Forums

 
Forums de généalogie, entraide généalogique - Filae.com
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 20:57



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
TU FAIS COMME TU VEUX MA GRANDE
MOI CELA NE ME DERANGE PAS
J ADORE FARFOUILLER
MAIS JE NE VEUX PAS TE BRIDER

IL FAUT DIRE QU AUJOURD HUI IL A FAIT UN TEMPS MAGNIFIQUE ET QUE J AI TRAVAILLE UN PEU AU JARDIN (qui en a bien besoin)
ALLER A DEMAIN GROS BISOUS ET BONNE NUIT
CE SOIR C EST TELE

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 21:33



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Liste des métiers déjà étudiés p16



Bonne nuit. A demain

:bisou: [/size]
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 22:33


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
bridée ou debridée
bonne soirée
Michel
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 22:44


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
salut les filles
j'ai trouve ce metier quand j'ai etudie les archives juridiques des juges de paix sur Moulins (03), je recherchais des actes de ompagnonage d'un ancetre qui etait maçitre emailleur et oh miracle j'ai retrouve un acte de fevier 1791 ou Bataille(mon ancetre) a eu affaire à un huisssier royal de taille.
Pour moi la généalogie ne s'arrete pas a noircier et remplir des cases....
j'aime bien connaitre ce qui les entoureet pour devenir maitre compagnon il faut avoir fait un"tour de France" et avoir fait un "chef d'oeuvre" alors je cherche les villes et etapes mais c'est pas tres facile je sais deja qu'il est originaire de Vattetot-mer(76) et qu'il a ete à limoges et Moulins sur allier et pour l'instant je seche pas trop de piste
Voila c'est toute l'histoire
Very Happy je suis demenageur pas Gendarme(dommage je serais en retraite).
bonne soirée à toute la file
bises à nos deux chercheuses
Michel
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 23:08



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonsoir Michel

déménageur? ben çà alors!! je n'y aurais même pas pensé

et tu sevit où? enfin dans quelle région?

Bonne nuit à tous
bisous à demain

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 23:12


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
joelle
je demenage sur Moulins dans l'allier debut Avril
Pourquoi tu as besoins de demenager?
bonne soirée
Michel
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 23:14


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
bonsoir
c'est dans ma généalogie
bone soirée
Michel
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 23:15



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
t'inquiètes c'est mon cerveau qui déménage.

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 23:17


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
Joelle
rire ca tombe bien moi aussi
je peux te demander quelque chose en mp?
merci d'avance
Michel:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 23:20



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
yes

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 13 mars 2008 23:32


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
bonne nuita tous

michel
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 06:05



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
bonjour

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 08:51



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour tout le monde
Béné, Christophe, Michel, anne Marie et Sylvie
pardon à tous les autres si je ne les cite pas
BONNE JOURNEE ET A+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 09:51



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Salut Joelle, Christophe, Michel...et les autres...

Pour terminer la semaine sur une note gourmande..
...

Chocolatier[/color]
Celui qui fabrique et vend du chocolat

Histoire

Originaire des forêts tropicales de l'Amérique centrale, le cacaoyer était cultivé par les Mayas et les Aztèques. Ces peuples appréciaient cet aliment qui était consommé sous forme de breuvage appelé " chocolatl " (eau amère). Ce breuvage était préparé à l'aide de fèves de cacao (cacahuatl) grillées et broyées sur des pierres brûlantes. La pâte obtenue était chauffé puis mélangée avec de l'eau, on y ajoutait de la vanille, du poivre, de la cannelle, de l'anis, etc... Cette boisson était reconnue nourrissante, fortifiante et aphrodisiaque.

Les Mayas et les Aztèques utilisaient le cacao comme monnaie d'échange. Les paiements des impôts et les achats d'esclaves notamment, d'effectuant en fèves de cacao.

Christophe Colomb fut le premier européen à découvrir le cacao en juillet 1502 sur la petite île de Guanaja (actuel Honduras), mais il n'attacha aucune importance à ces "amandes".

En 1519, Hernán Cortès débarque au Mexique et entreprend la conquête du pays. L'empereur Montezuma offrit un breuvage préparé avec du cacao à Cortès qui apprécia et écrivit : lorsqu'on en a bu, on peut voyager toute la journée sans fatigue et sans avoir besoin d'autre nourriture.



Aztèques préparant le "xocolatl" : les fèves de cacao sont torréfiées, broyées puis mélangées à de l'eau et à des épices pour donner un liquide mousseux (Olfert Dapper, "Die unbekannte Neue Welt").

En 1524, Hernán Cortès expédia à Charles Quint une cargaison de fèves de cacao. L'empereur d'Espagne et sa cour firent leurs délices de cette boisson à laquelle ils ajoutaient du miel. Le monopole du cacao à cette époque fut réservé aux espagnols.
Il est servi dans les maisons des princes et les milieux ecclésiastiques dans un pot à couvercle percé pour y introduire le moulinet et il est bu dans des tasses plus hautes que celles qui servent à boire le café, autre boisson à la mode.
Peu à peu, les espagnols se mettent à boire du chocolat chaud, inconnu des Aztèques. Ils le consomment aussi avec des mouillettes ou des biscuits qu'ils trempent dedans.
Le cacao apparut en Italie en 1594 grâce à Francesco Carletti.
La France découvrit le cacao en 1615 avec le mariage d'Anne d'Autriche, fille de Philippe III d'Espagne avec Louis XIII. La nouvelle reine de France fit partager rapidement son goût pour le chocolat à toute la cour et au clergé, on raconte que les premiers spécialistes en chocolaterie furent les moines : le clergé avait un goût délicat et s'entendait mieux que les militaires aux préparations culinaires.

Le 28 mai 1659, Louis XIV accordait par lettre patente pour 29 ans, à David Chaillou, un officier de la reine, toulousain "le privilège exclusif de faire, vendre et débiter une certaine composition se nommant chocolat ". David Chaillou tenait boutique rue de l'arbre sec à Paris. A cette époque, le chocolat était surtout connu et apprécié à la cour, chez les religieux et les médecins.


Le monopole de David Chaillou prit fin en 1693. Le chocolat fut alors fabriqué par un certain nombre d'apothicaires et marchands d'épices.




La technique de préparation était primitive et restait proche de celle des mexicains. L'ouvrier travaillait à genoux et broyait le chocolat à la main avec un cylindre sur une pierre inclinée chauffée.



En 1732, Dubuisson apportait un premier perfectionnement en inventant une table chauffée horizontale devant laquelle l'ouvrier travaillait debout.

1776 : Le Français Doret invente une machine hydraulique pouvant broyer les fèves de cacao en une pâte et favorisant ainsi la production de chocolat en grandes quantités



1824 : Philippe Suchard installe sa confiserie en Suisse, à Neuchâtel et Antoine-Brutus. Menier la sienne à Noisel sur Marne.



1828 : Aux Pays-Bas, le chimiste Coenraad Van Houten invente un procédé pour extraire le beurre de cacao, et permettre également l?extraction de la poudre de cacao. Ceci rend le chocolat plus homogène et moins coûteux à produire.

1847 : En Angleterre invention du chocolat à croquer par la Maison Anglaise FRY et fils. Jusqu?à cette période le chocolat était donc principalement consommé sous forme liquide.



1856 première tablette de chocolat Menier .L?usine passe de 50 employés à cette époque à 2000 en 1874.



1875 : Invention du chocolat au lait par Daniel PETER de VEVEY, en Suisse Peter ajoute du chocolat à l'invention d'Henri Nestlé : la farine lactée. Naît alors le chocolat au lait dont la fabrication est industrialisée en 1905. La Suisse devient le pays du chocolat.



1880:La technique du conchage est mise au point par Rodolphe Lindt



1914 : Pierre-François Lardet (France) invente le Banania, boisson instantanée, mélange de cacao, sucre et farine de banane.

1925 : L'américain Forrest Mars invente la barre chocolatée fourrée.




1949 : Pietro Ferrero met au point la recette du Nutella.

(à suivre....)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 10:13



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Je salive en attendant la suite..............

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 10:17



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Fabrication

A la plantation

Les fèves de cacao sont les graines du cacaoyer, qui sont utilisées pour la fabrication du chocolat. Elles sont extraites des baies, que l'on ouvre à la récolte et que l'on met à sécher.




Le cacaoyer est une espèce tropicale diploïde originaire d'Amérique du Sud.
Ses fruits, les « cabosses », sont de grosses baies allongées ressemblant à un petit ballon de football américain. Chaque cabosse peut peser jusqu'à 400 g pour 15 à 20 cm de long. Elles ont la particularité de grossir à la fois sur les branches maîtresses mais aussi directement sur le tronc de l'arbre. Il faut de 4 à 6 mois pour qu?elles soient mûres.Ce fruit ovale, change de couleur en murîssant.
Il passe successivement du vert (pas mûr) au jaune,
à l'orange, puis au rouge et enfin devient violet (il est mûr).La cabosse contient 30 à 50 fèves violettes enserrées dans une pulpe rosée. Pour faire du chocolat, il faut, au départ, récolter les cabosses.On compte deux récoltes de fèves par an, au printemps et en automne.




Après la récolte, les graines de cacao sont fermentées et séchées pour donner les fèves de cacao du commerce. Les fèves fermentent 4 à 7 jours selon les variétés. Puis elles sont brassées et refermentées. En tout, il y a une triple fermentations. Les fèves sont alors séchées manuellement ou artificiellement ( c'est le cas dans les pays où la chaleur est humide).



Dans la chocolaterie


atelier chocolaterie Bonnat

1)Fabrication de la pâte

Nettoyage des fèves.



Un triage est nécessaire pour retirer toutes les pierres ou poussières qui se seraient infiltrées.
Une machine ingénieuse effectue ce travail, puis les fèves passent sur un tapis roulant ou des ouvriers retirent les corps étrangers.

Torréfaction.




Tout comme on rôti les grains de café vert, les fèves sont rôties dans de grosses sphères métalliques, animées d'un mouvement rotatif, les fèves de cacao perdent ainsi de 5 à 10 % de leur poids.
Le degré de torréfaction varie suivant la qualité du chocolat et l'opération doit être surveillée en permanence
La torréfaction des fèves de cacao développe l'arôme et facilite les opérations suivantes.

Concassage

Grillées puis refroidies à l'aide d'un ventilateur, les fèves de cacao prennent ensuite le chemin du Concasseur appelé tarare, sorte de moulin mécanique. Là le cacao est réduit en menus morceaux, séparés selon leur grosseur grâce à des tamis successifs placés sur les sacs.
Pendant cette opération la pellicule se détache, puis aspirée par un appel d'air, est recueillie à part.

Dégermage

Mais il reste encore dans chaque fève de cacao un germe ligneux qui n'est pas comestible.
Une autre machine, la dégermeuse, munie d'un tamis cylindrique, parvient à l'éliminer.
Ensuite c'est par le concassage et le nettoyage qu'on obtient le cacao pur.

Mouture

Décortiquées et concassées, les fèves sont soumises à une série de broyages dans des moulins à cacao d'où elles sortent sous une forme de pâte assez fluide.
Cela tient du fait que les fèves contiennent plus de 50% de matière grasse sous forme de beurre de cacao.
La graisse de cacao est très précieuse car elle contient des substances aromatiques qui confèrent au chocolat et au cacao des qualités de conservation remarquables.
La finesse des produits à base de cacao découle de la bonne mouture des fèves en vue d'obtenir la pâte de cacao.
A partir de cette étape, la pâte de cacao suit deux chemins différents suivant qu'elle doit devenir du cacao en poudre ou du chocolat.
Cette pâte de cacao contient environ 50% de matière grasse, 14% de matière protéiques et environ 4% d'amidon.
on y trouve aussi de la caféine, ainsi que des principes tanniques qui lui donnent sa couleur foncée

2)La fabrication du cacao en poudre

Alcalinisation
on fait subir au cacao liquide une opération improprement appelée "solubilisation", afin d'extraire le beurre de cacao.
Pour dégraisser la pâte de cacao, on la réchauffe à une température de 100 à 110 degrés, puis elle est soumise à une pression longue et puissante sur des presses hydrauliques.
Le beurre de cacao qui s'écoule est filtré, puis refroidi. Reste un "tourteau" qui pour avoir droit à l'appellation "cacao en poudre" doit contenir au moins 20% de matière grasse.
A la sortie des presses, les tourteaux passent dans des concasseurs à dents de scie puis dans des moulins qui les pulvérisent.
La poudre est ensuite refroidie puis tamisée.
La poudre va être traitée, on doit lui donner la propriété de se dissoudre facilement dans l'eau ou le lait.

3)La fabrication du chocolat

Le chocolat n'est en fait qu'un mélange de cacao non dégraissé, de sucre, et suivant les cas de lait et d'aromates.
Il existe une grande variété de chocolats : indépendamment du chocolat au lait, il existe des chocolats fondants riches en beurre de cacao, des chocolats de ménage qui sont un mélange de cacao et de sucre et une importante gamme de chocolats fourrés dont l'intérieur est constitué par une pâte fine à base d'amandes, de noisettes, de fruits etc...
La qualité des chocolats dépend de la préparation mais aussi du choix judicieux des sortes de fèves et des mélanges.
Généralement on emploie deux ou trois sortes de fèves de cacao.
Pour les qualités plus fines, on ajoute même du beurre de cacao, celui qui provient de l'excédent de la fabrication de la poudre.

Le Mélange
La pâte de cacao et le sucre broyé sont admis dans des mélangeurs jouant le rôle de rouleaux compresseurs.
Cette opération constitue le "revenu" de la pâte qui libère une partie de son beurre et redevient fluide.
Le mélange a pour but d'obtenir une pâte homogène.

Broyage-raffinage



Il s'agit de réduire la granulation de ce mélange.
Des broyeuses-raffineuses évoquent un train de laminage disposé verticalement.
Le but est de faire subir à la pâte un broyage complet et de plus en plus serré.
La finesse des particules doit être en moyenne de 15 microns.

Le Conchage[/color]



Puis intervient le conchage ( 12 heures ), c'est la procédure qui consiste à brasser le chocolat entre 60° et 80°C afin de faire baisser la teneur en eau, de réduire le reliquat d'acidité indésirable, de mûrir les arômes et de donner une texture veloutée. . Pour donner au chocolat toute sa finesse et son onctuosité il faut le soumettre à l'action des conches. Le terme conche vient du fait qu?autrefois le recipient destiné à cet usage était en forme de "concha" (coquille en espagnol)
Maintenant ce sont des bassins de fonte groupés par quatre dans un même bloc.
A l'intérieur des galets en forme de rouleaux vont et viennent sans arrêt, écrasant la pâte pour l'étirer, lui donner souplesse et velouté.
La qualité de la rapidité de cette étape est un des gages principaux de la délicatesse du chocolat.
En cours de conchage, il est nécessaire de rajouter du beurre de cacao pour donner à la pâte sa fluidité.
Dans les grande chocolateries modernes, ces 3 dernières opérations s'effectuent dans des installations automatisées à la chaîne.


Le Tempérage

Avant d'être admise dans un moule, la pâte doit être tempérée pour amener la température favorable pour la cristallisation du beurre de cacao.
Opération essentielle pour obtenir un brillant onctueux et stable.
Les tempéreuses sont de petites cuves munies d'un brasseur qui reçoivent la pâte de chocolat dans un réservoir à 45 degrés.

[color=blue]Le Moulage




La pâte est ensuite distribuée automatiquement en lamelles égales dans des moules entraînés par un tapis roulant et soumis à une trépidation continue, ainsi la pâte ne contient pas de bulles d'air et se répartit parfaitement.
Les moules arrivent ensuite dans un tunnel refroidissant, puis on opère au démoulage des tablettes.




4)La fabrication du chocolat au lait
Les fèves de cacao sont dans le moulin, sous forme de masse très fluide.
on en fait un tout homogène et on lui incorpore du lait, du sucre raffiné.
Le tout est versé dans des mélangeurs, sortes de tablettes circulaires sur lesquelles roulent des cylindres de granit.
Ensuite le chocolat suit les mêmes étapes que le chocolat noir.


Le chocolat de couverture est un chocolat de très bonne qualité qui est utilisé par les chocolatiers et les pâtissiers comme matière première. et permet de réaliser des oeuvres comme cet oeuf:



oeuf imperial sculpture chocolat Serge Coucigou.Musée du chocolat Biarritz.

(à suivre...)


Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 10:20



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Composition et effets du chocolat

Le chocolat noir contient :
-des glucides : du sucres...Sachez que plus il y a de cacao et moins il y a de sucre. Le 70 % de cacao est quasiment un chocolat de régime.
-des bons lipides qui favorisent la baisse du cholestérol
-du phosphore et du calcium en grande quantité pour renforcer la trame osseuse
et puis des fibres, du magnésium, du potassium et très peu de sodium ce qui est très bien pour les personne au régime sans sel. Sans oublier pléthore de vitamines (A1, B2...)

Les effets et les propriétés sur l'organisme

Les Mayas et les Aztèques sont les premiers à découvrir les vertus du beurre de cacao pour traiter les gerçures, calmer les brûlures, les problèmes au foie et aux poumons. Ses vertus seront vraiment reconnues en Europe qu'à la fin du 16ème siècle.
Le chocolat est tonique et antidépresseur (anti stress, anti-fatigue...) car il contient un tas de substances prouvées dont la caféine ou la théobromine. Il stimule et améliore les performances et les réflexes musculaires.
Très bon sur la plan cardio vasculaire, un anti-oxydant puissant
Le chocolat bon pour les dents ? Oui car il contient des propriétés anti-caries....Il contient du fluor et des polyphosphates qui combattent les mauvais sucres qui s'accrochent sur l'émail
Un aphrodisiaque, qui accentue les sens grâce à son odeur et son goût.
( Source:site choco-club.com)
Voici ce qu?on peut prendre au petit déjeuner par chez moi en ce moment...






Bon appétit!


:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 11:22



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Aaaaaahhhhhhhh!!! que c'est bon le chocolat.
et le chocolat comme on le prépare chez toi c'est un régal
je me damnerai pour çà.

En tout cas bravo tu as fais un boulot du tonnerre

je vais pouvoir me reposer un peu sur tes lauriers et m'occuper du retour de mon homme.

BISOUS A+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 13:04



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
çà te dirais de porter une robe comme celle-ci tout en chocolat?



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 13:13



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Très jolie Joelle.... mais hélas...à force de manger du chocolat...je n'ai plus cette taille-là...pleure

enfin, on ne peut pas tout avoir...

:bisou:

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 13:27



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963


Ceci pour Christophe

Bon Anniversaire!

:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 14:03



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
comment çà c'est l'anniversaire de Christophe ?



"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 15:59



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Thumb Up coeur

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 18:58



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Béné et tout le monde


"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 14 mars 2008 22:43



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bon week-end Joelle.

A lundi

:bisou:

Bonne nuit à tous. A demain

Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 mars 2008 00:16


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
Bon week end a toute la file
bises à nos chercheuses
Michel
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 mars 2008 09:30



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Du brouillard chez moiquoi

Pourquoi pas des rousquilles au petit déjeuner....




Bonne journée
:bisou:
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 mars 2008 13:49



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
etThumb Up
Lucie83
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 mars 2008 15:20


Inscrit le: 10/02/2008
Messages: 611
Bonjour!

Super article sur le chocolat! Et les rousquilles, c'est trop bon!
Alors rien à voir avec la nourriture (quoique?), pourriez-vous m'en dire plus sur le métier de cartonnière, exercé par mon AAGM?

Merci d'avance.
Lucie.
http://gw.geneanet.org/lucie83
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 mars 2008 15:26


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
bon samedi a toute la file
MICHEL
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 mars 2008 18:44



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Lucie


Cartonnière peut être différentes choses... voici ce que j'ai trouvé.

1)Cartonnière

Ouvrière travaillant à la fabrication du carton


Le terme carton désigne en général un papier rigide et plus épais que le papier ordinaire.
Si on se réfère au grammage, le passage du papier au carton se fait officiellement à 224g/m² et 175µm d'épaisseur, le carton se plaçant dans la gamme de grammage de 224 à 500 g/m².

Jusqu?à la fin du XVIIIe siècle, le papier est fabriqué à base de chiffons. on construit alors des moulins à papier, où l'on fait macérer les chiffons quelques semaines. Il suffit d?ajouter ensuite de l'eau pour obtenir une pâte qui sera travaillée et tamisée afin de former une feuille de papier

Les origines du carton sont les mêmes que celles du papier mais on date la naissance du carton rigide en France à 1751 : c'est un élève de René Antoine Ferchault de Réaumur qui l'aurait élaboré pour des applications bien précises comme les plats, les emboîtages de reliure et lescartes à jouer.
Il était en général obtenu par contrecollage de plusieurs couches de papier. Les techniques ont évolué selon les qualités recherchées en aspect et en résistance.

2)Cartonnière,personne qui fabrique des boîtes en carton souvent à la main

C?était un travail qui pouvait être réalisé à domicile, ou bien dans un atelier.
Il s'agissait de découper la matière première puis d'effectuer le pliage selon un schéma précis.

Je n'ai pas d'illustration pour ces 2 métiers

3)Cartonnière: soit créatrice du motif d'une tapisserie, elle est alors peintre-cartonnière, soit reproductrice du motif crée par le peintre ,sur le carton de tapisserie.

Voici les différentes étapes de la création d?une tapisserie autrefois. on peut voir à quel moment intervient la cartonnière (ou cartonnier)

À partir du XIVe siècle, la tapisserie s?impose dans le domaine des arts précieux. Aux côtés de la noblesse et du clergé, la grande bourgeoisie n'hésite plus à afficher sa prospérité. Elle commande elle aussi des oeuvres de grand prix pour orner et réchauffer ses demeures.
Cet art se développe principalement dans le nord de l?Europe, en France septentrionale et en Flandres, près des pôles de commercialisation de la laine. Il culmine au XVe siècle : après Paris et Arras, Tournai et Bruxelles deviennent d?importants centres de production.
Dans le Limousin,Aubusson et Felletin.

De nombreux artisans
En amont de la réalisation de toute tapisserie, se trouve un entrepreneur marchand. C'est lui qui reçoit la commande. Il s'occupe de l'achat des matières premières : fils de laine, de soie et, parfois même, métal précieux. Il choisit ensuite le peintre, le cartonnier, ainsi que le lissier qui vont réaliser la pièce.

La fabrication proprement dite d'une tapisserie se déroule, en effet, en trois étapes. En premier lieu, le maquettiste élabore le dessin préparatoire. Cette maquette peut être commandée à un peintre connu. Plusieurs sources d'inspiration transparaissent dans les oeuvres : gravures de l'époque, enluminures et même peinture. Le cartonnier agrandit ensuite ce modèle sur un carton de dimensions semblables à celles de la future tapisserie. Il doit inverser l'image pour que, une fois tissée, l'oeuvre reproduise le modèle à l?endroit. Enfin, le lissier (ou licier) réalise la tapisserie. Ils peuvent être plusieurs et sont, dans ce cas, placés sous la direction d?un maître d?atelier.




En raison du peu d'archives parvenues, il est très difficile de connaître le nom des différents intervenants. on sait toutefois que tous les artisans étaient soumis au contrôle de leur corporation respective.
Deux grandes techniques
Une tapisserie résulte de l'entrecroisement, réalisé à la main sur un métier, des fils de chaîne avec les fils de trame.
Deux types de métier à tisser existent à l'époque médiévale : ceux de haute lisse et ceux de basse lisse. Le métier de haute lisse est dressé verticalement. Il est composé de deux montants supportant deux cylindres mobiles, appelés les ensouples, placés l'un dans la partie supérieure, l'autre dans la partie inférieure. Dans le métier de basse lisse, en revanche, la chaîne est tendue sur un plan horizontal. Des pédales sont utilisées pour soulever tour à tour un certain nombre de fils, afin d?obtenir des motifs parfois très complexes. Sur le métier, quel qu'il soit, un fil de chaîne sur deux est tiré, avec une perche, afin de créer un espace vide : la foule. Dans cette foule, le fil de trame passe perpendiculairement aux fils de chaîne. Il est lancé à la main grâce à une navette.
Les tapisseries peuvent se composer de plusieurs pièces. C'est le cas par exemple de la célèbre Dame à la licorne, tapisserie conservée au musée national du Moyen Age - Thermes et Hôtel de Cluny, qui est constituée de six tentures.
Les thèmes peuvent en être courtois, mythologiques ou religieux, en fonction de la destination de l'oeuvre.


A vous de voir lequel des 3 métiers correspond le mieux à votre ancêtre:
vivait-elle dans une ville où on faisait de la tapisserie? Y avait-il des usines à papier-carton? ou des usines qui avaient besoin de boites en carton....


Cordialement.
Smile
Lucie83
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 mars 2008 21:06


Inscrit le: 10/02/2008
Messages: 611
Bonsoir Bénédicte,

Vraiment merci pour vos recherches. J'imagine le temps que vous prenez à nous répondre, c'est d'une grande gentillesse.
En ce qui concerne, mon ancêtre, elle habitait à Paris, dans le 20ème, elle était vraisemblablement d'une classe sociale très modeste, donc il semble que les 2 premières définitions du métier lui conviennent mieux.

Merci encore de vos lumières!
Bonne continuation pour cette file indispensable!

Lucie.
http://gw.geneanet.org/lucie83
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 mars 2008 22:20



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonne nuit à tous

A demain

:bisou:
Christiane.B538
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 15 mars 2008 22:41



Inscrit le: 27/03/2007
Messages: 1 434
Bonsoir,
Si vous passez dans l'AUDE je vous conseille la visite du moulin à Papier de BROUSSES et VILLARET. C'était il y a quelques dizaines d'années encore une fabrique de cartons (cartonnerie). La visite est superbement commentée par le propriétaire et donc ancien cartonnier des lieux. Elle est maintenant un musée vivant avec démonstration de fabrication de papier et atelier pour enfants.
Bonne visite.
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 00:40


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
bonne nuit à toutes et tous
Michel
Anne Marie.P114
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 08:57


Inscrit le: 10/09/2007
Messages: 984
Bénédicte je te déteste Sad Sad Je n'ai plus le droit au chocolat ! je bave, couine, pleure, rage mais je tiens le coup quoique je compense en me faisant le matin du thé au chocolat (un régal) et quelques fois des céréales au chocolat mais je me damnerai pour en manger. Ma cousine de Suisse a arrêté de m'en envoyer car la boite ouverte, peux pas m'arrêter. c'est pas sérieux mais c tellement bon !
Et forcément en ce moment où se pose le regard, ce sont des oeufs, poules cloches et pire encore, en chocolat !
Bravobravo bravo pour le travail sur le carton.. on apprend ici et franchement vous répondez plus vite que vos ombres, Béné et Joelle !!!
bonne journée sous la pluie en RP
Anne Marie (en Creuse : Valaizon,Juillet,Meaume,Heyret, Pauly, Bord, - Pécher, Gout, Peynoche, Deluchat ... et par ma GM maternelle en Ille et Vilaine :Chemin, Lépinay,Fresnais, Ballus, Labbé, Rihet,Tirel, Abachesne,...)
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 10:50



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Merci Christiane de nous indiquer ce musée.

Bonjour Michel.

Désolée Anne Marie de te pousser à la tentation ...mais je sais que tu es forte..tu résisterasWOW

et bon, ceci je pense que ça ne peut
pas te faire de malMr. Green



Bon dimanche à tout le monde

:bisou:

joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 14:14



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142

BONNE FET MA BENE
A DEMAIN





"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 14:46


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
bon dimanche a toutes
Michel
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 15:04



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Merci Joelle



Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 15:15


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
bonne fete Béné
Michel
Lucie83
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 15:26


Inscrit le: 10/02/2008
Messages: 611
Bonjour à tous,

Merci Christiane pour le "tuyau" sur la visite du moulin à papier, j'irai, c'est sûr car je vais souvent dans l'Aude.

Bon dimanche!

Lucie.
http://gw.geneanet.org/lucie83
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 15:31



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Merci Michel


joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 17:21



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
hop

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 17:33


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
Thumb Up Thumb Up Thumb Up Thumb Up Thumb Up Thumb Up Thumb Up Thumb Up Thumb Up
michel
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 17:42



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
coucou michel toujours dans l'allier?

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 21:50


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
oui
Joelle toujours dans l'allier
bises
Michel
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: dimanche 16 mars 2008 22:56



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonne nuit à tous

A demain

:bisou:
Michel.L2227
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 17 mars 2008 00:04


Inscrit le: 11/12/2007
Messages: 527
:bisou: a toute la file



Michel
Thumb Up Thumb Up Thumb Up Thumb Up
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: lundi 17 mars 2008 08:05



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour Béné,
Michel, Anne Marie
Sylvie, et tous ceux que j'oublie
Bonne journée à tout le monde et
à tout à l'heure
bisous

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Répondre |  | 

Aller au forum