Forums

 
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15 - Filae.com
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 7 août 2009 17:55



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Merci !!!


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Pierre.T722
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 7 août 2009 21:54


Inscrit le: 26/02/2008
Messages: 257
Bonsoir à toutes et à tous,
il y a un petit moment que je n'étais pas venu sur votre file, j'y suis passé pour prendre des infos sur le métier de cloutier, et je voulais vous remercier de les y avoir mise.
Bonne soirée et merci encore

Pierre


50:TESSON,BLED,BENOIST 42:BOURCHANY,GENTIT,ROYER,COUTURIER,SABOT, 75:ROUMERON DOHEE, 94:MONTCHARMONT,


christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 8 août 2009 18:02



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour et bonsoir ,comme ça pas de jaloux

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
clemeguy
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 8 août 2009 20:27


Inscrit le: 30/04/2009
Messages: 739
excuse moi pierre
je recherche egalement des infos sur le metier de cloutier
peux tu me dire ou elles sont sur la file
je n'arrive ,pas a les trouver

merci beaucoup
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 8 août 2009 21:42



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Jean, bonsoir Christophe, bonsoir Pierre, bonsoir Céline.

AAAAAAAAAAAAAAAAAh ! Enfin du monde! Ca fait plaisir! Nous ne sommes donc pas comme 3 Bédouins dansle désert.

Bon, demain, pour moi, c'est boulot,je vais me coucher.
Bonne soirée.
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 9 août 2009 07:28



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
coucou

si cela vous intéresse aller voir ce site :
c'est le rassemblement des légers souffles qui est l' équivalent d'une vrai tempête

http://les.guillotines.free.fr/


je rappelle le mode d'emploi de cette file:

(écrit dans le titre )

Liste des métiers étudiés en page 15

(il faut un peu descendre dans la page pour trouver la liste qui en plus est classée par ordre alphabétique :c'est beau la technologie!!)

exemple : pour bourreau, exécuteur , guillotineur on le trouve à la page 40 au lieu de la page 41 (eh oui chaque exemple a son exception )


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Anne Marie.P114
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 10 août 2009 09:22


Inscrit le: 10/09/2007
Messages: 984
Super les techniciens de surface au Sahara !!! joli fou rire pour commencer la semaine !
Coucou Béné.
C'est vrai que c'est un peu désert
Je crois qu'il faut que je trouve quelqu'un qui répare mon ordi pour que je puisse passer des cartes ou autres. Ca commence à m'énerver !
bonne journée
et n'oubliez pas : il fait chaud BUVEZ hic !!!
Anne Marie (en Creuse : Valaizon,Juillet,Meaume,Heyret, Pauly, Bord, - Pécher, Gout, Peynoche, Deluchat ... et par ma GM maternelle en Ille et Vilaine :Chemin, Lépinay,Fresnais, Ballus, Labbé, Rihet,Tirel, Abachesne,...)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 10 août 2009 11:27



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Depuis la Suisse, patrie des montres,horloges et autres coucous....

Horlogeur mot utilisé avant le XVIIème siècle pour horloger

Celui qui fait, qui répare les horloges, les pendules, les montres.


Habit d'horlogeur


L'histoire de la mesure du temps par l'Homme remonte aux premières civilisations (Egypte,Chine). La mesure du temps a rapidement été une de ses préoccupations importantes, notamment pour organiser la vie sociale, religieuse et économique des sociétés.
Les Égyptiens utilisaient la clepsydre, grand vase percé à sa base, gradué à l'intérieur et qui laisse échapper un mince filet d'eau. Les Grecs l'ont perfectionnée pour la rendre plus précise. Ils lui ont ajouté un cadran et une aiguille, la transformant en un véritable instrument de mesure.


D'origine inconnue, le sablier est basé sur le même principe que la clepsydre, excepté que l'eau est remplacée par du sable. Il sert plus à mesurer des intervalles de temps qu'à indiquer l'heure. Une anecdote couramment citée est celle de Christophe Colomb qui, en 1492, lors de son voyage vers l'Amérique, utilisait pour faire le point un sablier qu'il retournait depuis son départ toutes les demi-heures.
Ces outils devenant peu précis sur de longues périodes et les écarts de temps s'accumulant, il devenait urgent que les scientifiques trouvent une solution.


Les premières horloges mécaniques apparaissent au XIVe siècle. Au début, elles sonnent les cloches, n'ont pas de cadran et, lorsqu'elles en seront dotées au XVe siècle, il n'y aura qu'une aiguille, celle des heures.

Ces premières horloges consistent schématiquement en un poids moteur qui entraîne un train d'engrenages, lequel fait accessoirement tourner la ou les aiguilles. Le tout ne constitue une horloge que si l'on sait réguler la chute du poids. C'est l'apparition de l'échappement qui va transformer ce simple assemblage d'engrenages en véritable horloge. L'échappement permet alternativement de libérer puis de bloquer la chute du poids, grâce à un mécanisme oscillant.
Dans ces premières horloges, ce mécanisme est un foliot, simple tige aux extrémités de laquelle sont accrochés deux masses, qui peut osciller horizontalement autour d'un axe vertical la supportant en son milieu. Les masses lui confèrent l'inertie nécessaire pour stopper la chute du poids. Solidaires de l'axe d'oscillation, deux palettes viennent alternativement bloquer la roue de rencontre (qui donne son nom à ce premier type d'échappement) qu'entraîne le poids moteur


Horloge à foliot, faite entièrement en bois dans l'Engadine en Suisse

Ce mécanisme très ingénieux est aussi très délicat à régler précisément ; frottements et chocs sont importants, difficiles à maîtriser. Et surtout, chacun des éléments participe de façon indiscernable aux deux fonctions motrice et régulatrice.
Parmi de nombreux autres phénomènes, Galilée étudia le pendule oscillant et nota que la période (la durée d'un aller et retour complet) du pendule semblait être remarquablement constante pour un pendule donné. Il dessina en 1641 un projet d'horloge réglée par un pendule oscillant sans la construire. Ce sont finalement Christiaan Huygens et Salomon Coster qui construisirent la première horloge à pendule en 1657.



Le progrès technique est important ; le progrès conceptuel l'est encore plus. Les fonctions régulatrice et motrice sont clairement identifiées et séparées, ce qui va rendre possible des réglages précis. Les premières horloges retardent la chute d'un poids grâce à un mécanisme oscillant irrégulier au travers d'un échappement. Les horloges à pendule entretiennent le mouvement oscillant régulier du pendule en prélevant au travers de l'échappement juste l'énergie nécessaire à un poids qui descend.



En 1675, Huygens invente également le ressort spiral, qui va jouer le rôle du pendule dans les montres.




Au cours du XVIIIe siècle, il est de bon ton, quand on en a les moyens, de posséder une pendule. Le raffinement de son décor et sa précision indiquent la richesse de son propriétaire. Cette précision n'est d'aucune utilité dans la vie courante, mais le goût du « dernier cri » technologique n'est pas une manie apparue au XXe siècle.


Quelques outils d'horloger.

Au cours du XIXe siècle, l'industrialisation de l'horlogerie permettra petit à petit à tous de posséder une horloge ou une pendule.(Wikipedia)

Un lien sur l'histoire des horlogers:

http://www.france-pittoresque.com/metiers/41.htm


Désormais, les horloges mécaniques ne sont plus à l'ordre du jour sur le plan de la précision. Des moyens plus précis et plus compacts ont été développés. En la matière, l'horloge à quartz a constitué un véritable progrès.

Actuellement l'horlogeur, restaure des pendules et horloges anciennes, telles que le morbier, les comptoises, les pendules de Paris, les coucous, reveils. Il effectue des reparations qui vont de l'aiguille en passant par le cadran jusqu'au mouvement. Il restaure aussi les horloges monumentales.

Un lien:

http://www.lhorlogeur.com/


Bonne journée.


:bisou:



Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 10 août 2009 12:55



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Jean
Pour completer, l'Horlogerie en Suisse:

L'industrie horlogère suisse est née à Genève au milieu du XVIe siècle. En 1541, le réformateur Jean Calvin, en banissant le port d'objets ornementaux, força en effet les orfèvres et autres joailliers de la place à se tourner vers un autre art : celui de l'horlogerie. Aux XVIe et XVlle siécles les protestants de France et d'Italie se réfugièrent et affluèrent par vagues successives à Genève et en Suisse- II y avait parmi eux des financiers avec leur capital, des négociiants avec leurs réseaux commerciaux, et des artisans avec leur savoir-faire et leurs techniques de production.

Pour survivre et se faire accepter, les réfugiés mirent aussitôt à profit leurs compétences particulières. C?est ainsi que Genève, la première, connut un premier essor industriel. Les horloges mécaniques dataient du XIVe siécle. Elles avaient orné jusque-là les clochers des églises, puis les maisons.

Deux groupes d'artisans furent á l'origine de la production de montres : les serruriers, qui savaient réparer les horloges, et les orfèvres, qui travaillaient les métaux précieux et ne recevaient plus, dans la ville de Calvin, de commandes pour les églises. Les premiers furent des Français et quelques Flamands et Anglais.

A la fin du siècle, Genève avait déjà acquis une réputation d'excellence et c'est en 1601 que la première corporation d'horlogers du monde vit le jour sous le nom de "Maîtrise des horlogers de Genève".
C?est au sein de cette institution que naquit Jean-Jacques Rousseau (1712).

Un siècle plus tard et parce que la ville compte "trop" d'horlogers, beaucoup d'entre eux commencent à quitter la région genevoise pour s'établir le long de l'Arc jurassien.




Le développement de l'industrie horlogère est intimement lié au génie de l'orfèvre Daniel Jeanrichard (1665-1741) qui, le premier, implanta le système de "l'établissage", c'est-à-dire l'organisation divisée du travail. En 1790, Genève exportait déjà plus de 60'000 montres.
Les inventions et développements furent innombrables au cours des siècles. Ainsi, en 1770, Abraham-Louis Perrelet créa la "montre à secousses" dite perpétuelle, considérée comme l'ancêtre de la montre automatique. En 1842, Adrien Philippe, un des fondateurs de la prestigieuse manufacture Patek Philippe, inventa la montre avec remontoir au pendant. A la même époque, la production de garde-temps compliqués (chronographes, etc.), l'introduction de fonctions telles que la rattrapante et le calendrier perpétuel prirent un essor considérable.



La mécanisation de la fabrication prend place au début du XXe siècle grâce aux recherches d'horlogers réputés comme Frédéric Ingold ou Georges Léschot. Augmentation de la productivité, interchangeabilité des composants et standardisation permettent à l'horlogerie suisse, dès cette date, d'étendre sa suprématie mondiale.


Horloger de la vallée de Joux


La fin de la Première Guerre mondiale coïncide avec l'introduction de la montre-bracelet, et sa forme ronde traditionnelle est définitivement adoptée au début des années 1960. En 1926, la première montre-bracelet automatique est produite à Granges, alors que les premières montres électriques apparaissent en 1952.

1967 voit le développement, par le Centre électronique horloger de Neuchâtel, de la première montre-bracelet à quartz du monde, la fameuse Beta 21. Les développements et innovations majeures n'ont pas cessé depuis lors et se poursuivent : montres à affichage LED et LCD, Swatch, montre à quartz sans pile, etc.

Depuis plus de quatre siècles, tradition, savoir-faire, hautes technologies et innovation ont permis à l'horlogerie suisse de maintenir son leadership sur le marché mondial de la montre. Malgré ou à cause des situations de crise qu'elle a dû traverser, elle a toujours su relever les défis technologiques, structurels ou conjoncturels auxquels elle a été confrontée. Son dynamisme et sa capacité créative hors pair en font une industrie de pointe. Les nombreuses inventions et premières mondiales en sa possession en sont un exemple particulièrement flatteur et envié : première montre-bracelet, première montre à quartz, première montre-bracelet étanche, montre-bracelet la plus plate du monde, montre-bracelet la plus petite du monde, montre la plus chère, etc.



:bisou:

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 10 août 2009 16:24



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Et le coucou suisse

Cette illustration déjà mise par Joelle sur une page antérieure:



Et ce lien pour tout savoir sur ce fameux coucou:

http://alpen.sac-cas.ch/html_f/archiv/2004/200401/af_2004_01_10.pdf


:bisou:
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 11 août 2009 16:08



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
:bisou:a tous me revoila, de retour sur ottawa. il est 10 h du matin ici.
desolee pour le desert, j ai parcouru bcp de km donc ps bcp de temps pour surfer. je vais vous inserer quelques photos plus tard. a plus tard.khalida.
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
mamichou60
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 11 août 2009 19:35



Inscrit le: 05/04/2006
Messages: 1 218
bonjour la file


qui pourrais me donner la sinification de EMPLOYE DE DRAGUE merci

bonne soirée ,david
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 12 août 2009 10:25



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Bonjour David

Je n'ai pas trouvé le métier "employé de drague" tel quel.

Mais selon les définitions:

Une drague est une machine flottante employée pour curer les canaux,les fleuves .

Une drague est un outil de pêche utilisé essentiellement pour pêcher des coquillages

Au XIXºsiècle, selon Littré, une drague est également un grand fleuret pour faire des trous profonds quand on fait sauter des roches à la mine.


Vous ne nous précisez ni la région, ni l'époque.....

A défaut d'autres précisions, je pencherais pour la première définition: une personne travaillant à curer, à draguer les canaux et les fleuves.

Bonne journée à tous

:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 12 août 2009 15:09



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Pour compléter.

Le dragage pouvait s?effectuer à partir de la berge ou être réalisé sur l'eau à l'aide d'un navire ou d'une barge spécialisé (drague)

Le dragage s?effectuait
-soit à bras d?homme à l?aide d?une drague , sorte de pelle recourbée et munie d'un long manche


Pelle de dragueur.XIXº

-soit à l?aide d? un système de drague avec une chaîne à godets mue par un tourniquet entraîné par des chevaux ou des boeufs

Léonard de Vinci avait inventé un bateau dragueur
Le bateau dragueur était de petite taille, car Léonard de Vinci le considérait comme parfaitement adapté à un petit ouvrage, pas trop encombrant à transporter. Il pouvait beaucoup voyager et se manipulait avec facilité, ce qui était très important pour lui.
Léonard de Vinci participa à Rome à des travaux où le bateau dragueur se serait montré utile : pour le projet d?assèchement des marrais, au sud de Rome, près de la mer Tyrhénienne.
La structure du bateau était composée de deux embarcations qui stabilisent la flottaison. Ses deux parties étaient reliées par une grande roue à codets. Une corde reliant la roue à un essieu, planté sur la berge, permettait d?avancer à l?aide d?une manivelle.
La grande roue centrale à godets vide la boue du fleuve dans la petite barge.





Ce n'est que vers 1824 que la première drague à vapeur fut mise en service. Elle creusait dans le principe à 3m,20 de profondeur seulement et à 4m,27 deux années plus tard.


Drague à godets à vapeur sur le Rhône.

Les dragues à godets ont peu à peu fait place à des équipements plus performants.


Le dragage utilise actuellement les équipements suivants :
-drague à élinde traînante, principalement utilisée pour les dragages portuaires d'entretien l'extraction de granulats et le déplacement de grosses quantités de matériaux (création d'îles, de quai, de digues, et qui procède par aspiration.



La drague à élinde traînante (aussi appelé drague aspiratrice en marche) est un navire qui aspire les matériaux présents au fond de l'eau à l'aide d'un ou plusieurs tubes (élinde) traînant le long de la coque et reliés à un système de pompage..

-drague à disque désagrégateur (ou « drague à cutter »), principalement utilisée pour les dragages dans des matériaux résistants (argiles, roches, graviers consolidés)



La drague à disque désagrégateur, est une drague aspiratrice, pourvue d'une énorme fraise (disque désagrégateur ou cutter) qui sert à désagréger les matériaux préalablement à leur pompage et refoulement. L'évacuation des matériaux se fait au travers d'une conduite flottante, ou dans des barges amarrées le long de la drague. La drague papillonne autour de son pieu de travail, à l'aide de deux treuils latéraux.

-drague à pelle rétro-excavatrice, pour les travaux de finition ou les travaux atypiques.

Et dans le domaine de la pêche:




La drague est un engin de pêche traîné sur le fond. Elle est utilisée pour la pêche des coquillages se trouvant sur les gisements naturels marins. Cet engin est constitué d'une armature sur laquelle est fixée une poche en filet ou en anneaux métalliques et d?une barre inférieure, munie de lames (couteaux) métalliques ou de dents. Cette barre permet, en plus du poids de la drague, de déterrer les coquillages enfouis dans le sédiment. Il peut y avoir plusieurs dragues sur une perche, et un bateau peut traîner 2 à 5 perches en fonction de sa puissance

Espèces ciblées : les nombreuses espèces qui vivent sur ou à proximité du fond
:: amande
:: coquille
:: Saint-Jacques
:: moule
:: praire

Bonne après-midi.



christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 12 août 2009 17:44



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour


moi j'ai connu beaucoup de dragueurs ,mais pas forcément là où on pense !!

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 12 août 2009 18:57



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
bonsoir Christophe, bonsoir Jean, bonsoir Bénédicte....

Quand je n'étais encore qu'un gamin, j'ai vu des bateaux draguers en action sur le canal de la marne à Saône, prés de la maison de mes parents.
C'était impresssionnant : Il y avait le bateu lui même et une barge pour récupérer la vase.
Ce qui était bizarre, c'était qu'une fois la barge pleine, son contenu était vidé sur les rives du canal...
Céline.P815
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 12 août 2009 19:32


Inscrit le: 11/03/2009
Messages: 128
Hiding Bonsoir à tous!

Je recherche des informations sur le métier de bûcheur, en 1777 en mayenne.

Vous en remerciant d avance!

Cordialement

Céline
Patronymes: (53)Bardou - Barreau - Bellanger - Chénu - Derennes - Duchesne - Gandon - Gentil - Guillemin - Jégu - Lancelin - Landelle - Lemoinne - Leroyer - Levesque - Levrot - Marcadé - Nourry - Patry - Peslier - Poirier - Radé - Rosé - Simon - Sonnet - Vilefeu (50)Delacotte - Hébert - Jouan - Laurent - Lechevallier - Lecoffre - Lecointe - Lefebvre - Réquier - Roublot (76)Billard - Boulanger - Capelle - Lefebvre - Le Maitre (61)Coupeau - Sonnet
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 12 août 2009 20:11



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonsoir Céline

Bûcheur ou bûcher sont d'autres noms pour bûcheron.

Le bûcheron a été vu en p88.

Bonne soirée à tous

:bisou:
Céline.P815
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 août 2009 08:47


Inscrit le: 11/03/2009
Messages: 128
Hiding Bonjour benedicte,

Je vous remercie; j avais regardé en page 15, mais ne trouvant pas le mot bûcheur, je pensai que c était peut-être un metier différent de celui de bucheron.

Merci encore et bonne journée!

Cordialement

Céline
Patronymes: (53)Bardou - Barreau - Bellanger - Chénu - Derennes - Duchesne - Gandon - Gentil - Guillemin - Jégu - Lancelin - Landelle - Lemoinne - Leroyer - Levesque - Levrot - Marcadé - Nourry - Patry - Peslier - Poirier - Radé - Rosé - Simon - Sonnet - Vilefeu (50)Delacotte - Hébert - Jouan - Laurent - Lechevallier - Lecoffre - Lecointe - Lefebvre - Réquier - Roublot (76)Billard - Boulanger - Capelle - Lefebvre - Le Maitre (61)Coupeau - Sonnet
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 août 2009 16:44



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Jean, moi c'est la bourse à cheveux qui m'a intriguée....

Voici à quoi ça ressemble:



Bonne soirée.

:bisou:
Anne Marie.P114
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 août 2009 09:32


Inscrit le: 10/09/2007
Messages: 984
Ah lala les hommes ! la drague : tout de suite vous foncez tête baissée (si j'ose m'exprimer ainsi) sur une de vos occupations favorites (enfin passée Razz Razz Razz )
Si vous avez regardé Henri VIII hier soir il y avait des métiers totalement délirants que je n'ai pas notés mais je vais rechercher à moins que vous l'ayez fait et ce sera à étudier mais nous n'avons pas cela dans notre généalogie.
Bonne journée
Anne Marie (en Creuse : Valaizon,Juillet,Meaume,Heyret, Pauly, Bord, - Pécher, Gout, Peynoche, Deluchat ... et par ma GM maternelle en Ille et Vilaine :Chemin, Lépinay,Fresnais, Ballus, Labbé, Rihet,Tirel, Abachesne,...)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 août 2009 11:40



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Jean, Anne Marie.....

Femme de charge, Femme attachée au service d'une maison et ayant une certaine autorité sur la tenue et l'économie intérieure de cette maison.


Mais pourquoi 36 à 40 ansreflechis


Un petit métier:


Marchand de gras-double.


Bonne journée.

:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 août 2009 14:20



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Bénédicte, bonjour Jean, bonjour Anne-Marie, bonjour Christophe...:bisou:

Bénédicte, je suis aussi étonné sur l'âge pour cet emploi. Bizarre!etrange

Jean : Vos vendeuses en blanc, tant qu'elles ne vendent pas au noir... Mr. Green
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 août 2009 07:05



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour,et bon week end

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 août 2009 10:54



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Busse: Sorte de grand tonneau.La busse d'Anjou contient 269 litres.

Pipe: grande futaille . Pipe d'Anjou (480 l)

Pour le quart, il semble que ce soit le quart d'un boisseau.......mais je trouve ça petit pour mesurer du charbon...




Bonne journée.

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 août 2009 18:39



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
coucou ,

si les 44 barriques,c'est le salaire il ne va pas compter juste longtemps hic hic !!


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 août 2009 22:23



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Jean, bonsoir Christophe, bonsoir Bénédicte, bonsoir Jacqueline...
:bisou:
Evidemment, tout dépend de ce que l'on rempli ces barriques...Mr. Green

Bonne soirée, bonne semaine, et bonne reprise à ceux qui doivent reprendre le travail.Embarassed
Serge.B923
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 août 2009 22:35


Inscrit le: 11/02/2008
Messages: 184
Bonsoir,

Dans un acte de mariage de 1782 dans l'Aude, je trouve la mention "picou" .

Quelqu'un a-t-il une idée de ce que cela désigne ?

Bonne soirée à tous
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 août 2009 23:44



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
pour moi c'est un pic de montagne



patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 août 2009 23:48



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 17 août 2009 11:12



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Jean, bonjour Chrisophe, bonjour Bénédicte.... :bisou:


Voilà le peu d'info pour aconier :
aconier masculin
(Transport maritime) Entrepreneur ou entreprise de manutention spécialisés dans l?embarquement et le débarquement de marchandises. (source : wiktionnaire)

Bonne journée.WOW
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 17 août 2009 11:19



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Pour picou, moi j'ai trouvé:

Picou (picoux) : surnom; vieux français "petit crampon"

Et je coïncide avec Jean-Marc pour....
Un acconier (écrit aussi aconier), est un entrepreneur préposé à l'acconage, c'est-à-dire à la manutention des marchandises : chargement et arrimage à bord d'un navire de commerce ou déchargement. Ce terme est surtout utilisé dans le Sud de la France.


Port de Dunkerque fin XIXº.Photo de Falciny. Collection : Musée portuaire.


Port de Dunkerque.Quai des Hollandais.

Bonne journée.

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 17 août 2009 17:44



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour,les amies et amis




patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 17 août 2009 18:33



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Stevedore est un terme utilisé dans les ports du Nord de la France. Les ports de l'Atlantique parlent de « manutentionnaire », ceux de la Méditerranée, d'« acconier ». Ces trois mots ont le même sens.

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Serge.B923
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 17 août 2009 22:28


Inscrit le: 11/02/2008
Messages: 184
Bonsoir la file, et merci pour vos explications.

J'hésitais entre un surnom et un nom de métier, ce semblerait plutôt pencher vers la première hypothèse.
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 18 août 2009 08:29



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Bonjour Jean, bonjour Jean Marc, bonjour Christophe, bonjour Bénédicte....

Hidingon est de retour 2 jours...
dur dur le décalage horaire.

:bisou: à plus tard.
khalida

"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 18 août 2009 11:29



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Petits métiers:

Hottier ou Hotteur : personne transportant des marchandises avec une hotte sur le dos et exerçant généralement divers petit métiers .






Botresse : femme portant des charges sur son dos avec un bot: panier en osier sans fond qui,contrairement à la hotte,ne pouvait tenir seul debout.



Il s?agit d?un mot belge.Voici ce qu'en dit un auteur belge:

«La botresse, chargée de son bot, ne se trouve pas dans le dictionnaire de l'Académie; mais, mieux que cela, elle se trouve dans le vocabulaire de la couleur locale. Ce mot appartient au pays où se passent les événemens de ce livre. Il fait partie de l'idiome wallon, et surtout de cette langue énergique et sonore que les belles dames de Paris ont tant de plaisir à déchiffrer dans l'almanach de maître Mathieu Laensbergh [...] Vous croyez peut-être que les botresses sont des femmes? Je le crois aussi. on dit même que beaucoup d'hommes ont de bonnes raisons pour le croire, car cette espèce intéressante n'a pas manqué non plus de calomniateurs. A les juger cependant par leur mâle allure et leur force athlétique, par les quartiers de boeuf, les tonneaux pleins et autres énormes charges qu'on les voit porter dans leur bot, par la façon dégagée dont elles vident le petit verre d'eau-de-vie, par la virilité du geste et la véhémence de l'élocution dans leurs rixes, il serait permis de présumer que les botresses forment une classe intermédiaire entre l'un et l'autre sexe, et qu'elles sont des homo-femmes.»
Voyages et aventures de M. Alfred Nicolas au royaume de Belgique. Charles-Marie-Joseph Grandgagnage.1835


Botresse al hoye: botresse rentrant dans les caves la houille (hoye) livrée par le charretier.



Bonne journée

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 18 août 2009 15:37



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour

Bénédicte ,

si j'ai bien compris le Père Noël est un Hotteur même s' il n' écrit pas de livre hi hi!!!


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 18 août 2009 16:42



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Ben oui Christophe, et celui-ci également...



.... prends garde à toi!!


:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 19 août 2009 16:49



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Pour Jean, notre nostalgique....



A Rouen, une factrice....


:bisou:
J Troude
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 19 août 2009 20:54


Inscrit le: 15/09/2004
Messages: 102
Bonsoir à tous,
pourriez vous me donner la signification du métier de GIBOYEUR
merci d'avance
BONNE SOIREE A TOUT LE MONDE
Jacqueline
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 19 août 2009 21:51



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Bonsoir,

Jean ,ton gars avec sa voiture jaune ,il retarde un peu si tu le revois tu pourras lui dire que ça fait 10 ans qu'il est redevenu facteur ,
c'est Préposé qui a disparu (qui était un grade)il y avait aussi le préposé chef,maintenant ,il y a les APN1 et APN2 (agent de production niveau 1 ou 2 )


il faut savoir que 50% des facteurs sont contractuels (ACC 11 ou 12)c'est à dire non fonctionnaire est soumis au régime de droit privé ,donc pour la privatisation de janvier 2010 c'est déjà en route pour le personnel depuis 15 ans

je n'ai que 40 ans et je fais parti des dinosaures de la Poste ,car j'ai passé le dernier concours nationale de Fonctionnaire en 1991

pour la retraite des Postiers fonctionnaires ,La Poste avait sa propre caisse ,et c'est les Postiers actifs qui avec leurs cotisations, auto finançait les pensions (complété par la vente des timbres)

depuis l'obligation de ne pas renouveler les départs en retraite par d' autres fonctionnaires l'équilibre du financement est impossible ,l'État est donc obligé d'assurer le financement des pensions en intégrant les Postiers au régime générale des Fonctionnaires (en contre partie de cette procédure la Poste a versé 2 Milliards d'?uro )

d' où une partie de la dette actuelle de la Poste qui motive le passage en force en Société Anonyme pour chercher des partenaires financiers





patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 19 août 2009 21:58



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonsoir Jacqueline

J'ai trouvé 2 définitions pour

Giboyeur.

- une dans un dictionnaire du XVIIIème siècle:valet qu'on envoie tirer du gibier pour garnir la table.

- l'autre sur le site de D.Chatry "Métiers de nos Ancêtres":chasseur à pied qui fait métier du gibier de passage qu'il tire au fusil .



FYT Jan. GIBIER ET ATTIRAIL DE CHASSE DECOUVERT PAR UN CHAT. 17e siècle

Bonne soirée.

J Troude
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 19 août 2009 22:34


Inscrit le: 15/09/2004
Messages: 102
Bonsoir Bénédicte

Merci pour vos réponses
Bonne soirée
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 20 août 2009 17:49



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Margoulines

Dans le Bas Maine,femmes quivont de bourg en bourg pour vendre des mouchoirs


Margoulines.

:bisou:
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 21 août 2009 11:25



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Bonjour Jean, bonjour Jean Marc, bonjour Christophe, bonjour Bénédicte....

bravo à Bénédicte toujours aussi pertinente dans ses présentations et bravo à tous.

:bisou: :bisou: à plus tard
Khalida





"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 21 août 2009 18:35



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 21 août 2009 19:25



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Khalida, bonsoir Jean, bonsoir Christophe (et bonne fête), bonsoir Bénédicte...

Content de te lire Khalida. Alors ces vacances ? Je pari que tu les a attendues longtemps, longtemps et une fois arrivées, elles ont passées à une vitesse effroyable...
Tu nous racoçnteras tes vacances, enfin, 1) si tu le veux bien , 2) ce que tu nous a pas expliqué.
Bonn soirée.
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 22 août 2009 17:01



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Bonjour Jean, bonjour Jean Marc, bonjour Christophe, bonjour Bénédicte....

Et hop on remonte, pas grand monde aujourd'hui

ok Jean Marc , je vous mettrais quelques photos qui vous donneront l'ambiance des villes.

A plus tard.
Khalida.
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 22 août 2009 18:02



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Répondre |  | 

Aller au forum