Forums

 
Chants et photos de nos régions - Filae.com
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 30 décembre 2018 15:21



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Rachel Thoreau/ Florence Veran 1950
Interprètes: André Claveau, Rina Ketty, Tohama, Elyane Dorsay, Jean-Pierre Dujay, Raymond Girerd, , Marianne Michel,


Gigi

Deux grands yeux noir étonnés
Un minois chiffonné
Gigi
Une taille faite d'un tour
Ne sachant rien de l'amour
Gigi
A son entrée dans le monde
Elle jouait encore à la ronde
Ma tante ti re li re li re
Comme tous les gosses de Paris
Elle avait de l'esprit
Gigi
Et ses tantes le savaient bien
Qui l'élevaient pour son bien
Gigi
La grondant quand la gamine
Chantait des rondes enfantines
Ma tante ti re li re li re
1
Elles lui enseignaient toutes les façons
D'aguicher les garçon
Les plus riches
Comment on montre un mollet rond
En troussant son jupon
Sans quitter pour ça l'air innocent
Que l'on apprécie tant
Chez les femmes
Comment il faut farder ses joues
Et porter ses bijoux
2
Ses tantes étaient naguère
Des femmes dites légères
Quand on a l'esprit de famille
Il faut plaire de mère en fille
3
Avec un monsieur très bien
Qu'elle appelait son cousin
Gigi
Elle patinait sur le lac
Et jouait au tric-trac
Gigi
Elle serait comme une reine
Pour les châteaux en touraine
Ma tante ti re li re li
4
Elle écoutait sans rien dire
Et poussait des soupirs
Gigi
Non elle n'avait pas rêvé
D'tenir le haut du pavé
Gigi
Elle espérait autre chose
Dans ses rêves bleus et roses
Ma tante ti re li re lon
5
Elle regardait le cousin en coin
Sans avoir l'air de rien
C'est bête
Mais aucun autre homme vraiment
Ne lui plaisait autant
A quoi bon ne penser qu'à l'amour
Ses tantes chaque jour
Lui répètent
Tu es Gigi ne l'oublie pas
De celles qu'on épouse pas
6
Elle pleura toute la nuit
Décida d'être à lui
Gigi
Cabinet particulier
En haut d'un escalier
Tant pis
Mais il la trouva si belle
Qu'il la ramena chez elle
Et qu'il épousa Gigi
Ding !
Robe blanche à la mairie
Dong !
C'est Gigi qui se marie


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 30 décembre 2018 15:37



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Gérard Renaldi. Musique: Rego
Les Charlots - 1971


Merci Patron

1

Quand on arrive à l'usine
La gaité nous illumine
L'idée de faire nos huit heures
Nous remplit tous de bonheur !
D'humeur égale et joyeuse,
Nous courons vers la pointeuse,
Le temps d'enfiler nos bleus
Et nous voilà tous heureux
Laï ha ha, laï ha ha hi hé !

Refrain:

Merci patron (merci patron)
Merci patron (merci patron)
Quel plaisir de travailler pour vous
on est heureux comme des fous
Merci patron (merci patron)
Merci patron (merci patron)
Ce que vous faites ici bas
Un jour Dieu vous le rendra

2

Quand on pense à tout l'argent
Qu'au fin de mois on vous prend
Nous avons tous un peu honte
D'être aussi près de nos comptes.
Tout le monde à la maison
Vous adore avec passion
Vous êtes notre bon ange
Et nos chantons vos louanges
Laï ha ha, laï ha ha hi hé !

Refrain

Mais en attendant ce jour
Pour vous prouver notre amour
Nous voulons tous vous offrir
Un peu de notre plaisir
Nous allons changer de rôle
Vous irez limer la tôle
Et nous nous occuperons
De vos ennuis de patron
Laï ha ha, laï ha ha hi hé !

Dernier refrain :

Nous serons patron (nous serons patron)
Nous serons patron (nous serons patron)
A vous le plaisir de travailler pour nous
Vous serez heureux comme un fou
Nous serons patron (nous serons patron)
Nous serons patron (nous serons patron)
Ce que vous avez fait pour nous
Nous le referons pour vous
Laï ha ha, laï ha ha hi hé !


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mercredi 2 janvier 2019 17:29



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Raymond Vincy - Francis Lopez
Interprète: Tino Rossi


Campanella

De l'opérette " Méditerranée "

1
Campana, campana, campanella
Qu'il est doux ton appel dans le ciel !
Chaque fois ta chanson me rappelle
Mes amis, mon pays et mon toit
Le carillon du soir qui m'a bercé
Fait refleurir tout mon passé
Campana, campana, campanella
Qu'il est doux ton appel dans le ciel !

refrain
Campana, campanella
Tu devines toujours
Du haut de ta chapelle
Le jour de mon retour
Et tu sonnes, légère,
À des lieues alentour
Pour être la première
À me dire bonjour.

2
Campana, campana, campanella
Qu'il est doux ton appel dans le ciel !
À ta voix, la campagne est si belle
Et l'oiseau plus joyeux dans les bois
Et quand la nuit descend dans le vallon
Tu veilles encore sur nos maisons
Campana, campana, campanella
Qu'il est doux ton appel dans le ciel !

refrain
Campana, campanella,
Si je dois un beau jour
Rencontrer une belle
Que j'aimerai toujours
Tu sonneras, légère,
Car je veux à mon tour
Que tu sois la première
À bénir mes amours.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mercredi 2 janvier 2019 17:50



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Jules Hubert, Sur l'air de Gloire au XVIIeme de Montehus
Jean Zedd 1936

La victoire du Front Populaire

Refrain:

En coeur ami chantons
La victoire du Front Populaire
C'est dans l'humble maison
L'espoir de vaincre la misère
Finit les profiteurs
Car dans un geste magnifique
Nos élus partent plein d'ardeur
Pour bâtir la vraie République

1
La vie chère et presque pas d'ouvrage,
Les voleurs, les jongleurs de millions
A ceux-la le peuple a fait barrage
En votant pour les hommes du Front
Il a compris qu'fallait qu'ça change
Sans hésiter il s'est uni
Tant pis pour ceux que ça dérange
Nous leur crions, écoutez bien ceci:

Refrain
on nous a servi de belles paroles
Puis aussi de joli décrets-lois
Les fascistes le diable les patafioles
Oui messieurs nous avons tous vu ça
Peu s'en fallut qu'la République
Fasse le grand saut à tout jamais
Pour cela certains hommes politiques
Avaient promis l'accord le plus parfait



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 21 janvier 2019 18:59



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Paroles: Roméo Beaudry
Musique: Ovila Légaré
Interprète: Ovila Légaré (1929)

C'est une habitude

- 1 -

L'autre jour ma femme faisait des gâteaux
Je m'approchai d'elle et lui dis: Coco
J'viens d'chez la voisine, la femme à François
Qui est après faire des p'tits pains d'Savoie
Elle y met moins d'beurre que toi, c'est certain,
Paraît qu'ses galettes lui coûtent presque rien
Ma femme en colère, en entendant ça
M'envoie par la tête la pâte et pis l'plat.

Refrain

C'est une habitude que j'ai prise comme ça
D'm'occuper d'affaires qui me r'gardent pas
J'sais vraiment pas trop ce qui m'arriv'ra
Si j'me défais pas de cette habitude-là.

- 2 -

C'matin en passant d'vant chez l'charcutier
J'aperçois un chien en train d'dévorer
Un beau jambon frais de vingt livres au moins
Qui était sur une table un peu dans un coin
J'bondis aussitôt et j'arrache la proie
Au chien furieux qui se jette sur moi
Y m'prend une gueulée dans mon pantalon
C't'animal de chien voulait du jambon.

- 3 -

Hier au soir devant l'église Notre-Dame
J'vois un gros bonhomme qui engueulait une femme
J'allonge le pas et j'lui dis: Crétin
Laissez-la tranquille, passez votre chemin
Mais, me dit l'bonhomme, d'quoi vous mêlez-vous ?
Vous saurez monsieur que j'suis son époux
Je m'suis aperçu qu'il avait raison
Quand j'ai r'çu son poing au milieu du front.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 21 janvier 2019 19:11



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Rivgauche - Hubert Giraud
Interprète: Tino Rossi (1954)

À quoi penses-tu mon amour

1

Lorsque tes doigts dessinent sur ma main
De si légers chefs-d'oeuvres de velours
Qu'ils glissent, glissent et s'arrêtent soudain
À quoi penses-tu mon amour ?

2
Lorsque parfois nous ne nous parlons plus
Dans le duo de nos silences lourds
Tes yeux brillants de reflets inconnus
À quoi penses-tu mon amour ?

refrain
Est-ce à notre bonheur
Est-ce à nos espérances
Qui chantent et se balancent
Au rythme de nos coeurs ?

3
Lorsque tu me regardes sans me voir
Que tu dis: Je ne pense à rien, mamour
C'est fou, c'est fou comme je voudrais savoir
À quoi tu penses mon amour.

4
Quand tu n'es pas là
Mes nuits sont blanches comme le jour
Mes jours sont noirs comme la nuit
Car je ne pense qu'à toi
Mais quand tu es là
Mes nuits sont belles comme la nuit
Mes jours sont beaux comme le jour
Car je ne pense qu'à ma joie.

5
Mais toi...
À quoi penses-tu mon amour ?
À quoi penses-tu mon amour ?

6
Est-ce à nous, toi et moi
À nos petits nuages
Ou bien à un visage
Que je ne connais pas ?

7
Lorsque tu me regardes sans me voir
Que tu dis: Je ne pense à rien, mamour
C'est fou, c'est fou comme je voudrais savoir
À quoi tu penses mon amour.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 21 janvier 2019 19:45



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Yvain - Poterat
1942 - Du film : La fausse maîtresse
Interprètes: Marie-José, Danielle Darrieux,


Les fleurs sont des mots d'amour


1

Les fleurs sont des mots d'amour
Des mots plus tendres qu'un poème
Qui font comprendre sans discours
Au plus subtil comme au plus sourd
Le doux secret d'un coeur trop lourd.
Ce frais bouquet des beaux jours
Je l'ai fait pour celui que j'aime
Bouquet de soie et de velours
Ou mon coeur exhale à son tour,
Parmi ces fleurs, des mots d'amour.

2
Ne questionnez plus
Les savants devins, les voyantes
Qui, sur l'inconnu
Prononcent des mots superflus
Respirez plutôt
Tendre et chaud
Ce troublant parfum
Qui demain
Saura vous charmer
Si vous m'aimez...

3
Les fleurs sont des mots d'amour
Des mots plus tendres qu'un poème
Qui font comprendre sans discours
Au plus subtil comme au plus sourd
Le doux secret d'un coeur trop lourd.
Monsieur gardez le toujours
Que ce bouquet soit mon emblème
Qu'il vous apporte sans détour
Avec le parfum des beaux jours
Parmi ces fleurs, des mots d'amour


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mercredi 23 janvier 2019 17:03



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
G.Tabet - E.Chekler 1955
Interprètes: Lucienne Boyer,


Mon p'tit bal musette

1
C'est un p'tit bal musette
Ça n'est pas chic du tout
Mais l'sam'di soir, quelle fête
C'est plein de rendez-vous
Y'a des lumières qui brillent
Tout autour du plafond
Dans les cheveux des filles
Et dans les yeux des garçons
2
Dans ma petite chambre à Grenelle
J'en peux plus d'entendre le métro
Il m'rend folle avec ses ritournelles
Je m'en vais comme je suis au galop !
3
Pas besoin d'faire toilette
on s'y r'trouve entre nous
Dans m'on p'tit bal musette
C'est là que j'oublie tout
4
Un soir de l'hiver dernier
Le dix-huit février
J'étais seule et discrète
Près de moi est venu s'asseoir
Un garçon aux yeux noirs
Qu'avait l'air d'un poète
Moi j'ai rien dit, j'ai pas bougé
Mais j'ai senti qu'ma vie allait changé
5
Dans mon p'tit bal musette
Il m'a dit "Vous dansez" ?
Moi j'ai baissé la tête
Je n'pouvais plus parler
A la fin de la danse
6

Il est venu chez moi
Il y rest'ra je pense
Il y est déjà d'puis 6 mois
Maintenant dans ma p'tite chambre à Grenelle
on est deux pour voir passer l'métro
Je sais qu'il y a des histoires plus belles
Celle de Juliette et de Roméo
Mais dans ma chansonnette
Je vous ai ouvert mon c�ur
Pour dire qu'au bal Musette
on peut trouver le bonheur !
7
Bien sûr qu'au bal musette
on peut trouver l'bonheur !


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 27 janvier 2019 22:19



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Maurice Pon - Henri Salvador
Interprètes: Yvette Giraud, Jean Lumière, Henri Salvador, Paulette Rollin, Gilles Sala,


L'abeille et le papillon

1
Une abeille un jour de printemps
Voletait voletait gaiement
Sur la rose bruyère en fleur
Dont si douce est l'odeur

2
Au pied de la bruyère en fleur
Une pauvre chenille en pleure
Regardait voler dans le ciel
La petite et son miel

3
Et la pauvre chenille en sanglots
Lui disait "Je vous aime"
Mais l'abeille là-haut, tout là-haut
N'entendait pas un mot

4
Cependant que les jours passaient
La chenille toujours pleurait
Et l'abeille volait gaiement
Dans le ciel du printemps

5
Après avoir pleuré jusqu'à la nuit
Notre chenille s'endormit
Mais le soleil de ses rayons
Vint éveiller un papillon

6
Et sur une bruyère en fleur
Notre abeille a donné son coeur
Tandis que chantaient les grillons,
Au petit papillon

7
Par les bois, les champs et les jardins
Se frôlant de leurs ailes
Ils butinent la rose et le thym
Dans l'air frais du matin

8
Ma petite histoire est finie
Elle montre que dans la vie
Quand on est guidé par l'amour,
on triomphe toujours
on triomphe toujours
on triomphe toujours.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 11 février 2019 19:36


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
F.Autiéro - A.Montagnard 1930
Interprètes : Jean Sirjo


Mensonge d'enfant

1
Vite apprêtons nous, oh maman si chère
Tu m'avais promis qu'on irait tout deux
Voir à l'hôpital où est petit père
Si sa maladie a présent va mieux
A ces mots alors la maman troublée
Hésite et pâlit, son coeur est brisé
Les yeux angoissés, la gorge serrée
Elle ne répond que par un baiser
Et le gamin tout interdit
Pressent quelque malheur, et tout bas il se dit

2
Puisque Maman pleure en cachette
Qu'est il arrivé ?
Je la vois émue, inquiète
Papa n'est il donc pas sauvé ?
Il est un secret que j'ignore
Et qu'on me cache sous des pleurs
Mais je saurai bientôt s'il arriva malheur
A mon cher papa que j'adore

3
Bébé qu'as tu donc, ta mine défaite
Tes yeux sont rougis, ton air mécontent
Tiens, prend cet écu, descend et achète
Le pantin joli qui te plaisait tant
Le bambin s'en va mais lorsqu'il remonte :
Fais voir ce jouet riche et galonné
Mais l'enfant répond, les yeux pleins de honte
J'ai perdu l'argent que tu m'as donné
Tu n'es qu'un sot qu'un étourdi
Mais tout bas la maman, du fond du coeur se dit

4
Si pour un joujou en cachette
Il verse des pleurs
Sa détresse serait complète
S'il connaissait notre malheur
Je ne veux pas qu'il sache encore
La dure et triste vérité
Je lui dirai plus tard
Qu'au ciel il est monté
Son pauvre papa qu'il adore

5
Mais le lendemain vers le cimetière
Où est son mari, la maman s'en va
Mais en arrivant, penché sur la pierre
Voit un beau bouquet qu'on a posé là
Quel est l'inconnu qui porta ces roses
Sur la tombe chère où dort son époux ?
Sa raison s'égare, ignorant la cause
Mais son oeil s'éclaire, elle comprend tout
Car dans les fleurs, un mot d'écrit
Disait tout simplement : Petit papa chéri...

6
Je suis venu seul en cachette
T'apporter ces fleurs
Pour ne pas que maman s'inquiète
Je lui ai caché ma douleur
Je lui ai menti hier encore
Pour pouvoir t'offrir ce bouquet
Mais toi qui est si bon , tu vas me pardonner
Adieu cher Papa que j'adore

RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 11 février 2019 20:09


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Pierre d'Armor -Haydn Wood 1927
Interprètes: Tino Rossi, Louis Lynel, Jean Lumière, Jean-Luc Evêque, André Dassary, Fred Gouin, Mado Robin, Jean Patart,


Roses de Picardie


1
De ses grands yeux de saphir clair
Aux reflets changeants de la mer,
Colinette regarde la route,
Va rêvant, tressaille, écoute.
Car au loin, dans le silence,
Monte un chant enivrant toujours ;
Tremblante, elle est sans défense
Devant ce premier chant d'amour :

Refrain:

Des roses s'ouvrent en Picardie,
Essaimant leurs arômes si doux
Dès que revient l'Avril attiédi,
Il n'en est de pareille à vous !
Nos chemins pourront être un jour écartés
Et les roses perdront leurs couleurs,
L'une, au moins gardera pour moi sa beauté,
C'est la fleur que j'enferme en mon coeur !

2
A jamais sur l'aile du temps,
Depuis lors ont fui les ans...
Mais il lit dans se yeux la tendresse,
Ses mains n'ont que des caresses ;
Colinette encore voit la route
Qui les a rapprochés un jour,
Quand monta vers son coeur en déroute
Cette ultime chanson d'amour :

Refrain
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 11 février 2019 20:21


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Raymond Vincy - H.Martinet
1943 - Du film : Fou d'amour
Interprètes: Andrex, Emile Prud'homme,


Bebert

1

Parmi tous les bals musette
Où l'on tournait au son de l'accordéon
Le plus peinard, le plus chouette
Ce n'était pas celui du grand Léon
Ce n'était pas celui de la môme Torpille
Ni de Nénesse à la gueule de travers
Le coin où qu'on était plus en famille
C'était le bistrot de Bébert le Monte en l'air
Toutes les nuits avec leur régulière
Les affranchis y dansaient la Java
Mais à présent ils ont changé de manières
Ils sont modernes et ne font plus de ces trucs là

2

on ne danse plus la Java,
Chez Bébert le Monte en l'air
on est swing du haut jusqu'en bas
Chez Bébert dit "les pieds plats "
Dès qu'on ouvre le bal
Lulu du Portugal
En agitant un doigt remue du croupion
Et Jojo l'énervé
Afin de lui prouver
Qu'il est swing de toutes les façons
Lui colle aussitôt un marron
Mais personne ne s'inquiète de ça
Chez Bébert le Monte en l'air
Y a que les swing qui les tient par là
Chez Bébert dit " les pieds plats "

3

Avec Julot l'As de Pique
Paul Dix de Der, Oscar le Boutonneux
Et Petit Louis Dix de Trique
on ne fait vraiment pas mieux comme milieu.
Mais de temps en temps y a une autre clientèle
Des vrais pigeons, des caves des pas vicieux
Des habits noirs et des robes de dentelle
Qui viennent y faire un petit tour en curieux
En tous les cas si c'est parce qu'ils espèrent
Voir Javaner, valser et chalouper
C'est bien dommage pour Madame la douairière
Mais j'aime autant vous dire que c'est loupé.

4

on ne danse plus la Java,
Chez Bébert le Monte en l'air
on est swing du haut jusqu'en bas
Chez Bébert dit "les pieds plats"
Nini poil d'éléphant
Tout en se trémoussant
Aspire le portefeuille d'un gentleman
Et coco l'oeil de verre
Secoue une rombière
Qui se met à crier subitement
Que son collier à foutu le camp
Mais personne ne s'inquiète de ça
Chez Bébert le Monte en l'air
Y a que les swing qui les tient par là
Chez Bébert dit " Les Pieds Plats "

5

Venez et on rigolera
Chez Bébert le Monte en l'air
on est swing de haut jusqu'en bas
Chez Bébert dit " les pieds plats "
Totor le Matador
Parfois gueule un peu fort
Mais alors en suivant ce rythme là
Dédé le mitrailleur
A qui rien ne fait peur
Se met à tirer dans le tas
Ta Ta Ta Ta Ta Ta Ta Ta
Mais personne ne s'inquiète de ça
Chez Bébert le Monte en l'air
Y a que les swing qui les tient par là
Chez Bébert dit " Les¨Pieds Plats "

6

Chez Bébert
Chez Bébert
Chez Bébert
Le Monte en l'air


RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 7 avril 2019 17:31


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Pierre Delanoë, Pierre Havet - Lao Carmi 1956
Interprètes: Dalida, Miguel Amador, Maria Candido, Patrice et Mario, Gloria Lasso,


Le torrent

1
Comme un torrent qui vient tout droit de la montagne
Et qui s'enfuit en bondissant parmi les champs
Découvrant dans la campagne toutes les fleurs du printemps
Mon coeur tout neuf est descendu parmi la ville
Gonflé d'amour et de bonheur à partager
Mais mon âme est moins tranquille
Depuis que j'ai tout quitté

refrain
Là-haut tout est lumière
En bas tout est chimère

2
Mais le torrent oublie bien vite sa montagne
Et comme lui suivant mon destin je descends
Et de colline en campagne
J'ai perdu mon coeur d'enfant
Mes yeux tout neufs t'ont rencontré parmi la ville
Et sans savoir ils t'ont donné leur liberté
La rivière s'en va tranquille
Mais moi j'ai voulu rester

3
Pourtant souvent je pense
Au ciel de mon enfance
Ce soir tu vois je me retrouve la vie douce
Vivre avec toi dans la clarté de mes vingt ans
Et remonter vers la source d'où jaillissent les printemps
Dans le silence des sapins blancs
Tu connaîtras près du torrent
Mon coeur d'enfant.
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: vendredi 3 mai 2019 15:15


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
J.Plante - M.Heyral 1955
Interprètes: Yvette Giraud,


Bouquet de Paris



1
Toi, l´exilée
De mon amour et de ma vie
Toi qui m´a laissé dans la ville
Au milieu des rues soudain vides
Un jour où tu t´en es allée
J´ai pensé que peut-être
Il te plairait de recevoir
Ce bouquet glané pour ta fête
Et qu´à présent, de ta fenêtre
Tu ne peux plus voir

2
Bouquet de Paris
Recueilli au passage
Bouquet d´un ami
Pour orner ton corsage
Il est fait d´un marronnier fleuri
D´une allée des Tuileries
Et du parc Montsouris
Et des bourgeons de nos platanes
Et des pigeons de Notre-Dame

3
Muguet de Meudon
Retrouvé place Blanche
Sur tous les guidons
Des vélos du dimanche
Un p´tit brin d´ la rue des Acacias
Et d´ la Porte des Lilas

4
Bouquet de Paris
Qu´en flânant j´improvise
Bouquet de Paris, de Paris, de Paris
Bouquet de Paris, de Paris
Quand sur les toits
La nuit palpite
Le ciel déploie
Ses marguerites

5
Monceau, Luxembourg
Buttes Chaumont, cours la Reine
J´ai noué tout autour
Le ruban de la Seine
Et mon coeur que tu découvriras
Est ancré dans tout ça
Bouquet de Paris
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: vendredi 3 mai 2019 16:22


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Michel Emer 1962
Interprètes: Edith Piaf,


A quoi ça sert l'amour ?


1
A quoi ça sert l'amour ?
on raconte toujours
Des histoires insensées.
A quoi ça sert d'aimer ?
2
L'amour ne s'explique pas !
C'est une chose comme ça,
Qui vient on ne sait d'où
Et vous prend tout à coup.
3
Moi, j'ai entendu dire
Que l'amour fait souffrir,
Que l'amour fait pleurer.
A quoi ça sert d'aimer ?
4
L'amour ça sert à quoi ?
A nous donner d' la joie
Avec des larmes aux yeux...
C'est triste et merveilleux !
5
Pourtant on dit souvent
Que l'amour est décevant,
Qu'il y en a un sur deux
Qui n'est jamais heureux...
6
Même quand on l'a perdu,
L'amour qu'on a connu
Vous laisse un goùt de miel.
L'amour c'est éternel !
7
Tout ça, c'est très joli,
Mais quand tout est fini,
Il ne vous reste rien
Qu'un immense chagrin...
8
Tout ce qui maintenant
Te semble déchirant,
Demain, sera pour toi
Un souvenir de joie !
9
En somme, si j'ai compris,
Sans amour dans la vie,
Sans ses joies, ses chagrins,
on a vécu pour rien ?
10
Mais oui ! Regarde-moi !
A chaque fois j'y crois
Et j'y croirai toujours...
Ça sert à ça, l'amour !
Mais toi, t'es le dernier,
Mais toi, t'es le premier !
Avant toi, 'y avait rien,
Avec toi je suis bien !
C'est toi que je voulais,
C'est toi qu'il me fallait !
Toi qui j'aimerai toujours...
Ça sert à ça, l'amour !...

RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 12 mai 2019 15:54


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Lust - 1932
Félix Mayol


Allons vendanger

1
Ninette ma Ninette
Viens donc vendanger
Prends ta p'tit' serpette
Ton gentil panier
Vois, le soleil brille
Sous les échalas
Partons ma gentille
Ne retardons pas !
2
L'envie me démange
D'aller en vendange, d'aller en vendange
Et de grapillonner
Dans ton p'tit panier, dans ton p'tit panier !
3
Ninette ma Ninette
Vois ce beau raison
Oh! dit la fillette
Y'en a plein la main
Que la grappe est belle
Que les grains sont noirs
Le bon vin dit-elle
Coulera du pressoir
4
L'envie me démange
D'aller en vendange, d'aller en vendange
Et de grapillonner
Dans ton p'tit panier, dans ton p'tit panier
5
Comme Adam et Eve
Car il faisait chaud
Tous deux on enlève
Culottes caraquaux
Hélas le gendarme
Nous avait suivi
Et malgré nos larmes
Pris tous nos habits
6
L'envie me démange
D'aller en vendange, d'aller en vendange
Et de grapillonner
Dans ton p'tit panier, dans ton p'tit panier
Percé !
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 12 mai 2019 16:04


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
F.Vacher-O.Guillot/J. Falon 1986

Viens boire un p'tit coup à la maison


Refrain:
Allez viens boire un p'tit coup à la maison
Y a du blanc, y a du rouge du saucisson
Et Gillou avec son p'tit accordéon
Vive les bouteilles et les copains et les chansons
1
Pour pouvoir écrire l'premier couplet
on avait des crêpes au Grand Marnier
Les crêpes étaient bonnes mais trop salées
on s'est forcés on a tout bu et on n'a rien mangé
2
Faut faire la cuisine sans être bourré
Et cette fois y a pas d'premier couplet
Pas s'marrer et se mettre à chanter
Y a pas le vin y a pas le pain si y a pas les copains
3
Nous on aime bien les chansons à boire
Mais c'qui nous rendit un peu d'espoir
C'est qu'ten avais pas fini d'la poire
Qu'on s'est forcés on a tout bu et on a rien mangé
4
on a tous fini complet'ment noirs
C'était pas la fin de nos déboires
J'arrive pas à mettre une suite à cette histoire
Y a pas le vin, y a pas le temps si y a pas les copains
5
Tout ça se serait bien terminé
Si nos bonnes femmes n'étaient pas rentrées
Elles ont mis le Pernod sous clé
Et on s'est fait virer.
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 12 mai 2019 16:44


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Mireille Brocey-Jacqueline Batell 1944


Le grand Charles


1
En class' quand nous étions petits
L'professeur nous l'avait appris :
Jadis la France était la Gaule.
Mais après tant d'événements,
Nous le savons tous maintenant :
La France aujourd'hui c'est de Gaulle !
Refrain
Le grand Charles,
C''est le nom que lui donn'nt ses soldats.
Le grand Charles,
Tout' la France le répèt' déjà
Le grand Charles,
C'est celui, qui est resté debout
Quand tout croulait autour de nous.
Le grand Charles,
Groupons nous autour de son drapeau !
Le grand Charles,
Oui, c'est lui le chef qu'il nous faut !
Ecoutons-le c'est la France qui parle !
Suivons tous le grand Charles.
2
Lorsque nous écoutions sa voix,
En cachette et tremblant d'émoi,
Nous l'attendions avec confiance.
Celui-là, c'est un Français,
Un grand, un pur, un dur, un vrai,
Il incarnait le Résistance !
3
Le passé est à réparer
Et l'avenir à préparer.
C'est le devoir qui nous appelle.
Mais notre grand libérateur
Sera sûr'ment à la hauteur
Pour bâtir le France nouvelle !
4
Mon général, excusez-nous.
Cette chanson, oui, je l'avoue,
Est assez peu protocolaire.
Mais vous savez bien qu'à Paris,
Un r'frain lancé par un titi,
C'est le cri du coeur populaire !
Martine.S104
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 28 mai 2019 13:50


Inscrit le: 12/12/2005
Messages: 35
Entre 1953- 1954, J'ai joué une pièce à L'Aérium Louise de Bettignies à ST-Martin de Ré dans laquelle on chantait ces paroles dont je me souviens encore, surtout du refrain! Y étiez-vous aussi ?
Cordialement,
Martine GAYMARD m7542s@gmail.com
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 3 juin 2019 16:02


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70


Sur l'air de: "Coeur de lilas"

Jamais enfants

- 1 -
Dans les maisons ouvrières du faubourg
Le travailleur ne rit pas tous les jours
Oui, il a toujours quelque chose qui ne va pas
Pour le pauvre monde ici-bas
Que ce soit la grève ou le manque de boulot
Faut subvenir aux besoins des marmots
Et pour cela toujours la maman
Chez qui l'on trouve le plus grand dévouement
Elle soupera d'un peu d'eau et de pain
Mais son petiot ne manquera de rien.

Refrain

Jamais enfants
Vous n'aimerez assez votre mère
Pour les tourments
Qu'elle éprouve en cette vie de misère
Son pauvre coeur
Ne connaît guère les heures de bonheur
Jamais enfants
Vous n'aimerez assez vos mamans.

- 2 -
Voyez cette mère penchée sur le berceau
De son bambin retenant ses sanglots
Il est malade, et tremblante de peur
Anxieuse, elle attend le docteur
Enfin le voilà, il ausculte l'enfant
Minutes terribles pour la pauvre maman
Qu'est-ce que vous dites, docteur ? Ça ne sera rien
Soyez béni, oh! monsieur merci bien
Voilà la vie pour les pauvres mamans
Un peu de joie mais beaucoup de tourments.

- 3 -
L'enfant grandit, il entre à l'atelier
Il a voulu faire tel ou tel métier
Pour la pauvre mère c'est encore du chagrin
C'est un travail dur et malsain
Elle se figure voir pâlir son petit gars
Enfin pour elle c'est toujours du tracas
Leur pauvre vie n'est faite que de soucis
Du jour où nous jetons le premier cri
Oh ! jeunes gens, je vous le dis bien haut:
Pour votre mère jamais rien n'est trop beau.


Auteur inconnu
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 3 juin 2019 16:08


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Paroles et musique:
Ferd.- Louis Bénech et Ernest Dumont
Interprète: Anny Flore (1968)


Maman est une étoile

- 1 -
Bébé a cinq ans et ce matin-là
Il délaisse, boudeur, ses jolis soldats
La nourrice s'inquiète: Bobo à la tête
C'est rien vite une bise et fais-moi risette
Mais l'enfant répond, bébé est fâché
Maman n'est pas v'nue c'matin l"embrasser
Je ne la vois plus qu'un p'tit peu à table
Tu comprends, Nounou, c'est pas raisonnable
Et la nourrice dit en le câlinant
Petite mère t'aime bien, seul'ment mon enfant...

Refrain 1
Maman c'est une grande étoile
Comme t'en vois là-haut dans les cieux
Sur la terre elle brille sans voile
Pour la joie, le plaisir des yeux
Le monde te prive de ses tendresses
Mais tu n'es pas seul dans sa vie
Les petits n'ont pas de caresses
Quand leurs mamans sont trop jolies.

- 2 - (Non chanté ici)
Bébé a six ans, il entre en pension
C'était nécessaire pour son instruction
D'voir tout ce p'tit monde il est tout timide
Puis pourtant un jour, à jouer il s'décide
Comme il est l'plus faible on l'bouscule tout l'temps
Lui fâché s'écrie: J'vais l'dire à maman
Un grand lui répond: Qu'est-ce que t'imagines?
Ta mère on s'en moque c'est une cabotine
Il n'sait pas c'que c'est mais dans ses grands yeux
Roulent de grosses larmes puis il crie furieux:

Refrain 2
Maman est une grande étoile
Comme y'en a la-haut dans les cieux
Sur la terre elle brille sans voile
Pour la joie, le plaisir des yeux
Le monde me prive de ses tendresses
Mais moi je l'aim'rai toute la vie
Je rattraperai ses caresses
Quand ma maman s'ra moins jolie.

- 3 -
Bébé est très mal, la maman est loin
Et de tout le monde il repousse les soins
Bois, mon tout petit, la potion est bonne
Non, je veux qu'ce soit maman qui m'la donne
Au théâtre l'étoile a fini de jouer
Madame, une dépêche, c'est pour votre bébé
Vite, l'auto, chauffeur, vite j'vous en supplie
C'est moi, mon petit, ta p'tite mère chérie
Les yeux de l'enfant fixent un point troublant
Dans l'délire il dit: C'est pas toi maman !

Refrain 3
Maman c'est une grande étoile
Je la vois là-haut dans les cieux
À mes yeux plus rien ne la voile
Elle m'appelle près du Bon Dieu
Vous êtes belle aussi, c'est étrange,
Écoutez bien c'que je vous dis:
Les p'tits enfants r'tourn'nt chez les anges
Quand leurs mamans sont trop jolies.



RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 3 juin 2019 16:11


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Paul Berkhard - Sexton, Turner, Jean Boyer
Interprète: Tino Rossi (1954)

Oh! mon papa


Oh! mon papa
Oh! mon papa

Oh! mon papa si beau, si doux, si généreux
Oh! mon papa que j'aimais son sourire
Oh! mon papa je trouvais au fond de ses yeux
Toutes les joies que les enfants désirent.

Il me prenait sur ses genoux, ah! quel bonheur
Il me parlait et m'amusait des heures.

Oh! mon papa, si bon, si doux, si merveilleux
Il comprenait la moindre de mes peines
Et il calmait mes larmes dans un seul baiser
Lui si gentil, qu'il me manque aujourd'hui !

Musique

Oh! mon papa, si bon, si doux, si merveilleux
Il comprenait la moindre de mes peines
Et il calmait mes larmes dans un seul baiser
Lui si gentil, qu'il me manque aujourd'hui !

Oh! mon papa.



RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 3 juin 2019 16:15


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Paroles: Raymond Vincy
Musique: Francis Lopez
Interprète: Tino Rossi (1955)


Méditerranée
ou: Tango méditerranéen


- 1 -
Sous le climat qui fait chanter tout le Midi
Sous le soleil qui fait mûrir les ritournelles
Dans tous les coins on se croirait au paradis
Près d'une mer toujours plus bleue, toujours plus belle
Et pour qu'elle ait dans sa beauté plus de douceur
Mille jardins lui font comme un collier de fleurs.

Refrain
Méditerranée
Aux îles d'or ensoleillées
Aux rivages sans nuages
Au ciel enchanté
Méditerranée
C'est une fée qui t'a donné
Ton décor et ta beauté
Méditerranée.

- 2 -
Au clair de lune, entendez-vous dans le lointain
Comme un écho qui, sur les vagues, s'achemine?
Entendez-vous le gai refrain des tambourins
Accompagné du trémolo des mandolines
C'est la chanson qui vient bercer, toutes les nuits,
Les amoureux du monde entier qu'elle a séduits.

Refrain
[Méditerranée
Aux îles d'or ensoleillées
Aux rivages sans nuages
Au ciel enchanté
Méditerranée
C'est une fée qui t'a donné
Ton décor et ta beauté
Méditerranée.] [bis]



)
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 4 juin 2019 18:08


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Interprète: Rina Ketty

Vos yeux sont une chanson
1

Vos yeux sont une chanson
Qu'un ange un beau jour
A fait pour mon coeur
Malgré son air sans façon
Pas une alentour
N'a tant de douceur
Le thème est toujours le même
Je t'aime; et toi mon amour?
Aussi tant qu'ils souriront
Vos yeux resteront
Ma seule chanson.

2

À l'heure où le jour se voile
Bien des poètes diraient
Que vos yeux sont deux étoiles
Mais moi je vous chanterai:

3
Vos yeux sont une chanson
Qu'un ange un beau jour
A fait pour mon coeur
Malgré son air sans façon
Pas une alentour
N'a tant de douceur.
Frivoles, souvent les paroles
S'envolent au souffle du vent
Aussi tant qu'ils souriront
Vos yeux resteront
Ma seule chanson. (ter)


.
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 4 juin 2019 18:13


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Interprète: Tino Rossi

Bonne fête maman que j'aime

1
Il n'y a qu'une maman au monde
on ne peut pas la remplacer
on pourrait chercher loin à la ronde
Qui saurait mieux nous consoler.
2

Elle a pour nous ce visage radieux
Comme les anges (bis) près du bon Dieu
Il n'y a qu'une maman au monde
on ne peut pas la remplacer.
3

J'entends encore cette romance
Qu'elle me chantait pour m'endormir
Doux souvenirs de mon enfance
Que j'aimerais voir revenir.
4

Il n'y a qu'une maman au monde
on ne peut pas la remplacer
Dans mon coeur c'est une joie profonde
De pouvoir toujours l'adorer.
5

Elle est comme tous les anges du bon Dieu
Qui nous protègent (bis) du haut des cieux
Non, maman, jamais personne au monde
Ne pourra plus te remplacer.

Ô maman ! maman !



RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 4 juin 2019 18:39


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
J.Prevert/J.Kosma 1949
Chanté par les frères Jacques et Yves Montand


Barbara


Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas

2
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas

3
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sur la mer
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara

4
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 4 juin 2019 22:02


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
F.Vacher-O.Guillot/J. Falon 1986

Viens boire un p'tit coup à la maison


Refrain:
Allez viens boire un p'tit coup à la maison
Y a du blanc, y a du rouge du saucisson
Et Gillou avec son p'tit accordéon
Vive les bouteilles et les copains et les chansons
1
Pour pouvoir écrire l'premier couplet
on avait des crêpes au Grand Marnier
Les crêpes étaient bonnes mais trop salées
on s'est forcés on a tout bu et on n'a rien mangé
2
Faut faire la cuisine sans être bourré
Et cette fois y a pas d'premier couplet
Pas s'marrer et se mettre à chanter
Y a pas le vin y a pas le pain si y a pas les copains
3
Nous on aime bien les chansons à boire
Mais c'qui nous rendit un peu d'espoir
C'est qu'ten avais pas fini d'la poire
Qu'on s'est forcés on a tout bu et on a rien mangé
4
on a tous fini complet'ment noirs
C'était pas la fin de nos déboires
J'arrive pas à mettre une suite à cette histoire
Y a pas le vin, y a pas le temps si y a pas les copains
5
Tout ça se serait bien terminé
Si nos bonnes femmes n'étaient pas rentrées
Elles ont mis le Pernod sous clé
Et on s'est fait virer.
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mercredi 26 juin 2019 18:50



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Maurice Pon - Henri Salvador
Interprètes: Yvette Giraud, Jean Lumière, Henri Salvador, Paulette Rollin, Gilles Sala


L'abeille et le papillon

1
Une abeille un jour de printemps
Voletait voletait en fleur
Dont si douce est l'odeur
2
Au pied de la bruyère en fleur
Une pauvre chenille en pleure
Regardait voler dans le ciel
La petite et son miel
3
Et la pauvre chenille en sanglots
Lui disait "Je vous aime"
Mais l'abeille là-haut, tout là-haut
N'entendait pas un mot
4
Cependant que les jours passaient
La chenille toujours pleurait
Et l'abeille volait gaiement
Dans le ciel du printemps
5
Après avoir pleuré jusqu'à la nuit
Notre chenille s'endormit
Mais le soleil de ses rayons
Vint éveiller un papillon
6
Et sur une bruyère en fleur
2Au petit papillon
7
Par les bois, les champs et les jardins
Se frôlant de leurs ailes
Ils butinent la rose et le thym
Dans l'air frais du matin
8
Ma petite histoire est finie
Elle montre que dans la vie
Quand on est guidé par l'amour,
on triomphe toujours
on triomphe toujours
on triomphe toujours.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mercredi 26 juin 2019 19:13



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
G.Van Parys - J.Boyer 1939
Interprètes: Maurice Chevalier,

Ça s'est passé un dimanche

1
Elle avait tout pour lui plaire
Il avait tout pour lui plaire aussi
Mais elle habitait à Bécon-Les-Bruyères
Et lui demeurait à Bercy
Il suffisait qu'le Dieu de l'amour
Les fissent se rencontrer
Cette rencontre eut lieu un beau jour
J'vais vous la raconter

2
Ça s'est passé un dimanche
Un dimanche au bord de l'eau
Elle avait sa robe blanche
Lui son nique poker à carreau
Il avait également des p'tits yeux rigolos
Et une langue qu'était pas dans sa manche
Si bien qu'il invita la jolie dactylo
A s'cacher du soleil sous les branches

3
Ça s'est passé un dimanche
Un dimanche au bord de l'eau.

4
La demoiselle était sage
Sur l'herbe elle refusa de s'assoir
Mais son c�ur battait très fort sous son corsage
Elle lui jura de le revoir
Elle le revit toute la belle saison,
Un merle m'a conté
on n'voyait qu'eux sous les troncs
Des ormes et même qu'elle a fauté

5
Ça s'est passé un dimanche
Un dimanche au bord de l'eau
Elle avait sa robe blanche
Lui son nique poker à carreau
Mais au jeu de l'amour
Elle gagna bientôt un peu plus de rondeur dans les hanches
Puisque pour notre France il nous faut des marmots lui dit-il
C'est pas l'moment qu'tu flanches
Ça s'est passé un dimanche
Un dimanche au bord de l'eau
Pour que l'enfant ait un père
Le père étant un homme censé
Ne trouva r'ien d'mieux que d'épouser la mère
C'est rien mais fallait y penser
Il n'y pensa que quinze ans plus tard
C'est pour cette raison là
Le jour des noces on vit leur moutard
Qui dansait la java

6
Ça s'est passé un dimanche
Un dimanche au bord de l'eau
C'est dans une baraque en planche
Qu'on baptise au printemps Caboulo
Et pendant qu'les copains après les p'tits gâteaux
Faisaient une belote en trois manches
Afin d'revoir l'endroit de leur premier béco
Ils s'enfuirent tous les deux sous les branches

7
Ça s'est passé un dimanche
Un dimanche au bord de l'eau
C'est tout!


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: jeudi 27 juin 2019 10:56


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
J.Plante-Edmondo-P.Salvadar 1954
Interprètes: Yvette Giraud, Les Soeurs Etienne, Jacques Hélian, Armand Mestral, Pierre Malar, Tino Rossi,


La fête des fleurs

1
Sur la rivière qui fuit
Des guitares jouent doucement
Les barques glissent sans bruit
Sous un pont de lianes d'argent
Barques chargées de fleurs
Mirant leurs couleurs
Dans le bleu des eaux
Le chaud soleil s'endort
Dernier reflet d'or
Dernier chant d'oiseau
Donne ta main
Puisque ce soir tu m'aimes
Qui sait demain
Si tu seras la même
Que le silence est doux
Sans les singes fous et les perroquets
Le firmament des nuits s'est épanoui
Comme un grand bouquet

2
Car c'est la fête des fleurs
Et l'amour est seul à cueillir
Car c'est la fête des coeurs
Et je sens le mien tressaillir
Chante pour moi tout bas
Que je vais sur ton bras
Appuyer ma joue
Qu'importe le destin
Ce n'est qu'au matin
Que ma vie se joue

3
Sur la rivière qui fuit
Des guitares jouent doucement
Les barques glissent sans bruit
Sous un pont de lianes d'argent
Barques chargées de fleurs
Mirant leurs couleurs
Dans le bleu des eaux
Le chaud soleil s'endort
Dernier reflet d'or
Dernier chant d'oiseau
Donne ta main
Puisque ce soir tu m'aimes
Qui sait demain
Si tu seras la même

4
Rouge sous le ciel noir
Déchirant le soir
Tout le long des flambeaux
A la lueur des feux
Doux et ténébreux
Que tes yeux sont beaux
Car c'est la fête des fleurs
Et l'amour est seul à cueillir
Car c'est la fête des coeurs
Et je sens le mien tressaillir
Chante pour moi tout bas
Que je vais sur ton bras
Appuyer ma joue
Qu'importe le destin
Ce n'est qu'au matin
Que ma vie se joue

5
Sur la rivière qui fuit
Des guitares jouent doucement
Des barques glissent sans bruit
Sous un pont de lianes d'argent
Barques chargées de fleurs
Portant les rameurs
Et les musiciens
N'est-ce qu'un carnaval ?
Ça m'est bien égal
Je me sens si bien
Si bien, si bien, si bien, si bien
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mercredi 3 juillet 2019 17:32



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Mireille - Jean Nohain 1951
Interprètes: Yves Montand,

Une demoiselle sur une balançoire

1
Un' demoisell' sur un' balançoire
Se balançait à la fête un dimanche
Elle était belle et l'on pouvait voir
Ses jambes blanches sous son jupon noir...

2
Le marchand lui criait : "-Voulez-vous vous asseoir ?
Descendez, descendez, c'est assez pour ce soir,
Si vous restez debout
Vous allez vous casser le cou !"
Mais la demoisell' sur la balançoire
Riait, riait et montait de plus belle
Elle était belle et l'on pouvait croir'
Qu'ell' s'envolait pour toujours dans le ciel
Mais c'était défendu
Elle est redescendue
Quand elle est descendue
Moi j'étais tout ému

3
Je lui ai dit : "-Mad'moiselle
J'ai cru que vous aviez des ailes !"
on est allés au tir,
Aux ch'vaux d'bois, aux nougats
Au cirque, à la femm' tronc
Mais ça n'l'amusait pas...
Ell' m'a dit : "-Je vous remercie
Je préfèr' retourner là-bas..."
Et voilà qu'ell' m'a laissé
Pour aller s'balancer

4
Un' demoisell' sur un' balançoire
Se balançait à la fête un dimanche
Elle était belle et l'on pouvait voir
Ses jambes blanches sous son jupon noir...

5
Quand elle est descendue,
Toujours aussi ému
Je lui ai proposé : "-Voulez-vous m'épouser ?"
A la mairie du douzième
J'ai dit oui, elle de mêm'
Je l'ai prise par le nez
Par le cou, par le bras
J'l'avais tout contre moi
Mais ça n'l'amusait pas
Ell' m'a dit : "-J'vous remercie
Je préfèr' retourner là-bas..."
Et voilà qu'ell' m'a laissé
Pour aller s'balancer ! ...


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: samedi 13 juillet 2019 17:23


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Paroles: M. Ordonneau
Musique: L. Ganne (1899)
Interprète: Tino Rossi

C'est l'amour

- 1 -

Après le sombre orage
Vient le soleil doré
Après notre esclavage
Viendra la liberté
Partons tendre fillette
Partons vers l'inconnu
Bien que l'on te regrette
Il le faut... que veux-tu!

Refrain

C'est l'amour
Qui flotte dans l'air à la ronde
C'est l'amour
Qui console le pauvre monde
C'est l'amour
Qui rend chaque jour la gaieté
C'est l'amour
Qui nous rendra la liberté.

- 2 -(Non chanté ici)

Le temps de nos misères
Est maintenant passé
Pas de douces chimères
Qu'il soit vite effacé
Peut-être l'opulence
Tous, nous guette en chemin
Nous avons l'espérance
Qui force le destin.

RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: samedi 13 juillet 2019 17:26


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
Fernand Pothier - Léon Raiter
Interprète: Tino Rossi (1956)

on n'a pas tous les jours vingt ans


Refrain
on n'a pas tous les jours vingt ans
Ça nous arrive une fois seulement
Ce jour-là passe hélas trop vite
C'est pourquoi faut qu'on en profite
Si l'patron nous fait les gros yeux
on dira faut bien rire un peu
Tant pis si vous n'êtes pas content
on n'a pas tous les jours vingt ans.

- 1 -

L'atelier d'couture est en fête
on oublie l'ouvrage un instant
Car c'est aujourd'hui qu'Marinette
Vient juste d'avoir ses vingt ans
Trottins, petites mains et premières
Ont toutes apporté des gâteaux
Et Marinette offrant l'porto
Dit, joyeuse, en levant son verre:

Refrain 2

on n'a pas tous les jours vingt ans
Ça nous arrive une fois seulement
C'est le jour le plus beau d'la vie
Alors on peut faire des folies
L'occasion il faut la saisir
Payons-nous un petit peu d'plaisir
Nous n'en f'rons pas toujours autant
on n'a pas tous les jours vingt ans.

- 2 -

Tous les amoureux d'ces d'moiselles
Sont venus le soir à leur tour
Et l'on entend sous les tonnelles
Chanter quelques duos d'amour
Passant par là, prêtant l'oreille,
Un bon vieux s'arrête en chemin
À sa femme, prenant sa main
Lui dit: Souviens-toi ma bonne vieille.

Refrain 3

on n'a pas tous les jours vingt ans
Ça nous arrive une fois seulement
Et quand vient l'heure de la vieillesse
on apprécie mieux la jeunesse
De ce beau temps si vite passé
on ne profite jamais assez
Et plus tard on dit tristement:
on n'a pas tous les jours vingt ans. (bis)



RCCh38
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: samedi 13 juillet 2019 17:36


Inscrit le: 23/09/2018
Messages: 70
René Denoncin - Jack Ledru
Jacques Larue
Interprète: Tino Rossi (1954)

Mon seul ami

- 1 -

La lune à travers le carreau
Dessine au ciel comme un zéro
C'est ce qui reste, j'ai peur,
De mon rêve d'amour
Ma chambre vide et mon coeur
Pour des jours et des jours
J'en connais tant qui n'ont plus rien
J'ai de la chance: j'ai mon chien.

Refrain

Mon seul ami, mon vieux copain
Nous voilà seuls à la maison
Ton pauvre maître a du chagrin
Tu t'en demandes la raison
Devant la porte à chaque pas
Je t'aperçois dressant l'oreille
C'est inutile que tu veilles
Notre maîtresse ne viendra pas
Elle est partie sans t'embrasser
C'est comme ça chez les humains
on oublie vite le passé
Mon seul ami, mon vieux copain.

- 2 -

Hier encore elle était là
Juste à ta place... et puis voilà
Quand elle a dit l'air navré:
C'est fini tous les deux
J'avais le coeur déchiré
Par la joie de ses yeux
Je ne lui ai pas trop montré
Mais devant toi je peux pleurer.

Refrain 2

Mon seul ami, mon vieux copain
Nous voilà seuls à la maison
Tu sembles dire: Je te plains
Combien ce soir tu as raison
Tu voudrais bien savoir comment
on peut quitter ceux qui vous aiment
Les raisons ne sont pas les mêmes
Pour les bons chiens et les amants
Pour la revoir même un seul jour
Moi je te quitterai demain
Tu vois, mon vieux, c'est ça l'amour
Mon seul ami, mon vieux copain.


Mais tu te couches à mes genoux
Tu mets ta patte dans ma main
Au fond tu vaux bien mieux que nous
Mon seul ami, mon vieux copain.



RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: vendredi 26 juillet 2019 17:07



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
G.Apollinaire/L.Ferré 1953
Interprètes: Léo Ferré, Michèle Arnaud, Yvette Giraud,

Le pont Mirabeau


1
Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine

a
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

2

Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse

b
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

3

L'amour s'en va comme cette eau courante
L'amour s'en va
Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente

c
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
4

Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

d
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je de


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: vendredi 26 juillet 2019 18:40



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Dans le bar des Adieux Valandré - Borel-Clerc
Interprètes: Georges Guétary

Le bar des Adieux

1

C'est un petit bar de marine
Face aux bateaux qui vont partir
Des couples dansent en sourdine
Le regard terne et sans désir
on tentend par la porte ouverte
Le clapotis léger de l'eau
Un ténor chante en pur perte
Nul n'écoute ses trémolos

2

C'est le bar des Adieux
Où les yeux dans les yeux
Chacun jure des choses
on ne tiendra jamais
Les serments que l'on fait
Mais chacun les propose
on se dit sans détour
J'écrirai tous les jours
J'écrirai, tu verras
Et le temps passera
j'attendrai ton retour
Chaque jour mon amour
Mais on crois ce qu'on veux
Dans le bar des Adieux

3

La patronne est accoutumée
A ces départs de matelots
Mais cette nuit l'âme angoissée
Elle retient mal ses sanglots
Ce n'est pas l'amant d'une escale
Qu'elle pleure ainsi le coeur lourd
C'est son gars, le mousse aux yeux pâles
Qui navigue depuis vingt jours

4

Dans le bar des adieux
La femme a dans les yeux
Un chagrin sans limite
Le gosse a dit pourtant
Ainsi que font les grands
Je reviendrai bien vite
Ils s'en vont dans le soir


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 30 septembre 2019 15:06



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Jacques Larue - Francis Lopez
Interprète: Tino Rossi (1946)

À deux pas de mon coeur

Refrain
À deux pas de mon coeur
Sur la route du rêve
À deux pas de mon coeur
Une auberge s'élève
on l'appelle alentour :
"À l'auberge d'amour"
Un matin de printemps
Venez y faire un tour
Mon amour vous attend.
- 1 -
Des draps blancs plus creusés
Que voiles de misaine
Où il pleut des baisers
Par treize à la douzaine
Si l'éloquence
Du programme un jour vous séduit
Mon coeur est en vacances
Passez-les près de lui.

Refrain 2
À deux pas de mon coeur
Sur la route du rêve
À deux pas de mon coeur
Une auberge s'élève
Si le vôtre m'entend
De la berge alentour
Un matin de printemps
Venez y faire un tour
Mon amour vous attend.

- 2 -
Entrez-y sans frapper
Je saurai qui vous êtes
on ne peut se tromper
Quand l'amour fait risette
Parmi les branches
Nous serons si bien tous les trois
À l'abri d'un dimanche
Mon amour, vous et moi.

Refrain 3
À deux pas de mon coeur
Sur la route du rêve
À deux pas de mon coeur
Une auberge s'élève
on l'appelle alentour :
"À l'auberge d'amour"
Un matin de printemps
Venez y faire un tour
Mon amour vous attend.



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 30 septembre 2019 15:14



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Marcos A. Jimenez - Ray Gilbert
Adapt. Henri Varna, Marc-Cab
Interprète: Tino Rossi (1947)

Adios Mariquita Linda

- 1 -
Adios Mariquita Linda
Pour toujours je m'en vais bien loin de toi
Loin du passé de notre rêve
Adios Mariquita Linda
Ton amour s'est fané comme une fleur
Notre bonheur trop tĉt s'achève
Adios Mariquita Linda
J'emporte l'image de nos anciens jours
Pour d'ivresses éphémères
Pour des larmes passagères
Je vous garde en mon coeur lourd.

- 2 -
Adios Mariquita Linda
Je sais bien que déjà un autre amant
Est dans tes bras et me remplace
Adios Mariquita Linda
Et bientôt malgré tout un autre amour
Auprès de moi prendra ta place
Adios Mariquita Linda
Poursuivant le songe des espoirs perdus
Nous reprendrons le vieux thème
Ailleurs nous dirons: Je t'aime
Mais nos coeurs n'y croiront plus.

Adios Mariquita Linda
Poursuivant le songe des espoirs perdus
Nous reprendrons le vieux thème
Ailleurs nous dirons: Je t'aime
Mais nos coeurs n'y croiront plus.



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 30 septembre 2019 15:34



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Paroles: R. Le Peltier - J. Larue
Musique: Codini
Interprète: Tino Rossi (1948)

La prière du soir

Entendez-vous
La prière du soir
Que dans l'ombre la terre
Fait au ciel chaque soir
C'est à genoux
Qu'il faudrait l'écouter
Elle met pour la faire
Tant de sincérité.


C'est la voix des mamans
Endormant leurs petits
Les aveux des amants
Et les larmes de ceux
Qui sont partis au ciel si doux
Mon coeur garde un espoir
Puisqu'il a pour la faire
La prière du soir.


Quand le vent dans les branches
Tout bas vient la chanter
Si les arbres se penchent
C'est pour mieux l'écouter
Et de peur que s'efface
Tous les mots qu'elle dit
Le bon Dieu dans sa grâce
En fait son paradis.



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 4 novembre 2019 18:16



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Georges Brassens, Irakli


Les Copains d'abord


Non, ce n'était pas le radeau
De la Méduse, ce bateau
Qu'on se le dise au fond des ports
Dise au fond des ports
Il naviguait en pèr' peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s'app'lait les Copains d'abord
Les Copains d'abord

Ses fluctuat nec mergitur
C'était pas d'la litterature
N'en déplaise aux jeteurs de sort
Aux jeteurs de sort
Son capitaine et ses mat'lots
N'étaient pas des enfants d'salauds
Mais des amis franco de port
Des copains d'abord

C'étaient pas des amis de luxe
Des petits Castor et Pollux
Des gens de Sodome et Gomorrhe
Sodome et Gomorrhe
C'étaient pas des amis choisis
Par Montaigne et La Boetie
Sur le ventre ils se tapaient fort
Les copains d'abord

C'étaient pas des anges non plus
L'Évangile, ils l'avaient pas lu
Mais ils…



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 5 novembre 2019 17:27



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Georges Brassens, Dorothy Donegan

Chanson pour l'Auvergnat

1
Elle est à toi cette chanson
Toi l'auvergnat qui sans façon
M'a donné quatre bouts de bois
Quand dans ma vie il faisait froid
2
Toi qui m'as donné du feu quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
M'avaient fermé la porte au nez
3
Ce n'était rien qu'un feu de bois
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
À la manière d'un feu de joie
4
Toi l'auvergnat quand tu mourras
Quand le croque-mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel
5
Elle est à toi cette chanson
Toi l'hôtesse qui sans façon
M'a donné quatre bouts de pain
Quand dans ma vie il faisait faim
6
Toi qui m'ouvris ta huche quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
S'amusaient à me voir jeûner

Ce n'était…suite chapitre 3


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 17 novembre 2019 19:58



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Julien Doré

Africa

1

Je suis amoureuse d'une terre sauvage
Un sorcier vaudou m'a peint le visage
Son gris-gris me suit au son des tam-tams
Parfum de magie sur ma peau blanche de femme

refrain

Africa
J'ai envie de danser comme toi
De m'offrir à ta loi
Africa
De bouger à me faire mal de toi
Et d'obéir à ta voix
Africa

2

Je danse pied nus sous un soleil rouge
Les dieux à genoux ont le cœur qui bouge
Le feu de mon corps devient un rebelle
Le cri des gourous a déchiré le ciel

refrain

Africa
J'ai envie de danser comme toi
De m'offrir à ta loi
Africa
De bouger à me faire mal de toi
Et d'obéir à ta voix
Africa

3

Dangereuse et sensuelle, sous ta pluie sucrée
Panthère ou gazelle je me suis couchée
Au creux de tes griffes je suis revenue
A l'ombre des cases je ferai ma tribu

refrain

Africa
J'ai envie de danser comme toi
De m'offrir à ta loi
Africa
De bouger à me faire mal de toi
Et d'obéir à ta voix
Africa
Africa


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 17 novembre 2019 20:04



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Kids United

on écrit Sur Les Murs

1

on écrit sur les murs le nom de ceux qu'on aime
Des messages pour les jours à venir
on écrit sur les murs à l'encre de nos veines
on dessine tout c'que l'on voudrait dire

2

Partout, autour de nous
Y a des signes d'espoir dans les regards
Donnons leur écrits
Car dans la nuit
Tout s'efface
Même leur trace

3

on écrit sur les murs le nom de ceux qu'on aime
Des messages pour les jours à venir
on écrit sur les murs à l'encre de nos veines
on dessine tout c'que l'on voudrait dire
on écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs, en forme de graffitis
on écrit sur les murs pour que l'amour se lève
Un beau jour, sur le monde endormi

4

Des mots, seulement gravés
Pour ne pas oublier, pour tout changer
Mélangeons demain, dans un refrain
Nos visages
Métissages

5

on écrit sur les murs le nom de ceux qu'on aime
Des messages pour les jours à venir
on écrit sur les murs à l'encre de nos veines
on dessine tout c'que l'on voudrait dire

6

on écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs, en forme de graffitis
on écrit sur les murs pour que l'amour se lève
Un beau jour, sur le monde endormi

7

on écrit sur les murs le nom de ceux qu'on aime
Des messages, pour les jours à venir
on écrit sur les murs à l'encre de nos veines
on dessine, tout c'que l'on voudrait dire

8
on écrit sur les murs le nom de ceux qu'on aime
Des messages, pour les jours à venir
on écrit sur les murs à l'encre de nos veines
on dessine, tout c'que l'on voudrait dire

9

on écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs, en forme de graffitis
on écrit sur les murs pour que l'amour se lève
Un beau jour, sur le monde endormi
Un beau jour, sur le monde endormi


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 18 novembre 2019 20:41



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Charles TRENET

A la porte du garage

{Refrain:}
Je t'attendrai à la porte du garage
Tu paraîtras dans ta superbe auto
Il fera nuit mais avec l'éclairage
on pourra voir jusqu'au flanc du coteau
Nous partirons sur la route de Narbonne
Toute la nuit le moteur vrombira
Et nous verrons les tours de Carcassonne
Se profiler à l'horizon de Barbeira
Le lendemain toutes ces randonnées
Nous conduiront peut-être à Montauban
Et pour finir cette belle journée,
Nous irons nous asseoir sur un banc

2
L'époux volage hélas ne revint pas si tôt
Escamoté par son nuage de poussière
Courant partout : Nice-Paris, Paris-Bordeaux
Sans se soucier de sa famille dans l'ornière
Il courut ainsi pendant plus de quarante ans
Et puis un jour, tout repentant
Il revint voir sa belle d'antan
Qui avait appris à ses enfants
Ce refrain que les larmes aux yeux
Ils répétaient aux deux bons vieux
3

Ah quel bonheur à la porte du garage
Quand tu parus dans ta superbe auto
Il faisait nuit mais avec l'éclairage
on pouvait voir jusqu'au flanc du coteau.
Demain, demain sur la route de Narbonne
Tout comme jadis heureux tu conduiras
Et nous verrons les tours de Carcassonne
Se profiler à l'horizon de Barbeira
Pour terminer ce voyage de poète
Et pour fêter ce retour du passé
Nous te suivrons tous deux à bicyclette
En freinant bien pour ne pas te dépasser
En freinant bien pour ne pas te dépasser.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 18 novembre 2019 20:58



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Charles TRENET

La Mer


1

La mer
Qu'on voit danser le long des golfes clairs
A des reflets d'argent
La mer
Des reflets changeants
Sous la pluie

2

La mer
Au ciel d'été confond
Ses blancs moutons
Avec les anges si purs
La mer bergère d'azur
Infinie

3

Voyez
Près des étangs
Ces grands roseaux mouillés
Voyez
Ces oiseaux blancs
Et ces maisons rouillées

4

La mer
Les a bercés
Le long des golfes clairs
Et d'une chanson d'amour
La mer
A bercé mon coeur pour la vie



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: jeudi 28 novembre 2019 18:50



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Hervé Vilard 1983

Méditerranéenne

Paroles: H. Vilard, D. Barbelivien
Musique: S. Cutugno, Minellono


{Refrain:}

Ma vie sera la tienne, méditerranéenne
Aux Saintes Maries que j'aime
Y a danger pour l'étranger
T'as sur le front la croix de ton village
Et deux grands yeux noirs qui me dévisagent
Qui t'a donné ce déhanché toi qui es née
Entre les vignes et les champs d'oliviers?
Dans ta famille on aime les orages
Les flamands roses et les chevaux sauvages
Eparpillés, ensoleillés, ensorcelés
Comme le sont tous les gens du voyage
Viens me rejoindre à la nuit mais prends garde
Car tu sais bien que ton frère nous regarde
Qu'il t'a juré: y a danger pour l'étranger
Méditerranéenne, mais qu'est-ce que tu es belle
Ce parfum de Bohème je l'aimerai puisque tu m'aimes

{au Refrain}

Mais j'ai envie de courir dans les vagues
Et de crier sous le ciel de Camargue
Qui t'a donné ce déhanché la magesté d'être nu-pieds
Au milieu des gitanes
A la tombée du jour, le feu, les flammes
Raniment l'amour dans le c?ur des femmes
Quand tu es triste, un guitariste, un violoniste
Est toujours là pour jouer du vague à l'âme
Viens me rejoindre à la nuit mais prends garde
Car tu sais bien que ton frère nous regarde
Qu'il t'a juré: y a danger pour l'étranger
Méditerranéenne, les guitares se souviennent
La mer est dans la plaine aux Saintes Maries que j'aime
Ma vie sera la tienne, méditerranéenne
Ce parfum de Bohème je l'aimerai puisque tu m'aimes

{au Refrain}

La la la?


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: jeudi 28 novembre 2019 18:56



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Françoise HARDY

Tous Les Garçons et Les Filles

1

Tous les garçons et les filles de mon âge
se promènent dans la rue deux par deux
tous les garçons et les filles de mon âge
savent bien ce que c'est d'être heureux
et les yeux dans les yeux et la main dans la main
ils s'en vont amoureux sans peur du lendemain
oui mais moi, je vais seule par les rues, l'âme en peine
oui mais moi, je vais seule, car personne ne m'aime

2

Mes jours comme mes nuits sont en tous points pareils
sans joies et pleins d'ennuis personne ne murmure "je t'aime"
à mon oreille

3

Tous les garçons et les filles de mon âge
font ensemble des projets d'avenir
tous les garçons et les filles de mon âge
savent très bien ce qu'aimer veut dire
et les yeux dans les yeux et la main dans la main
ils s'en vont amoureux sans peur du lendemain
oui mais moi, je vais seule par les rues, l'âme en peine
oui mais moi, je vais seule, car personne ne m'aime

4

Mes jours comme mes nuits sont en tous points pareils
sans joies et pleins d'ennuis oh! quand donc pour moi brillera le soleil?

5

Comme les garçons et les filles de mon âge connaîtrais-je
bientôt ce qu'est l'amour?
comme les garçons et les filles de mon âge je me
demande quand viendra le jour
où les yeux dans ses yeux et la main dans sa main
j'aurai le coeur heureux sans peur du lendemain
le jour où je n'aurai plus du tout l'âme en peine

le jour où moi aussi j'aurai quelqu'un qui m'aime


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 1 décembre 2019 13:40



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Richard Anthony

J'entends Siffler Le Train

1

J'ai pensé qu'il valait mieux
Nous quitter sans un adieu.
Je n'aurais pas eu le coeur de te revoir...
Mais j'entends siffler le train, {2x}
Que c'est triste un train qui siffle dans le soir...

2

Je pouvais t'imaginer, toute seule, abandonnée
Sur le quai, dans la cohue des "au revoir".
Et j'entends siffler le train, {2x}
Que c'est triste un train qui siffle dans le soir...

3

J'ai failli courir vers toi, j'ai failli crier vers toi.
C'est à peine si j'ai pu me retenir !
Que c'est loin où tu t'en vas, {2x}
Auras-tu jamais le temps de revenir ?

4

J'ai pensé qu'il valait mieux
Nous quitter sans un adieu,
Mais je sens que maintenant tout est fini !
Et j'entends siffler ce train, {2x}
J'entendrai siffler ce train toute ma vie... {2x}


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 1 décembre 2019 13:58



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Edith Piaf

Plus Bleu Que Tes Yeux

1

Lorsque je lève les yeux,
Je rencontre le ciel
Et je me dis : "Mon Dieu,
Mais c'est sensationnel,
Tant de bleu."
Lorsque je lève les yeux,
Je rencontre tes yeux
Et je me dis : "Mon Dieu,
C'est vraiment merveilleux,
Tant de bleu."

2

Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois rien de mieux,
Même le bleu des cieux.
Plus blond que tes cheveux dorés
Ne peut s'imaginer,
Même le blond des blés.
Plus pur que ton souffle si doux,
Le vent, même au mois d'août,
Ne peut être plus doux.
Plus fort que mon amour pour toi,
La mer, même en furie,
Ne s'en approche pas.
Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois rien de mieux,
Même le bleu des cieux.

3

Si un jour tu devais t'en aller
Et me quitter,
Mon destin changerait tout-à-coup
Du tout au tout.

4

Plus gris que le gris de ma vie,
Rien ne serait plus gris,
Pas même un ciel de pluie.
Plus noir que le noir de mon cœur,
La terre en profondeur
N'aurait pas sa noirceur.
Plus vide que mes jours sans toi,
Aucun gouffre sans fond
Ne s'en approchera.
Plus long que mon chagrin d'amour,
Même l'éternité
Près de lui serait court.
Plus gris que le gris de ma vie,
Rien ne serait plus gris,
Pas même un ciel de pluie.

5

on a tort de penser, je sais bien,
Aux lendemains.
A quoi bon se compliquer la vie
Puisqu'aujourd'hui...

6

Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois rien de mieux,
Même le bleu des cieux.
Plus blond que tes cheveux dorés
Ne peut s'imaginer,
Même le blond des blés.
Plus pur que ton souffle si doux,
Le vent, même au mois d'août,
Ne peut être plus doux.
Plus fort que mon amour pour toi
La mer, même en furie,
Ne s'en approche pas.
Plus bleu que le bleu de tes yeux,
Je ne vois que les rêves
Que m'apportent tes yeux…


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 15 décembre 2019 22:34



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Didier Barbelivien

Les Mariés De Vendée

1

J'écrivais ton nom sur les pierres
Sur les cheveux de lierre
Des ruines abandonnées
Je t'attendais à la rivière
Dans le bleu des fougères
Auprès d'un champ de blé

2

J'écrivais ton nom solitaire
Sur les chemins de terre
Sur les arbres écorchés
Je t'attendais dans mes prières
Dans le feu des bruyères
Des soleils de janvier

Je t'attendais, je t'attendais, je t'attendais

3

Et les églises se souviennent
Des tous premiers je t'aime
Des mariés de Vendée
Qui couraient à perdre haleine
Boire à l'eau des fontaines
Leur tout premier baiser

4

Et les moulins se rappellent
La blancheur des dentelles
Des mariés de Vendée
Qui couraient dans les ruelles
Escaladaient les échelles
Pour s'aimer dans un grenier

5

Je parlais de toi aux nuages
Aux oiseaux de passage
A mes poupées d'enfant
Je t'attendais les nuits d'orage
Dans les genets sauvages
Au bord de l'océan

6

J'écrivais ton nom sur les plages
Sur les murs des villages
Les nuits de la Saint-Jean
Je t'attendais comme un rivage
Quand un bateau naufrage
Au cœur de l'ouragan

Je t'attendais, je t'attendais, je t'attendais

7

Et les églises se souviennent
Des prénoms de baptême
Des mariés de Vendée
Qui couraient à perdre haleine
Boire à l'eau des fontaines
Leur tout premier baiser

8

Et les étangs se rappellent
Les serments éternels
Sous les grands peupliers
Garde ta main dans la mienne
Nous serons quoi qu'il advienne
Des mariés de Vendée.



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
Répondre |  | 

Aller au forum