Forums

 
Forums de généalogie, entraide généalogique - Filae.com
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 19 septembre 2008 18:44



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Pour Jean Marc,Saint Roch et son chien



:bisou:
Geraldine.T29
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 19 septembre 2008 20:24


Inscrit le: 19/03/2008
Messages: 50
Et bien merci pour toute ces explications....
Cela m'en dit plus long sur mes ancêtres qui de maître valet sont passés ménagers, puis propriétaires... C'est fascinant.
En plus vous me parlez de la région du lauragais et il s'avère que tous les ancêtres dont j'ai la connaissance pour l'instant sont situés dans la région toulousaine et sa banlieue.
Merci encore
Bonne soirée
bravo
Géraldine and CO
31: TISSINIER-FINES-BORDES-BOUZIN-PAYRAS-THOULOUSE-FOURCASSIER - JEAN
32: SANS-DESLCAUX-BROUSTE-SEGUIN-LENFANT
09: FINES-SANS
47: TRABAREL-GAYRAL-LEYGUE
82: LEYGUE - BOYE
Region Parisienne: VIDRON-TILLIEN-LAMY-GALLEY
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 19 septembre 2008 21:26



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Géraldine.
Bienvenue sur cette file. Very Happy
Bénédicte : SUPER COOL cette image de St Roch. J'en suis tellement enballé que je l'ai enregistrée.
En espèrant que notre Joëlle nous revienne vite avec un moral d'acier!
Bonne soirée. Sleeping
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 19 septembre 2008 22:17



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonne nuit à tous

A demain.

:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 20 septembre 2008 10:06



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

C'est le week-end, juste un petit métier aujourd'hui:

Frotteur

Celui qui frotte les parquets



LES "FROTTEURS" DU LOUVRE ETAIENT CANTALIENS
Ce métier exercé principalement par des originaires de Montsalvy et de Saint-Flour était dur, mais bon pour certains. L'entreprise pouvait être lucrative et même outrageusement. Le bâton de cire et la clientèle pouvait se vendre "après bas de laine rempli" 1 000 et 1 200 Francs. Les frotteurs occupaient leur activité de deux manières différentes. L'une était indépendante, elle consistait à traiter de gré à gré avec la clientèle bourgeoise pour l'entretien des appartements, bureaux, ou petits magasins. Dans ce cas, le travailleur était maître absolu, il vendait ses services au prix qu'il lui convenait d'établir. La seconde méthode était réservée aux grandes surfaces : Samaritaine, Louvre, Bon Marché, Printemps, Galerie Lafayette etc.? dans lesquelles travaillaient ensemble de véritables compagnies de 50, 100 frotteurs liés par des contrats a un employeur. L'un de ces entrepreneurs de frottage avait mis au point un système "ingénieux". Il n'embauchait d'autres hommes que ceux qui consentaient à remettre entre ses mains un cautionnement. En fin d'année, tout homme qui réclamait le dit cautionnement était congédié sans que la somme lui soit pour autant remboursée. Une enquête au Louvre et à la Samaritaine révéla également que tout retard était sanctionné par une amende graduelle. Les frotteurs pouvaient ainsi perdre le salaire de la journée. on comprend, écrivait Camille Devilar (1), qu'à ce petit jeu certains entrepreneurs de frottage aient pu s'enrichir et donner naissance à "une progéniture de petits muscadins qui ne connaîtraient d'autres parquets que celui de la Bourse" citant l'exemple de l'un d'entre eux qui fit frotter davantage qu'il ne frotta. Il était venu disait-on "nu du fond de sa province" dont les fils aujourd'hui sont "mis comme des princes". Las de leur exploitation, 200 frotteurs se réunirent, salle Bastide, rue de Rambuteau pour former une Chambre syndicale avec le concours de Camille Devilar. La présidence du syndicat était assurée par un compatriote, M. Delostal qui, à l'issue de l'assemblée générale, remit un compte rendu à "L'Auvergnat de Paris", persuadé que ce journal qui habituellement s'épenchait sur la colonie auvergnate, s'intéresserait à la cause des plus humbles. Il n'en fut rien ! Son directeur s'était paraît-il promis de ne jamais faire de publicité à l'intrus qui s'était introduit dans les rangs des frotteurs?
(Extrait du site wiki.cantalpassion.com)


Bonne journée.

:bisou:

joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 20 septembre 2008 11:53



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour tout le monde,

Hier pas d'internet, avec les ouvriers à la maison, enfin ils ont terminé l'installation ; aujourd'hui grand ménage.

Merci à tous pour vos messages de sympathie, pour mon petit "Chivas" alias "Choupinou"dit aussi Chupeté.

Bravo à Béné, qui comme à l'accoutumé nous a fait un article super, sur les lunetiers.

Gros bisous à tous et comme tous les weeke end, je vous dit Bonne fin de semaine et à lundu=i.

Bisous, bisous

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 20 septembre 2008 16:15



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Passe un bon week-end Joelle.

:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 20 septembre 2008 18:50



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Bénédicte, Joëlle et toute la file.:bisou:
Ben pour moi, c'était pas frotter les parquets que j'ai eu à faire aujourd'hui, mais comme beaucoup de monde, c'était "remplissage hebdomadaire du réfrigérateur" et pour demain, c'est boulot...pleure
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 21 septembre 2008 09:58



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Bon boulot Jean Marc.




La pissaladière (pissaladiera en nissart, la langue niçoise) est une spécialité culinaire de la région niçoise. Parfois considérée comme une variante de la pizza, la pissaladière est certes confectionnée avec de la pâte à pain mais ne comporte traditionnellement pas de tomate. on l'achète chez les boulangers.

Outre la pâte à pain, elle est surtout composée d'un lit d'oignons qui doivent cuire assez longtemps à feux très doux pour « compoter » (90 mn à 2 h 30 de cuisson en fonction de la variété) et en prenant soin d'éviter tout brunissement (une cuisson à la cocotte est préférable à la poêle à frire).

La pâte à pain et l'oignon peuvent suffire, mais la vraie pissaladière ne saurait être faite sans pissalat, sorte de pâte ou de crème salée faite à partir de sardines et d'anchois salés, qui ont d'ailleurs donné son nom à la spécialité (du nissart peis salat = poisson salé). De plus en plus, on remplace le pissalat par de la crème d'anchois ou des filets d'anchois. Enfin, on a coutume d'ajouter à la pissaladière des olives noires, les caillettes (petites olives noires de Nice).

Une variante italienne existe, provenant d' Imperia, nommée Piscialandrea en référence à Andrea Doria (elle comporte malgré tout des tomates en plus des filets d'anchois, ail et huile).

(Wikipedia)

Bonne journée

:bisou:

khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 21 septembre 2008 10:46



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Hiding bonjour la file,
je vous ai un peu délaissé car un peu plus occupée par mon travail.

J'ai rattrapéBook aujourd'hui mon retard de lecture sur ce fil et encore comme toujours c'est un vrai régal.Thumb Up

Pour Joelle :Crying or Very sad Sad désolée pour ton petit chatbougie

journée chargée, comme d'hab donc à très bientôt
:bisou: :bisou: à tous
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Gérard.R164
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 21 septembre 2008 19:42


Inscrit le: 03/07/2006
Messages: 67
bonjour
qu'est ce que le métier de" peigneron " vers 1860 dans la région de LILLE
Merci Cordialement Gérard à Toulon
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 21 septembre 2008 23:16



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Gérard


Peigneron

Ouvrier qualifié travaillant dans l'industrie textille.Il travaille sur des peignes de cardage

Voici la définition exacte de son poste de travail dans la branche de la filature du lin:
Peigneron: Ouvrier chargé de l'une ou plusieurs des fonctions suivantes: . verification et dressage des barrettes : garnissage en aiguilles ou en pointes des barrettes ou des moules
soudure des aiguilles sur des barettes : garnissage et calibrage des brosses; entretien des frotteurs, remplacement des douves de cardes.


Machine à carder du XIXème.

Il existe aussi le peigneur
Peigneur: ouvrier chargé de la conduite d?une grande peigneuse;il place les cordons de lin dans les presses, surveille la marche de la machine et remédie aux incidents non mécaniques; il veille à la régularité de l?étalage du lin à la sortie, en prévenant le contremaitre de toute anomalie.


Ouvrière dans une filature de lin lilloise.


*A noter qu'avant l'industrialisation et l'usage des machines le peigneron était le fabricant de ces peignes (il est devenu ensuite le peignier)
Alors que celui qui cardait et peignait était le peigneur.


Amicalement

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 22 septembre 2008 10:06



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Joelle,Khalida,Jean,Jean Marc,Christophe......et tous ceux qui nous rendent visite,

Bonne journée

:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 22 septembre 2008 12:16



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Béné, Jean, Jean Marc, Christophe et Khalida, ainsi que Ktty.

Je vous souhaite un bon appetit
à tout à l'heure.

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 22 septembre 2008 17:10



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
et voilà pour Jean les "archers de prévot"



Les archers, successeurs des sergents des maréchaux, étaient des soldats placés sous le commandement des prévôts pour assurer le maintien de l'ordre public ; nous verrons qu'ils étaient tenus de procéder aux captures en cas de flagrant délit de grands crimes, tels que vols, meurtres, etc., de mettre à exécution les mandats de justice, et qu'ils eurent parfois le droit d'informer.
Les archers avaient le pouvoir d'exploiter dans l'étendue des bailliages, sénéchaussées et maréchaussées de leur ressort ; mais il leur était défendu d'exploiter sans provision. Les archers pouvaient être employés à un service d'escorte d'honneur. C'est ainsi que, dans les assemblées où les huissiers du présidial de Bourg-en-Bresse devaient assister, les archers du prévôt marchaient avant lesdits huissiers ; lors des séances prévôtales, deux des archers portant la bandolière et leurs armes, allaient prendre celui qui devait présider, dans sa maison, et l'y ramenaient.
Comme les gendarmes, les archers de la maréchaussée étaient montés.
Le titre d'archer provenait de l'ancienne manière de s'armer. Au XVIe siècle, en effet, l'arc et la flèche n'avaient pas encore été complètement remplacés par l'arbalète, et l'on voyait combattre côte à côte, des archers, des arbalétriers, des coulevriniers et des arquebu-siers ; dans la suite, le titre d'archer continua à être maintenu aux soldats de la maréchaussée comme aux milices locales ou à des troupes qui n'avaient plus, cependant, comme armes, que des arquebuses, des piques ou des fusils. Le titre de cavalier de la maréchaussée fut substitué à celui d'archer, à partir de 1720, dans la correspondance officielle, même dans les ordonnances royales, et, définitivement, dans l'ordonnance du 19 avril 1760.


Louis Larrieu : Histoire de la maréchaussée et de la gendarmerie


"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 22 septembre 2008 17:16



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
copieuse!!!!!!!!!!!!!!
Bisous

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Gérard.R164
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 22 septembre 2008 18:31


Inscrit le: 03/07/2006
Messages: 67
Bonjour
C'est avec grand plaisir ( et grande surprise pour la rapidité ) que j'ai lu vôtre réponse. Je vous en remercie beaucoup.
Très bonne soirée.

Cordialement Gérard
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 22 septembre 2008 19:48



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
bonsoir à tous

bisous aux habitues

à demain

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 22 septembre 2008 21:18



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Bénédicte, bonsoir Joëlle, bonsoir Khalida, bonsoir Jean.:bisou:
Bénédicte : merci de votre message de soutien pour aller au boulot dimanche. Le plus difficile était de se lever. Thumb Up

Jean : Ca donne vraiment envie votre recette!
Bonne soirée à tous.Sleeping
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 22 septembre 2008 21:23



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonne soirée

A demain.

:bisou:
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 05:58



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569



à bientôt
Khalida
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
khalida.137
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 06:23



Inscrit le: 04/04/2008
Messages: 1 569
Garde suisse,Question

un métier d'autrefois exercé en FRANCEetrange



Les Gardes suisses désignent des unités militaires suisses de mercenaires, qui étaient employées par des souverains pour leur protection, ainsi que la garde de leurs résidences. on les trouve auprès de nombreuses cours européennes à partir du XVe siècle, jusqu'au XIXe siècle, aussi bien en France, qu'en Autriche, en Savoie, ou encore à Naples par exemple.

Il faut distinguer les gardes suisses des régiments réguliers de Suisses (mercenaires également), qui combattaient pour les différentes puissances européennes et n'étaient pas généralement appelés « gardes suisses». En outre le terme « Garde suisse » fait aujourd'hui très souvent uniquement référence à la seule garde suisse encore existante, la Garde suisse pontificale.
Le recrutement de ces troupes d'élite, proches du pouvoir, était particulièrement sélectif. Les unités de la garde avaient le pas sur les régiments suisses ordinaires. Officiers et soldats jouissaient de privilèges et leur solde était relativement élevée.
François Ier successeur de Louis XII combat dans le Milanais pour le reprendre. Le duc de Milan paie les gardes et les soldats suisses pour se défendre. Les Français et les Suisses se rencontrent à Marignan en 1515, les Suisses sont vaincus après avoir bravement résisté à l'attaque des chevaliers français. François Ier reconquiert donc le Milanais.
En 1573, Charles IX de France institua les gardes suisses. En 1616, Louis XIII de France organisa les gardes suisses en régiments.

Dans la maison militaire du Roi, les gardes françaises avaient la prééminence sur les gardes suisses, ceux-ci ne venaient qu'après eux. Ils portaient un uniforme rouge réhaussé de bleu. Ils percevaient une solde double. Lors de la Journée du 10 août 1792, il défendirent avec bravoure le Roi et le palais des Tuileries. La presque totalité fut massacrée par la foule, après avoir, sur ordre de Louis XVI de France, cessé le feu et déposé les armes. Certains gardes suisses qui furent tués lors de la prise des Tuileries, furent inhumés à la Chapelle expiatoire à Paris (aujourd'hui square Louis XVI).

gzrde suisse massacré pendant la prise de la bastille
La Maison du Roi comprenait un corps de soldats suisses appelés gardes suisses ou Cent-Suisses.

Général (Hubert) de Diesbach

Georges Hubert de Diesbach Belleroche, o 10.12.1669, + 10.04.1742, enseigne au rgt de Jeune Stuppa au service de France (1684), sous-lieutenant (1686), lieutenant (1687), capitaine -lieutenant (1689), commandant d'une compagnie de grenadiers (1693), quitter le service de france (1698), lieutenant-colonel d'infanterie au service de Pologne (17019, général major (1715), lieutenant général de la Garde Suisse du roi de Pologne (1733), ambassadeur de l'Electeur à la Diète d'élection à Varsovie (1733), grand croix de l'ordre de Saint-Henri (1736), fils de Georges Nicolas de Diesbach Belleroche et de Marie-Marguerite d'Affry.

La Garde suisse pontificale est chargée de veiller à la sécurité du pape. Elle est la dernière Garde suisse encore existante (des détachements de mercenaires suisses qui servaient de garde rapprochée et protocolaire dans différentes cours européennes à partir du XVe siècle).

Il s'agit de la plus ancienne et de la plus petite armée du monde encore en activité.
"Il faut être passionné pour réussir sa vie."
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 10:00



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

bravo Khalida,moi qui ais maintenant de la famille suisse,je vois que les liens sont très anciensWink ....

Bonne journée.

:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 10:35



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Khalida, Bénédicte, Jean et tous ceux qui auraient été oublié.:bisou:
Quel cours d'histoire dés le matin Khalida! En attendant, bravo pour cet article! bravo
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 10:50



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963

Trouvé sur le web:

Costume du suisse:
Le suisse d'une église, employé laïc chargé d'y faire régner l'ordre, peut porter deux types de tenue, la "grande tenue" et la "petite tenue".Dans la "petite tenue", le costume comprend des souliers et un pantalon ordinaires, une capote (capote de suisse) ou une redingote (redingote de suisse), avec éventuellement un noeud d'épaule (noeud d'épaule de suisse), une épaulette (épaulette de suisse), un bicorne simple (bicorne de suisse ou chapeau de suisse), un baudrier (baudrier de suisse) auquel est suspendue une épée (épée de suisse), une hallebarde (hallebarde de suisse) et une canne à pommeau (canne de suisse).La "grande tenue" comporte les mêmes éléments mais également des souliers à boucles (souliers de suisse), des bas (bas de suisse), une culotte à la française (culotte de suisse), un gilet (gilet de suisse), un habit (habit de suisse) agrémenté d'une épaulette et d'un noeud d'épaule, un bicorne de cérémonie, etc.



:bisou:
Danielle.T102
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 11:07


Inscrit le: 14/12/2006
Messages: 491
BONJOUR
J'AI COMME METIER UNE RACCOUTREUSE DANS LE DEPARTEMENT DE L' EURE . MERCI POUR LES RENSEIGNEMENT

AMICALEMENT DANIELLE 102
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 12:22



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour à tous et toutes,

Pour Danielle :



La raccoutreuse assure la réparation des défauts dans les articles textiles après tricotage ou après assemblage en confection, en particulier la reconstitution des mailles et des dessins. Ce métier est féminin par excellence.
4.1. LIEUX D'ACTIVITE
Atelier de confection
4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE
Réparation des défauts : mailles filées, fils tirés, défauts de tricotage, noeuds, impuretés... La réparation se fait à l'aiguille, à l'aide de crochet (aiguilles de métiers à tricoter) ou de pinces.
Travaux de finition : arrêt des fils, "rentrage" des fils (opération de "tournillage")
4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES
Ciseaux, coupe-fils
Pinces
Aiguilles :
aiguilles de couture
aiguilles de métiers à tricoter dont "tournille"
Dés à coudre
Loupes


Bonne journée

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 12:42



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Salut Joelle

Liste des Métiers déjà étudiés p15



:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 15:34



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Thumb Up
:bisou: Béné

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Danielle.T102
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 17:46


Inscrit le: 14/12/2006
Messages: 491
MERCI JOEPIEDNOIR
JE LE RENTRE DANS MA GENEALOGIE A+
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 23 septembre 2008 22:32



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonne nuit à tous

A demain

:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 10:16



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Jean

Voic les définitions du Littré:

connétable

1Titre du principal officier dans la maison des premiers rois de France et dans celle des grands feudataires. L'office de connétable de Normandie appartenait au même titre [héréditaire] à la maison du Houmet, comme le reconnaît en 1190 une charte du roi Richard. [Guizot, Civilisation en France, t. III, leçon 6°, Paris, 1857]

2Titre du commandant général des armées. La charge, l'épée de connétable. La charge de connétable commença l'an 1218 sous Louis VIII, et fut supprimée en 1627 après la mort du connétable de Lesdiguières.
( Connétable (du latin comes stabuli, le comte de l?étable, comprendre comte chargé des écuries et donc, à l?origine, de la cavalerie de guerre) était une haute dignité de nombreux royaumes médiévaux)
Cette dignité avait été renouvelée en France, mais sans aucun pouvoir effectif, dans la constitution impériale du 28 floréal an XII. Le connétable était le cinquième des grands dignitaires de l'empire.

3Titre héréditaire dans certains pays. Le connétable de Castille.

4Titre qui se donnait aux gouverneurs de villes, de places fortes.
Dans l'ancienne artillerie, officiers subalternes qui présidaient à la distribution de la poudre, des boulets et de tout ce qui regarde le canon.
+
5Dans les îles Normandes, nom de certains officiers paroissiaux électifs, chefs de l'administration et de la police dans leur paroisse ; il y en a un pour chaque paroisse de Jersey, deux pour chaque paroisse de Guernesey, deux pour l'île d'Aurigny et un pour l'île de Serk.

Je ne crois pas qu'un faiseur de bateau soit aussi un grand dignitaire dans l'armée du Roi, de plus les dates ne collent pas...
Par contre la définition nº4 me plairait assez..... qu'en penses-tu?

Bonne journée à tous.



:bisou:

Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 12:03



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Bénédicte,bonjour Jean.:bisou:
C'est ce que j'allais dire sur le conétable.
Le peu que je sache des écritures d'un auter temps, c'est que le "S" remplaçait notre "é" d'aujourd'hui.
Voilà, CQFD. Walkman
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 13:28



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Béné, Jean, Jean Marc, et toute la clique.

Béné, j'espère que tu n'as pas les pieds dans l'eau, je viens de voir les infos.

Bisous à tous, bon appetit et à tout à l'heure.

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 13:31



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Aujourd'hui à 08h52
De fortes pluies ont encore affecté l?Espagne hier.
Ces sont principalement les régions d?Alicante et de Valence qui ont été les plus touchées.


Jusqu?à 328 mm de pluies en 4h00 !

Les services météo ont annoncé avoir relevé jusqu?à 328 mm de précipitations en l?espace de 4h00 seulement sur la commune de Sueca (337 mm au total de l?épisode), au Sud de Valencia.
Deux enfants et 3 adultes ont été secourus par les pompiers.

Dans le Secteur de Elche, région de Alicante, on a relevé jusqu?à 40 mm de précipitations en seulement 35 minutes. De nombreux incidents ont été signalés.

A Malagà, les fortes pluies ont laissé jusqu?à 83 mm de précipitations près de la Costa del Sol.


La vigilance orange est maintenue sur Valencia

Les services météo ont laissé la région de Valencia en vigilance orange puisque l?on attend encore jusqu?à 80 mm de pluies pour cette journée de mercredi surtout près du littoral.


BENE PREND TES PALMES CA PEUT SERVIR!!!!!!!!


"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 14:10



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Salut Joelle



Rassure-toi, je n'ai pas encore besoin de palmes.....Sur Valencia capitale, il a plu mais de façon normale....
Dans la région à cette époque,il se produit souvent des épisodes de ce qu'on appelle la "gota fría"(goutte froide): des trombes d'eau qui tombent en quelques heures sur un endroit précis;le sol ne pouvant absorber tant d'eau aussi vite,on a des inondations.

Tu vois, il n'y a pas que dans les Pyrénées qu'il pleut.....

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 14:15



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
P.Fontelaye001
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 15:37


Inscrit le: 31/01/2005
Messages: 206
Hiding Hidinghiding:

Coucou Joe, coucou Béné

Eh oui, me revoila après une bien trop longue absence à mon goût. J'avais connu des périodes difficiles dans ma vie, mais celle-ci bat tous les records. J'ai l'impression de m'etre réveillée d'un véritable cauchemar.

Enfin, je suis de retour et petit à petit, je reprends le dessus et, finalement, le fait de me replonger dans ma généalogie est la meilleure des thérapies

Gros bisous à vous et à tous les habitués de la file

Patriciacoeur coeur
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 15:42



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Joëlle.
Décidément, c'est pas la joie dans le sud.
Ici, en IDF, pour l'instant, il ne pleut pas. Je t'envoie un rayon de soleil pour assècher toute ta pluie qui est tombée.
Tiens, un petit cadeau rien que pour toi.

Bonjour Christophe.
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 15:47



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Patricia.
Je ne vous connais pas encore, mais je vous découvrirais au fil du temps.
En effet, il y a des périodes où tout va mal, mais l'important, c'est l'instant présent et les petits plaisirs au quotidien!
P.Fontelaye001
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 16:14


Inscrit le: 31/01/2005
Messages: 206
Bonjour Jean Marc

Merci beaucoup pour votre petit message. ça me touche.

on fera effectivement connaissance au fil des pages de la file

:bisou: :bisou:

Patricia
P.Deschamps001
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 17:04


Inscrit le: 21/01/2004
Messages: 19
Bonjour,un de mes ancétres été "tourneur de pate"habitant Limoges je suppose que c'était la pate pour faire de la porcelaine.............reflechis reflechis
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 18:39



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir P. Deschamps.
Pourriez vous nous en dire un peu plus (date et lieu de d'exercice du métier) ?
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 18:49



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Coucou

pour P. Deschamps

Tournage
Procédé de mise en forme d'une masse de pâte plastique animée d'un mouvement de rotation produit par un tour. le tourneur façonne la masse de pâte en rotation à mains nues, parfois avec des estèques pour donner une forme précise. Moyen de production artisanal très courant







"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 24 septembre 2008 18:50



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
potiers appelés tourneurs






"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 25 septembre 2008 10:13



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous les habitués

Patricia, très heureuse de te retrouver..


Eleveur d'autruches

Je croyais que c'était un métier récent...mais non.



De la famille des ratites ( ratite = oiseaux coureurs) l?autruche est africaine . Ses deux principaux cousins sont l émeu pour l' Australie et le nandou pour le continent sud américain.
Il existe 4 espèces d'autruches en Afrique.

A l?état naturel, les autruches vivent en troupeau. Il y a un male pour plusieurs femelles. Les autruches pondent environ une soixantaine d??ufs par an, sachant qu?un ?uf pèse environ 1.2 kg.
Seuls le male (la nuit) et la femelle dominante (le jour) couvent les ?ufs et il est remarquable de constater que la femelle dominante place ses propres ?ufs au centre de la couvée afin de mieux les protéger contre la prédation.
A l?eclosion, l?autruchon pese 1 kg et grandit tres vite la première année en atteignant sa taille d?adulte et peser uen centaine de kg?un male peut peser 160 kg et mesurer 2.20m en hauteur.



Oiseaux robustes d'élevage facilement domestiqués depuis longtemps pour la récolte de leurs pennes ornementales et pour leur chair, pour leurs ?ufs 50 oeufs en moyenne de mars à septembre (1 tous les deux jours quand il fait beau) leur cuir et leurs plumes.
La viande d'autruche apporte autant de protéines et de fer que la viande de b?uf, mais elle est beaucoup moins grasse : 2 % de lipides contre 3 à 15 % pour le b?uf.
De nos jours, les élevages d'autruches sont considérés comme un des projets agricoles les plus rentables. on les appelle souvent les « fermes de l'avenir » en raison de la grande variété de leurs produits (viande, cuir et plumes), de leur efficacité de production et de reproduction et de leur rentabilité potentielle élevée. Les autruches sont élevées commercialement depuis plus d'une centaine d'années (vers 1880).



Et voilà à quoi servaient les plumes...



Par contre à Paris,au Jardin des Plantes,on pouvait se promner ainsi....




Bonne journée.



:bisou:
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 25 septembre 2008 12:19



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Bénédicte, bonjour Joëlle, bonjour la file.:bisou:
Un petit coucou vite fait avant le repas de midi.
Chef
Elodie J
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 25 septembre 2008 12:43


Inscrit le: 26/08/2006
Messages: 387
Bonjour Bénédicte, Joëlle et les autres,
Une petite idée m'est venue aujourd'hui : j'ai modifié le titre pour vous facilité la tâche. Enfin surtout pour éviter aux nouvelles personnes de cette file à demander un métier déjà étudié. Cela évite de le rappeler régulièrement.
Bon courage pour la suite
Elodie
Mes recherches s?orientent principalement sur les départements de l?Ain (cantons de Bâgé le Châtel, Châtillon sur Chalaronne, Pont de Veyle, St Trivier de Courtes et Thoissey), la Loire (cantons de Montbrison, St Bonnet le Château et St Jean Soleymieux) et de la Saône et Loire (cantons de Lugny, Mâcon et Tramayes).
Vous pouvez retrouver mon arbre en ligne à l?adresse suivante :
http://gw1.geneanet.org/index.php3?b=elodiej&lang=fr
Toutes les informations ne sont pas verifiées et mises à jour, mais n?hésitez pas à me contacter, ce sera avec grand plaisir ?
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 25 septembre 2008 13:16



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Béné, Jean Marc, et tout le monde,
Coucou Elodie, contente de te voir sur la file, et quelle bonne idée d'avoir modifié le titre.

J'espère que pour toi tout va bien, comme tu veux.

Bisous à tous, Bon appetit à +

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 25 septembre 2008 15:41



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Salut Joelle

Très bonne idée Elodie.

:bisou:
Répondre |  | 

Aller au forum