Forums

 
Amour sous l'Occupation - Filae.com
[1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 7 octobre 2006 23:09



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

bougie

A celles et ceux qui recherchent leur père biologique en Allemagne,

Voici un livre qui pourrait vous intéresser ou vous donner des idées...

Kruger (J.),Née d'amours interdites,Perrin  (15 euros).

Je souhaite vous donner un petit coup de Thumb Up

 

Bien cordialement,

 

claire

Book
Guy.B549
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 15 octobre 2006 12:16


Inscrit le: 14/10/2006
Messages: 30
Je vous remercie pour votre réponse mais ne soyez pas surprise du nombre de personnes qui recherche leur père ou leur mère biologique du fait de l'occupation allemande il y en a des centaines ce qui donne beaucoup de travail a la wass car c'est nouveau les gens recherchent de plus en plus leurs origines et beaucoup de secrets de famille tombes.

Je tiens beaucoup à vous remercier et à vous félicité pour tout le travail titanesque que vous effectuez
merci guy
Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 15 octobre 2006 13:01



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

Smile

Bonjour Monsieur,

Je vous remercie pour votre message.Je ne fais pas un travail titanesque car j'essaie d'aider comme je peux avec mes connaissances dans le domaine des archives.Je suis aussi intéressée par la psycho-généalogie et je sais que retrouver son père biologique des suites de l'occupation allemande ou des suites de passages d'armées allièes dans certaines régions est très important pour les enfants ou petits-enfants.Ce fut mon cas comme je l'expliquais dans le message .

L'histoire est une réelle passion pour moi .

Merci pour votre mot très aimable,Monsieur.

  Claire

Guy.B549
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 15 octobre 2006 19:27


Inscrit le: 14/10/2006
Messages: 30
Madame,

suite à votre mail de ce jour je pense que la première chose à faire lorsque l'on recherche un père ou une mère biologique est de faire le tour de la famille, car il y a toujours une personne ( tante , oncle,grand parents et meme parfois cousins ou cousines et parfois les voisins si ceux-ci sont encore en vie) qui sont au courant (ce sont
les fameux secrets de familles )il est vrai que ce n'est pas toujours evident de chercher mais il faut toujours y croire et beaucoup de volonté.

A bientot de vous lire,

Bonne soirée

GUY
Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: lundi 16 octobre 2006 18:04



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

reflechis Bonsoir Monsieur,

Ce que vous dite est vrai mais je pense que les relations entre les soldats allemands et les Françaises (ou Belges OU...) sont encore un sujet parfois tabou même après 60 ans !La guerre a laissé des traces (même la première après 90 ans :une vieille dame de plus de 80 ans a avoué il y a deux avant de mourir que le père de sa fille était en réalité un soldat australien qui avait aussi été hébergé chez ses parents...).

Se suis sensibilisée par ce problème ...

Bien cordialement,

Claire Dujardin

 

 

 

Guy.B549
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: mardi 17 octobre 2006 19:14


Inscrit le: 14/10/2006
Messages: 30
Bonsoir Madame Claire DUJARDIN

Je me permets ce soir de vous poser deux questions qui pourraient etre importantes pour moi.

Vous indiquez que vous etes historienne.

Professionnelle ou en passe temps favori.

Sur l'histoire en général ou dans des secteurs bien définis

cordialement,

Guy
Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: mercredi 18 octobre 2006 14:12



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

Bonjour Monsieur,

Voici des réponses à vos questions:

1°je suis historienne de formation,diplômée de l'Université Libre de Bruxelles avec une spécialisation dans le XVIIIe siècle (plus particulièrement la révolution industrielle).

2° j'enseigne dans un Lycée mais, depuis 2000,je renoue avec ma passion pour la recherche .

J'ai d'abord commencé par un article sur le soldat australien hébergé chez les parents de ma grand-mère.Cela m'a mise en "appétit" et maintenant je fais des recherches avec un collègue sur la présence australienne dans notre région durant l'hiver 1918/19.Un article traduit en anglais doit sortir ce mois-ci dans Wartime,magazine officiel de l'Australian War Memorial de Canberra.Nos recherches ne s'arrêtent pas là et nous continuons à recueillir des renseignements en provenance d'Australie. 

J'espère,cher Monsieur,avoir répondu à vos questions le plus précisément possible.Rechercher la trace de certains soldats passe aussi par la généalogie.

Au plaisir de vous lire,

Claire   D.

 Smile

N.B.Lorsque mes connaissances me permettent de répondre à certaines questions d'histoire sur les forums,je n'hésite pas à aider les personnes car je me sens plus utile que dans mes classes.

Guy.B549
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: jeudi 19 octobre 2006 18:51


Inscrit le: 14/10/2006
Messages: 30
bonsoir Madame Claire DUJARDIN,

Je suis Guy et viens une nouvelle fois vers vous pour vous demander si vous vous interréssez à l'ITALIE.
Si OUI,je pourrais avoir besoins de vos lumières pour obtenir des renseignements concernant une partie de mon arbre généalogique, car cette branche se trouve située dans le Nord,
Région fertile en histoire suite à de féroces batailles contre les Autrichiens et les troupes Napoléonniennes

Je vous souhaite le bonsoir et vous remercie encore mille fois de votre collaboration .

Cordialement,

Guy

Guy.B549
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: jeudi 19 octobre 2006 19:47


Inscrit le: 14/10/2006
Messages: 30
Re bonsoir Madame Claire DUJARDIN,

pourriez-vous m'indiquer si c'est possible quelles unités allemandes stationnaient dans le département de l'ESSONNE ancien département de SEINE etOISE et plus particulierement dans ou autour des villes de :

Sainte geneviève des Bois
Brétigny sur Orge
Juvisy
Le Plessis Paté

et de PARIS en 1944

Je pense qu'il y avait l'armée de l'air et peut-etre l'artillerie mais...

Bien cordialement,

Guy


Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: jeudi 19 octobre 2006 21:25



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

Smile

Bonsoir Monsieur,

Pour l'Italie je ne suis pas vraiment une spécialiste mais si vous pouviez préciser la région et la période,je pourrais vous rechercher des informations plus précises.

Quant aux troupes allemandes à Paris et environs,il faut du temps pour que je recherche dans des ouvrages que je possède.Néanmoins,je peux vous donner des adresses de sites en attendant:

WAST Deutsche Dienstelle

Eichborndamn 179

D 13403 Berlin

Vous connaissez sûrement.

Pour les unités voici des adresses:

http://www.feldgrau.net/phpBB2/indexphp

 

http://www.feldgrau.com

Je viens de regarder dans des livres que j'ai dans ma bibliothèque .J'ai surtout la résistance française à Paris.

La Gestapo était bien sûr présente mais aussi des unités de la Werhmacht.

Je vais encore essayer de chercher d'autres renseignements.

Je vous en ferai part.

A bientôt,

Bien cordialement,

Claire

 

 

Polca
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: vendredi 20 octobre 2006 07:29



Inscrit le: 22/09/2003
Messages: 303

Bonjour Claire, bonjour Guy,

attiré par le titre de cette file je me permets de me joindre à votre discussion car ce sujet me tient à coeur aussi. Depuis que je suis sur ce forum j'ai pu voir combien les personnes qui recherchent leur père, sont nombreuses.

Il y a un livre français qui parle de ce sujet d'une manière très touchant, de mémoire: "Les enfants maudits" mais il faut que je le retrouve et je serai plus précis.

Moi aussi j'ai une préoccupation. D'origine allemande, j'ai vécu pendant la dernière guerre dans l'est de l'Allemagne et j'ai côtoyé des déportés français du STO. Beaucoups de ces hommes ont connu des femmes allemandes et de leur amour, aussi, sont nés des enfants. Ces hommes, après la fin de la guerre, sont rentrés en France et nombreux sont ceux qui n'ont plus donné de leur nouvelles et beaucoups en ont fait, aussi, un sujet tabou. D'autre ont fait venir ces femmes et enfants en France, et j'en suis. et heureux.

Je sais que des français font des recherches en Allmagne pour retrouver éventuellement un demi-frère ou une demi-soeur, mais cela est très difficile car les "anciens" gardaient leur secret.

Quant à moi, en toute modestie, j'aimerais aider ces enfants allemands (qui ont au minimum 60 ans maintenant) de père français, à retrouver un morceau de leur histoire.

J'ai préparé un petit texte sur ce sujet que j'ai l'intention d'envoyer au journal local de ma ville natale. J'aimerais avoir votre avis, car tout cela doit être traîté avec discrétion car cela me parait bien délicat.

Je pense que pour les personnes qui font ce genre de recherches, il est grand temps de les aider car dans quelques années cette mémoire collective sera, hèlas, perdue.

Cordialement à Vous, Charles

Roswitha.P
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: vendredi 20 octobre 2006 08:21



Inscrit le: 31/12/2005
Messages: 1 158
Bonjour il m'et arrivé de retrouvé pour qq du forum un frère. Mais quand j'ai contacté la personne, il ma dit que ça faisait 60 ans qu'il vievait sans sa famille paternelle et que il n'etait pas interessé. J'espère qu'il à changer d'avis entre temps. Je vous souhait une bonne journéeL. Roswitha
Catherine.R429
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: vendredi 20 octobre 2006 11:12



Inscrit le: 18/10/2006
Messages: 6

Bonjour Claire

Me promenant sur internet, suis tombée sur votre message,

et bien ceci m'a donné l'idée un peu enfoui en moi, mais tout de meme....

Voilà mon pére à fait l'armée en Allemagne en 1952 je crois ! lui etait Français de Paris,

Et a rencontré une femme en allemagne pres de la forêt noire je crois. L'armée terminé, mon pére est rentré à Paris, il a rencontré ma mere et se sont mariés... peu de temps aprés un copain de l'armée est venue chez mes parents et lui a annoncé que la femme qu'il avait rencontré en Allemagne avait eu un enfant un garçon, et qu'elle lui avait donné le prénom de mon pére. Pour la petite histoire, ce bébé ressemblait a mon pére, lui a rapporté son ami.... comment pourrais je le retrouver.

Je n'ai qu'a ma connaissance le nom de jeune fille de cette femme.......

Mon pere n'est plus aujourd'hui....mais il m'a parlé...j'avais à ce moment une vingtaine d'années.....en me demandant de le retrouvé.... il y a de ça 28 ans.....

Peut etre pourriez vous me mettre sur une piste

Si quelqu'un peut m'aider, je vous en serais tres reconnaissante

Merci

vous pouvez m'ecrire

A bientôt j'espere

Catherine

Paris

catrin_816@hotmail.com

Claire.D296
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 21 octobre 2006 22:38



Inscrit le: 21/10/2006
Messages: 10

amour Laughing

Bonsoir à vous qui participez à cette discussion,

Je suis très heureuse de voir des personnes réagir à ce qui reste encore un sujet difficile malgré les années qui nous séparent de la Seconde Guerre.

Il faut se garder de juger.Je suis venue par hasard sur le forum Allemagne.Quand j'ai lu un message  "discret" sur la recherche d'un père en allemagne,j'ai tout de suite compris.Suite à ma recherche sur les soldats australiens de la Première Guerre,j'ai pensé que l'on pouvait suivre ce schéma pour les soldats allemands,à savoir retrouver l'emplacement des unités .

Les Australiens ont un site très bien documenté mais ce qui m'aide beaucoup,ce sont les lettres ou carnets de guerre qui font mention des endroits d'hébergement ou de batailles.Les bataillons apparaissent aussi dans les carnets de guerre.

Les Allemands sont aussi très organisés et il doit y avoir moyen de retrouver les unités ou les archives françaises.Les journaux intimes tenus par des personnes pendant la guerre permettent aussi de trouver des indications sur les bataillons présents dans telle ou telle ville.

il est toujours possible de faire un appel dans ce sens sur des forums...qui sait....

Je fais de mon mieux pour essayer de trouver des informations.

Bonne chance à toutes et tous trefle

 

claire

Claire.D296
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 21 octobre 2006 22:47



Inscrit le: 21/10/2006
Messages: 10

coeur

Bonsoir Catherine,

Votre cas est encore différent.Suite à la défaite allemande en 1945 et aux accords de Yalta et de Postdam, une occupation de l'Allemagne par les forces américaines,anglaises,françaises et belges fut décidée.Chacune de ces forces avaient un secteur bien précis en Allemagne.Le plus simple est de faire un appel sur un forum français pour obtenir le nom des casernes françaises en Allemagne ,en Fôret noire.Ensuite ,si les villes de garnison ne sont pas trop nombreuses,on peut écrire aux mairies pour demander si on connaîtrait le cas de ....

Ce serait un début mais il faut beaucoup de patience et de ténacité pour continuer mais un jour on reçoit des nouvelles ....

Bien cordialement,

Claire

bougie

 

Claire.D296
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 21 octobre 2006 23:08



Inscrit le: 21/10/2006
Messages: 10

Smile

Bonsoir Monsieur Paul,

J'ai lu votre message très intéressant et traité avec beaucoup de pudeur.

Je suis comme vous,j'essaie de "recoller" modestement les morceaux quand je peux aider pour une question d'histoire ou un moyen de faire une recherche .

Vous parlez de la Seconde Guerre mais les suites de la Première ne sont pas encore terminées et je sais de quoi je parle avec des descendants de soldats australiens en Belgique.Je reçois maintenant du courrier de descendants fils,filles,petits -enfants de ces soldats me demandant s'ils n'ont pas de demi-frères ou soeurs en Belgique suite à un article que j'ai écrit.Le doute s'est installé après presque 90 ans ...dans leur esprit.J'ai reçu des lettres d'amour écrites par une Belge  follement amoureuse d'un Australien.Il est retourné en Australie en 1919.Elle lui a écrit des lettres en français mais lui n'a jamais pu comprendre celles-ci .Elle lui écrivait qu'il devait l'attendre et ne pas se marier avec une autre femme en Australie.Sa fille me les a envoyées pour que je les traduise ...après 90 ans .Elle m'écrit qu'elle serait heureuse d'apprendre qu'elle  pourrait avoir un frère ou une soeur en Belgique.Quelle histoire émouvante!

J'ai retrouvé de la famille de cette personne mais elle a fini par se marier avec un Belge .

Voilà pour quelle raison je voudrais aussi aider les enfants de soldats allemands ou autres..

Bien cordialement,

Claire

Claire.D296
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 21 octobre 2006 23:15



Inscrit le: 21/10/2006
Messages: 10

Book

Bonsoir Monsieur,

Je me suis renseignée auprès de mon collègue au Lycée qui est spécialiste de la Seconde Guerre.Il m'a confirmé ce que je pensais ,à savoir q'il n'existe pas de livre où les unités allemandes sont citées de façon bien précise.Il va regarder de son côté pour éventuellement avoir des renseignemenst sur les bataillons présents en région parisienne.

Ce n'est pas évident.Je pense qu'il faut surtout chercher du côté allemand ou dans un livre d'érudition français sur la Seconde guerre.

Bien cordialement,

Claire

SUGAR.64
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 21 octobre 2006 23:24



Inscrit le: 17/10/2005
Messages: 2 608


bonsoir, je ne suis pas concernée , mais je voulais vous dire que quoi quil en soit , et qu'elle que soit les circonstances, c'est beau l'amour !!!!!!!!!!!karine
Ganseliesel
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 21 octobre 2006 23:35



Inscrit le: 01/01/2006
Messages: 6 311
Bonsoir Claire,

J'ai vu, en début d'année, l'appel d'une jeune femme dont le compagnon était fils d'un officier allemand, stationné à Bordeaux. Cette jeune femme regrettait beaucoup le vide que laissait ce père inconnu dans la filiation de ses enfants.

Claire, pouvez-vous trouver des renseignements sur l'unité allemande qui se trouvait à Bordeaux, en 1942, je crois? L'officier avait été rappelé en Allemagne, il n'y a plus jamais eu de nouvelles.
Pensez-vous qu'on pourrait faire quelque chose?
Je crois qu'elle ne connaissait même pas son nom. Mais je me dis que si on trouvait les noms de ces officiers, peut-être que.....?

Peut-être aussi y avait-il en Allemagne des parents qui étaient au courant de la fiancée française de leur  fils?  Et peut-être qu'il y a encore des membres de la famille qui en ont entendu parler?

C'est de l'utopie, mais sait-on jamais?

Merci Claire, pour ce travail que vous faites. Après 60 ans, il ne devrait plus y avoir des "enfants de la honte"

Elisabeth





Anne Marie.M97
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 22 octobre 2006 18:47


Inscrit le: 31/07/2006
Messages: 273

Bonjour à tous   Smile   et surtout à Claire 145 ou Claire 296 Question Est-ce la même ??

J'ai déjà eu contact avec vous concernant mon père biologique (allemand) et dont je continue les recherches.  C'est long !

Je veux vous poser une autre question? Je sais que je ne suis pas sur la bonne file mais tant pis Embarassed     

 Ma Grand-mère maternelle a connu un américain pendant la première guerre mondiale.  Je crois savoir qu'il n'était pas soldat mais diplomate. De cette union est née ma mère,  déclarée comme enfant naturel.

Cela s'est passé à Etretat où ils habitaient. J'ai donc demandé à la mairie s'il existait des listes des personnes étrangères habitant à Etretat pendant la période 1914/1918.  Mais elle n'en a pas.  L'employée de mairie m'a dit d'essayer d'écrire au Procureur du Tribunal de Grande Instance de la région car maintenant c'est là que sont envoyées les listes de résidents étrangers de chaque ville du département.   Mais était-ce déjà le cas à cette époque ?  Y aurait-il un autre moyen.  ?

J'ai son nom et je sais qu'il venait d'un état du Sud des E.U.  De plus c'est un nom très courant là-bas apparemment.

Vous avouerez quand même que je n'ai pas de chance : un G.P. américain  et un père allemand  biologiques dont je ne sais pas encore grand chose Wall Bash 

Mais je cherche Book

Anne-Marie.

Claire.D296
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: lundi 23 octobre 2006 21:18



Inscrit le: 21/10/2006
Messages: 10

Smile

Bonsoir Anne-Marie,

Il y a deux Claire sur les forums :Claire D145 est de Charleroi (Belgique =moi) et Claire    296 qui doit être une Claire de Normandie,je pense.

Je ne dirais pas que vous n'avez pas de chance ,au contraire,votre famille est inscrite dans la réalité des événements de l'histoire à des périodes "troublées".Imaginez de quel héritage historique vous êtes le fruit!

En ce qui concerne votre grand-père américain,je peux vous dire que les Etats-Unis ne sont entrés en guerre contre l'Allemagne qu'en avril 1917.

Les soldats américains arrivaient à Nantes et poursuivaient ensuite leur route vers le front occidental:la Somme,Verdun...

Je sais qu'un  grand camp d'entraînement pour les forces britanniques était situé à Etaples.Votre grand-père aurait pu être aussi un soldat ou membre d'une représentation américaine .Le gouvernement belge était ,par exemple,retiré près du Havre car le pays était occupé.

Voici comment j'ai procédé pour retrouver mon soldat australien de la Première Guerre.

J'avais juste le lit de camp sans aucune mention , deux cartes postales adressées à ma grand-mère ,Claire et signées d'un certain Ernest MalliW(v)el...et une photo de ma grand-mère avec le chapeau typique des soldats australiens!

Première démarche:l'Ambassade d'Australie à Bruxelles...La personne me dit "pourriez-vous nous envoyer des copies des cartes et de la photo ".Deux mois plus tard ,je recevais la liste des soldats enrôlés avec la partie où figurait Ernest Mallivel .

Deuxième démarche:commander son dossier militaire que je reçois deux mois plus tard.Mon soldat australien était d'origine bretonne (Côtes d'Armor) comme ma grand-mère,née à Trignac (Loire atlantique)...

A force de recherches depuis 6 ans ,j'ai pu retrouver la trace d'une soeur grâce à ce site et son acte de naissance grâce à un aimable monsieur qui réside en Nouvelle-Calédonie!

Désormais ,je m'intéresse à toute l'armée australienne engagée en 1914/18.

Donc,je vous suggère de téléphoner à l'Ambassade des E-U.pour demander à quel service d'archives vous pourriez vous adresser pour la période de la Première guerre.Je pense que les Australiens sont plus "cool"...Essayez.

Thumb Up Je vous souhaite d'avoir la tenacité nécessaire pour continuer et n'abandonnez surtout pas .Je continue encore à chercher aussi ...

   Bien cordialement

Claire

 

 

 

Hammou.A
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: mardi 24 octobre 2006 11:48



Inscrit le: 24/10/2006
Messages: 3

Bonjour,

 

Je ne suis pas à la recherche d'un pére mais d'une demie soeur ou demi frére. Mon pére, militaire, était basé en Allemagne entre les années 44 et 48. Le seul élément en ma possession aujourd'hui est qu'il était un bon nageur et avait gagné la traversée du Rhin. Je pense que cette soeur ou ce fréer serait né dans les années 48,49 ou même 50.

Je sais bien que ma demande est trés vague, mais si vous avez des infos, je suis preneuse.

Mon pére est né le 3 juin 1925 en Algérie et a vécu, après cet épisode en Allemenagne, en France. Son nom Hammou Ahmed

 

Merci de votre aide !

 

Aicha

Anne Marie.M97
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: mardi 24 octobre 2006 16:07


Inscrit le: 31/07/2006
Messages: 273

Bonjour Claire,

Merci pour vos encouragements. Bien évidemment je vais continuer de chercher.

Je me doutais un peu que je "parlais" à Claire D145, mais il y a un problème : dans mon cadre à gauche vous apparaissez sous le nom de Claire D296,  inscrite le 21 octobre 2006 etrange   alors jereflechis  Il doit y avoir un problème quelque part sur le site carton

Bon, le principal c'est que nous restions en contact.

Cordialement,  A vous lire,

Anne-Marie.

 

Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: mardi 24 octobre 2006 23:49



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

fou

Bonsoir Anne-Marie,

Il y a eu un problème car je suis inscrite depuis le 26 février 2006 et non depuis le 21 octobre!

C'est la technique!

Je vous encourage car je sais ce que la recherche prend du temps et de l'énergie .Il faut essayer toutes les listes ...et surtout ne pas baisser les bras.

 

Je vais Sleeping

Bien cordialement,

Claire

 

Ganseliesel
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: vendredi 27 octobre 2006 13:39



Inscrit le: 01/01/2006
Messages: 6 311
Bonjour Aicha,

Vous pourriez peut-être essayer de trouver l'unité de votre père, et où elle était stationnée. Je crois que vous trouverez les coordonnées nécessaires à cette recherche sur le site mémoiredeshommes (cherchez avec google : Mémoire des hommes). Je n'ai plus le temps maintenant pour faire les recherches moi-même, mais je reviendrai sur la file une autre fois.

Liesel


Ganseliesel
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 12 novembre 2006 10:50



Inscrit le: 01/01/2006
Messages: 6 311
File à ne pas laisser tomber dans l'oubli.
Donc on remonte

Elisabeth


Polca
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 12 novembre 2006 14:30



Inscrit le: 22/09/2003
Messages: 303

Bonjour,

j'ai retrouvé le livre dont je vous parlais plus haut.

"Enfants maudits" de Jean-Paul Picarper et de Ludwig Norz, Editions des Syrtes.

Il est dit dans ce livre, qu'ils étaient 200 000.

J'ai retenu les mots bouleversants d'un de ces enfants:

"Ce qui est terrible chez un enfant, ce n'est pas tellement de savoir qu'il n'est pas aimé, et pourtant c'est important, mais c'est de ne pas pouvoir aimer parce que ce noble sentiment est rejeté des autres"

PS. Pour me répondre éventuellement ou pour tout dialogue à venir, je vous remercie de m'appeler Charles. Car en supprimant "monsieur" j'aurais l'impression de rajeunir de quelques années et j'en ai grand besoin. (Ceci est une plaisanterie bien sûr).

Sincèrement, Charles.

Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 12 novembre 2006 16:13



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

Smile

Bonjour Charles,

Merci beaucoup pour votre message.

Cette phrase que vous citez est vraiment bouleversante.Je ne suis pas dans ce cas mais j'essaie de comprendre ce que peut ressentir un enfant qui sait que son père  était un soldat ennemi pour l'époque.C'est très lourd à assumer et les" plaies "ouvertes lors de la Deuxième Guerre (ou même celles de la Première) ont encore du mal à se refermer.

La chanson de J-J Goldman "Si j'étais né en '17 à Leidenstad " est vraiment très bien faite et peut amener à la réflexion.

C'est avec plaisir que je vous répondrai sur cette question et sur ce forum où le hasard a voulu que je lise ces demandes en souffrance.

Bien cordialement,

claire

Ganseliesel
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: lundi 13 novembre 2006 10:07



Inscrit le: 01/01/2006
Messages: 6 311
Bonjour Paul,

Pour le "Monsieur" ou "Madame", je pense (presque) comme vous. Le fait de m'appeler par mon prénom ne me donne pas l'impression de rajeunir, mais celle de ne pas vieilir! C'est l'éternelle question : le verre est-il à demi plein ou à demi vide?

Problème peut-être futile sur cette file, mais il fait remonter la file.

Bonne journée à tous

Elisabeth

Polca
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: mardi 14 novembre 2006 10:53



Inscrit le: 22/09/2003
Messages: 303
Bonjour,
merci Roselyne, vous aviez raison. J'ai donc retrouvé notre sujet. Pardonnez mon ignorance et je retire ce que j'ai dit en manifestant ma décéption et mon indignation. J'espère que tout va fonctionner comme par le passé.
Cordialement à tous,
Charles
Ganseliesel
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: jeudi 16 novembre 2006 09:55



Inscrit le: 01/01/2006
Messages: 6 311
Pour remonter

Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: jeudi 16 novembre 2006 18:47



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

Smile

Merci

Ganseliesel
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: jeudi 16 novembre 2006 23:44



Inscrit le: 01/01/2006
Messages: 6 311

Aux enfants et petits-enfants fruits des amours sous l?occupation, voici l?association qui pourra peut-être vous aider :

C?urs sans frontières

http://www.coeurssansfrontieres.biz/index.htm

Je cite textuellement :

C?est donc aussi pour aider nos amis allemands que nous avons créé la section allemande de « C?urs sans frontières » : « Herzen ohne Grenzen ». Il ne faut pas attendre qu?une génération tout entière soit passée de vie à trépas pour ouvrir ces dossiers alors qu?il ne s?agit pas de secrets d?Etat, mais de destins individuels, parfois tragiques, en tout cas émouvants.

Ces anciens « enfants de la guerre » devenus des « enfants de la paix », précurseurs malgré eux de la réconciliation franco-allemande, ont fondé une association binationale « C?urs sans frontières » qui se charge de remonter le moral à ceux d?entre eux qui ont trop souffert et de retrouver les familles françaises d?Allemands ou d?Allemandes conçus sur les terres d?Hitler par des prisonniers de guerre ou des STO et inversement de nos compatriotes qui recherchent leur père biologique allemand ou sa famille en Allemagne. Mais, comme on l?apprenait, « C?urs sans frontières » poursuit des buts humanitaires plus ambitieux encore, à savoir aider des enfants de la guerre d?aujourd?hui, en Bosnie, au Liban et ailleurs, ce à quoi s?est employé d?ailleurs tout l?été un membre du bureau de l?association, basé à Chypre.

Ne soyez plus triste, Claire : les mentalités changent, les tabous tombent. Il était temps, après 60 ans!

Peut-être y aura-t-il aussi un jour une antenne de C?ur sans frontières en Belgique? Et au Luxembourg?

Merci à Anne-Marie.M97 qui a signalé l?association sur une autre file.

Elisabeth


Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: vendredi 17 novembre 2006 22:11



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

bravo coeur :bisou:

Bonsoir Elisabeth,

Merci pour tous ces renseignements bien intéressants.

bien cordialement,

Claire

Ganseliesel
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: lundi 20 novembre 2006 20:40



Inscrit le: 01/01/2006
Messages: 6 311
Jump


la voilà

Bonne soirée

Elisabeth




ClaudineD116
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: vendredi 24 novembre 2006 15:51



Inscrit le: 06/03/2006
Messages: 2 090

Vous avez devinez  qui vous envoie ce coucou, c'est  la curiosité qui m'a amenée  sur cette file, et j'ai été émue par les messages , bien sûre je ne suis pas concernée par ce problème, (je suis tout simplement une orpheline de guerre, pupille de la nation mon papa étant mort pour la France le 10.07.1940 alors que je n'avais que 18 mois)

Vous êtes dans votre élément là claire , c'est toute votre passion.

je vous embrasse en espérant que vous allez bien

claudine




Polca
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 25 novembre 2006 07:46



Inscrit le: 22/09/2003
Messages: 303

Un petit bonjour,

après un bon cafouillage sur ce forum, je crois que tout est rentré dans l'ordre.

Une bonne fin de semaines à tous, Charles.

Ganseliesel
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: lundi 27 novembre 2006 07:57



Inscrit le: 01/01/2006
Messages: 6 311
Pour que Claire retrouve sa file

Elisabeth

ClaudineD116
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: mardi 28 novembre 2006 17:12



Inscrit le: 06/03/2006
Messages: 2 090
Wall Bash Wall Bash Wall Bash


Polca
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: vendredi 15 décembre 2006 21:43



Inscrit le: 22/09/2003
Messages: 303

Bonsoir à toutes et à tous,

en ce moment nous sommes très préoccupés par les préparatifs qui précèdent les fêtes.

Donc je vous souhaite à tous un joyeux Noël, sans frontières et plein d'amour.

Puis, nous reprendrons nos sujets que nous estimons "sérieux", car c'est l'espoir qui nous fera vivre en 2007.

Bien amicalement, Charles.

Chantal.D256
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: vendredi 15 décembre 2006 23:38


Inscrit le: 17/03/2006
Messages: 175
Bonjour a tous!
Voila je me présente:Chantal,46 ans,mariée,deux filles!.
Mon grand pére maternel Charles BYA a été prisonnier pdt 5 ans en Allemagne stalag VIIIA görlitz.Il a eu une liaison avec Daniella KUSKA dont il a eu une fille surement née en 1945:Christina.Apres son retour en Belgique,il a écrit a L'ambassade Tchéchoslovaque à Prague et on lui a répondu que Daniella et sa fille ataient parties en France...Nous pensons qu'il a eu encore des rapports de loin avec son amie car a son déces prématuré nous avons trouvé ds ses affaires une méche de che
veux et un bracelet de bébé cassé marqué Christine!Son décès remonte en 1968.Ma mére qui avait dix ans qd son pére est revenu d'allemagne recherche sa demi soeur!Pouvez-vous m'aider?
Merci Chantal

L'important c'est d'aimer
Polca
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 16 décembre 2006 09:16



Inscrit le: 22/09/2003
Messages: 303

Bonjour Chantal,

en lisant votre message je me demande pourquoi les recherches ont été faites en République Tchèque (maintenant) alors que Görlitz, quoique ville frontière, se trouve bien en Allemagne.

Dans cette région et dans ma famille, j'ai des Koska. Etes-vous certaine de l'orhtographe?

Amicalement, Charles.

Ganseliesel
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 16 décembre 2006 21:01



Inscrit le: 01/01/2006
Messages: 6 311
Bonjour Chantal et Charles,

Charles, si j'ai bien compris, la mère de Christine était tchèque?

Chantal, je me demande si vous ne devriez pas tenter votre chance auprès de l'association "Coeurs sans frontières" citée plus haut. Que risquez-vous? Au pire qu'ils vous répondent qu'ils ne peuvent rien faire. Par contre, c'est possible aussi qu'ils puissent vous aider - ou au moins vous conseiller sur les démarches à faire. A votre place, j'essaierais déjà de ce côté-là.

Bonne chance

Elisabeth

Au fait, avez-vous réussi à trouver un acte de naissance de Christine'

Chantal.D256
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: samedi 16 décembre 2006 21:16


Inscrit le: 17/03/2006
Messages: 175
Merci a vous Charles et Elisabeth.
Daniela kuska était prisonnière tchequoslovaque.Il est normal que mon
gp ait pensé qu'elle était retournée ds son pays à la libération!Les hommes et les femmes ont étés séparés etc...On lui a répondu positivement en lui disant que cette dame résidait alors en France.Mais vous avez raison l'acte de naissance de Christine est a Görlitz alors!Mais Görlitz Breslau est en basse Silésie en Pologne!Ce n'est plus l'Allemagne!
Bonne soirée a vous.chantal



L'important c'est d'aimer
Claire.D145
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 17 décembre 2006 00:11



Inscrit le: 26/02/2006
Messages: 10 246

Book

Bonsoir ,

Après le Traité de Versailles (28 juin 1919),la Haute Silésie (sauf une petite partie)passa à la Pologne.

Bonne soirée,

claire ouioui

Polca
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 17 décembre 2006 05:53



Inscrit le: 22/09/2003
Messages: 303
Bonjour Claire,
vous voyez, la file est remontée.
Bon dimanche, Charles.
H.Meyer004
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 17 décembre 2006 15:48



Inscrit le: 16/07/2004
Messages: 3 769

Bonjour!

Petit erreur!  Görlitz est en Allmagne, la partie polonaise s'appelle Zgorzelec.   La ville se trouve à cheval sur la Neisse = frontière, et était divisé entre l'Allemagne et la Pologne. Dans quelle partie vous cherchez?

Cordialement!

Hans


Polca
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 17 décembre 2006 19:56



Inscrit le: 22/09/2003
Messages: 303
Bonsoir,
merci Hans. Je ne pensais pas me tromper, puis je m'étais mis à douter. La Neiße, je connais bien.
Cordialement, Charles.
Chantal.D256
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 17 décembre 2006 20:35


Inscrit le: 17/03/2006
Messages: 175
Bonsoir Hans!
je cherche ou se trouvait le stalag 8 a Breslau!
Basse Silésie!
Bon dimanche!

L'important c'est d'aimer
H.Meyer004
Amour sous l'Occupation
Envoyé le: dimanche 17 décembre 2006 21:35



Inscrit le: 16/07/2004
Messages: 3 769

Bonsoir Chantal!

Le stalag VIIIA se trouvait à Görlitz. Tappez sur google stalag puis cherchez stalag-Wikipedia puis sur discussions. Le site est en français et vous aurez quelques informations.

Cordialement!

Hans


[1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Répondre |  | 

Aller au forum