Forums

 
Chants et photos de nos régions - Filae.com
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 2 septembre 2018 14:54



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
P.Vautherot - R.Georges 1910
Interprètes: Charlus,


Elle faisait prout prout


1

Elle avait un petit piton
Polisson
Avec de jolis p'tits yeux ronds
Très fripons
En allant à son magasin
Chaque matin
Vieux et jeunes tout le monde la suivaient
En voulaient
C'était la coqueluche du moment
Mais malheureusement en marchant...

2

Elle faisait un petit bruit
Prout prout prout prout !
C'était même pas très gentils
Prout prout prout prout !
Chacun disait " - Non de d'là
Avec quoi donc elle fait ça
C'qui intriguait non d'un chien
C'est que ça ne sentait rien
Elle faisait un petit bruit
Qu'était même pas très gentil
Prout prout prout prout

3

Elle essayait des paires de gants
Aux clients
Et quand ce p'tit bruit s'entendait
Elle disait
C'est un fil qui part trop tendu
C'est rompu
Et pourtant à certains ach'teurs
Ça faisait peur
Et le patron fut forcé d'la remercier
Pour la raison que que j'viens d'viser

4

Elle faisait un petit bruit
Prout prout prout prout !
C'était même pas très gentil
Prout prout prout prout !
Chacun disait " - Non de d'là
Avec quoi donc elle fait ça
C'qui vous intriguait surtout
C'est que ça ne sentait rien du tout
Elle faisait un petit bruit
Qu'était même pas très gentil
Prout prout prout prout

5
Elle s'lacha dans un restaurant
Espérant
Qu'avec le bruit qu'on y faisait
Ça passerait
En servant des pétoncles un soir
Sans l'vouloir
Elle fit Prout et l'client s'facha et
Réclama
Et la p'tite dit pour s'excuser
M'sieur c'est mon corset qu' craqué

6

Elle faisait un petit bruit
Prout prout prout prout !
C'était pas très gentils
Prout prout prout prout !
Chacun disait " - Non de d'là
Avec quoi donc elle fait ça
Un parfum plus dégagé
Ça serait plus indiqué
Elle faisait un petit bruit
Qu'était même pas très gentil
Prout prout prout prout

7

Je fis la connaissance un jour
De cet amour
Elle me reçut dans son logement
Gentiment
J'entendais l'enlaçant le nuit
Un p'tit bruit
J'pensais " - ça ne peut pas d's'échapper
Du sommier"
J'lui dit "- j'voudrais savoir pourtant
D'où vient ce bruit qu'tu fais tout le temps"

8

Elle m'répond " - Ce maudit bruit
Prout prout prout prout
Que l'on trouve si gentil
Prout prout prout prout
Ne vient pas j'pourrais l'jurer
D'où l'on pourrait l'supposer
J'ai un pied articulé
Que j'oublie tout le temps d'graisser
Mais tu vois mon gros bébé
Ça n'me gêne pas pour marcher !
Prout prout prout prout !


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 2 septembre 2018 14:58



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Maurice de Féraudy - Fermo Marchetti 1905
Interprètes: Jane Dyt, Germaine Sablon , Mathé Altéry, Florelle, Léo Marjane, Mado Robin, Lina Dachary,


Fascination

1
Je t'ai rencontré simplement
Et tu n'as rien fait pour chercher à me plaire
Je t'aime pourtant
D'un amour ardent
Dont rien, je le sens, ne pourra me défaire.
Tu seras toujours mon amant
Et je crois en toi
Comme au bonheur suprême.
Je te fuis parfois,
Mais je reviens quand même
C'est plus fort que moi... je t'aime !

2

Lorsque je souffre, il me faut tes yeux
Profonds et joyeux
Afin que j'y meure,
Et j'ai besoin pour revivre, amour,
De t'avoir un jour
Moins qu'un jour, une heure,
De me bercer un peu dans tes bras
Quand mon coeur est las,
Quand parfois je pleure.
Ah ! crois-le bien, mon chéri, mon aimé, mon Roi,
Je n'ai de bonheur qu'avec toi


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 4 septembre 2018 15:25



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Dumont - Benech 1913
Interprètes: Marcelly, Lina Margy, Georgette Plana, Aimé Doniat,

La femme aux bijoux

1

Quand il rencontra la jolie Ninon
Ce fut dans un bal au bois de Meudon
Au son d'une valse entraînante
Il sut captiver la charmante
Ils se séparèr'nt à la fin du jour
Ayant échangé des serments d'amour
Et lui, tout joyeux de sa bonne fortune disait :
" j'suis l'amant d'la plus bell'des brunes ! "
Ses amis lui dir'nt " Halte-là !
Cett'femme, tu n'la connais donc pas ?

Refrain

C'est la femme aux bijoux
Celle qui rend fou
C'est une enjôleuse
Tous ceux qui l'on aimée
Ont souffert, ont pleuré
Ell'n'aime que l'argent
Se rit des serments
Prends garde à la gueuse !
Le coeur n'est qu'un joujou
Pour la femme aux bijoux

2

Il leur dit : " Vous êt's jaloux d'mon bonheur
Parc'que moi, j'ai su captiver son coeur "
Et sans compter pour la jolie
Notre amoureux, fit des folies
Sa maman lui dit : " tu perds la raison,
Tu vas te ruiner, mon pauvre garçon".
Il lui répodit : Moi, je l'aime qu'importe !
Si ça n'te plaît pas, tiens voilà la porte ! "
La pauvre partit en pleurant :
on m'a pris l'coeur de mon enfant !

Refrain

C'est la femme aux bijoux
Celle qui rend fou
C'est une enjôleuse
Tous ceux qui l'on aimée
Ont souffert, ont pleuré
Ell'n'aime que l'argent
Se rit des serments
Prends garde à la gueuse !
Le coeur n'est qu'un joujou
Pour la femme aux bijoux

3

Quand il fut ruiné, la belle partit
En lui écrivant : " Adieu mon chéri
Notre amour était un'folie
Il faut nous quitter, c'est la vie ! "
Il souffrit tell'ment qu'il ne put pleurer
Il se prit à rir', d'un rire insensé !
Et c'est maintenant, poursuivant sa chimère
Un pauvre dément qui traîne sa misère !
Quand un'femme passe devant lui
Il chante en fuyant dans la nuit :



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 4 septembre 2018 15:29



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229

A.Stanislas/P.Ickart 1909
Interprètes: Adolphe Bérard,


La fille du chiffonnier

1

Un soir d'hiver par une nuit pâlotte
Elle naquit, n'ayant pour tout berceau
Qu'un tas d'chiffons oubliés dans la hotte
Que le papa reprenait sur son dos
Là maintenant, faites mander la famille
A peine minuit, du courage au labeur
Et tout heureux de posséder une fille
Le chiffonnier chantait la joie au coeur :

2

Montre, fouille les vieux chiffons
Les vieilles loques, les guenilles
C'est pour ma gosse aux cheveux blonds
Pour élever mon trésor, ma fille
Que je trime ainsi jusqu'au jour
Où cette enfant, ma seule richesse
Courageuse et forte à son tour
Sera mon bâton de vieillesse

3

Le chiffonnier reçut un jour une lettre
C'était sa fille qui lui disait ceci :
Pardonne-moi et daigne me permettre
De t'expliquer ma fuite du logis
J'ai un amant plusieurs fois millionnaire,
J'ai domestiques, voitures, diamants
Si vous voulez dès demain ne rien faire
Maman et toi vous aurez de l'argent

4

De l'argent ? on préfère les vieux chiffons
Répondit l'père plein de rage
Tu peux garder tous tes millions,
Tes valets, tes équipages
T'as vendu ta beauté, ton coeur
Désormais, tu n'es plus ma fille
Mais sache que souvent l'honneur
Se cache sous une guenille


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 4 septembre 2018 15:36



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
F.Mortreuil-E.Joullot/Ch.Helmer 1909
Interprètes: Adolphe Bérard,


Fumeur d'opium


1

Depuis que ma Ninon est partie
Ma tête est un capharnaüm
Et pour oublier ma jolie
Je fume le troublant opium
Dans ses fumées aux teintes roses
Je vois cent mille apothéoses


2

Je suis dans le jardin d'Armide
La princesse me fait la cour
En baisant sa main de Sylphide
Je suis envoûté par l'amour
Dans cette odorante atmosphère
Je ne peux plus lui résister
Car dans ses bras elle m'enserre
Pour me donner la volupté
Elle a le pied de Cendrillon
Comme celui de ma Ninon

3

Petite fumée emporte mon rêve
Dans un songe bleu qui trop tôt s'achève
Armide va-t-en mon coeur est fermé
Tu n'es pas Ninon, tu n'es pas Ninon
Je ne veux pas t'aimer

4

Me voici voguant sur les ondes
Comme de tout petits bachots
Et Vénus, la blonde des blondes
Pour me captiver sort des flots

5

Elle me fait de la prunelle
Et semble me dire : "Viens donc !"
Elle est nue ! Oh ! Comme elle est belle !
on dirait le corps de Ninon !
Elle cherche à m'ensorceler
Pour me prendre et me cajoler.

6

Petite fumée, emporte mon rêve
Dans un songe bleu qui trop tôt s'achève
Non, tu ne pourras jamais me charmer
Tu n'es pas Ninon, tu n'es pas Ninon
Je ne veux pas t'aimer

7

Mais où suis-je ici, c'est Le Caire ?
J'ai des eunuques pas bavards,
Autour de moi mille mouquères
Me font la danse des foulards.
Fatma, la brillante sultane
Vient m'enfermer dans son boudoir
Tout autour de moi l'amour plane
Et je lui jette le mouchoir
Femme, plus de séduction
Fais cesser ma damnation

8

Petite fumée emporte mon rêve
Dans un songe bleu qui trop tôt s'achève
O belle Fatma, cesse de danser
Tu n'es pas Ninon, laisse-moi dormir,
Je ne veux pas t'aimer



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 10 septembre 2018 18:07



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Pierre-Jean Béranger - G.Bonnet 1912
Interprètes: Alfred Maguenat,

Le grenier

1
Je viens revoir l'asile où ma jeunesse
De la misère a subi les leçons.
J'avais vingt-ans, une folle maîtresse,
De francs amis et l'amour des chansons.
Bravant le monde et les sots et les sages,
Sans avenir, riche de mon printemps,
Leste et joyeux je montais six étages.
Dans un grenier qu'on est bien à vingt ans !
2
C'est un grenier, point ne veux qu'on l'ignore.
Là fut mon lit bien chétif et bien dur ;
Là fut ma table ; et je retrouve encore
Trois pieds d'un vers charbonnés sur le mur.
Apparaissez, plaisirs de mon bel âge,
Que d'un coup d'aile a fustigés le Temps.
Vingt fois pour vous j'ai mis ma montre en gage.
Dans un grenier qu'on est bien à vingt ans !
3
Lisette ici doit surtout apparaître,
Vive, jolie, avec un frais chapeau
Déjà sa main à l'étroite fenêtre
Suspend son schall en guise de rideau.
Sa robe aussi va parer ma couchette ;
Respecte, Amour, ses plis longs et flottants.
J'ai su depuis qui payait sa toilette.
Dans un grenier qu'on est bien à vingt ans !
4
À table un jour, jour de grande richesse,
De mes amis les voix brillaient en choeur,
Quand jusqu'ici monte un cri d'allégresse.
À Marengo Bonaparte est vainqueur !
Le canon gronde ; un autre chant commence ;
Nous célébrons tant de faits éclatants.
Les rois jamais n'envahiront la France.
Dans un grenier qu'on est bien à vingt ans !
5
Quittons ce toit où ma raison s'enivre.
Oh ! qu'ils sont loin ces jours si regrettés !
J'échangerais ce qu'il me reste à vivre
Contre un des mois qu'ici Dieu m'a comptés.
Pour rêver gloire, amour, plaisir, folie,
Pour dépenser sa vie en peu d'instants,
D'un long espoir pour la voir embellie,
Dans un grenier qu'on est bien à vingt ans !


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 10 septembre 2018 18:11



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
L.Bousquet & F.Boucher - R.Cam 1909
Interprètes: Paul Lack,

L'impôt sur le revenu

1
Notre impôt sur le revenu
Est un impôt de mascarade
Je crois qu'il nous laissera tout nu
Et Béranger en est malade
Mais le ministre est gai comme tout
Il saute il danse il gambille
Il dit à tous et partout
J'ai les jambes en caillou d'chou
En caillou d'chou
En caillou d'chou
2
C'est un impôt loyal et franc
Pour le même revenu j'estime
Que l'un paiera trois mile francs
Et l'autre deux francs dix centimes
Vive donc l'égalité
C'est dans sa splendeur entière
C'est légalité sacré
Tout le monde dans la purée
Dans la purée
Dans la purée
3
on payait jusque à présent
Un contribution mobilière
Il va falloir payer maintenait
Une espèce d'impôt cédulaire
Il faut être bien cruchon
Pour ignorer à cette heure
Si cet impôt folichon,
C'est du "lard", ou du cochon,
Ou du cochon,
Ou du cochon
4
Pour avoir la base de l'impôt
on multiplie trente par soixante
on retranche ensuite deux zéros
on ajoute vingt-huit et cinquante
on soustrait douze aussitôt
D'la moitié du quart de mille
Quand on n'comprend pas un mot
on est comme Monsieur Caillaux
5
J'ai prié mon brave député
De m'dire ce que c'est qu'un cédule
Il me dit "Ça s'met sous le C"
Exemple hameçon, caleçon, Ursule !
Parfait dis-je, j'en conclue
Qu'avec cette loi fantastique
Les électeurs sont des culs
Avec la cédille en plus !
Cédille en plus
Cédille en plus !


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 10 septembre 2018 18:22



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
G.Millandy - J.Rico 1911
Interprètes: André Dassary, Adolphe Bérard,


J'ai tant pleuré


Refrain :

J'ai tant pleuré pour toi,
Tant prié, sans t'attendrir, méchante !
J'ai passé tant de jours, tant de nuits à ne songer qu'à toi !
J'ai tout au fond de moi
Dû cacher tant de larmes brûlantes
Que j'ai lassé mon coeur à tant souffrir pour toi...
En ma folie

1
Je croyais, poète ennuyeux,
Que notre vie serait un roman merveilleux.
Le coeur plus sage,
Sans voir se troubler mes yeux
J'ai lu la dernière page :
La page où l'on parle d'adieu...

Refrain

L'âme brisée,
Suivant ton chemin douloureux,
Loin de l'aimée on reste longtemps malheureux
Mais on se lasse,chaque jour console un peu ;
Et chaque matin qui passe
Efface une larme en vos yeux !

Refrain


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mercredi 12 septembre 2018 16:40



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Louis Bousquet-Camille Robert 1913


Quand Madelon


1
Pour le repos, le plaisir du militaire
Il est là-bas à deux pas de la forêt
Une maison aux murs tout couverts de lierre
"Aux tourlouroux", c'est le nom du cabaret
La servante est jeune et gentille
Légère comme un papillon
Comme son vin, son oeil pétille
Nous l'appelons la Madelon
Nous en rêvons la nuit, nous y pensons le jour,
Ce n'est que Madelon, mais pour nous c'est l'amour.

Refrain:

Quand Madelon vient nous servir à boire
Sous la tonnelle, on frôle son jupon
Et chacun lui raconte une histoire
Une histoire à sa façon
La Madelon pour nous n'est pas sévère
Quand on lui prend la taille ou le menton
Elle rit, c'est tout le mal qu'elle sait faire
Madelon, Madelon, Madelon !

2

Nous avons tous au pays une payse
Qui nous attend et que l'on épousera
Mais elle est loin, bien trop loin pour qu'on lui dise
Ce qu'on fera quand la classe rentrera.
En comptant les jours, on soupire
Et quand le temps nous semble long
Tout ce qu'on ne peut pas lui dire
on va le dire à Madelon.
on l'embrass' dans les coins, elle dit : "Veux-tu finir ..."
on s'figure que c'est l'autr', ça nous fait bien plaisir

Refrain

Un caporal, en képi de fantaisie
S'en fut trouver Madelon un beau matin
Et, fou d'amour, lui dit qu'elle était jolie
Et qu'il venait pour lui demander sa main
La Madelon, pas bête en somme
Lui répondit en souriant :
"Et pourquoi prendrais-je un seul homme
Quand j'aime tout un régiment?
Tes amis vont venir, tu n'auras pas ma main
J'en ai bien trop besoin pour leur verser du vin !

Refrain



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mercredi 12 septembre 2018 16:51



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
P.Goudard & A.Bonnardel - H.Roberty & L.Izoird 1915


La poupée d'Alsace

1

Quand Pierre quittait sa petite Jeannette
Pour faire un voyage, il lui promettait
Un' jolie poupée qu'à la chère fillette
Il offrait joyeux quand il revenait
Maintenant c'est la guerre
Comme tous les gars de France
Le père dit adieu à tout son bonheur
Sa femme, son enfant qui pleurent en silence
Devant ce départ qui brise le coeur
Mais tout en prenant l'enfant dans ses bras
Pour la consoler, Pierr' lui dit "N'pleure pas"

2

Je t'apporterai du pays d'Alsace
Une jolie poupée, délicieux joujou
Dans ton p'tit dodo, tu lui feras place
Tu la soigneras comme un cher bijou
Et quand j'reviendrai après la victoire
Nous la baptiserons, quel jour de bonheur
Sa première marraine en sera La Gloire
Et comme Patrie, elle aura ton coeur.

3

Là-bas, sur le front, Pierr' fait connaissance
D'un brave soldat, vaillant alsacien
Partageant l'honneur, comme les souffrances
Ils sont devenus les meilleurs copains
Mais soudain frappé en pleine poitrine
L'Alsacien mourant dit à son ami
" - Je laisse une fillette, une pauvre orpheline
Tu veilleras sur elle" Pierre l' a promit
- Alors écrivant à ceux qu'il aimait
A sa p'tite Jeannette la papa disait

4

Je t'apporterai du pays d'Alsace
Une jolie poupée, délicieux joujou
Dans ton p'tit dodo, tu lui feras place
Tu l'aimeras bien tendrement, beaucoup
Car cette poupée, victime de la guerre
A déjà connu les plus grands malheurs
et pour qu'elle oublie toutes ses misères
Tu la dorlot'ras sur ton petit coeur

5

Pierr' six mois plus tard, tenant sa promesse
Adopte l'enfant du brave alsacien
et rentre au foyer, nid de sa tendresse
Offrir l'orpheline à l'amour des siens
Jeannette en voyant cette poupée mignonne
est d'abord surpris'... Puis folle de bonheur
Ell' sécrie "Maman ! p'tit' maman si bonne
Embrass' la bien vite... C'est ma petite soeur
Alors très émue, la maman lui dit
Venez dans mes bras, mes enfants chéris !

Dernier refrain

Petits orphelin d'Lorraine et d'Alsace
O jolies poupées, délicieux joujoux
Aux foyers français vous aurez une place
on vous aimera tendrement... beaucoup
Du parfait bonheur ayez l'espérance
Les joies reviendront après vos malheurs
Oui, vous s'rez heureux car les mamans de France
Dans un long baiser vous ouvrent leur coeur


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: vendredi 14 septembre 2018 15:33



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Jean Lutèce - Jacques Larue
Interprète: Tino Rossi (1944)



Mon église

- 1 –

Quand je vois s'envoler les nuages
À la file, au-dessus des maisons
Réveillant en mon coeur une image
Avec eux je franchis l'horizon
Sur la route allant à mon village
Je m'arrête où finit la forêt
Et trouant l'écart bleu du feuillage
Un clocher dans le ciel m'apparaît.

Refrain

Qu'elle est belle au lointain mon église
Toute grise dans les champs
Quand sa cloche au loin tinte à la brise
Et me grise de son chant
Sous la colline quand s'illumine
Son vitrail au soleil du couchant
Qu'elle est belle au lointain mon église
Toute grise dans les champs.

- 2 –

Si tu veux, loin des bruits de la ville
De l'air fade que nous respirons
Vers sa grâce angélique et tranquille
Tous les deux mon amour nous irons
Et là-bas, si par chance tu m'aimes
Comme il semble être écrit sur ton front
Pénétrant en son coeur le jour même
Tous les deux nous nous y marierons.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: vendredi 14 septembre 2018 15:45



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Paroles: Syam - Musique: G. Claret
Interprète: Tino Rossi (1937)


Le plus beau refrain


Refrain

Le plus beau refrain de la vie
C'est celui qu'on chante à vingt ans
Celui que jamais l'on n'oublie
Car la vie n'a qu'un seul printemps
Qu'importent les pires folies
Aimez-vous pendant qu'il est temps
Le plus beau refrain de la vie
C'est celui qu'on chante à vingt ans.

- 1 –

Chantez, chantez la jeunesse
Chantez l'amour et le bonheur
La vie est pleine de promesses
Quand on en connaît la douceur
Oui mais pour goûter cette ivresse
Il faut laisser battre son coeur.

- 2 - (Non chanté ici)

Ah! viens, si vraiment tu m'aimes
Pourquoi ne pas croire à l'amour
Le bonheur n'est pas un problème
S'il prend un chemin sans détour
Pour chanter son divin poème
Viens, aujourd'hui c'est notre tour.

- 3 –

As-tu refusé d'entendre
L'appel joyeux de si beaux jours
Il n'est de souvenir plus tendre
Que celui des folies d'amour
Mais le coeur se lasse d'attendre
Le temps perdu est sans retour.

-4 -

Le plus beau refrain de la vie
C'est celui qu'on chante à vingt ans.
________________________________________


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: vendredi 14 septembre 2018 15:46



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Paroles: Syam - Musique: G. Claret
Interprète: Tino Rossi (1937)


Le plus beau refrain


Refrain

Le plus beau refrain de la vie
C'est celui qu'on chante à vingt ans
Celui que jamais l'on n'oublie
Car la vie n'a qu'un seul printemps
Qu'importent les pires folies
Aimez-vous pendant qu'il est temps
Le plus beau refrain de la vie
C'est celui qu'on chante à vingt ans.

- 1 –

Chantez, chantez la jeunesse
Chantez l'amour et le bonheur
La vie est pleine de promesses
Quand on en connaît la douceur
Oui mais pour goûter cette ivresse
Il faut laisser battre son coeur.

- 2 - (Non chanté ici)

Ah! viens, si vraiment tu m'aimes
Pourquoi ne pas croire à l'amour
Le bonheur n'est pas un problème
S'il prend un chemin sans détour
Pour chanter son divin poème
Viens, aujourd'hui c'est notre tour.

- 3 –

As-tu refusé d'entendre
L'appel joyeux de si beaux jours
Il n'est de souvenir plus tendre
Que celui des folies d'amour
Mais le coeur se lasse d'attendre
Le temps perdu est sans retour.

-4 -

Le plus beau refrain de la vie
C'est celui qu'on chante à vingt ans.
________________________________________


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: vendredi 14 septembre 2018 15:51



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Paroles: E. Favart
Musique: Codini, Julsam
Interprète: Tino Rossi (1948)


Femmes que vous êtes jolies

- 1 –

Femmes, que vous êtes jolies!
Quand vous avez seize printemps
Et que vos grands yeux innocents
Sur chaque chose s'extasient
Toutes les roses vous envient
Et le lys lui-même est jaloux
De la blancheur de votre cou
Femmes, que vous êtes jolies!

- 2 –

Femmes, que vous êtes jolies!
Quand vous portez un voile blanc
Quand vous prononcez en tremblant
Le mot qui pour toujours vous lie
Et le soir, sous les draps blotties,
À la lueur d'un demi-jour
Toutes frémissantes d'amour
Femmes, que vous êtes jolies!

- 3 –

Femmes, que vous êtes jolies!
Quand près du berceau d'un enfant
Vous veillez anxieusement
Le front brûlant, l'âme attendrie
Vous avez d'un ange qui prie
Le sincère recueillement
Avec votre coeur de maman
Femmes, que vous êtes jolies!

- 4 - (Non chanté ici)

Femmes, que vous êtes jolies!
Quand vous apaisez les douleurs
Quand votre main sèche des pleurs
Quand vous donnez à qui mendie
Et, sous les balles ennemies,
Quand sublimes vous vous baissez
Pour soigner nos petits blessés,
Femmes, que vous êtes jolies!


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: vendredi 14 septembre 2018 15:57



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Paroles: Louis Merlin - Musique: Louiguy
Interprète: Élyane Célis (1941)


Être maman

-1-

Être maman c'est le plus joli rôle
Que l'on joue près d'un berceau blanc
Être maman c'est contre son épaule
Sentir une tête d'enfant
Quand on berce tendrement
Sa poupée qu'on aime tant
on est déjà maman
Être maman c'est être plus jolie
C'est garder la jeunesse au coeur
C'est le bonheur le plus grand dans la vie
De s'entendre dire: Maman.

-2-

Le premier mot que l'on sait dire
En un premier balbutiement
Le dernier mot que l'on soupire
C'est le même toujours: Maman!

-3-

Être maman c'est la plus jolie chose
De tous les bonheurs, le plus doux
Être maman c'est sentir deux bras roses
Bien serrés autour de son cou
Do do do do l'enfant do
L'enfant dormira bientôt
Il grandira trop tôt
Être maman c'est le plus joli rêve
Qu'on puisse tenir en ses bras
Car ici-bas tous les amours s'achèvent
Tous... sauf l'amour de sa maman.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: samedi 15 septembre 2018 14:49



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
P.Bayle - G.Gabaroche & JSimonot Dec.1940


Ah ! Que la France est belle


1
J'habitais un coin du midi
Au joli temps de mon enfance
Pour moi c'était le paradis
Mais j'ai fait le tour de la France
Dans le train qui me transportait
Au milieu des doux paysages
Je penchais mon jeune visage
Et le coeur joyeux je chantais

2
Ah ! Que la France et belle
Avec ses champs, ses bois, ses vallons, ses clochers
Chaque région nouvelle
Nous fait soudain découvrir des trésors cachés
Du Rhône à La Rochelle
De la Garonne au souriant pays normand
Ah ! Que la France est belle
Et comme on est heureux d'être un de ses enfants

3
Aujourd'hui c'est le coeur battant
Que l'on parle de la patrie
Mais après la pluie, le beau temps
Guérira ses ailes meurtries
Et bientôt quand nous parcourons
Les contrées qui déjà renaissent
Aux mains d'une ardente jeunesse
Avec amour nous chanterons

4
Ah ! Que la France et belle
Avec ses champs, ses bois, ses vallons, ses clochers
Chaque région nouvelle
Nous fait soudain découvrir des trésors cachés
Du Rhône à La Rochelle
De la Garonne au souriant pays normand
Ah ! Que la France est belle
Et comme on se sent fier d'être un de ses enfants


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 18 septembre 2018 17:19



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Charles Humel 1948
Interprètes: La petite Marie-France, Monique Rivet,


Je voudrais un mari


Refrain :
Je voudrais un mari
Docile et sans reproche
Qui aille dans ma poche
Un vrai petit mari
Je le voudrais petit
Mignon et bien gentil
Et qui ne grogne pas
Surtout comme papa !

1
Je veux dans ma maison
Agir à ma façon
Régner et gouverner à ma guise
Sans faiblesse chez moi
J'entends faire ma loi
Tant pis si cela le défrise

Refrain
Il devra s'occuper
De promener bébé
Et de tous les soins du ménage
Levé de bon matin
Il devra c'est certain
Mettre tout son coeur à l'ouvrage

Refrain
J'exigerai de lui
Qu'il soit toujours bien mis
Astiqué des pieds à la tête
Qu'il soit gai et rieur
Toujours de bonne humeur
Et que j'amais il ne s'entête

Refrain
Quand j'irai au marché
Pourquoi vous le cacher
Je veux aussi qu'il m'accompagne
Comme un petit baudet
Je lui ferai porter
Les fruits, les produits d'la campagne

Refrain
Je veux, sachez le bien
Qu'il soit tendre et câlin
Oui mais avant tout bien fidèle
Je veux qu'aux yeux de tous
Des moqueurs, des jaloux
Qu'il serve en tout lieu de modèle


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 24 septembre 2018 14:00



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
L.Ferré-E.Marnay 1948
Interprètes: Edith Piaf,

Les amants de Paris

1
Les amants de Paris couchent sur ma chanson.
A Paris, les amants s´aiment à leur façon.
Les refrains que je leur dis,
C´est plus beau que les beaux jours.
Ça fait des tas d´printemps et l´printemps fait l´amour.
Mon couplet s´est perdu
Sur les bords d´un jardin.
on ne me l´a jamais rendu
Et pourtant, je sais bien
Que les amants de Paris m´ont volé mes chansons.
A Paris, les amants ont de drôles de façons...
2
Les amants de Paris se font à Robinson
Quand on marque des points à coups d´accordéon.
Les amants de Paris vont changer de saison
En traînant par la main mon p´tit brin de chanson.
´y a plein d´or, plein de lilas
Et des yeux pour les voir.
D´habitude c´est comme ça
Que commencement les histoires.
Les amants de Paris se font à Robinson.
A Paris, les amants ont de drôles de façons.
3
J´ai la chaîne d´amour au bout de mes deux mains.
´y a des millions d´amants et je n´ai qu´un refrain.
on y voit tout autour les gars du monde entier
Qui donneraient bien l´printemps pour venir s´aligner.
Pour eux c´est pas beaucoup
Car des beaux mois de mai,
J´en ai collé partout
Dans leurs calendriers...
Les amants de Paris ont usé mes chansons.
A Paris, les amants s´aiment à leur façon.
4
Donnez-moi des chansons
Pour qu´on s´aime à Paris


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 24 septembre 2018 14:04



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
L.Férré 1953
Interprètes: Catherine Sauvage, Eddie Constantine, Marc Ogeret, Henri Decker, Léo Ferré, Maria Vincent,

Les amoureux du Havre

1
Les amoureux du Havre
N'ont pas besoin de la mer
Et les bateaux se navrent
D'être toujours seuls sur la mer...
Refrain:
Je t'aime, tu m'aimes, on s'aimera
Jusqu'à la fin du monde
Puisque la terre est ronde
Mon amour t'en fais pas...
Mon amour t'en fais pas...
2
Les enfants de la terre
Se fichent du Bon Dieu
Ils s'aiment sans s'en faire
Comme s'aiment les amoureux...
Refrain
J'irai en Angleterre
Pour voir les grands bateaux
Qui font le tour de la terre
Comme le font les petits oiseaux
Refrain


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 24 septembre 2018 14:08



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
R.Gérard-C.Chaminade 1891
Interprètes: Jean Lumière, André Baugé, Lucille Panis,


L'anneau d'argent

1
Le cher anneau d'argent que vous m'avez donné
Garde en son cercle étroit nos promesses encloses
De tant de souvenirs receleur obstiné
Lui seul m'a consolé en mes heures moroses
Lui seul m'a consolé en mes heures moroses

2
Tel un ruban qu'on noue autour des fleurs écloses
Tient encore le bouquet alors qu'il est fané
Cet humble anneau d'argent que vous m'avez donné
Garde en son cercle étroit nos promesses encloses

3
Aussi lorsque viendra l'oubli de toute chose
Dans le cercueil de blanc satin capitonné
Lorsque je dormirai très pâle sur des roses
Je veux qu'il brille encore à mon doigt décharné
Le cher anneau d'argent que vous m'aviez donné


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 24 septembre 2018 14:14



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Michel Emer 1962
Interprètes: Edith Piaf,


A quoi ça sert l'amour ?


1
A quoi ça sert l'amour ?
on raconte toujours
Des histoires insensées.
A quoi ça sert d'aimer ?

2
L'amour ne s'explique pas !
C'est une chose comme ça,
Qui vient on ne sait d'où
Et vous prend tout à coup.

3
Moi, j'ai entendu dire
Que l'amour fait souffrir,
Que l'amour fait pleurer.
A quoi ça sert d'aimer ?

4
L'amour ça sert à quoi ?
A nous donner d' la joie
Avec des larmes aux yeux...
C'est triste et merveilleux !

5
Pourtant on dit souvent
Que l'amour est décevant,
Qu'il y en a un sur deux
Qui n'est jamais heureux...
6
Même quand on l'a perdu,
L'amour qu'on a connu
Vous laisse un goùt de miel.
L'amour c'est éternel !

7
Tout ça, c'est très joli,
Mais quand tout est fini,
Il ne vous reste rien
Qu'un immense chagrin...

8
Tout ce qui maintenant
Te semble déchirant,
Demain, sera pour toi
Un souvenir de joie !

9
En somme, si j'ai compris,
Sans amour dans la vie,
Sans ses joies, ses chagrins,
on a vécu pour rien ?

10
Mais oui ! Regarde-moi !
A chaque fois j'y crois
Et j'y croirai toujours...
Ça sert à ça, l'amour !
Mais toi, t'es le dernier,
Mais toi, t'es le premier !
Avant toi, 'y avait rien,
Avec toi je suis bien !
C'est toi que je voulais,
C'est toi qu'il me fallait !
Toi qui j'aimerai toujours...
Ça sert à ça, l'amour !...


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 25 septembre 2018 15:14



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Jacques Prevert - Joseph Kosma 1946
Interprètes: Yves Montand, Tino Rossi, Germaine Montero, Juliette Greco, Anny Gould,

Les enfants qui s'aiment


Les enfants qui s'aiment s'embrassent debout
Contre les portes de la nuit
Et les passants qui passent les désignent du doigt
Mais les enfants qui s'aiment
Ne sont là pour personne
Et c'est seulement leur ombre
Qui tremble dans la nuit
Excitant la rage des passants
Leur rage, leur mépris, leurs rires et leur envie
Les enfants qui s'aiment ne sont là pour personne
Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit
Bien plus haut que le jour
Dans l'éblouissante clarté de leur premier amour


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 25 septembre 2018 15:19



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Du XVIIIème
Interprètes: Martha Angelici,


Maman dîtes-moi

1
Maman, dites-moi ce qu'on sent quand on aime
Est-ce plaisir, est-ce tourment ?
Je suis tout le jour dans une peine extrême
Et la nuit je ne sais comment
Quel mal peut nous causer un amant ?
Si près de nous quelqu'un soupire
Que faut-il lui dire ?

2
Un berger parfait, plus beau que l'amour
Vint d'un air discret me jurer l'autre jour
Qu'il m'aimait bien
Je ne dis rien, je ne dis rien
Mais s'il revient encore m'en dire autant
Que faire alors, maman ?
Que faire alors, maman ?

3
C'est le berger le plus parfait du village
Tout ce qu'il dit, tout ce qu'il fait
Est si séduisant que sans peine on s'engage
Tant il a de charmes, d'attraits
Quel mal peut nous causer un amant ?
Si près de nous sans fin soupire
Que faut-il lui dire ?

4
Ce berger charmant plus beau que l'amour
Vint d'un air discret me jurer l'autre jour
Qu'il m'aimait bien
Je ne dis rien, je ne dis rien
Mais s'il revient encore m'en dire autant
Que faire alors, maman ?
Que faire alors, maman ?


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: mardi 25 septembre 2018 15:23



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
M.Laparcerie - J.Richepin
1945 - Du film : Le petit garçon perdu
Interprètes: Lucienne Boyer, André Claveau, Jack Lantier, Lucienne Delyle, Luis Mariano,


Mon coeur est un violon

1
Mon coeur est un violon
Sur lequel ton archer joue
Et qui vibre tout du long
Appuyé contre ta joue
Tantôt l'air est vif est gai
Comme un refrain de folie
Tantôt le son fatigué
Traîne avec mélancolie

2
Dans la nuit qui s'achève
Mon coeur est plein de toi
La musique est un rêve
Qui vibre sous tes doigts
Sous tes doigts la caresse
Rend mon désir si fort
Qu'il va jusqu'à l'ivresse
Et meurt à la fin de l'accord

3
La la la la ....

4
Tantôt l'air est vif est gai
Comme un refrain de folie
Tantôt le son fatigué
Traîne avec mélancolie
Et vibre à l'unisson
Mon coeur est un violon


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 30 septembre 2018 18:03



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
M.Yvain-A.Willemetz 1919
Interprètes: Mistinguett, Patachou, Simone Alma, Emma Liebel,


Mon homme

1
Sur cette terr', ma seul' joie,
Mon seul bonheur
C'est mon homme,
J'ai donné tout c'que j'ai,
Mon amour et tout mon coeur
A mon homme

2
Et même la nuit,
Quand je rêve c'est de lui,
De mon homme,
Ce n'est pas qu'il soit beau,
Qu'il soit riche ni costaud
Mais je l'aime c'est idiot.

3
I'm'fout des coups,
I'm'prend mes sous,
Je suis à bout
Mais malgré tout
Que voulez-vous

4
Je l'ai tellement dans la peau
Qu'j'en suis marteau,
Dès qu'il s'approche c'est fini
Je suis à lui,
Quand ses yeux sur moi se pos'nt
Ca m'rend toute chose,

5
Je l'ai tellement dans la peau
Qu'au moindre mot,
I'm'fait faire n'importe quoi,
J'tuerais ma foi,
J'sens qu'il me rendrait infâme,
Mais je n'suis qu'une femme
Et j'l'ai tellement dans la peau...

6
Pour le quitter,
C'est fou ce que m'ont offert,
D'autres hommes,
Entre nous, voyez-vous,
Ils ne valent pas très cher
Tous les hommes,
La femme à vrai dire
N'est faite que pour souffrir
Par les hommes,
Dans les bals, j'ai couru
Afin d'oublier j'ai bu
Rien à faire, j'ai pas pu !
Quand i'm'dit : viens !
J'suis comme un chien,
Y'a pas moyen
C'est comme un lien
Qui me retient.

7
Je l'ai tellement dans la peau
Qu'j'en suis dingo
Que cell' qui n'a pas aussi
Connu ceci
Ose venir la première
Me j'ter la pierre.
En avoir un dans la peau
C'est l'pire des maux
Mais c'est connaître l'amour
Sous son vrai jour
Et j'dis qu'il faut qu'on pardonne
Quand une femme se donne
A l'homm' qu'elle a dans la peau.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 30 septembre 2018 18:08



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Marguerite Monnot Raymond Asso 1936
Interprètes: Edith Piaf, Marie Dubas, Germaine Sablon ,


Mon légionnaire


1
Il avait de grands yeux très clairs
Où parfois passaient des éclairs
Comme au ciel passent les orages
Il était plein de tatouages
Que j'ai jamais très bien compris
Son cou portait « Pas vu pas pris »
Sur son cœur on lisait « Personne »
Sur son bras droit un mot « Raisonne »
J'sais pas son nom, j'n sais rien d'lui
Il m'a aimé toute la nuit,
Mon légionnaire

2
Et me laissant à mon destin
Il est parti dans la matin
Plein de lumière
Il était mince, il était beau
Il sentait bon le sable chaud
Mon légionnaire
Y'avait du soleil sur son front
Qui mettait dans ses cheveux blonds
De la lumière

3
Bonheur perdu bonheur enfui
Toujours je pense à cette nuit
Et l'envie de sa peau me ronge
Parfois je pleure et puis je songe
Que lorsque j'étais sur son cœur
J'aurais dû crier mon bonheur
Mais je n'ai rien osé lui dire
J'avais peur de le voir sourire

4
on l'a trouvé dans le désert
Il avait ses beaux yeux ouverts
Dans le ciel passaient des nuages
Il a montré ses tatouages
En souriant et il a dit
Montrant son cou « Pas vu pas pris »
Montrant son cœur ici « Personne »
I' n'savait pas, je lui pardonne
J'rêvais pourtant que le destin
Me ramènerait un beau matin
Mon légionnaire
Qu'on s'en irait loin tous les deux
Dans quelque pays merveilleux,
Plein de lumière

5
Il était mince il était beau
on la mit sous le sable chaud
Mon légionnaire

6
Y'avait du soleil sur son front
Qui mettait dans ses cheveux blonds
De la lumière


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: jeudi 4 octobre 2018 20:59



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Jacques Brel 1959
Interprètes: Jacques Brel,


Ne me quitte pas

1

Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s'oublier
Qui s'enfuit déjà
Oublier le temps
Des malentendus
Et le temps perdu
À savoir comment
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois
À coups de pourquoi
Le coeur du bonheur
Ne me quitte pas(4)

2
Moi je t'offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays
Où il ne pleut pas
Je creuserai la terre
Jusqu'après ma mort
Pour couvrir ton corps
D'or et de lumière
Je ferai un domaine
Où l'amour sera roi
Où l'amour sera loi
Où tu seras reine
Ne me quitte pas(4)
Ne me quitte pas
Je t'inventerai
Des mots insensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De ces amants-là
3

Qui ont vu deux fois
Leurs coeurs s'embraser
Je te raconterai
L'histoire de ce roi
Mort de n'avoir pas
Pu te rencontrer
Ne me quitte pas(4)

4
on a vu souvent
Rejaillir le feu
D'un ancien volcan
Qu'on croyait trop vieux
Il est paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu'un meilleur avril
Et quand vient le soir
Pour qu'un ciel flamboie
Le rouge et le noir
Ne s'épousent-ils pas
Ne me quitte pas(4)

5
Ne me quitte pas
Je ne vais plus pleurer
Je ne vais plus parler
Je me cacherai là
À te regarder
Danser et sourire
Et à t'écouter
Chanter et puis rire
Laisse-moi devenir
L'ombre de ton ombre
L'ombre de ta main
L'ombre de ton chien
Ne me quitte pas (4)


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: jeudi 4 octobre 2018 21:03



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
C.Dumont/M.Rivegauche 1960
Interprètes: Edith Piaf,


Non je ne regrette rien


1
Non ! Rien de rien,
Non ! Je ne regrette rien,
Ni le bien qu'on m'a fait
Ni le mal tout ça m'est bien égal !

2
Non ! Rien de rien,
Non ! Je ne regrette rien,
C'est payé, balayé, oublié
Je me fous du passé!

3
Avec mes souvenirs
J'ai allumé le feu
Mes chagrins, mes plaisirs
Je n'ai plus besoin d'eux !

4
Balayés les amours
Et tous leurs trémolos
Balayés pour toujours
Je repars à zéro

5
Non ! Rien de rien,
Non ! Je ne regrette rien,
Ni le bien, qu'on m'a fait
Ni le mal, tout ça m'est bien égal !

6
Non ! Rien de rien,
Non ! Je ne regrette rien,
Car ma vie, car mes joies
Aujourd'hui, ça commence avec toi !


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: jeudi 4 octobre 2018 21:07



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Claris de Florian 1755-1794, J.P.Schwarzendorff, dit Martini 1741-1816
1780
Interprètes: Yvonne Printemps, Emile-Jean Vanni-Marcoux, André Baugé, Louis Lynel, Ninon Vallin, Ray Ventura, Alain Vanzo, Lina Margy, Jean Sablon,


Plaisir d'amour


1
Plaisir d'amour ne dure qu'un instant
Chagrin d'amour dure toute la vie
J'ai tout quitté pour l'ingrate Sylvie
Elle me quitte et prend un autre amant

2
Plaisir d'amour ne dure qu'un instant
Chagrin d'amour dure toute la vie.

3
Tant que cette eau coulera doucement
Vers ce ruisseau qui borde la prairie
Je t'aimerai me répétait Sylvie
L'eau coule encore elle a changé pourtant...

4
Plaisir d'amour ne dure qu'un instant
Chagrin d'amour dure toute la vie.


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: jeudi 4 octobre 2018 21:11



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Louis Poterat - René Sylviano
1941 - Du film : Paradis perdu
Interprètes: Rose Avril, Danielle Darrieux, Irène de Trebert, Luis Mariano


Le premier rendez-vous



1
Quand Monsieur le Temps
Un beau jour de printemps
Fait d'une simple enfant
Presque une femme
Dans un songe bleu
D'un avenir joyeux
Fermant les yeux
Elle soupire au fond de l'âme
Refrain:

Ah ! qu'il doit être doux et troublant
L'instant du premier rendez-vous
Où le coeur las de battre solitaire
S'envole en frissonnant vers le mystère
Vous l'inconnu d'un rêve un peu fou
Faites qu'il apporte pour nous
Le bonheur d'aimer la vie entière
L'instant du premier rendez-vous

2
Un amour naissant
C'est un premier roman
Dont on joue tendrement
Le personnage
on ne sait jamais
S'il est triste ou gai
Mais on voudrait
Vite en ouvrir toutes les pages

Refrain


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 15 octobre 2018 18:36



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Jean Tranchant 1936
Interprètes: Jean Tranchant, Fred Adison, Roger Toussaint, Lucienne Boyer, Lina Margy, Jean Solar,


Les prénoms effacés

1
Dans le creux béant d'un grand chêne
Des fourmis rouges font la chaîne
Rongent, creusent font mille efforts
Contre le vieux géant qui dort
Mais, des jours d'été et de sève
Il conserve de si beaux rêves
Tant de jolis prénoms d'amants
Qui disparaîtront lentement

2
Combien d'amoureux il a vu passer
Combien de prénoms se sont enlacés
Combien de serments de fausses promesses
Se sont échangés sous son ombre épaisse
Combien d'amoureux ivres de plaisirs
Ont gravé gaiement tous leurs souvenirs
Qui dira le sort des amants lassés
Dont les doux prénoms se sont effacés

3
Sous le regard d'une pinsonne
Nous avons gravé cet automne
Nos prénoms, en nous promettant
De les retrouver au printemps
Mais le chêne aux saisons fleuries
Retrouvant un peu de vie
Gardera-t-il dans les beaux jours
Le grand secret de notre amour ?


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 15 octobre 2018 18:41



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
C.Trenet - L.Chauliac
1944 - Du film : La cavalcade des heures
Interprètes: Lucienne Boyer, Charles Trenet, Roland Gerbeau, Le Chanteur Sans Nom,


Que reste-t-il de nos amours


1
Ce soir le vent qui frappe à ma porte
Me parle des amours mortes
Devant le feu qui s' éteint
Ce soir c'est une chanson d' automne
Dans la maison qui frissonne
Et je pense aux jours lointains

Refrain:

Que reste-t-il de nos amours
Que reste-t-il de ces beaux jours
Une photo, vieille photo
De ma jeunesse
Que reste-t-il des billets doux
Des mois d' avril, des rendez-vous
Un souvenir qui me poursuit
Sans cesse

2
Bonheur fané, cheveux au vent
Baisers volés, rêves mouvants
Que reste-t-il de tout cela
Dites-le-moi

3
Un petit village, un vieux clocher
Un paysage si bien caché
Et dans un nuage le cher visage
De mon passé

4
Les mots les mots tendres qu'on murmure
Les caresses les plus pures
Les serments au fond des bois
Les fleurs qu'on retrouve dans un livre
Dont le parfum vous enivre
Se sont envolés pourquoi?

Refrain


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 15 octobre 2018 18:49



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Alexandre Trébitsch - François Perpignan 1903
Interprètes: Esther Lekain, Maurice Chevalier,


Tout ça n'vaut pas l'amour
1
J'viens d'épouser l'tambour-major d'la trente-deuxième
Un beau garçon, fier comme un roi, doux comme la crème,
Eh bien, figurez-vous,
D'puis qu'il est mon époux,
Je vois combien,
Oh oui combien
L'amour est doux

2

Aussi maintenant, il n'est plus rien qui m'asticote
Ni le ciel bleu, les p'tits oiseaux, ni les banque-notes
Quand on m'parle du printemps,
Des plaisirs excitants,
En riant gaiement,
Je réponds simplement

3

Tout ça n'vaut pas l'amour,
La belle amour, la vraie amour
L'amour qui vous enchante
Quand le coeur vous chante
La nuit et le jour
Tout ça n'vaut pas l'amour,
Les p'tits bécots qu'on met autour
Voila pourquoi je chante toujours
L'amour, l'amour, l'amour

4

J'aime les fleurs, les diamants et la toilette
Tout ce qui fait enfin la joie d'une coquette
J'aime avoir su' l'devant,
Un p'tit appartement
Et tout c'qu'il faut pour vivre confortablement
Aussi, j'vous l'dis sans peur qu'on me ridiculise
Je donnerais tout, oui j'donnerais tout jusqu'à ma ch'mise
Car tous ces beaux joujoux,
Les fleurs et les bijoux,
Le mobilier,
Les bracelets, les colliers

5

Tout ça n'vaut pas l'amour,
La belle amour, la vraie amour
L'amour qui fait revivre
Et qui vous enivre
Encore et toujours
Tout ça n'vaut pas l'amour,
Les p'tits bécots qu'on met autour
Voila pourquoi je chante toujours
L'amour, l'amour, l'amour


Version homme, chantée par Maurice Chevalier :

1

J'viens d'épouser Mamz'elle Mimi la pâtissière
Un beau p'tit choux un beau p'tit loup qu'a tout pour plaire
Eh! bien figurez vous,
D'puis que j'suis son époux
Je sais combien,
Oh oui combien
L'amour est doux
Aussi maintenant il n'est plus rien qui m'asticote
Ni le ciel bleu, les p'tits oiseaux ni les bank notes
Quand on m'parle du printemps,
Des plaisirs excitant
En riant gaiement,
Je réponds simplement :

Refrain:

Tout ça n'vaut pas l'amour
La belle amour la vraie amour
L'amour qui nous enchante
Quand le coeur nous chante
La nuit et le jour
Tout ça n'vaut pas l'amour
Les p'tits bécots qu'on met autour
Voilà pourquoi je chante toujours
L'amour, l'amour l'amour

2

J'ai vu pourtant des choses bien extraordinaires
Des choses qui vous font monter l'sang dans les artères
J'ai vu «Looping the Loop», et "la belle Otéro"
J'ai vu le tsar, j'ai vu les courses de taureaux
C'que j'vous dit là c'est pour montrer qu'j'suis pas novice
J'connais les jeux, les p'tites histoires, à votr' service
Eh ben toutes les beautés,
Toutes les célébrités
Les jeux, les sports,
Le progrès, les trésors...



la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 15 octobre 2018 18:53



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
J.Hess-C.Trenet-P.Misraki 1936
Interprètes: Jean Sablon, Le Chanteur Sans Nom, Léo Marjane, Jean Lambert, Ray Ventura, Charles Trenet,


Vous qui passez sans me voir



1

Vous qui passez sans me voir
Sans même me dire bonsoir
Donnez-moi un peu d'espoir ce soir...
J'ai tant de peine
Vous, dont je guette un regard
Pour quelle raison ce soir
Passez-vous sans me voir ?
Un mot, je vais le dire : "Je vous aime"
C'est ridicule, c'est bohème,
C'est jeune et c'est triste aussi
Vous qui passez sans me voir
Me donnerez-vous ce soir
Un peu d'espoir ?

2

Les souvenirs sont là pour m'étouffer
Des larmes, de fleurs, de baisers
Oui je revois les beaux matins d'avril
Nous vivions sous les toits tout en haut de la ville.

3

Vous qui passez sans me voir
Sans même me dire bonsoir
Donnez-moi un peu d'espoir ce soir...
J'ai tant de peine
Vous, dont je guette un regard
Pour quelle raison ce soir
Passez-vous sans me voir ?
Un mot, je vais le dire : "Je vous aime"
C'est ridicule, c'est bohème,
C'est jeune et c'est triste aussi
Vous qui passez sans me voir
Sans me donner d'espoir
Adieu... Bonsoir...


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 21 octobre 2018 18:55



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Mouloudji - G.Van Parys 1954
Interprètes: Mouloudji, Jacqueline François, Germaine Montero, Michèle Arnaud, Anny Gould, Dany Dauberson,

Un jour tu verras



1

Un jour tu verras, on se rencontrera
Quelque part n'importe où guidés par le hasard
Nous nous regarderons et nous nous sourirons
Et la main dans la main par les rues nous irons

2

Le temps passe si vite, le soir cachera bien nos coeurs
Ces deux voleurs qui gardent leur bonheur
Puis nous arriverons sur une place grise
Où les pavés seront doux à nos âmes grises

3

Il y aura un bal très pauvre et très banal
Sous un ciel plein de brume et de mélancolie
Un aveugle jouera de l'orgue de Barbarie
C'est air sera pour nous le plus beau l'plus joli !

4

Moi, je tinviterai
Ta taille je prendrai
Nous danserons tranquilles
Loin des gens de la ville
Nous danserons l'amour
Les yeux au fond des yeux
Vers une nuit profonde
Vers une fin du monde


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 21 octobre 2018 19:02



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Jacques Brel 1960
Interprètes: Jacques Brel, André Claveau, Michèle Arnaud, Renée Lebas,


La valse à mille temps



1

Au premier temps de la valse
Toute seule tu souris déjà
Au premier temps de la valse
Je suis seul mais je t'aperçois
Et Paris qui bat la mesure
Paris qui mesure notre émoi
Et Paris qui bat la mesure
Me murmure murmure tout bas

refrain:

Une valse à trois temps
Qui s'offre encore le temps
Qui s'offre encore le temps
De s'offrir des détours
Du côté de l'amour
Comme c'est charmant
Une valse à quatre temps
C'est beaucoup moins dansant
C'est beaucoup moins dansant
Mais tout aussi charmant
Qu'une valse à trois temps
Une valse à quatre temps
Une valse à vingt ans
C'est beaucoup plus troublant
C'est beaucoup plus troublant
Mais beaucoup plus charmant
Qu'une valse à trois temps
Une valse à vingt ans
Une valse à cent temps
Une valse à cent ans
Une valse ça s'entend
A chaque carrefour
Dans Paris que l'amour
Rafraîchit au printemps
Une valse à mille temps
Une valse à mille temps
Une valse a mis le temps
De patienter vingt ans
Pour que tu aies vingt ans
Et pour que j'aie vingt ans
Une valse à mille temps
Une valse à mille temps
Une valse à mille temps
Offre seule aux amants
Trois cent trente-trois fois le temps
De bâtir un roman

2

Au deuxième temps de la valse
on est deux tu es dans mes bras
Au deuxième temps de la valse
Nous comptons tous les deux une deux trois
Et Paris qui bat la mesure
Paris qui mesure notre émoi
Et Paris qui bat la mesure
Nous fredonne fredonne déjà

refrain

Au troisième temps de la valse
Nous valsons enfin tous les trois
Au troisième temps de la valse
Il y a toi y a l'amour et y a moi
Et Paris qui bat la mesure
Paris qui mesure notre émoi
Et Paris qui bat la mesure
Laisse enfin éclater sa joie


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 21 octobre 2018 19:02



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Jacques Brel 1960
Interprètes: Jacques Brel, André Claveau, Michèle Arnaud, Renée Lebas,


La valse à mille temps



1

Au premier temps de la valse
Toute seule tu souris déjà
Au premier temps de la valse
Je suis seul mais je t'aperçois
Et Paris qui bat la mesure
Paris qui mesure notre émoi
Et Paris qui bat la mesure
Me murmure murmure tout bas

refrain:

Une valse à trois temps
Qui s'offre encore le temps
Qui s'offre encore le temps
De s'offrir des détours
Du côté de l'amour
Comme c'est charmant
Une valse à quatre temps
C'est beaucoup moins dansant
C'est beaucoup moins dansant
Mais tout aussi charmant
Qu'une valse à trois temps
Une valse à quatre temps
Une valse à vingt ans
C'est beaucoup plus troublant
C'est beaucoup plus troublant
Mais beaucoup plus charmant
Qu'une valse à trois temps
Une valse à vingt ans
Une valse à cent temps
Une valse à cent ans
Une valse ça s'entend
A chaque carrefour
Dans Paris que l'amour
Rafraîchit au printemps
Une valse à mille temps
Une valse à mille temps
Une valse a mis le temps
De patienter vingt ans
Pour que tu aies vingt ans
Et pour que j'aie vingt ans
Une valse à mille temps
Une valse à mille temps
Une valse à mille temps
Offre seule aux amants
Trois cent trente-trois fois le temps
De bâtir un roman

2

Au deuxième temps de la valse
on est deux tu es dans mes bras
Au deuxième temps de la valse
Nous comptons tous les deux une deux trois
Et Paris qui bat la mesure
Paris qui mesure notre émoi
Et Paris qui bat la mesure
Nous fredonne fredonne déjà

refrain

Au troisième temps de la valse
Nous valsons enfin tous les trois
Au troisième temps de la valse
Il y a toi y a l'amour et y a moi
Et Paris qui bat la mesure
Paris qui mesure notre émoi
Et Paris qui bat la mesure
Laisse enfin éclater sa joie


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 21 octobre 2018 19:06



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
J.Hess-C.Trenet-P.Misraki 1936
Interprètes: Jean Sablon, Le Chanteur Sans Nom, Léo Marjane, Jean Lambert, Ray Ventura, Charles Trenet,


Vous qui passez sans me voir



1

Vous qui passez sans me voir
Sans même me dire bonsoir
Donnez-moi un peu d'espoir ce soir...
J'ai tant de peine
Vous, dont je guette un regard
Pour quelle raison ce soir
Passez-vous sans me voir ?
Un mot, je vais le dire : "Je vous aime"
C'est ridicule, c'est bohème,
C'est jeune et c'est triste aussi
Vous qui passez sans me voir
Me donnerez-vous ce soir
Un peu d'espoir ?

2

Les souvenirs sont là pour m'étouffer
Des larmes, de fleurs, de baisers
Oui je revois les beaux matins d'avril
Nous vivions sous les toits tout en haut de la ville.

3

Vous qui passez sans me voir
Sans même me dire bonsoir
Donnez-moi un peu d'espoir ce soir...
J'ai tant de peine
Vous, dont je guette un regard
Pour quelle raison ce soir
Passez-vous sans me voir ?
Un mot, je vais le dire : "Je vous aime"
C'est ridicule, c'est bohème,
C'est jeune et c'est triste aussi
Vous qui passez sans me voir
Sans me donner d'espoir
Adieu... Bonsoir...


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 29 octobre 2018 18:37



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
J.P.Sartre - Joseph Kosma 1950
Interprètes: Juliette Greco, Les Frères Jacques


Rue des Blancs-Manteaux

Dans la rue des Blancs-Manteaux
Ils ont élevé des tréteaux
Et mis du son dans un seau
Et c'était un échafaud
Dans la rue des Blancs-Manteaux

2
Dans la rue des Blancs-Manteaux
Le bourreau s'est levé tôt
C'est qu'il avait du boulot
Faut qu'il coupe des généraux
Des évêques, des amiraux,
Dans la rue des Blancs-Manteaux

3
Dans la rue des Blancs-Manteaux
Sont v'nues des dames comme il faut
Avec de beaux affûtiaux
Mais la tête leur f'sait défaut
Elle avait roulé d'son haut
La tête avec le chapeau
Dans l'ruisseau des Blancs-Manteaux


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 25 novembre 2018 17:11



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
La France et l'Alsace

Michel Bouchor - Julien Tiersot

Août 1914

1
Pour ne pas déchaîner l'effroyable conflit
Nous nous sommes fait violence
Mais la guerre éclate et rompt le silence
De nos coeur un nom bien aimé jaillit
Alsace, entends-tu la voix de la France ?
Entends-tu chanter nos clairons ?
Ils te sonnent la délivrance
Et c'est vers toi que nous courons

Refrain
Ô ! Béni soit le sacrifice
Malgré son horreur et sa cruauté
S'il donne la victoire à la sainte Justice
Dont le glaive est fait de clarté

2

La poignante douleur dont saigna notre orgueil
Nous l'aurions enfin oubliée
Mais à toi toujours notre âme est liée
Ton absence était pour la France un deuil
Et toi qu'ils ont tant foulée et meurtrie
Tu sentais ton coeur se briser
C'est l'étreinte de la patrie
Qui pourra seule t'apaiser !

3

Ils t'avaient, par la force, arrachée à nos bras
Dans une heure sombre et funeste
Maintenant le droit se lève et proteste
Vers le rouge aurore, il conduit nos pas
Alsace, vois tu le peuple de France
Qui s'élance en armes vers toi
Soulevé par son espérance
Par son amour et sa foi ?


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 25 novembre 2018 17:16



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Ch Borel-Clerc/Ch.Potier 1919

Ils ont rendu l'Alsace et la Lorraine

1
Quand le bien aimé trésaille d'aise
Au bruit des fers de nos chevaux
Entend vibrer la Marseillaise
Au bord du Rhin coulant ses eaux,
Nos régiments dans les rues de Saverne
Chantent gaiement nos airs nationaux
Et leur gaité dans les vieilles tavernes
A fait pâlir les sinistres bourreaux

2
Ils ont enfin rendu l'Alsace et la Lorraine
Eux qui raillaient la France et qui disaient "jamais ! "
Ils n'avaient su là-bas que déchaîner la haine
Mais le coeur de l'Alsace était resté français
Oui le coeur de l'Alsace était resté français

3
Metz et Strasbourg on vous pavoise
Grisez vous donc des trois couleurs
Aux toits pointus couverts d'ardoise
Flottez gaiement drapeaux vainqueurs
Vieux alsaciens, soldats et blondes filles
Passent légers sous des couches de fleurs
Et lentement voient dans les yeus qui brillent
La douce joie qui fait couler les pleurs

4
Ils ont enfin rendu l'Alsace et la Lorraine
Eux qui raillaient la France et qui disaient "jamais ! "
Ils n'avaient su là-bas que déchaîner la haine
Mais le coeur de l'Alsace était resté français
Oui le coeur de l'Alsace était resté français


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 25 novembre 2018 17:23



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229

La marseillaise de la libération des Alsaciens-Lorrains
1919

1

Nobles lorrains, preux fils d'Alsace
Séchons nos pleurs et soyons gais
De ses Huns, l'on nous débarrasse
Acclamons, fêtons nos français
Foch a brisé cette arrogance
Du traître et cupide germain
Saluons avec plein d'entrain
L'heureux jour de la délivrance

2

Exultons, chers lorrains,
Chantons chers alsaciens
Chantons, chantons, vive la France
Arrière les prussiens !

3

on a repris notre Morhange
Château-Salins et Sarrebourg
Dieuze, Vic, Marsal, Fenetrange
Faulquemont, Lorquin, puis Phaslbourg
Nous possédons notre Lorraine
La Nied, La Sarre, Saint-Avold
Thionville, Ancy, Gorze et Vaux
Surtout Metz, ses forts, ses plaines

4

Oui, nos aïeux, fils de la France
Ont parcouru bien du pays
Mais ils ont prouvé leur vaillance
Faisant face à nos ennemis
Ils étaient gens d'humeur guerrière
Et s'ils furent braves soldats
Leurs fils n'ont pas craint les combats
Jamais ils n'allaient en arrière !

5

Le vil Teuton par trop rapace
N'a plus Colmar, n'a plus Strasbourg
A présent l'on a cette place
Hagueneau, Woerth et Wissembourg
L'Ill est à nous, elle en est fière
Outre Mulhouse et Neuf-Brisach
Nous tenons Saverne et Rouffach
Le Rhin nous servant de frontière

6

A nous chercher noise et querelle
Tous les prussiens dévastateurs
Ont du fuir de Sierc en Moselle
Pourchassés par top de vainqueurs
Voici le terme à la souffrance
De tant de pays exilés
A Landau, Perl, Sarrelouis
Flottent les couleurs de la France

Refrain
Le beau coq de Strasbourg
Chante : Je suis Gaulois !
Et dis, et dis le grand bonheur
Du coq thionvillois


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 25 novembre 2018 17:28



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
R.Gérard-C.Chaminade 1891
Interprètes: Jean Lumière, André Baugé, Lucille Panis,


L'anneau d'argent



1
Le cher anneau d'argent que vous m'avez donné
Garde en son cercle étroit nos promesses encloses
De tant de souvenirs receleur obstiné
Lui seul m'a consolé en mes heures moroses
Lui seul m'a consolé en mes heures moroses

2
Tel un ruban qu'on noue autour des fleurs écloses
Tient encore le bouquet alors qu'il est fané
Cet humble anneau d'argent que vous m'avez donné
Garde en son cercle étroit nos promesses encloses

3
Aussi lorsque viendra l'oubli de toute chose
Dans le cercueil de blanc satin capitonné
Lorsque je dormirai très pâle sur des roses
Je veux qu'il brille encore à mon doigt décharné
Le cher anneau d'argent que vous m'aviez donné


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 25 novembre 2018 17:32



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Charles Humel 1950
Interprètes: Monique Rivet,

Le mariage de Petit Jean

1
Je m'ennuie, m'man
Eh! bien il faut te marier ma fille
Avec qui, m'man?
Avec petit Jean
Hélas ! Que je vais avoir honte

Refrain :
Mais non ma fille !
Y'aura ton papa
Y'aura ta maman
Tes cousins, tes cousines
Y'aura ton papa
Y'aura ta maman
Y'aura tout tes parents

2
Puis après m'man
Eh bien ! T'ira à la mairie ma fille
Avec qui, M'man ?
Avec petit Jean
Hélas, que je vais avoir honte !

Refrain
Puis après, m'man
eh bien ! on ira à l'église ma fille
Avec qui, m'man ?
Avec petit Jean
Hélas, que je vais avoir honte !

Refrain
Pusi après, m'man
Eh bien ! on ira déjeuner ma fille
Qvec qui, m'man ?
Avec petit Jean !
Hélas, que je vais avoir honte !
Refrain
Puis après, m'man
Eh bien ! on ira se coucher ma fille
Avec qui m'man ?
Avec petit Jean !
Hélas ! Que je vais avoir honte

3
Mais non ma fille !
Y'aura plus d'papa
Y'aura plus d'maman
Ni cousins,ni cousines
Y'aura plus d'papa
Y'aura plus d'maman
Y'aura plus qu'petit Jean !


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 25 novembre 2018 17:36



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Théodore Botrel 1908
Interprètes: Théodore Botrel,

Marie ta fille

1
Nous avons une fillette
Youp la la larira !
Qui voudrait ben, la pauvrette,
Youp la la larira !
Au plus tôt s'y marier,
Youp, youp, youp, larirette ô gué !
Marie ton gâs quand tu voudras...
Ta fill'... quand tu pourras !

2
Y'a ben les gâs du village
Youp la la larira !
Tous quasi-pauvrets, je gage,
Youp la la larira !
La trouv'nt point riche à leur gré !
Youp, youp, youp, larirette ôgué !
Marie ton gâs quand tu voudras...
Ta fill'... quand tu pourras !

3
Et pourtant la pauvre fille
Youp la la larira !
Est modeste et ben gentille,
Youp la la larira !
C'est tout à fait not' portrait
Youp, youp, youp, larirette ô gué !
Marie ton gâs quand tu voudras...
Ta fill'... quand tu pourras !

4
Mais suffit plus d'être honnête
Youp la la larira !
Travailleuse et mignonnette
Youp la la larira !
Il faut des rent' à côté
Youp, youp, youp, larirette ô gué !
Marie ton gâs quand tu voudras...
Ta fill'... quand tu pourras !

5
Un mari ça d'vient un rêve,
Youp la la larira !
Les épouseux sont en grève...
Youp la la larira !
Ils vont p't'êtr' se syndiquer,
Youp, youp, youp, larinette ô gué !
Marie ton gâs quand tu voudras...
Ta fill'... quand tu pourras !

6
Moi lorsque j'ons vu sa mère
Youp la la larira
Je n'ons point fait tant d'manières,
Youp la la larira !
"J'te vas ? tu m'vas !... j't'épouserai"
Youp, youp, youp, larinette ô gué !
Marie ton gâs quand tu voudras...
Ta fill'... quand tu pourras !

7
Reste fill', ma pauv' Marie,
Youp la la larira !
J'pouvons point t'mettre en lot'rie
Youp la la larira !
Ni te conduire au marché
Youp, youp, youp, larinette ô gué !
Marie ton gâs quand tu voudras...
Ta fill'... quand tu pourras !


la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 23 décembre 2018 21:45



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Hornez-Vendresse / Scotto
Interprète: Tino Rossi (1936)

Tant qu'il y aura des étoiles


- 1 -
on est des clochards on n'a pas d'abri
on vit dans les rues sans fin
on a l'ventre vide et le coeur meurtri
Et l'on crève de froid et de faim
Mais nous avons nos richesses malgré tout
Le vent du soir le printemps si doux
Tout ça c'est à nous.

Refrain
Tant qu'il y aura des étoiles
Sous la voûte des cieux
Y'aura dans la nuit sans voile
Du bonheur pour les gueux
Nous les gars sans fortune
Nous avons nos trésors
Seul un rayon de lune
Vaut le plus beau décor
Ici à la belle étoile
on s'ra toujours heureux
Tant qu'il y aura des étoiles
Sous la voûte des cieux.

- 2 -
Y'a pas de tapis en dessous des ponts
Ni de ciel de lit en soie
Mais il y a de l'air je vous en réponds
Et puis l'on s'y trouve chez soi
on est bercé par la chanson du vent
on n'a pas chaud mais on fait pourtant
Des rêves enivrants.




la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 23 décembre 2018 21:48



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Scotto-Pujol-Audiffred-Koger
Interprète: Tino Rossi



Tchi-tchi


- 1 -
Tu n'as que seize ans et faut voir comme
Tu affoles déjà tous les hommes !
Est-ce ton oeil si doux qui les mine
Ou bien les rondeurs de ta poitrine
Qui les rend fous ?

Refrain
Ô Catharinetta bella! tchi-tchi
Ecoute l'amour t'appelle tchi-tchi
Pourquoi dire non maintenant ? ah! ah!
Faut profiter quand il est temps ah! ah!
Plus tard quand tu seras vieille tchi-tchi
Tu diras baissant l'oreille tchi-tchi
Si j'avais su dans ce temps-là ah! ah!
Ô ma belle Catharinetta.

- 2 - (Non chanté ici)
Malgré les jolis mots, les invites
Tu remets à demain, tu hésites
Ça c'est, en vérité, ridicule
Dis-toi bien, au fond, que tu recules
Pour mieux sauter.

- 3 -
Pourquoi donc te montrer si rebelle
L'amour c'est une chose éternelle
Demande-le, crois-moi, à ta mère
Elle l'a chanté avec ton père
Bien avant toi.

Après le 2e refrain:

(musique)

Plus tard quand tu seras vieille tchi-tchi
Tu diras baissant l'oreille tchi-tchi
Si j'avais su dans ce temps-là ah! ah!
Ô ma belle Catharinetta.



Du film: Marinella (1936)

la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: dimanche 23 décembre 2018 21:52



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Marcel Lattès - André Hornez
Interprète: Tino Rossi (1934)


Si je n'écoutais que mon coeur

Du film: Nous ne sommes plus des enfants

1
Si je n'écoutais que mon coeur
Tout semblerait enchanteur
Et je viendrais vers toi sns peur
Si je pouvais croire aux serments
Je te suivrais tendrement
Sans même voir si tu mens
Mais les baisers sont trompeurs
Et l'amour déçoit ceux qu'il charme
Si je n'écoutais que mon coeur
Je connaîrais le bonheur
Oui mais aussi les larmes.

2
Quand près de moi
Tu me dis des mots tendres
De cette voix
Si troubante à entendre
Quand tu me vois
Sur le point de méprendre
Doucemnt tu me dis
Oublions les ennuis
Quand le coeur a dit oui.

Musique

Mais les baisers sont trompeurs
Et l'amour déçoit ceux qu'il charme
Si je n'écoutais que mon coeur
Je connaîtrais le bonheur
Oui mais aussi les larmes.





la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 24 décembre 2018 12:25



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Interprète: Georges Hamel

Refrain pour maman


Refrain
Tu m'as donné la vie
Tu as séché mes pleurs
Tu m'as donné aussi
L'amour de ton grand coeur
Tu as passé des nuits
Sans même compter les heures
Accepte aujourd'hui
Maman ces jolies fleurs.

- 1 -
Maman c'est un mot si doux
Un mot qui vient de partout
Que l'on soit grand ou petit
Il sera toujours joli
Maman on le dit souvent
Quand on pleure et quand on rit
Maman ton coeur est si grand
Je te dis mille fois merci.

- 2 -
Lorsque j'étais tout petit
Et quand descendait la nuit
Chaque soir dans mon berceau
Tu me chantais: Fais dodo
Au réveil tu étais là
Me serrant tout contre toi
Aujourd'hui à pleine voix
Je chante ce refrain pour toi.






la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
RCCh381
Chants et photos de nos régions
Envoyé le: lundi 24 décembre 2018 12:32



Inscrit le: 12/04/2007
Messages: 8 229
Paroles et musique: Joseph Beaulieu
Interprète: V. Journeaux


Le coeur de nos mamans


- 1 -
Le coeur de nos mamans, c'est un vase fragile
Où Dieu a fait germer la tendresse et l'amour
L'enfant, dès son berceau, y trouve un tendre asile
C'est là qu'il vient pleurer pendant les sombres jours. (bis)

- 2 -
Le coeur de nos mamans, aussi grand que l'espace
Accueille dans ses plis nos plaisirs, nos chagrins,
Au rythme de l'amour, jamais il ne se lasse
De battre sous le doigt du Maître Souverain. (bis)

- 3 -
Le coeur de nos mamans, à briser, c'est facile,
Enfants, pour être heureux, souvenez-vous toujours
Que Dieu a façonné ce vase si fragile
Et qu'il y fait germer un tendre et pur amour. (bis).





la parole s'envole, mais les écrits restent
en la mémoire de nos Ancêtres






Mes patronymes:


CHRETIEN - MARCHAND - VOSSOT - GUTTINGER - Rotzler - Ducloux - Charpiat - Lolo - Accremann - Bernard - Flory - Laibe - Grisey - Bouqueneur - RICHE - Catte - Kremer - BERTRAND - DORCY - PETIT - Finquel - AUBRY - ABRY - HERZOG - HANTZ - WEBER - Naegelen - Baschung - Fourvel
Répondre |  | 

Aller au forum