Forums

 
Chiffre pour Nom de famille - Filae.com
Néné de St Exupapy
Chiffre pour Nom de famille
Envoyé le: jeudi 8 juin 2006 18:40



Inscrit le: 26/10/2005
Messages: 276
Entendant l'autre soir à la radio présenter l'évèque de Paris "Mgr André XXIII", je me suis dis que seuls les papes avaient un nom de ce type! Et effectivement il s'agit de Mgr André Vingt-Trois!
En Poitou il y a beaucoup de personnes ayant un nom de ce type : j'ai connu des Dix-Neuf, Six, Vingt-et-Un, ou Vingt-un...
Si la signification paraît transparente, qui a l'idée de savoir pourquoi on a affublé des familles de ce type de nom?
Il y a des familles qui s'appellent Cinq-Sous, Sixsous, mais là il paraît qu'il s'agit d'un sobriquet pour des avares ou des éternels fauchés...[*-)]
Néné de St Exupapy
Chiffre pour Nom de famille
Envoyé le: vendredi 9 juin 2006 18:09



Inscrit le: 26/10/2005
Messages: 276
Je remonte ma question car j'aimerais bien une réponse...
Alors, il n'y a plus d'érudits sur ce site?
Ou alors tout le monde connaît la réponse à cette question qui est ainsi idiote que cela ne vaut pas qu'on s'y arête???
Et s'il y a 1 000 000 et des poussières d'inscrits, il n'y en a aucun qui s'appelle Vingt-Trois, Vingtun, Six , etc???
Est-ce aussi que ceux qui sembalient si disponibles autrefois sont partis ou ont été virés???
Annie de Saint Yvi
Chiffre pour Nom de famille
Envoyé le: vendredi 9 juin 2006 19:05



Inscrit le: 07/06/2006
Messages: 40
Bonjour,
J'ai un bouquin, Néné, je jette un oeil.....23, vous avez dit 23 ?

Les noms de famille et leurs secrets de Jean - Louis Beaucarnot; il y a plein de choses rigolottes....je regarde

Annie
Loïc.B381
Chiffre pour Nom de famille
Envoyé le: mardi 31 juillet 2012 16:33


Inscrit le: 31/07/2012
Messages: 1
Bonjour,
ces noms auraient été donnés aux enfants recueillis dans un orphelinat :
- Dix-Neuf = le 19 du mois.
Les règles de nommage auraient changées régulièrement pour éviter les répétitions.
Cordialement,
Jeanne.L127
Chiffre pour Nom de famille
Envoyé le: mercredi 1 août 2012 15:44



Inscrit le: 13/12/2006
Messages: 1 191
Bonjour Loïc,

Mais pourquoi faire remonter une file de 2006 ?

La dernière visite
de Néné sur le site est du 7 juillet 2007....

Mais puisque la file est remontée :

Lorsque les enfants trouvés étaient recueillis par une institution charitable, religieuse ou laïque, on leur affectait un numéro qui correspondait soit à l'ordre dans lequel ils étaient consignés dans leurs livres, soit au jour où ils avaient été enregistrés.

Il sont indiqués tantôt par un numéral cardinal, tantôt un numéral ordinal, qui rapelle le jour de l'inscription :

Un - Deux..., Di-l-huit, Centonze, Cent-vingt, Tres-cents, cin-cent.

Dans quelques noms le chiffre est précédé de la préposition de ou de l'article contracté du avec pour sens équivalent "en date du..." :

De-trois, Du-trois, D-huit, D-onze, De-vingt.

Les numéros ordinaux, tous issus du latin, sont également présents dans la patronymie avec la même fonction que les numéros cardinaux, mais pour ceux qui sont inférieurs à douze, leur emploi peut aussi s'expliquer, dans un certain nombre de cas, par le besoin de préciser l'ordre de naissance au sein d'une même famille, comme il en était ainsi du temps des Romains avec les Sextus, Septimus ou Octavus :

Premier, Prime, Prin (ancien Français) ; Troisième, Tiers, Tierce ; Quart, Quatrain ; Quint, Quintus, Cinquart ; Sixte ; Septin ; Octave, Huitouze ; Diz-in, Onzième, Onzon.

PRAINDHUI : nom qui illustre bien l'habitude de consigner les enfants dans l'ordre d'arrivée, puisqu'il signifie premier (prain pour prin en ancien français) d'aujourd'hui.

Jeanne.

Répondre |  | 

Aller au forum