Forums

 
archives de l'état - Filae.com
jacques bxl
archives de l'état
Envoyé le: samedi 6 février 2010 13:16



Inscrit le: 03/12/2002
Messages: 2 839


• La page
Dénombrement effectué en 1784 dans la paroisse Sainte-Catherine à Bonlez (appartenant au Duché de Brabant). Le dénombrement était le document fiscal qui servait de base au calcul de l’impôt par tête. Il symbolise la politique volontariste de l’administration autrichienne sous Joseph II (représentant du despotisme éclairé). Précédé d’un recensement local à Bruxelles en 1783, un recensement fut organisé en 1784 pour tous les Pays-Bas autrichiens. Ce comptage, en opposition à d’autres, n’avait pas de but fiscal. Le gouvernement souhaitait simplement obtenir une vue d’ensemble de la population. Un comptage précis, à quelques dizaines d’individus près, n’était donc pas impératif. on demanda aux prêtres des paroisses, via les évêques, de rédiger des listes contenant le nombre de résidents (hommes et femmes âgés de plus de 12 ans), de garçons et de filles âgés de moins de 12 ans et d’établir le nombre total de paroissiens. Par ce biais, les prêtres furent dotés d’un rôle administratif accru et furent tenus pour responsables de la justesse des statistiques envoyées à Bruxelles et à Vienne. Il faut signaler que tous les prêtres ne prirent pas la chose au sérieux et que certains accomplirent un travail plus qu’approximatif. Le recensement de 1784 doit être considéré et interprété avec davantage de prudence que les recensements antérieurs puisqu’aucune consigne formelle (appuyée par d’éventuelles sanctions en cas de refus ou d’inscription erronée) n’est fournie quant au recueil des données. Le dénombrement de Bonlez en est un bon exemple. Lorsque l’on compare ce document du registre paroissial de Bonlez avec celui des archives du Conseil Privé (le document officiel est conservé aux Archives de l’État à Bruxelles, Conseil Privé, Période autrichienne, c.1340 (19 juin 1784)), on constate une différence dans le compte total des paroissiens. Dans la deuxième partie, 13 personnes ont été comptées en trop. Les chiffres erronés ont-ils été envoyés à Bruxelles ou les données ont-elles été adapées par le Conseil Privé ?
Pour plus d’information sur le dénombrement de 1784, vous pouvez consulter l’ouvrage de BRUNEEL (C.), DELPORTE (L.) et PETITJEAN (B.), « Le dénombrement général de la population des Pays-Bas autrichiens en 1784 », Centre de services et réseau de recherche. Statistiques historiques en Belgique. Heuristique, inventoriage rédaction et interprétation, Archives de l’Etat, Bruxelles, 1996. Pour la démographie du Duché de Brabant voir COSEMANS (A.), « De bevolking van Brabant in de 17de en 18de eeuw », Commission Royale d’Histoire, Bruxelles, 1939.

> Cliquez ici http://arch.arch.be/images/stories/images/newsletter_registres/newsletter_registres_05/reg05_01.jpg

Bonlez, paroisse de Sainte Catherine
Le premier jour de juin 1784, ayant fait par ordre de Monseigneur notre Eveque, réquis de la part de Sa Majesté Joseph 2e, Empereur et roi, le dénombrement de la population. Il s’est trouvé en cette paroisse comme il suit.
En dessus de l’âge de douze ans
hommes 142
femmes 149
En dessous de l’âge de douze ans
garçons 62
filles 51
deux prêtres séculiers, le beneficier du chateau et moi 2
Total 406
item trois hommes et deux femmes qui ne resident qu’une partie de l’année 5
Quod testor V.V.P.T. Michaux, curé de Bonlez.



http://jacques1945.skynetblogs.be

J'en connais qui seraient capables de tuer pour avoir le prix Nobel de la paix (Jean Yanne)

L'ennemi, c'est comme le sexe.Faut tirer dessus de temps en temps pour avoir la paix. (Desproges)


Répondre |  | 

Aller au forum