Forums

 
Forums de généalogie, entraide généalogique - Filae.com
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 23 octobre 2008 16:30



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Je suis d'accord avec toi Jean Marc....mais pour ceux qui veulent varier leur menu.....

http://www.comby.org/insect/insectfr.htm

:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 23 octobre 2008 19:14



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Sibie.:bisou:
Moi aussi, étant plus jeune, j'étais un petit sauvageon : Je capturais indifférement araignées, papillon, mante religieuses, vers de terre que j'enfermais dans une boîte...Mr. Green
Je me demande, avec le recul du temps, quel enfant n'a pas fais ces bétises.ange
Autres temps, autres moeurs... (désolé, je ne me souviens plus comment on l'écrit en latin...Embarassed ).

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 23 octobre 2008 21:58



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Sylvie...pas de cauchemard avec les araignées....

Bonne nuit à tous

A demain

:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 23 octobre 2008 22:42



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonne nuit béné, et tous
à demain
bisous

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 10:02



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Il y a des métiers dont on n?a pas parlé car,lorsqu'on les nomme, tout le monde sait de quoi il s'agit...... mais pour humbles et évidents qu'ils soient, je trouve qu?ils méritent quelques lignes.
Tel est le cas du métier de.....



Bûcheron

Personne dont le métier est d'abattre du bois dans la forêt.



Comme les charbonniers et les sabotiers,les bûcherons vivent le plus souvent en forêt dans des habitations rudimentaires.





Le bûcheron, qui pourtant manie la hache, respecte la forêt. Il sait à la fois couper les arbres qui le font vivre mais aussi protéger les jeunes pousses et entretenir les sous-bois pour les générations suivantes.

La vie du bûcheron est calquée sur les cycles de la nature. Une saison d'abattage s'étend de la fin octobre à la mi-avril. Le reste de l'année, le bûcheron se consacre à des travaux agricoles pour son compte ou comme saisonnier.
Il peut par exemple compéeter ses maigres ressources par l'écorçage des arbres pour l'industrie de la tannerie.L'écorçagedes arbres se fait lors de la montée de la sève, d'avril à mai.



À ces cycles annuels s'ajoutent des cycles plus longs. La révolution de coupe est de trente à quarante ans. Ce qui signifie qu'un jeune bûcheron ne revient sur le premier site de sa carrière qu'à la vieillesse approchante. Le bûcheron est à la fois tributaire de la nature et du temps.



Chaque bûcheron dispose d'une cognée, c'est-à-dire d'une grosse hache à biseau étroit, d'une scie à bûche et d'une serpe, parfois d'un passe-partout (grande scie à lame large).



Vers la fin de l'hiver, pour faciliter le mouvement du passe-partout à la montée de la sève, le bûcheron le graisse en frottant la lame avec une couenne ou en écarte les dents ; on appelle cela l'avoyage. L'aiguisage des outils est très important. on dit que la qualité d?un bûcheron se mesure à sa façon d'affiler une hache.


Pour abattre un chêne, deux bûcherons sont nécessaires. À la cognée, ils sectionnent et dégagent le pied de l'arbre, afin de pouvoir le couper à ras du sol. Puis ils déterminent la direction de la chute en entaillant la base de l'arbre. Cette direction doit prendre en compte la protection des baliveaux, arbres réservés pour qu?ils puissent croître en futaie, aux alentours.
Après s'être éloignés dès que le bois commence à craquer, les bûcherons précipitent la chute de l'arbre. À terre, le chêne est écimé et ébranché. Le tronc, devenu un grume, c'est-à-dire une pièce de bois non encore équarrie, est évacué par les débardeurs l?été suivant.



Puis le bûcheron transporte le bois avec la civière ou la brouette pour le mettre en tas dont la taille et le cubage varie selon l'épaisseur des rondins.Avec les branches,le bûcheron fait des fagots.



Le travail du bûcheron ne s'arrête pas là. Une fois l'abattage terminé, il ressappe (recoupe) les souches trop hautes et les rempiette (refait le pied) pour leur éviter un pourrissement précoce.

Sur six, huit ou dix enfants que peut accueillir une maisonnée, il n'est pas rare que certains jeunes garçons suivent les traces de leur père en apprenant eux-mêmes le métier de bûcheron. Dès douze ans, les jeunes garçons accompagnent leur père dans les bois. Six jours par semaine, les voilà qui découvrent le métier de bûcheron. D'abord des tâches faciles pour se muscler, comme par exemple débiter de la charbonnette à l'aide d?une serpe et d'une scie. Puis un véritable travail d'homme, de bûcheron pourrait-on dire, tel que l'abattage.

(Sources:Les métiers d?autrefois, de Marie-Odile Mergnac, Claire Lanaspre, Baptiste Bertrand et Max Déjean, Archives et Culture.)



Méthode de bûcheron pour évaluer la hauteur d?un arbre:




Le bûcheron faisait parfois certains travaux en dehors de la forêt:




Bonne journée.


:bisou:

joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 11:55



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
bravo Béné,
Vrai que le bûcheron tout le monde connait, mais les détails du métier : pas sûre que l'on sache vraiment.

dis moi as tu reçu monMP

:bisou: à tout à l'heure

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 12:31



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
reçu ton MP Joelle et répondu..


Illustration de Oudry

La Forêt et le Bûcheron


Un bûcheron venait de rompre ou d'égarer
Le bois dont il avait emmanché sa cognée.
Cette perte ne put sitôt se réparer
Que la forêt n'en fût quelque temps épargnée.
L'homme enfin la prie humblement
De lui laisser tout doucement
Emporter une unique branche,
Afin de faire un autre manche:
« Il irait employer ailleurs son gagne-pain;
Il laisserait debout maint chêne et maint sapin
Dont chacun respectait la vieillesse et les charmes. »
L'innocente forêt lui fournit d'autres armes.
Elle en eut du regret. Il emmanche son fer:
Le misérable ne s'en sert
Qu'à dépouiller sa bienfaitrice
De ses principaux ornements.
Elle gémit! à tous moments :
Son propre don fait son supplice.
Voilà le train du monde et de ses sectateurs :
on s'y sert du bienfait contre les bienfaiteurs.
Je suis las d'en parler. Mais que de doux ombrages
Soient exposés à ces outrages,
Qui ne se plaindrait là-dessus!
Hélas! j'ai beau crier et me rendre incommode,
L'ingratitude et les abus
N'en seront pas moins à la mode.


Jean de La Fontaine, Fable XVI,Livre XII.


:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 12:42



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
J'avais pas vu , je ne reçois plus les alertes messages. Doit y avoir encore un bug.
Je t'ai renvoyé unMP.

Bisous

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 12:48



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937



Bénédicte, sûr que beaucoup de personne savent ce qu'est un bûcheron, mais de là à détailler le métier tel que vous l'avez fait, il y moins de monde...
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 14:34



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Ce w.end, on change d'heure; on dort 1 heure de plus, à 3h00, il sera 2h00.
Donc, un petit article pêché sur le net concernant ce sujet.

Mais quand aurons-nous enfin, nous Européens, le droit de dormir une heure de plus ! Ah, le changement ! Une mesure toujours contestée par les uns et qui remonte à 30 ans. C'était une conséquence du 1er choc pétrolier.

En 2008, c'est le dernier dimanche d'octobre - le 26 octobre - que l'Europe passera à l'heure d'hiver. En effet, dans la nuit du samedi 25 octobre au dimanche 26 octobre 2008, à 3h (heure locale), les horloges devront afficher 2h. Après l'heure d'hiver, nous finirons par repasser à l'heure d'été le 29 mars 2009.

L'origine
Le changement d?heure est souvent pointé comme une invention française mais les îles britanniques connaissaient déjà ce système depuis la 2e guerre mondiale.

La décision française date de 1976 et visait à réduire la consommation d?énergie. L?idée était de déplacer le coucher du soleil de manière à utiliser moins d?électricité pour l?éclairage. Et d?économiser 300.000 TEP (c?est-à-dire des tonnes équivalent pétrole). Les ambitions doivent cependant être revues car l?économie réalisée serait de 250.000 TEP. Un résultat qui reste appréciable même si un pays comme la France - mais également la Belgique - sont moins dépendants du pétrole... nucléaire oblige.

Le Benelux a suivi la France en 1977. Aujourd?hui, ce changement d?heure est réglementé par un arrêté royal du 19 décembre 2001 basé sur la directive européenne 2000/84/EG du Parlement européen et du Conseil de l?Union européenne du 19 janvier 2001. Par cette harmonisation, 'Europe a voulu faciliter les transports, les communications et les échanges entre pays.

Et la santé ?
Si, en France, l?économie réalisée équivaut à 4% de la consommation d?éclairage soit la consommation électrique totale annuelle d?une ville de 200.000 habitants, la mesure rencontre toujours des oppositions. Une association comme l?ACHED (Association contre l?heure d?été double) estime que ce système rompt l?équilibre de notre repos et de nos activités vis-à-vis de l?environnement.

Ainsi les pics d?ozone seraient plus élevés en été avec une circulation automobile et une activité industrielle qui commencent plus tôt et dégagent des polluants qui réagissent plus longtemps sous le soleil.

Heures européennes
Rappelons que l?on connait 3 heures différentes en Europe. Une part importante des pays de l?Union européenne sont alignés sur le méridien de Berlin (GMT+1 l?hiver et GMT+2 l?été). Ils ont donc une heure d?avance sur le Royaume-Uni, l?Irlande et le Portugal alignés sur le méridien de Greenwich (GMT l?hiver et GMT+1 l?été) et une heure de retard sur la Grèce, la Finlande,... alignées sur le méridien d?Ankara (GMT+2 l?hiver et GMT+3 l?été).
Voilà!
(source : le site Vivat)

joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 14:38



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
ah!!!!! que de polémiques sur cette heure d'hiver et d'été.
Moi je sais qu'au printemps j'en ai pour huit à10 jour pour m'en remettre.

Que ne prend-on exemple sur nos ancêtres qui eux vivaient à l'heure du soleil!!!!!!!!!!
çà c'est la vraie flexibilité!



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 16:43



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
et Thumb Up




A ce propos,il existe le métier de remonteur d'horloges......je n'ai pas trouvé d'illustration....

:bisou:
Françoise.W25
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 18:44


Inscrit le: 03/06/2006
Messages: 292
Bonjour

J'ai dans mes ancetres un salinier, est-ce la même chose que saunier ???
J'ai une blanchisseuse de fin, un garde de bois, un porte sacs.
Vous avez des infos ???
Merci

Françoise

joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 19:55



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonsoir Béné et Jean Marc, ce soir j'ai la crève, je vous abandonne pour aller me coucher.

Bisous à +

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 21:09



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonsoir

Soigne-toi Joelle,et reviens-nous en pleine forme...:bisou:

Pour Françoise

Oui, salinier est la même chose que saunier et a été étudié en p39

Blanchisseuse voir entre la p27 et la p61(repasseuse)

La blanchisseuse de fin est plus précisement celle qui ne blanchit que le linge fin, comme chemises, cravates, mouchoirs, etc. ...
Emile Zola raconte dans ? L?Assommoir ? la vie de Gervaise, qui réalisa son rêve, ouvrir une petite boutique de blanchisserie, dont l?enseigne affichait fièrement ? Blanchisseuse de fin ? .

Garde de bois: Garde préposé pour la conservation des bois et de la chasse d'un domaine. ...

Quant au porte-sacs comme son nom l'indique,personne qui avait pour métier de porter des sacs. Ce peut être l'équivalent de porte-faix, ou docker s'il travaille dans un port.


Toile de Hervé Masson.

Amicalement

Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 21:32



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Joëlle,une nouvelle saignée pour te guérir ? Non, sérieusement voir voir ton médecin et en attendant, une fulmigation te ferait grand bien.Nurse

Françoise : J'ai trouver un porte-panier. Ce métier est celui de mercelot, un colporteur vendant de la mercerie.
J'ai aussi trouver portageur : au Canada, porteur qui acheminait à dos d'homme les victuailles et les outils aux bûcherons et aux draveurs (ouvrier qui dirigeait les convoi de troncs d'arbres flottant sur les rivières pour les mener vers les sciries ou papéterie.
Sinon, voilà un lien qui vous permettra peut être de trouver un autre métier qui pouurait correspondre mieux à votre ancêtre.
http://www.vieuxmetiers.org/
Book

Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 22:35



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Sibie.:bisou:
Aprés une dure journée de repos, on peut avoir des ratées...quoi Ca doit être comme tu dit.Embarassed
Bon, c'est pas tout ça, mais c'est parti pour un nouveau cycle de 4 jours à se lever à 4h00 pour aller au boulot.Rolling Eyes
Bonne soirée à tout le monde. Sleeping


Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 24 octobre 2008 22:40



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonne nuit Jean Marc, Sylvie....et tous.

A demain

:bisou:
Françoise.W25
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 25 octobre 2008 09:03


Inscrit le: 03/06/2006
Messages: 292
Bonjour
MERCI Bénédicte et MERCI Jean Marc
Bisousssssssssss
Françoise

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 25 octobre 2008 10:24



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Réparateur de Faïence



Les réparateurs de faïence eurent du mal à faire reconnaitre leur profession,les fabricants de poteries voyaient en eux de sérieux concurrents à leur prospérité. on vit un marchand vendant en boutique se jeter sur un raccomodeur installé plus loin et saccager son étal et briser les quelques morceaux de poteries en réparation.



La faïence était réparée avec de la colle et des attaches en fil de fer.La porcelaine faisait l?objet de plus de soins, étant donné le prix le prix souvent lié à la rareté de la pièce que le client confiait presque à regret au réparateur. Pour les vases de Sèvres ou de Chine on utilisait un mastic composé de céruse et de blancs d?oeufs qui résistait à l?eau bouillante.Porcelaine tendre sans kaolin,dure,émaillée ou vitrifiée, à grand feu ou à petit feu,le réparateur fort de son savoir-faire raccommodait. Suivant foires et marchés, se déplaçant à la demande,il travaillait à façon.

Extraits du livre

Bonne journée.


:bisou:

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 25 octobre 2008 11:20



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Jean

Tu me poses une colle avec ton lieutenant à l'ordinaire....etrange

Il peut bien sûr s?agir d?un militaire préposé à l?ordinaire de la troupe.
Voici pendant la guerre 14-18 un lieutenant goutant à l?ordinaire




Mais en dehors de la sphère militaire, sous l?Ancien Régime, on appelait lieutenants certains magistrats.Et certains de ces lieutenants siégeaient à des audiences dites ?de l?ordinaire? ou ?à l?ordinaire?:




Mais je pense que tu as déjà toi-même ta petite idée.....alors dis-nous ce que tu en penses...



:bisou:
Christophe.R258
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 25 octobre 2008 15:30


Inscrit le: 28/02/2006
Messages: 109
bonjour
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 25 octobre 2008 15:39



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Christophe

J'ai cru que c'était un autre Christophe qui venait nous voir....j'étais tellement habituée à te voir sous le pseudo de Katia....

Bonne journée

:bisou:
Sandrine.B1352
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 25 octobre 2008 15:52


Inscrit le: 26/10/2007
Messages: 56
bonjour la file
j'ai decouvert que mon aieule etait tailleuse en 1883-88 a bordeaux. en quoi consistait ce metier que je croyait au masculin?
cordialement
scb
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 25 octobre 2008 18:51



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonsoir Sandrine

Tailleuse

Couturière qui coupe les vêtements.

Non, ce n'est pas un métier exclusivement masculin; bien qu'au début, elle taillait et confectionnait surtout les vêtements féminins.

Voir couturière et tailleur en p 63.



Contrat d'apprentissage de tailleuse pour homme et femme
chez Jeanne Gobin demeurant à La Chausserie,
pour Jeanne Rondeau de Brains (44)
27 fevrier 1769

Nous sommes le 27 février 1769, à Bouaye, dans l'étude de Maître Pavageau.

Se présentent François Rondeau laboureur à boeufs, demeurant à la métairie de la chapelle de Jasson, paroisse de Notre Dame de Brains, et sa nièce Jeanne Rondeau, dont il est tuteur car ses parents Etienne Rondeau et Jeanne Thibaud sont décédés.

Jeanne Gobin, tailleuse à homme et femme demeurant au village de la Chausserie paroisse de Saint Léger est là également. Le notaire établit un acte d'apprentissage dans lequel il est stipulé
que la dite Gobin consent recevoir
chez elle la dite Jeanne Rondeau mineure, pour apprentive dudit metier de tailleuse pour le temps d'un an qui commencera au premier mars prochain
pendant lequel temps elle promet de luy montrer et enseigner ledit metier de tailleuse pour homme et femme sans luy en rien receller ny cacher, de la
nourir et coucher pendant toute l'année sans excepter mesme les dimanches (ny feste.)



Tailleuse bretonne.


Amicalement.

Pierre-Ange.Z
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 25 octobre 2008 19:31


Inscrit le: 03/09/2006
Messages: 48
bonjour à cette file que je decouvre,dans la liste page 15 il y a "valet de charue ou de ferme" dans mon arbre gen j'ai un "valet de labour",cela doit etre le meme genre de metier.
bonne soirée à toute la file.
PAZ
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 25 octobre 2008 21:15



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonsoir Pierre Ange

Valet de labour

ouvrier agricole employé aux labours.



En effet,les valets de labour comme les valets de ferme sont des journaliers.Ils constituent l'échelon le plus bas de l'échelle sociale : simples salariés payés à la journée,souvent en nature ; surtout ce sont des saisonniers qui n'ont pas de travail assuré durant toute l'année; ils sont utilisés pour les labours, la moisson, la fenaison, le sarclage du maïs etc....






Amicalement


:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 04:20



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
bonjour Joëlle, Jean, Sibie,Khalida et ceux que j'aurais oublié.:bisou:
Un petit bonjour juste avant de partir travailler. quoi

Dicton du jour : Si vous êtes du signe du scorpion et que vous vous prénomez Bénédicte, c'est votre anniversaire! bougie
BON ET JOYEUX ANNIV' Bénédicte. bougie Pour moi, ça ne sera pas le champagne vu l'heure mais plutot un bon café bien sérré! Que cette journée vous soit la plus agréable du monde.amour
A plus tard.
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 06:27



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
coucou Bénédicte ,j'étais sur mon autre arbre,

bonjour et bon dimanche,

je pars une semaine ,sans connexion internet,
pour libérer le Moulin, car les ouvriers envahissent ma demeure,
pour installer le chauffage avec radiateur basse température et plancher chauffant ,
ils ont déjà commencé vendredi le 1er trou ( 2 forages de 105m de profondeur )chauffage par géothermie et pompe à chaleur

bonne vacances à tous ou bon travail

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 09:32



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous


Merci Jean Marc, merci Jean.

Si c'est trop tôt pour le champagne,prenez au moins une part de gâteau...



et puis je vous apporte le journal..



Bonne semaine Christophe, c'est quand que tu pends la crémaillère ?

Bonne journée à tous

:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 09:49



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour à tous,


BON ANNIVERSAIRE BENE

Maman aurait eu 82 ans aujourd'hui!!!! je ne pouvais pas te rater

Gros bisous et à +
je retourne au lit car toujours crève carabinée)

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 09:59



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963

Merci Joelle.

Tu es sortie de ton lit pour moi...cela me touche....mais retournes-y vite!
A toi, je t'invite à un bon grog!



:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 14:34



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Merci Sylvie :bisou:
Oliverdu30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 14:41


Inscrit le: 18/01/2008
Messages: 477
Book Book Book



Bonjour à tous,


mes ancetres étaient Meunier,Journalier,Laboureur

toutefois concernant les Journalier
étais ce bien celui que je pense!

pouvez vous me raconter la vie qe était le Journalier svp merci.

etrange etrange etrange etrange
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 18:11



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bénédicte, ok pou le gâteau, mais il en faut pour tout le monde. Alors juste une petite part. A vos 20 ans! Thumb Up Ce soir, je vous offrirez bien un petit verre à la maison, mais je pense que vous vivez loin de l'esssonnes...


Olivier : Idea journalier (ère) p1, p15 p19


Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 18:40



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963

Merci Jean Marc, c'est l'intention qui compte... mais en effet, de l'Essonne ,je dois en être à entre 1000 et 1500 km.... un peu loin...

Ah Jean...ce sont des bougies qui comptent triple....et même un peu plus....


Pour Olivier:

Journalier :

Ouvrier se louant à la journée.

Par journalier, était entendu le fait que la personne était embauchée au jour le jour, à la tache et en fait en fonction de la demande et cela regroupe plusieurs corps d'état.
on trouve des journaliers dans les registres des villes, comme une main-d??uvre que l?étroitesse de son lopin de terre ne peut faire vivre et qui se loue là où se trouve le travail; cependant le terme de journalier est souvent classé dans le groupe des métiers liés à l?agriculture. En milieu rural,le journalier était employé dans les fermes et payé à la journée. Il travaillait tantôt chez un fermier, tantôt chez l'autre. Il avait parfois un cochon, une chèvre, un mouton, et une petite parcelle de terre. Peu payé, il risquait en mauvaise période de se retrouver sans emploi, mais était très recherché à l'époque des grands travaux.


Pour rappel je remets ici plusieurs définitions (vues en p 19)

Parmi les ruraux,on trouve trois catégories :

Brassier et manouvrier : ceux- là louent leur force de travail, les brassiers sont au Sud et les manouvriers au Nord du Royaume. Parfois on utilise le terme de journalier.Un journalier est une personne engagée pour un travail rémunéré à la journée
Lors des grands froids , ils empruntent au laboureur de quoi survivre (du grain) et du bois pour se chauffer et au retour des beaux jours, ils leur rendent sous forme de moisson, vendange ou coupe de bois

Les fermiers et les métayers : Le fermier tient " à ferme" la terre d'un propriétaire
Il est locataire et paie son fermage à la Saint Michel
Le métayer( ou colon, terme souvent utilisé en Gascogne) , de condition plus difficile, verse la moitié ou le tiers des récoltes à son bailleur qui lui fournit la terre et la moitié ou les 2/3 du matériel agricole. Dans certaines régions (Gers,Tarn et Garonne) on parle aussi de bordier.

Les laboureurs et les ménagers :
le ménager est un petit propiétaire qui a entre 20 et 30 hectares
dans un village on rencontre 4 ou 5 ménagers mais seulement un ou 2 laboureurs. Un laboureur désigne sous l'Ancien Régime un paysan qui possède la terre qu'il cultive et au moins un cheval.
Le laboureur est propriétaire d'un terrain de labour et d'une centaine d'hectares
Il prend souvent " à ferme" des hectares supplémentaires
Il est souvent aussi fermier des dîmes , qu'il collecte pour le curé ou intendant- régiseeur du seigneur local absent


Bonne soirée à tous

:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 18:44



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Sad A défaut de pouvoir trinquer avec vous Bénédicte, pendant mon repos (mardi et mercredi), je penserez bien à vous en sirotant une petite coupe.
Neutral
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 21:10



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bon anniversaire Bénédicte,

pour la crémaillère je ne sais pas,quand tout sera fini !!

bonne nuit

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 22:05



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Merci Christophe

Bonne nuit à tous

A demain.

:bisou:
Oliverdu30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 22:53


Inscrit le: 18/01/2008
Messages: 477
Jump Jump Jump :bisou: :bisou:

Bonsoir,

Merci pour tes infos,

et de ma part bonne anniversaire à toi et elle et cool ta file!

Bonne nuit,

Thumb Up Thumb Up Thumb Up Thumb Up Thumb Up
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 26 octobre 2008 23:52



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Hiding bonsoir tout le monde
Un passage rapide pour souhaiter un très bon anniversaire à notre bougie bougie Bénédicte.bougie bougie bougie


:bisou: :bisou: à tous


Hiding Sibie,Thumb Up
:bisou: à très bientôt
Khalida.
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 27 octobre 2008 09:45



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Merci à Khalida et Olivier

Hélas Jean, je crains que tu ne te trompes point.....Aujourd'hui on ne va plus voir l'Imbécile mais on regarde la "télé réalité"....la nature humaine est ce qui change le moins vite....

Autre métier:

Ramasseur de chiens

Fonctionnaire préposé à la capture des chiens errants et à leur transport à la fourrière.

Il les pourchassait autour des poubelles, muni d'une sorte de perche terminée par un lasso.
Un véhicule à deux roues semblable à une cage emmenait les animaux captifs vers la fourrière.



Ceux des propriétaires désireux de reprendre leur chien devaient payer une contravention encaissée par le receveur municipal. Les chiens abandonnés et non repris au bout d'un certain délai étaient mis à mort.



En Provence on l?appelait le ciapacan
Ce nom provençal (qui dériverait de l'italien acchiapacani,attrape chiens) servait aussi à désigner un individu un peu marginal qui vivait du commerce des chiens qu'il attrapait dans les rues et revendait pour leur peau.

Pauvres bêtes....!

Bonne journée



:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 27 octobre 2008 12:01



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Béné, Jean, Jean Marc, Khalida, Sylvie et Christophe(qui a change de pseudo)

Toujours dans le cirage!!!!!!!!!!Mais je peux me lever.
Passer le week end au lit c'est pas génial.

Bisous à tout à l'heure

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 27 octobre 2008 12:07



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Heureusement, au cours des siècles, nos rapports aux animaux ont un peu changé....

Le débat sur les droits des animaux n'est pas récent. Il a été initié par les philosophes les plus anciens. Au VIe siècle av. J.-C.,Pythagore , le philosophe et mathématicien grec ? qu'on a appelé le premier philosophe des droits des animaux? réclamait le respect pour les animaux parce qu'il croyait en la transmigration des âmes entre humains et non-humains : en tuant un animal, on aurait pu alors tuer un ancêtre.



Il défendait le végétarisme, rejetant l'emploi des animaux comme nourriture ou victime sacrificielle.


Dans la plupart des religions, sinon toutes, le vivant et en particulier la vie humaine possède une valeur qu?il faut préserver. Le rapport de l?homme avec les animaux est plus ambigü. La violence envers les animaux, hors sacrifices, est généralement proscrite par la religion. Mais si les animaux sont considérés comme des créatures de Dieu, la vision des trois principales religions monothéistes est indéniablement celle d?un homme dominant la nature. Dans la genèse, Dieu montre à Adam l?ensemble des animaux pour qu?il les nomme. Ce faisant, on peut considérer qu?il lui donne un certain pouvoir sur eux.


Martin et Maximin, assis sur le dos de l?ours, symbole de la domination de l?homme sur l?animal.

Il existe par ailleurs dans les livres religieux de ces religions certaines prescriptions nutritives carnivores. Tuer un animal n?est donc pas proscrit.

La vision bouddhiste et de l?hindouisme est plus nuancée, puisque l?homme et l?animal sont tous deux soumis aux mêmes lois de la nature et l?un peut se réincarner en l?autre. Toutefois, l?homme reste supérieur à l?animal et il existe une hiérarchie au sein de la nature.



Le bouddhisme et l?hindouisme dissuadent toute violence envers les êtres vivants, ce qui peut pousser si l?on décide d?appliquer ces préceptes jusqu?au bout à s?abstenir de manger de la nourriture animal. Finalement, dans les rapports de l?homme à la nature, les positions des religions peuvent varier du végétarisme à l?affirmation claire de la domination de l?homme.

Aristote, au IVème siècle avant J-C , déclarait que les animaux se plaçaient loin en-dessous des humains dans la scala naturae, à cause de leur prétendue irrationalité, et parce qu'ils n'auraient pas d'intérêt propre.


Aristote sur une fresque de Raphael.

L'un de ses élèves,Théophraste , exprima son désaccord, se positionnant contre la consommation de viande en alléguant qu'elle privait les animaux de leur vie, et qu'elle était donc injuste. Les animaux, dit-il, peuvent raisonner, sentir, et ressentir de la même manière que les êtres humains. Cet avis ne prévalut pas, et c'est la position d'Aristote - selon laquelle les humains et les non-humains vivaient dans des règnes moraux différents parce que les uns étaient doués de raison et non les autres - qui persista largement jusqu'aux contestations de certains philosophes dans les années 1970.


Au XVIIème siècle, le philosophe français René Descartes soutint que les animaux n'avaient ni âme ni esprit, et qu'ils n'étaient que des automates complexes. Ils ne pouvaient donc ni penser ni souffrir.



Ils seraient équipés pour voir, entendre, toucher, et même éprouver la peur et la colère, mais ils ne seraient pas conscients. En opposition à cette thèse, Jean-Jacques Rousseau, dans la préface de son Discours sur l?Inégalité (1754), rappelle que l'homme a commencé comme un animal, bien que non « dépourvu d'intelligence et de liberté ». Cependant, les animaux étant des êtres doués de sensibilité, « ils devraient participer au droit naturel, et ? l'homme est sujet à de certains devoirs envers eux ».


Portrait d'une dame avec un petit chien.Peter Paul Rubens (1577-1640)

Plus tard, au XVIIIème siècle, l'un des fondateurs de l?utilitarisme moderne, le philosophe anglais Jérémy Bentham, déclara que la souffrance des animaux est aussi réelle et moralement importante que la souffrance humaine, et que « le jour viendra où le reste de la création animale acquerra ces droits qui n'auraient jamais dû leur être refusés si ce n'est de la main de la tyrannie ». Bentham considérait que la faculté de souffrir, et non la faculté de raisonner, devait être le critère pour évaluer le traitement juste des autres êtres. Si la capacité à raisonner en était le critère, plusieurs êtres humains, en comptant les bébés et les personnes handicapées, seraient traitées comme s'ils étaient des choses, écrivit-il en une citation célèbre.

Portrait d'une petite fille avec son chat
Jean-Baptiste Perronneau (1715-1783)
Cabinet des Dessins, musée du Louvre


Au XIXème siècle, Arthur Schopenhauer déclare que les animaux partagent la même essence que les humains, malgré le manque de faculté à raisonner. Bien qu'il considère le végétarisme comme excessif, il défend le respect envers les animaux dans la morale, et dénonce la vivisection. Sa critique de l'éthique kantienne contient une longue polémique, souvent passionnée, contre l'exclusion des animaux de son système moral.


La petite fille au chat
Nicolas Kornilovitch BODAREVSKY (1850-1921) Ecole russe


Le statut juridique de l'animal varie suivant les pays et les époques.

De nos jours, il ne viendrait à personne l?idée saugrenue de juger un animal et de lui infliger pour réparation d?un délit quelconque une peine d?emprisonnement.
A l?époque du Moyen-âge, les choses sont différentes. Les hommes admettent que les bêtes sont comme eux des créatures de Dieu. Si l?on juge une personne pour un forfait, si on la condamne, on peut en faire tout autant pour un chat, un cheval ou un cochon.
Cette manière de penser nous fait sourire d?ironie aujourd?hui. Mais, il y a plusieurs siècles, nul n?aurait songé à se moquer d?un magistrat défendant un animal face à ses juges. Au contraire, l?affaire était prise avec le même sérieux que s?il s?était agi d?un homme.
Voir des exemples de ces procès sur ce lien :

http://www.darmaisin.com/?p=222


Actuellement l?utilisation de la raison et l?observation de la nature nous ont montré qu?une différence nette entre l?homme et l?animal n?existe pas, et chaque jour on découvre de nouveaux comportements intelligents, rationnels, sociaux, communicatifs ou émotionnels chez les animaux. Le temps de l?automate de Descartes est révolu de longue date.

La première société protectrice des animaux fut fondée à Londres en 1824. Deux ans plus tôt. Richard Martin avait fait passer une loi sanctionnant les auteurs de mauvais traitements envers les animaux.
La société fondée à Paris en 1845 par les docteurs Pariset et Dumont et reconnue d?utilité publique le 22 décembre 1850, s?est donné pour tâche principale de veiller à l?application de la loi Grammont. I'équivalent francais du Martins?Act de 1822. Cette loi du 2 juillet 1850 porte le nom de celui qui en a conçu le projet. le general Jacques-Philippe Delmas de Grammont (1796-1852), deputé de la Loire à I?assemblée. Son article unique dispose que ceux qui auront exercé publiquement et abusivement de mauvais traitements envers les animaux domestiques seront punis d?une amende el passibles d?emprisonnement.
Le premier combat de cette association se porte vers la protection des chevaux. Au fil des années, la SPA grandit en même temps que l'intérêt porté aux animaux par la société de l'époque.
Un premier pas pour construire et faire évoluer l'action de l?association jusqu'en 1881 date à laquelle Guy de Maupassant lance un appel pour créer le premier refuge SPA.
En effet devant le nombre d'abandons d'animaux de compagnie (chiens et chats), la SPA devient une association indispensable pour les Français.
Très vite, en 1905 le combat de la SPA se diversifie notamment en dénonçant les expérimentations animales sur les chiens.
En 1903, le premier refuge SPA est créé à Gennevilliers (92).



Il permettra d'accueillir de nombreux animaux, de les soigner, les stériliser et leur retrouver une nouvelle famille.


:bisou: Joelle
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 27 octobre 2008 13:15



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Pat

Liste des Métiers déjà étudiés p 15

Nous ne le remettons plus systématiquement sur chaque page car Elodie a inclus ce message dans l'ennoncé du fil....

:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 27 octobre 2008 18:51



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Hiding rapide entre deux inhalations.

Wall Bash y en a marre de cet état second. J'espère que demain ca ira meiux que je puisse faire un petit article.

Bisous et bonne soirée.
:bisou: :bisou:

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 27 octobre 2008 21:27



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonsoir Joelle, bourre-toi de vitamine C....pour te défendre de ces vilaines petites bébetes..

Bonne nuit à tous.

:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 27 octobre 2008 22:23



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonne nuit Béné à demain.

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 28 octobre 2008 10:10



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Jean, Bonjour à tous,

Souvent le premier sur la file.

Ouais la photo est en 5eme page, mais je vais avoir su mal à dpasser ce gros baigneur qui m'énerve.

Bonne matinée et à tout à l'heure.

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 28 octobre 2008 10:35



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Joelle,ça vote,ça vote....on y arrivera....


bravo bravo Jean,tu as de vrais talents de conteur...je me suis régalée avec ton charbonnier.

Bonne journée.

:bisou:
Répondre |  | 

Aller au forum