Forums

 
Forums de généalogie, entraide généalogique - Filae.com
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 avril 2010 06:14



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Bonjour

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 avril 2010 08:49



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Bonjour.

Pêcheurs de truites.



J’ai antérieurement cité l’ouvrage de Roland Conilleau et d’Albert Ronsin duquel j’extrais la majeure partie des images de métiers que je publie ici. Ce sont des dessins d’Henri Valentin, artiste vosgien, illustrateur de journaux de son époque, particulièrement l’Illustration et le Magasin Pittoresque ; je rappelle que le site Gallica de la Bibliothèque Nationale offre en ligne la collection numérisée quasi-complète du Magasin Pittoresque, publication comportant de nombreux témoignages sur les métiers au XIXe siècle.

J’entreprends aujourd’hui la publication d’une série d’images croquées par le dessinateur dans les Vosges. Je ne jurerais certainement pas que toutes les activités présentées fussent particulières à cette région mais, procédant ainsi, je pense éviter les redites.

Cela étant et même si la pêche à la truite se pratique dans d’autres contrées, je me permets d’affirmer l’excellence de nos truites vosgiennes, surtout celles cueillies en eaux vives et non pas en viviers.

Amitié.
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 avril 2010 13:28



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Décimateur

Celui qui avait le droit de lever la dîme. (Décime, forme latine de dîme)

Il me semble qu'on avait déjà parlé de la dîme... mais je ne le trouve pas....reflechis

Alors petit rappel....

La dîme ou dime (du latin decima, dixième) est, depuis le Moyen Âge et jusqu'à la Révolution française, une redevance en nature ou en argent, portant principalement sur les revenus agricoles collectés en faveur de l'Église catholique.

Les paysans devaient offrir un
dixième de leur récolte, alors que les artisans devaient à offrir un dixième de leur production.

En Europe, des granges aux dîmes ont été construites dans les villages afin de stocker la dîme, impôt de l'ancien régime portant principalement sur les revenus agricoles collectés en faveur de l'Église catholique. Celles-ci étaient souvent le plus grand bâtiment dans le village après l'église. Le prêtre ou le collecteur percevait la dîme, mais le plus souvent les donneurs de dîme apportaient eux-mêmes leur dîme à un point de collecte. L'obligation de la dîme est généralement acquise par achat, don à l'église, ou lorsque l’arrangement est trouvé.



La Grange aux dîmes de l'Abbaye d'Ardenne


La dîme correspond à une certaine part de la récolte (la part variant d'un évêché à l'autre et même d'une paroisse à l'autre, voire parfois à l'intérieur d'une même paroisse). Le taux était élevé dans le Sud-Ouest de la France (jusqu'au huitième), et en Lorraine (jusqu'au septième). Il était du onzième en Normandie, du treizième dans le Berry, du cinquantième en Flandre maritime, presque aussi faible en Dauphiné et en Provence.
La dîme sur les céréales mécontentait les paysans privés de la paille nécessaire à la litière et à la fumure. L'accaparement de la dîme par les gros décimateurs qui en détournaient l'utilisation originelle et créaient aussi un malaise. Loin d'en demander la disparition, les fidèles réclamaient une meilleure utilisation. La dîme fut supprimée avec les privilèges le 4 août 1789. La constitution civile du clergé de 1790 créa un clergé salarié par l'État.
La perception de la dîme peut être confié à un fermier, soit pour la totalité de la dîme, soit pour une partie (moitié, tiers, quart, sixième, etc.) et en général pour une durée de six ou sept ans selon les régions.
La dîme est l'impôt perçu avant tous les autres. Le fermier la conserve moyennant une redevance annuelle versée soit en nature, soit en monnaie, au décimateur, c'est-à-dire le curé primitif. Le curé desservant reçoit alors du « curé primitif » la portion congrue.


on pouvait distinguer, selon les régions et les périodes, différents types de dîmes :
• dîme grosse : porte sur les gros grains, froment et seigle.
• dîme inféodée : dîme sécularisée perçue par un laïc, offerte aux seigneurs en échange de leur protection (voir féodalisme), pratique interdite par le Conseil de Latran de 1179.
• dîme menue : porte sur les bestiaux (également appelée « carnelage ») et la laine.
• dîme mixte : porte sur les animaux.
• dîme novale : porte sur des terres défrichées depuis moins de 40 ans.
• dîme personnelle : porte sur le fruit du travail.
• dîme solite : perçue depuis des temps immémoriaux (les dîmes insolites étant occasionnelles).
• dîme réelle ou prédiale : porte sur les fruits de la terre.
• dîme verte : porte sur le lin, le chanvre, les fruits et le légumes.


En 1789, les estimations de l'époque évaluent le montant de la dîme entre 70 et 130 millions de livres Après la Réforme, la dîme de l'église est de plus en plus prise en charge par l'État. Dans des pays comme l'Allemagne et la Suisse, cela reste le cas jusqu'au 19e siècle, lorsque la dîme a été supprimée. En Angleterre, la dîme à l’église a été maintenue jusqu'au 19e siècle et, dans certains cas à ce jour, les dîmes volontaires sont payés par les dévots. Dans certains cas, la suppression de la dîme a été accompagnée d’une taxe sur les fermiers. Cela a conduit de nombreux agriculteurs à l’endettement.

(Wikipédia)


Bonne journée

:bisou:

Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 avril 2010 16:07



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjour Bénédicte, bonjour Jean, bonjour Serge, bonbjour Christophe...:bisou:

Serge, ce matin , mon travail faisant, j'ai discuté avec une personne travaillant à l'aéroport d'Orly qui pensait que la situation devrait aller mieux que dans 4-5 jours tout au mieux, à voir la semaine prochaine...Sad quoi carton
Il serait sage, selon mon humble avis, de repporter votre voyage à plus tard.ouioui
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 avril 2010 17:44



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Coucou

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mardi 20 avril 2010 20:10



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Jean-Marc,

Bonsoir.

Merci ; c'est exactement ce que je fis hier : voyage reporté en mai.

Bonne soirée.
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 avril 2010 08:25



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Bonjour.

Lavandières.



La lessive fut bien évidemment une activité familiale mais ce fut également ce que nous nommons aujourd’hui une activité de service. C’était donc un métier.

Une particularité vosgienne : la présence d’eaux vives bien oxygénées et la possibilité de laisser sécher le linge sur l’herbe des prés durant les journées de soleil suscitèrent, il y a bien longtemps, l’émergence d’une industrie. En effet, dans de telles conditions la toile sèche mais en outre blanchit.

D’où le renom des toiles des Vosges blanchies sur prés. De nos jours, avec un peu de chance, en été, il est encore parfois possible de voir des toiles perdre leur grisaille, étendues sur l’herbe près des rus.

Amitié.
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 avril 2010 09:27



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Bonjour tout le monde,

Que de lectue depuis mon ernier passage!!!!
j'ai tout lu mais pas tout retenu. Hélas!!!
Bravo Serge pour ces magnifiques gravures.
Bénédicte, super comme d'hab, tes reportages et explications.

Je vous fais à tous plein de gros bisous
à Bientôt.

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Annick.C15
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 avril 2010 09:51



Inscrit le: 02/08/2005
Messages: 1 877
Bonjour à tous!

Bénédicte et Jean Marc, comme je dépouille seulement pour Marne Archive, je laisse Mantrier.

J'ai retrouvé l'autre proposition, pas malhônnete, qui avait été faite: MAMBRIER, qui fait de grandes Vanneries.

En tout cas, je vous remercie d'avoir répondu et surtout merci à Bénédicte qui m'a donné un "truc" pour mettre des textes sur le forum!

Amicalement

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 avril 2010 10:56



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Hiding Joelle, toujours dans tes plantations?

Serge, j'aimerais bien avoir un beau pré pour faire blanchir le linge......mais hélas, je me contente de mon balcon...

Monique , il s'agit de mandrier... et si vous avez d'autres métiers à nous soumettre... ça sera avec plaisir.

Bonne journée


:bisou:
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 avril 2010 11:09



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Hiding Béné,coeur

j'arrête pas, entre le jardin, la maison, la gym, les courses,la compta, les cours de créations, la bouffe (mon homme rentre tous les jours midi et soir)j'ai pas une minute à moi.

Je pense bien à vous tous, même si je ne viens pas souvent.

:bisou: :bisou:

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 avril 2010 14:59



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Bonjour,


Joëlle te peux confier le jardin, la maison, les courses, la compta et la bouffe à ton Mari




patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 avril 2010 16:54



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Toujours de la même main…

Les chanvrières.



Antécédent de la toile blanchie sur pré : le lin.

L’imagination d’Henri Valentin idéalisait quelque peu la réalité dans la composition des arrières-plans. Les maisons à colombages se trouvent généralement dans la plaine d’Alsace. Dans les Vosges la pierre y est tellement commune que ce type de construction y est rare. Le pittoresque y perd et le dessinateur corrigea.
joepiednoir
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 avril 2010 17:45



Inscrit le: 10/04/2003
Messages: 4 142
Hiding Christophe,

tu es bien gentil, mais le pôvre, lui il bosse. Il n'y a que moi qui suis à la retraite et qui ne fait rien (LOL).

Il gagne les sous et moi je les dépense..........

:bisou: a+

"Jettes une poignée de pierres, une au moins atteindra son but"
mes recherches : TAMISSIER(55-23) - LAJOUX(55) - PERSIN(55)-(52)- CHAUVIN (23) - LAURENT (52)
PIEDNOIR(53)- TORTRAT(45-18) - JOUBARD(56) - STOPHE(75-77-78 et suisse ) - GRANDIERE(53-75)-DUCLOS (56) - GIQUEL (56) - LAGROUAIS (56)
SAVARD (45 et 18)- RAIZE (77 - suisse) Joliat (suisse)
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: mercredi 21 avril 2010 20:45



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonsoir Joëlle, bonsoir Christophe, bonsoir Serge, bonsoir Jean, bonsoir Bénédicte, bonsoir Annick...:bisou:

Joëlle,c'est bien connu de tous , les hommes gagent ce que les femmes dépensent en un rien de temps!quoi Mr. Green Mr. Green
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 06:11



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Bonjour

les Chanvrières de Serge ne devaient pas avoir de mari alcoolique,attention à la correction en rentrant bourré



Joëlle si vous êtes d'accord pour ne pas vous répartir les tâches et l'argent pourquoi pas
(si j'ai bien compris tu gardes tout hi! hi!


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 08:56



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Bonjour.

Du bois, des artistes…



Donc des violons
Annick.C15
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 09:31



Inscrit le: 02/08/2005
Messages: 1 877
Bonjour à tous!

J'ai pas mal de métiers sur le textile!
Mais je pense que vous les connaissez tous!
Comme je mets le métier du père, si c'est un que je ne connais pas, je le chercher et, sauf exception, je trouve. Mais si tu veux, je peux vous en donner quelques uns!!!

SIAMOISEUR, EPINCETEUSE, RETORDEUR,TONDEUR DE DRAP,

La suite à plus tard...

Bonne journée à tous ceux qui travaillent

on m'a toujours dit que l'homme gagnait l'argent pour que "sa" femme le dépense. Ce n'est pas vrai? Alors, il va falloir que je change!!!!!

Amicalement

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 12:59



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Drôle de chapeau que porte ce luthier Serge! est-ce un chapeau vosgien?

En effet Annick,je crois que nous les avons vu.... mais pas siamoiseur...

Siamoiseur

Tisserand fabriquant de la siamoise.

Siamoise :Étoffe mêlée de soie et de coton, imitée, en France, de celle que portaient les ambassadeurs de Siam qui furent envoyés à Louis XIV. Siamoises bouillonnées, chaîne chanvre plein, trame coton ; siamoises guillochées, chaîne lin en couleur, trame coton, Tabl. ann. aux lett. pat. du 30 sept. 1780, Auvergne. Les fabricants de siamoises et de mouchoirs, de la généralité de Rouen, Lett. pat. du 28 févr. 1782.

Et non pas- comme je l’ai déjà vu- déformation de chamoiseur (Ouvrier qui prépare les peaux de chamois ou qui donne à d'autres peaux la façon de la peau de chamois.)
Ce serait plutôt le contraire qui se produirait…….


(Mémoires de la Société nationale des antiquaires de France.vol 10.)


Tondeur de drap

métier historique du textile consistant à lustrer et lisser les étoffes et les draps pour les rendre plus unis et plus ras (tondage). Ce travail était effectué à l'aide de ciseaux d'un poids de 18 Kg. Les premières machines de tondage sont apparues vers 1820.



Epinceteuse

Vu en p111 à épotoyeuse (variante languedocienne)

Retordeur

Celui qui retordait les fils avec un moulin à bras.


Retordeur à domicile.

Bonne journée.

:bisou:

Annick.C15
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 13:58



Inscrit le: 02/08/2005
Messages: 1 877
J'en ai un autre "anneleur de bois"!
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 15:41



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Anneleur de bois

Annick , de quand est votre anneleur de bois ?

Actuellement ,dans le domaine de la sylviculture ou de la gestion des milieux naturels, l' annelage («annélation » ou « écorçage en anneau ») désigne l'action d'inciser l'écorce d'un arbre (ou d'une branche) sur toute sa circonférence pour tuer l'arbre (ou la branche), ou les affaiblir sans avoir à les couper.
L'annelage consiste à entailler et écorcer le tronc de l'arbre (près du sol), sur une largeur de 3 à 5 cm, et sur 80 à 90 % de la circonférence de l'arbre. Il est important de laisser une petite partie de l'écorce intacte, sinon l'arbre peut réagir en drageonnant violemment. L'arbre ne peut ainsi plus accumuler de réserves dans ses racines. Le peu d'énergie restant dans les racines est consommée au printemps suivant. L'annelage du tronc peut alors être complété sur toute la circonférence du tronc, avec un risque amoindri de production de drageons. L'arbre meurt et peut être abattu.
C'est une technique qui s'est développée à la fin du XXe siècle, notamment dans le contexte de la sylviculture dite extensive ou "proche de la nature" .Elle est pratiquée dans le cadre de certaines opérations sylvicoles (dites d'éclaircie) dans le zones difficiles d'accès afin d'éliminer des arbres non retenus comme "arbres d'avenir" ou "tiges d'avenir" et favoriser ces derniers.


Mais c’est une technique qui me parait trop récente pour qu’on puisse en faire dériver le métier d’anneleur de bois


L’annelage était aussi le droit du aux mesureurs de bois ; un mesureur de bois, dans une équipe de bucherons, étant la personne chargée de choisir les bois à abattre et calculer les quantités coupées.

J’ai trouvé le terme d’ « anneleur de bois » associé à celui de « mesureur de charbon » dans des archives législatives et administratives de la ville de Reims…
Je pense donc qu’anneleur de bois devait être l’équivalent de mesureur de bois dont je viens de donner la définition.


Quelqu’un a une autre idée ?


Bonne après midi


christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 16:25



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
coucou,


moi je n'ai toujours que le métier de Facteur!!!!


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 18:02



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
j'ai trouvé un quiz


Qu’est-ce qu’un aplatisseur de corne ?
Un tailleur de cornes du bétail
Un ouvrier qui travaille la corne pour en faire des peignes
Un détective suivant les femmes adultères




patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 18:03



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Qu’est-ce qu’un buvetier ?
Un patron de café
Un testeur de vin
Un fabricant de boisson


Quel est l’ancien nom du comptable ?
Un compteur
Un numérologue
Un nombrier



Qu’est-ce qu’un chasse-coquin ?
Un gendarme traquant les petits malins
Un ecclésiastique chargé de veiller à la tenue des personnes entrant dans une église
Un surveillant de cours d’école


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 18:06



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Qu’est-ce qu’un débardeur ?
Un charcutier spécialisé dans la confection de barde de lard
Un fabricant de marcels
Une personne chargée de vider les bateaux de marchandises (docker)



Comment appelait-on les sages-femmes autrefois ?
Les matrones
Les faiseuses d’enfant
Les femmes expertes



Qu’est-ce qu’un escamoteur ?
Un voleur
Un ouvrier qui empilait le linge dans une blanchisserie
Un magicien


Quel est l’autre nom du meunier ?
Un minotier
Un écraseur de blé
Un livreur de farine


Qu’est-ce qu’un galocher ?
Un jockey spécialiste du galop
Un maître dans l’art du french kiss
Un fabricant de sabot

Qu’est-ce qu’une poissarde ?
Une femme qui vous jette le mauvais œil
Une poissonnière
Une femme qui fabrique de la mélasse



patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 18:10



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Comment appelait-on les aiguiseurs de couteaux ambulants ?
Les siffleurs
Les rémouleurs
Les crieurs


Qu’est-ce qu’un maquignon ?
Un vendeur de chevaux, de bétail
Un coupeur de maquis
Un vendeur de quignons de pain sec pour les canards d’élevage



Qu’est-ce qu’un allumetier ?
Un allumeur de réverbères électriques
Un allumeur de réverbères à pétrole
Un fabricant d’allumettes



Quel était l’autre nom d’un réparateur en tout genre ?
Un faiseur de miracle
Un rapiéceur
Un raccommodeur



La bourrelle est la femme du…
Bourrelier
Bourreau
Bouc-émissaire




patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 18:20



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Qu'est-ce qu'on gagne Cristophe??
super
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 18:38



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
rien comme d'hab !!!!


on n'est pas à question pour un champignon


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Christophe.R258
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 20:41


Inscrit le: 28/02/2006
Messages: 109
bonne soirée
Jean-Marc.L30
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: jeudi 22 avril 2010 21:45



Inscrit le: 14/09/2005
Messages: 937
Bonjsoir Christophe, bonsoir Jean, bonsoir Bénédicte, bonsoir Serge, Bonsoir Annick...:bisou:

Christophe, j'ai la réponse ç quelques questions (les autrees, je les laisse à d'autres courageux (ses)) Book

CHASSE-COQUIN (s. m.)
Populairement, bedeau. Ce Boileau qui fut autrefois Le chasse-coquin du Parnasse, N'est plus sur l'Hélicon françois Ce Boileau qui fut autrefois ; Phébus, le voyant aux abois, Dit aux muses : vite, qu'on chasse Ce Boileau qui fut autrefois Le chasse-coquin du Parnasse, Ancienne épigramme contre Boileau.
Au plur. Des chasse-coquin ou chasse-coquins


buvetier (n.m.)
cafetier
aplatisseur de corne : Un ouvrier qui travaille la corne pour en faire des peignes.

Bénédicte, je n'ai rien trouvé sur le mesureur de charbon, mais juste un lien sur les mesures anciennes.
A qui veut consulter, suivez le lien.Book

http://www.genefourneau.com/mesures.html

Bonne soirée.Sleeping
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 06:04



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Bonjour

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 07:58



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Bonjour,

Sabotier.



Métier banal. S'agissant d'un dessin d'Henri Valentin, le modèle était certainement un "Vosgespattes" garanti, peut-être de la montagne, du côté de Saint-Dié. Mais ces propos traduisent plus mon chauvinisme que mon objectivité historique.

Amitié.


Annick.C15
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 09:34



Inscrit le: 02/08/2005
Messages: 1 877
Bonjour à tous!

Christophe, j'ai trouvé aussi EMOULEUR pour rémouleur!

Dans la Marne, on trouve beaucoup, et c'est normal , des fabricants de peignes pour les filatures.
Aussi, j'ai trouvé des TRAMEURS, toujours dans le textile!

Bonne journée

Amicalement

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 10:08



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Serge, ton sabotier a le même chapeau que le luthier.... si je comprends bien c'est spécifique aux "vosgespattes" comme tu les appelles!


J'ai la confirmation pour anneleur de bois, qu'il s'agit bien du mesureur de bois appelés aussi mouleur de bois



Mouleur ou anneleur venant du type de mesure utilisée....




J'ai également vu mentionné le Compteur et mouleur de bûches.




Le mesureur de charbon faisait la même chose, mais avec le charbon.

Quant au...

Trameur (euse)

Ouvrier, ouvrière dont l'occupation est de disposer les fils des trames.

Bonne journée

:bisou:

Annick.C15
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 12:49



Inscrit le: 02/08/2005
Messages: 1 877
Re...

Bénédicte, maintenant je me souviens, certains marchands de bois de chauffage actuellement, en Savoie ou en Suisse parlent "d'un moule" de bois qui correspond à 3 stères!!!

Christophe.R258
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 14:47


Inscrit le: 28/02/2006
Messages: 109
coucou
Annick.C15
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 15:39



Inscrit le: 02/08/2005
Messages: 1 877
J'essaie ce que Bénédicte m'a appris!


Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 16:21



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Annick.

Bonsoir.

Il faut sélectionner le lien adéquat. Je suppose que le lien utilisé dans le dernier message était celui vers la miniature. Dans le cas contraire, cela signifie que l'image enregistrée dans le site d'hébergement est elle-même une miniature donc trop réduite en largeur exprimée en pixels.



Ci-dessus l'exemple du résultat obtenu avec le lien pointant vers la miniature de ma dernière image publiée ici.

Amitié.
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 16:34



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Suite...

Dans le cas de l'utilisation de "Casimages" :

Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 16:47



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour Serge

J'ai conseillé à Annick d'utiliser Casimages pour les actes.... pour les images, moi j'utilise un autre hébergeur tel que tinypic....

Annick, si vous m'envoyer un MP avec votre adresse e-mail je vous expliquerai comment faire.... (moi je ne peux pas vous en envoyer car pas abonnée...)

Bonne après midi

:bisou:

Christophe.R258
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 19:20


Inscrit le: 28/02/2006
Messages: 109
re coucou
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 21:39



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Bénédicte,

Bonsoir.

J’ignore ce que voulait afficher Annick mais les propriétés de la petite image apparaissant dans son message indiquent sans ambiguïté que le site d’hébergement est « casimages » et que le lien inséré dans son message pointe vers la miniature ; le nom de son fichier a en effet pour préfixe « mini- ».

Il suffit donc qu'Annick sélectionne le lien pour afficher l'image.





Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 22:25



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Suite...

Après vérification, attention : il faut réduire la taille de cette image avant de l'afficher.

"casimages" effectue cette réduction à la demande. Pour ce site, la largeur recommandée est : 640 pixels.
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: vendredi 23 avril 2010 22:42



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Suite ...

J'ai un peu "bricolé" dans le site d'hébergement :



Je pense qu'il serait possible d'améliorer mais Annick ayant l'original, à quoi bon ?

Bonne nuit.


christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 24 avril 2010 05:52



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
Bonjour

Serge oui je pense que l'on peut améliorer l'ordi d'ANNICK,en branchant un Aspirateur oh oh !!!


patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 24 avril 2010 07:41



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Christophe.

Bonjour.

Mais non voyons ! Ce qu'Annick nous présente sont des éléments d'ordinateur, issus de la "fluidique".

Il y a plusieurs années, je dirais décades, la fluidique fut imaginée afin de pouvoir construire des machines à traiter l’information fonctionnant sans électricité ; on remplaçait l’électronique par l’hydraulique. Le but recherché était de pouvoir disposer de machines de traitement pouvant fonctionner dans une atmosphère explosive, sans risque car un fluide ne provoque aucune étincelle, contrairement à un courant électrique même de faible ampérage et de faible voltage. Le fluide est en outre insensible aux champs et radiations.

Nous sommes encore en avril, mais ce n’est pas un poisson du même nom. Il existe même des normes pour cette technique : élément de mémoire, porte « et », porte « ou », etc. Curieux n’est-ce pas ? Mais je suis sérieux

Est-ce tombé en désuétude ? Je n’en sais rien ; c’était déjà considéré comme une curiosité bien qu'utilisé il y a une trentaine d’année. Retraité depuis plus de dix ans, j’avoue que cela m’était absolument sorti de l’esprit. Mais cela a bel et bien existé et cela existe peut-être encore. Je reconnais que c'est assez spécial.

Alors le fer : c’est un générateur d’impulsions : pshitt, pshitt ! Annick a certainement voulu nous présenter quelques vestiges d’outils d’un métier disparu : le fluidicien. Donc cette image a bien sa place dans ce lieu de discussion. Mais là, je blague.

Bonne journée.
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 24 avril 2010 07:59



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Suite...

Il me revient que j'avais un exemplaire de la norme AFNor sur ce sujet. Qu'en ai-je fait ? Je dois bien l'avoir rangée quelque part, mais où ?
Benedicte.V5
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 24 avril 2010 11:57



Inscrit le: 11/02/2006
Messages: 4 963
Bonjour à tous

Fluidique, ordinateur hydraulique.......reflechis bien compliqué pour moi de bon matin....

Par contre j'ai trouvé un PC Gothique....



... avec clavier mécanique bois laiton....Laughing


Bonne journée.

:bisou:
christ.L12
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 24 avril 2010 14:06



Inscrit le: 19/09/2005
Messages: 10 301
coucou

patronymes sur 57 Rall,Neufint/Tänny/Boltz/Bossert/Theobald/Scheuer/
Kiehl/Geisler/Dumolt/Walter/Stenger/Burgun/Schwoerer/Lehmann
patronymes sur 67 Rall/Woelffel/Muller/Simon/Wattron/Zehner/Fritsch/Lux/Martin/Dumolt/Hilt
patronymes sur le luxembourg Boltz/Kiehl/Bernard/Sosson/Jung/Wagner/Medernach/Hansen
Serge.S273
Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15
Envoyé le: samedi 24 avril 2010 15:35



Inscrit le: 10/05/2007
Messages: 3 217
Bon après-midi.

Schlitteurs.



De nouveau un dessin d’Henri Valentin. Le métier de schlitteur n’était pas exclusivement vosgien ; l’instrument existait dans d’autres contrées montagneuses, néanmoins la morphologie du pays, aux croupes arrondies et sans excès d’escarpements, favorisait cette pratique pour la descente du bois depuis les coupes dans les hauteurs.

Ce fut certainement un métier car ce transport, depuis des coupes importantes, nécessitait certainement l’emploi à plein temps de schlitteurs plusieurs jours durant. Il était nécessaire en outre de préparer le chemin. Il s’agissait, dans ces circonstances, d’une exploitation véritablement industrielle de la forêt.

Dans le même temps, de nombreux paysans dans les Vosges utilisaient leurs schlittes pour des coupes de moindres ampleurs : coupe modeste organisée par un village ou petit abattage dans une parcelle particulière pour les besoins d’une famille ; dans ce cas le chemin de schlitte, plus court et plus sommaire, permettait d’amener le bois façonné sur place, depuis le lieu d’abattage jusqu’au chemin le plus proche où un attelage prenait le relais. Des chemins parcouraient la forêt à cet effet ; peu utilisés, il était nécessaire de débroussailler et dégager celui remis en service pour l’évacuation du bois.

Une schlitte était ainsi conservée dans la ferme de mon arrière-grand-père, que je n’ai pas connu, mais j’ai connu son successeur, dans cette même ferme, qui l’utilisait occasionnellement ainsi. Une avancée de toit, sur un pignon d’un côté de la ferme, abritait le bois pour la cuisine et surtout le chauffage hivernal ; la schlitte était suspendue sous cette avancée au-dessus des piles de bois ; je la revois : sa taille, comparée à ma modeste luge m’impressionnait.

Il fallait être robuste pour ce travail et la charge de bois constituait un danger meurtrier durant toute la descente.

L’image met en évidence un usage ludique de la schlitte. Je n’ai pas connu cela et je considère qu’il fallait tout de même du courage pour se confier à un tel moyen de transport. La glisse, aussi bien sur un chemin que sur une pente neigeuse, constitue une distraction dangereuse. Enfant, j’allais souvent luger sur le chemin descendant du château d’Épinal vers le haut du faubourg Saint Michel : une longue descente rectiligne se terminant par un coude brusque devant un mur ; l’un de mes petits camarades s’y tua au début des années quarante : freinant trop tard, allongé sur sa luge, il buta de la tête contre le mur.

J’entends encore les interdictions hivernales de ma mère après ce triste accident :

« Je t’interdis d’aller faire le fou sur le chemin du château ! »

Et pas possible de désobéir car, institutrice dans la quartier donc bien connue, elle était rapidement informée de mes faits et gestes, surtout si je me conduisais en « zozo ».


Bonne fin de journée.
Répondre |  | 

Aller au forum