Forums

 
Famille HAAG-SCHOUER à Lausanne - Filae.com
Henri.D367
Famille HAAG-SCHOUER à Lausanne
Envoyé le: mercredi 3 mai 2023 23:32


Inscrit le: 17/04/2007
Messages: 312
Bonjour,

Depuis plusieurs années j'étais sans nouvelles d'une aïeule qui a resurgi aujourd'hui grâce aux miracles de l'indexation de la presse qui pointe sur la colonne état civil de "La Gazette de Lausanne".

Donc Marguerite Victorine SCHOUER, née au Havre en 1881, réapparaît à Lausanne en 1903 où elle est femme de chambre. Elle était orpheline, père décédé en 1883 et mère décédée en 1892 probablement du choléra.
Le 5/11/1903, à Lausanne, elle épouse un sommelier dénommé Adam Friedrich HAAG, né en Bade-Wurtenberg en 1869.
Par la même occasion, ils légitiment leur enfant Frédéric Charles, né le 13/10/1903 à Lausanne.

Leurs métiers les attachent à l'hôtellerie. L'acte de mariage n'indique aucune adresse. Sont-ils restés à Lausanne ? Peut-être les registres des décès du canton de Vaud que je parcours me donneront une réponse.

Mes recherches sur ce couple HAAG-SCHOUER et leur fils sont infructueuses et les archives se font discrètes sur cette période.

Cordialement.
Henri


Non, ce n'est pas moi sur la photo.
Peter.D10
Famille HAAG-SCHOUER à Lausanne
Envoyé le: jeudi 4 mai 2023 18:16



Inscrit le: 03/05/2007
Messages: 1 216
Bonsoir Henri,

Si le domicile à Lausanne est connu pour une certaine période, il est possible de suivre la famille jusqu'à son éventuel départ via le contrôle historique des habitants :
https://tinyurl.com/yc7ftuxy

Le fonds en question est soi-disant numérisé, mais je n'ai pas pu trouver le lien rapidement ou le lien indiqué n'a pas fonctionné.
Il suffit de demander aux Archives de la Ville de Lausanne :
https://tinyurl.com/54w4d6by

Peter
Henri.D367
Famille HAAG-SCHOUER à Lausanne
Envoyé le: jeudi 4 mai 2023 19:36


Inscrit le: 17/04/2007
Messages: 312
Bonsoir Peter,

Merci pour la suggestion. Malheureusement l'acte de mariage indique seulement "domicilié à Lausanne". Ces liens seront utiles dès que j'aurais le fil pour tirer la bobine Smile

L'acte est signé par deux témoins, sans doute des collègues : Emile Hoffmann (avec un e final) et Ernest Henpel "de Lausanne".

L'acte mentionne en sus des documents usuellement exigés, des "Permis du Département de Justice et Police".
Peut-être est-ce par là que des informations pourraient être obtenues si ces archives sont accessibles ?

Parmi les pistes possibles, il y a aussi l'acte de naissance du fils mais le registre n'est pas public. Je vais demander cet acte de naissance, je ne sais pas si les mentions marginales avec les mariages et les décès existent en Suisse mais ça pourrait être utile.

Henri





Non, ce n'est pas moi sur la photo.
Peter.D10
Famille HAAG-SCHOUER à Lausanne
Envoyé le: jeudi 4 mai 2023 21:08



Inscrit le: 03/05/2007
Messages: 1 216
Pour le contrôle des habitants, la commune suffit, l'adresse exacte n'est pas nécessaire. Ils ont des répertoires alphabétiques sur toute la ville.

Les registres de naissance à partir de 1900 sont encore protégés, mais vous pouvez bien sûr quand même demander :
https://tinyurl.com/yc4npjrm

En Suisse, les mentions marginales comme en France n'existent dans les registres de naissance que pour les adoptions ou les changements de nom, mais pas pour le mariage ou le décès.
La raison principale est que des registres de famille contenant beaucoup plus de relations et de références ont été introduits pour les citoyens suisses dans de nombreux cantons dès le début du 19e siècle. En 1928, les derniers cantons ont également dû introduire ces registres, au moins pour toutes les personnes encore en vie à cette époque. Mais pour les étrangers, il ne reste généralement que le contrôle des habitants ou les registres individuels de l'état civil, dont l'accès est très limité.

Peter
Henri.D367
Famille HAAG-SCHOUER à Lausanne
Envoyé le: vendredi 5 mai 2023 10:38


Inscrit le: 17/04/2007
Messages: 312
Grâce au Scriptorium, j'ai trouvé une info dans l'Indicateur Vaudois de 1904 qui je suppose se réfère plutôt aux habitants de Lausanne courant 1903.

Haag Abram (sic) Fréd., sommelier, Terminus (coquille : lire Adam)
et
Hoffmann-Wys Emile, sommelier, rue St Martin 12

C'est impressionnant, il y a une soixantaine de sommeliers employés à Lausanne !
Le témoin est donc bien un collègue.

Mais pas de Schouer dans la ville, donc elle y est arrivée après lui.

Aucun des deux, ni avant ni après l'Indicateur de 1904. Le fait qu'il soit logé à l'hôtel indiquerait qu'au moment du relevé des adresses, il est célibataire. Comme elle n'est pas dans l'Indicateur, elle n'est pas à Lausanne à cet instant. Alors qu'il a bien fallu qu'ils soient au même endroit un jour du mois de janvier 1903 pour accoucher en octobre 1903.

J'en déduis qu'ils se sont rencontrés quelque part, qu'il est parti pour Lausanne début 1903, qu'elle l'y a rejoint pour accoucher et se marier en novembre 1903, et qu'ils sont repartis au début de 1904, avant l'élaboration de l'Indicateur Vaudois de 1905.

Pour le moment, Adam Haag me paraît assez qualifié pour travailler dans des grandes maisons et il a un réseau de collègues pour aller vers les bonnes adresses. Il y avait au Havre un hôtel de réputation internationale, l'hôtel Sarfati, c'est peut-être là qu'ils se sont rencontrés. Je vais essayer de suivre cette piste professionnelle.

Henri

Non, ce n'est pas moi sur la photo.
Répondre |  | 

Aller au forum