.
Viennent ensuite les eau-de-vie de marc (tirées du marc de raisin, c'est-à-dire du reliquat de la vinification), spécialités de la Bourgogne et de la Franche-Comté. N'oublions pas le marc de Champagne et, en Alsace, le marc de Gewurstraminer.
L'alsace est d'ailleurs la région des eau-de-vie produites à partir de fruits, quetsches, mirabelles, poires, cerises (qui donne le Kirsch). Dans les Vosges, les fruits sont plutôt la framboise, la prunelle, la myrtille et même le sureau, le sorbier et le houx.
Pour terminer, de façon non exhaustive, citons la Flandre et l'Artois, pays du Genièvre, qui est la seule eau-de-vie de grain française.

LES OUTILS
La pièce maitresse de l'outillage du distillateur ambulant, c'est l'alambic. Il en existe de différentes tailles, depuis le plus petit utilisé par un seul fermier et souvent composé d'une simple marmite et d'un serpentin, jusqu'aux plus imposants, munis d'une chaudière et installés sur une charette.
Certains de ces alambics (dits "à repasse") fonctionnaient suivant le vieux principe de la double distillation : le marc est versé dans une première chaudière, chauffée par un feu de bois ; le liquide produit est ensuite versé dans la deuxième chaudière, où la distillation donne l'eau-de-vie. on y ajoute ensuite de l'eau pour diminuer les 60 à 70 degrés d'alcool produits.
Notre homme utilise aussi différents entonnoirs, le plus souvent en cuivre, qui servent à mettre l'eau-de-vie en bonbonne au sortir de l'alambic. Le pèse-alcool permet quant à lui de mesurer le degré de l'alcool produit. Rappelons que cette production est strictement règlementée.


AU FIL DU TEMPS
L'invention de l'alambic et du principe de la distillation datent d'il y a mille ans. C'est aux Arabes que nous les devont : "Les premiers alambics servirent à fabriquer le fard à paupières connu sous le nom de khôl. Curieusement, quand les Arabes commencèrent à distiller le vin, ils donnèrent le même nom au produit obtenu : al khôl, «la chose subtile».".

Plus tard, au XIIIème siècle, les alchimistes développèrent la science de la distillation. Pour eux, l'alcool était la première étape vers l'élixir de vie éternelle ; c'est de là que lui vient sa dénomination d'eau-de-vie.

La tradition de la distillation du marc pour sa consommation personnelle s'est développé et maintenue jusqu'à notre époque. Chaque agriculteur avait auparavant le droit de distiller pour son propre compte 1000 degrés d'alcool pur, soit 20 litres à 50° ; c'était le privilège du bouilleur de cru.
Ce privilège était héréditaire ; il a été supprimé en 1960 sauf pour ceux qui le détenait alors avec la possibilité de le transmettre à leur conjoint. Si vous croisez un distillateur ambulant, regardez-le bien, car bientôt ce métier aura disparu du paysage de nos campagnes.
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 16:55



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569


et quelques coups de tonnerre en plus seine et marne
alors on se cultive. a+
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 16:58



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Voici quelques photos intéressantes nécessaires au
distillateur ambulant



l'ambilic ambulant


le bouilleur ambulant


la chaudière ambilique ambulant


Le distillateur ambulant

à très bientôt. Khalida.
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 18:03



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonsoir Khalida, il s'agit de dentellières de Plouhinec qui fabriquaient diverses pièces en guipure d'Irlande (dentelle au crochet).Par exemple ce rochet (vêtement liturgique) pour l'évèque de Quimper:



:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 21:24



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonne nuit les petits

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 18 mai 2008 23:09



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569

"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 06:30



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonne journée

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 09:41



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Béné, et tous les amis des Métiers anciens.
Bonne journée, sous la pluie (encore)
Ce matin je vous abandonne, compta oblige, je suis à la bourre.

A+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 11:05



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous...

Joelle,Christophe,Sibie,Khalida.....

Bon courage pour ta compta,joelle.... mieux vaut ça que casser des cailloux.....


Carrier

Personne extrayant la pierre des carrières.



Carriers dans une carrière de granit.

Le carrier procède à l'extraction, le sciage et la taille grossière de pierres pour la construction : pierres calcaires, marbre et roches marbrières, granit, grès, meulières, lave, etc.

Dès l'époque romaine,les pierres, en particulier le granit, ont été employé pour la construction et l'empierrement des routes. Les carriers accomplissaient deux tâches : le mineur détachait les blocs et le fendeur divisait la pierre en simples moellons. La roche était ensuite confiée à un tailleur de pierres. Le matériau servait à fabriquer les habitations, des monuments funéraires et commémoratifs.

Dans une terre donnée,la couche naturelle de pierre qui se termine au-dessus et en-dessous,par une séparation nette,est une formation géologique appelée banc.Ce sont les matières en suspension dans les eaux qui se sont ainsi déposées en lit les unes sur les autres, au cours de fluctuations de niveaux. L'action de l'air, des radiations solaires,ou de phénomènes telluriques a complété le processus de formation de la pierre par des concrétions ou des délitements de la matière sédimentée et a contribué à sa coloration, à sa dureté, tendreté, etc?
Le banc devient ainsi l'objet d'une exploitation à ciel ouvert ou souterraine pour constituer une carrière.



Carriers dans une carrière de pierre meulière.

L'extraction vise le découpage du banc en blocs sains et homogènes sous forme de parallélépipède dont le poids ne dépasse pas généralement 10 tonnes mais peut atteindre quelque fois 20 tonnes.Il s'agit de havage.
Le mail désigne le gros marteau de fer,utilisé par les carriers pour enfoncer les coins en fer dans le but d'obtenir sous le choc des coups répétés, la rupture de la masse de pierre.
Jusqu'au début du XX ème siècle, les outils employés par les carriers et par les tailleurs de pierre sont des outils à main.


Outils de carrier.

Voyons par exemple le travail dans une carrière de grès à ciel ouvert.


Carrière de grès.

Le travail en carrière se déroulait en deux temps : le temps d'extraction, puis la taille.

L´extraction

La première opération consistait à percer, tous les 0,20 cm, la pierre du gisement, disposée en gradins ou couches, de façon verticale, avec un outil traditionnel des carriers d'Erquy, nommé "chante-perce", outil qui fut remplacé par la suite par le burin en acier suédois.
La 2ème opération consistait à frapper avec une massette ou une masse un clou forgé, ou coin, entouré de bouts de crémones pour réaliser plusieurs trous sur la surface de la roche, sur une ligne continue, pour fendre ou lever la pierre

Les poinçons forgés ont été remplacés par des poinçons en tungstène. Le foret au tungstène n'était et ne pouvait être utilisé que par le marteau perforateur (impossible avec une massette). on utilisait les expressions suivantes pour traduire l´effet de cet outil forgé : « ça cassait, ça refoulait ! ». « 1/3 des pierres pouvaient casser selon le temps trop sec ou trop humide ! ».

on pouvait encore utiliser un "burin étoile" pour forer plusieurs trous à intervalles réguliers, pour "couper" la pierre, à coups de masse, avant d'introduire à l'intérieur des cartouches de poudre noire (explosif qui allait "souffler" la pierre lors du tir de mine). L'abattage à la poudre noire consiste à percer des trous de mine. Dans ces trous sont introduit les charges explosives dont la mise à feu est assurée par une mèche lente. L'abattage en masse de blocs à l'explosif concerne essentiellement les roches dures et intéresse uniquement l'exploitation de carrières à ciel ouvert. (On peut cependant remarquer quelques exceptions, notamment en Alsace où certaines carrières de grès sont exploitées à la poudre noire, c'est aussi le cas pour la pierre de Jaumont en Moselle qui est un calcaire ferme.) L'emploi d'explosif est particulièrement délicat et les risques de destruction du matériau sont grands. Il est un art de disposer les trous de mine et de doser la poudre afin que les blocs se détachent (sans se briser) suivant la hauteur et la longueur définies préalablement. Ainsi le nombre, l'espacement entre les trous et la charge explosive varient suivant la qualité et l'homogénéité du matériau.
La barre à mine a été remplacée en 1950 par le marteau perforateur.
on pouvait aussi creuser une tranchée avec un pic ou marteau à pointe. Des coins en bois puis en fer étaient utilisés autrefois pour fendre et lever la pierre en couche, de façon horizontale.

Pour déplacer le bloc de pierre, on utilisait une barre (avec un talon d'un bout et plate de l'autre côté), de 1, 20 m à 2, 50 m de profondeur, 30 à 40 mm de diamètre pour les petites, avec des coins dessous ou un cric lorsque c´était trop dur. Le bloc de grès était sorti à la main avec des madriers et déplacés sur des rouleaux. Les ouvriers pouvaient disposer de trois crics manuels, lorsque l'extraction était en dessous du niveau zéro du sol de la carrière.

Avant de faire les trous, la pierre était « notée ». on mesurait avec une règle, une équerre et on traçait la pierre en son milieu avec un crayon en bois rouge, appelé « traceur ». on pouvait aussi utiliser des ciseaux non trempés appelés « martyrs » pour les cailloux dits « pliés ». Une pierre qui fendait en deux morceaux faisait un son caractéristique. Quand c´était trop difficile, on pouvait encore utiliser le « burin étoile » avec une grande masse. Il fallait d´abord chercher le fil de la pierre, éviter le fil rouillé.


La taille :

Il s'agit de passer d'un bloc brut à un parallélépipède, de préparer la pierre pour le tailleur : l'oeuvre du débosseur. Le tailleur taille les arrêtes avec la pitche : gros burin plat du bout. Il dégrossit la taille avec le poinçon, c'est le bûchage ou esmillage. Le bord des arêtes est ensuite fini au ciseau. Si la pierre doit être polie, il se servira d'une boucharde.

Fendre : avant de fendre une pierre à tailler, on notait la pierre sur les trois côtés et on cassait la 4ème face. on utilisait un « têtu » pour préparer le morceau de pierre, un « panard » pour fendre, dégrossir la pierre. Parfois, il fallait utiliser une grande masse et taper à toute volée.



Utilisation du panard et du burin étoilé pour percer et fendre la pierre.

Equarrir : pour "chasser" une arête on utilisait le « chasse jorgé ». on disait « faire l´arête à la chasse », avec une massette "cintrée" ou "portugaise" (plus conique).
Dresser : le poinçon (broche ou pointerolle tenue à 45°) servait à niveler le tableau, à enlever les bosses, pour dresser les faces (pour faire le joint en maçonnerie, qui allait recevoir la face d´un autre moellon). Avant d'effectuer cette opération, le tailleur fait une ciselure au ciseau avec un angle de 45°.

Finir la pierre : le marteau à pointe était utilisée pour piquer la surface de la pierre. Un autre outil, appelé boucharde, avait une utilisation semblable pour faire le parement (face qui sera vue), soit "boucharder".



Fonctionnement d?une carrière de pierre calcaire, dont l'exploitation se fait selon la méthode d?extraction souterraine :




Il s?agira en creusant des galeries d?atteindre les couches calcaires donnant un roche tendre, au grain grossier. L?entrée de ces galeries se situent souvent en bordure d?un fleuve ou bien dans des carrières à ciel ouvert.
Les couches calcaires sont souvent assez réglées, avec peu de faille ou seulement «des nids d?argile glaise» qu?il faudra contourner.

Il existait plusieurs dimensions de galerie, selon que l?exploitation fut « pensée » ou non : Excavations de 6 m ou plus avec 10 mètres de hauteur et plus récemment galeries de 3 mètres environ, séparées entre elles par des piliers de 3 à 4 mètres de côté.Souvent sinueuses, mais le plus souvent horizontales, ces galeries se superposaient sur plusieurs étages, les bancs de pierre pouvant faire jusqu?à 50m d?épaisseur.
L?air y circulait assez bien : en plus de l?orifice d?entée, l?aération a été améliorée par des puits verticaux (1m x 0,40 m) qui reliaient la zone des travaux à la surface.
Les puits d?extraction de forme carré ( 2 m,50 à 3 m), permettaient de hisser la pierre de taille à l?aide de treuils à roues.
L?éclairage se faisait autrefois à l?aide de chandelles faites de gros suif et dont la mèche était en chanvre.
on employait peu de bois comme étais, seulement en travers des excavations très hautes.




Traitement de la pierre
La «pierre de taille» (grande pierre ou petite pierre) sera subdivisée sur place selon les dimensions requises et transportée aux moyen de sorte traîneau à roulettes, tiré par des enfants, à travers les galeries sur souvent une distance de 1km à 1km,5, jusqu?à la sortie.Les déblais stériles sont laissés sur place ou transportés dans des galeries abandonnées.
La pierre de taille au sortir des travaux se vend sans aucune préparation, seulement grossièrement équarrie. Elles se vendait au «cent», mesure qui est composée de 100 pierres.


Extraction du marbre.

Autrefois des hommes risquaient leur vie pour extraire un bloc de marbre de la montagne et le porter dans la vallée. Le métier de carrier a toujours été un métier à risques surtout autrefois quand les méthodes d?extraction et de transports étaient des plus rudimentaires. Au XVIIIème siècle, elle se faisait à l?aide de pics et de masses.

Il fut un temps où pour extraire le marbre on abattait à l?explosif de grands pans de montagne. Une technique qui par sa complexité comportait une longue et soigneuse préparation.Pendant l?explosion et la chute successive, le grand pan se cassait en nombreux morceaux de taille différentes. Un spectacle impressionnant mais aussi très dangereux pour qui y prenait part. Mais avant d?enlever la masse de la montagne, il fallait la libérer des morceaux de roche rendus inutilisables par l?érosion superficielle. Un carrier devait examiner de près la paroi et la libérer des morceaux dangereux ; pour ce faire, il devait se caler, suspendu à une corde, devant l?entrée de la carrière.




Au XIXème siècle l?extraction se faisait avec un fil hélicoïdal de 1 km 200 de long pour le sciage. Ce câble pouvait couper des blocs de 5 mètres à vitesse de 22 cm/heure, il tournait grâce à un moteur, passait par divers relais et était soutenu par des tendeurs.
Un arrosage constant en provenance des hauteurs assurait le refroidissement causé par l?échauffement des câbles : on versait à la fois du sable siliceux et de l?eau pour s?assurer que le frottement ne casserait pas le fil.




Après entraient en scène les cadreurs, qui au son du marteau et du burin cherchaient à donner au bloc une forme carrée. C?était un travail difficile, lourd et ces carriers devaient être forts et patients. Les blocs devaient ensuite descendre dans la vallée....et le transport était rien moins que facile!



Heureusement les conditions de travail des carriers se sont améliorées au XXème siècle.

Peu de temps avant 1914, on employait dans de rares carrières,à ciel ouvert, des perforatrices et des trancheuses actionnées par des machines à vapeur.
Après 1918, on commença en carrière et sur les chantiers de construction,à utiliser l'air comprimé et l'électricité, ce qui développa l'emploi des perforatricespour l'extraction et des fils hélicoïdaux pour le sciage. L'emploi des haveuses en carrière et des débiteuses pour scier la pierre, connaît un important développement lors de la libération du territoire après la seconde guerre mondiale.
L'emploi de l'air comprimé et de l'électricité permet de diminuer la fatigue des ouvriers tailleurs de pierre par l'adaptation d'un grand nombre d'outils percutantssur des appareils légers alimentés par ces deux sources d'énergie.



Transport de la pierre autrefois.

De plus,à partir des années 1870, l'amélioration des routes et la création du réseau de chemin de fer permettent de transporter facilement la pierre plus loin ; elles élargissent considérablement les débouchés de cette activité.

:bisou:
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 14:11



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Bonjour tout le monde,
Sylvie,il faut réveiller les filles et
arriver avant Christophe le matinouioui
bravo bravo Christophe
Je pense que naturellement cela doit être possible(je ne pense pas à allumer dès mon réveil.)car je me lève très tôt chaque jour.fou fou
Bénédicte, trop bien tes montage mais je n'arrive pas à faire des copie /coller. Je ne mets que les liens.
Les copies ne sont elles pas protégées?

"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 15:26



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Salut Khalida,

Le reportage illustré, c'est un métier ma poulette.
Cela demande du temps, de la recherche et de la mise en page.

on t'apprendra!!!!

Bon! la compta çà va bien pour aujourd'hui, je finirais demain, avec les déclarations d'impôts. Beurkkkkkkkkk!!!

Bisous Béné et Khalida,
bisous aussi à Sylvie et notre ami Christophe
A+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 17:55



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142


"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Bernard Michel Claude.D
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 18:53



Inscrit le: 26/09/2007
Messages: 1 068
Vous êtes impressionnantes les filles, salut et chapeau pour votre documentation. Je vous suis régulièrement, si je n'interviens pas fréquemment.
Gr^ce à vous, je me couche un peu plus intelligent chaque soir, je vais bientôt m'appeler Einstein!
C'est passionnant votre truc, il fallait bien que je vous le redise.
A plus. Bernard
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 19:03



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
eh oui cela devient une habitude dès que je suis levé ,j'allume l'ordi mais je surveille aussi l'horloge,donc c'est pour cela que ce sont des messages très court

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 19:19



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Salut les garçons,

Bernard,
nous aussi on en apprend tous les jours, car pour faire tous ces jolis reportages, il faut bien se documenter.

Christophe,
Tu te lève très tôt, car tu travaille très tôt aussi

Bisous à tous les 2

A+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 20:24



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Joëlle c'est pas une lapalissade mais presque ,comme on dit à Kamelott sur M6" c'est pas faux"

aller bonne soirée et à demain !!!



patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 21:20



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
c'est pas pour faire de la concurrence mais la file Alsace vient de me donner ça

http://vieuxmetiers.org/

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 22:23



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569

"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 19 mai 2008 23:06



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonne nuit à tous
bisous Béné, Christophe et Khalida et Sylvie
et puis tous



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 06:05



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
bonjour tout le mondeclinoeil clinoeil clinoeil
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 06:06



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
bravo bravo bravo
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 06:12



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
mon ordi rameAngry il met bcp temps pour changer page et me met message "votre ordinateur est envahi par un logiciel espionQuestion Question c pas la 1ère foisExclamation qd je suis sur la fileetrange je verrais cela qd je serai de repos samedi, je ferais appel à vos lumières.Book
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 06:12



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
mon ordi rameAngry il met bcp temps pour changer page et me met message "votre ordinateur est envahi par un logiciel espionQuestion Question c pas la 1ère foisExclamation qd je suis sur la fileetrange je verrais cela qd je serai de repos samedi, je ferais appel à vos lumières.Book
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 10:58



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Oui, dur pour venir sur le site ce matin..Wall Bash

Alors juste une petite chose....

Bergers landais




Autrefois, la forêt landaise n'avait pas l'aspect que nous lui connaissons actuellement. Elle était limitée à quelques petits massifs et ce n'est que sous le second Empire que le boisement pris une grande ampleur, permettant la constitution d'un grand massif forestier.
Jusqu'à cette époque c'était une région humide et marécageuse souvent inondée en hiver. Les bergers landais adoptèrent vite les échasses; ainsi ils surveillaient les troupeaux de moutons tout en ayant les pieds au sec ... et en se protégeant aussi contre les aggressions des loups.
Les échassiers des landes de Gascogne étaient vraiment de drôles d'oiseaux !! Tout d'abord parcequ'ils avaient 3 pattes. Car, comment rester en équilibre perché sur des échasses ( " tchanques " en patois ) de parfois 1.70m de haut du matin au soir sans bouger ? Alors les échassiers avaient " une troisième jambe ", une grande canne ( " pau " en patois ) avec un pommeau sur laquelle ils s'asseyaient.
Les berger landais, les " tchancayres " se hissaient le matin avec leur barda en bandoulière ( gourde et casse croûte ). Que faisaient-ils pour meubler les longues heures à surveiller le troupeau ? Ils filaient la laine ou tricotaient ...
A la fin du 19ème siécle les bergers avaient pratiquement disparu. Les Landes avaient été plantées en pins et les moutons n'avaient plus de pâturage. Les échasses sont alors devenues un sport et un spectacle. on organisa des courses et des divertissements au cours desquels les échassiers faisaient preuve d'équilibre et d'adresse.








:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 11:08



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour à tous
Bisous à tous nos fidèles

Mister error est de retour

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 16:43



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
coucou la fileThumb Up ,
bravo sylvie et bénédicte
je suis rentrée en courant d'air car je finis tard ce soir. donc pas bcp temps et travail monstre en attente.
ça rame tout le temps avec c'est vrai expirations de délais. je vais demander à mes enfants de me dépanner(jouent en réseau), ils me lancent tout le temps des nettoyages pour continuer à jouer en réseau.
Donc je vais travailler et je leur fais confiance et leur laisse la main pour faire les analyse.
à bientôt peut être si tout va bien
:bisou: :bisou: à tous bcp de mal à aller sur ma fileWall Bash
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 16:51



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour la file.
Je vois que ce Mr Erreur délai d'attente expiré a fait pas mal de victimes.
Ca deviend lassant ces problèmes récurents.
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 20:04



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Béné ces bergers landais sont ravissants, j'ai toujours eu un faible pour ces acrobates.
Bisous et ,à demain car ce soir j'en ai marre de ramer avec l'ordi.

A demain et bonne soirée à tous

Bisous à nos fidèles

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 mai 2008 21:11



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonsoir Joelle, à demain.
Et puisque tu aimes, en voici une autre....




Bonne soirée à tous.

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 mai 2008 05:34



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour,hier matin impossible de vous dire bonjour,j'ai réussi sur 3 files et après plantage généralisé

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 mai 2008 05:51



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Bonjour Bébédicte,Joêlle, Sylvie,
bonjour ChristopheThumb Up
et tous les autres intervenants.
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 mai 2008 09:31



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour à tous nos fidèles amis et amies
amoureux de belles images et de beaux reportages sur les métiers de nos anciens.

Aujourd'hui beau soleil aussi sur les H.P.
et lle site à l'air de bien fonctionner.

Alors à tout à l'heure et gros bisous
Béné, Sylvie , Khalida et Christophe et tous les autres que je ne peux citer.

A+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Répondre |  | 

Aller au forum