Forums

 
Vendée : villages accueils après évacuation de la population en 1939/40 - Filae.com
STGN.M314
Vendée : villages accueils après évacuation de la population en 1939/40
Envoyé le: jeudi 31 janvier 2008 09:22


Inscrit le: 09/07/2007
Messages: 90
Bonjour à Tous,

Je suis Lorraine, et je crée une nouvelle discution sur une question qui m'interpelle.

Parce que je sais que mes grands-parents ont été accueillis dans votre région (ils étaient Ardennais) car une de mes tantes y ai née, et pour avoir lu un livre à ce sujet, je sais que la population civile des Régions Nords jusqu'à la Méditérannée a été évacuée dès septembre 1939 pour cause de déclaration de guerre.

Les Vendéens ont été une zone d'accueil et j'aimerai que les gens qui ont vécus cette période me racontent leur histoire.
Je me demande qu'elles étaient vos conditions de vie... logements, partage du travail et des vivres

Je vous remercie par avance et vous souhaite une bonne journée.

Nadine
leongiral
Vendée : villages accueils après évacuation de la population en 1939/40
Envoyé le: dimanche 3 février 2008 11:30


Inscrit le: 22/05/2001
Messages: 206
Bonjour Nadine,

Je crois que vous allez avoir du mal pour obtenir des renseignements.Les réfugiés de cette époque sont certainement morts pour la plus grande partie. Il reste leurs enfants et je peux vous donner quelques tuyaux,non pas en temps que réfugié mais comme famille d'accueil,pas moi mais mes parents.

En juin 1940 le garde champêtre est venu dans mon petit vilolage avec une femme et ses quatre enfants, un garçon et trois filles.LE couple de fermiers à coté de chez moi qui habitaient seuls une grande maison ne les ont pas acceptés. Alors il est venu chez nous. Nous n'avions qu'un petit logement et nous ne pouvions prendre que le garçon. Heureusement le fermier dont la maison était mitoyenne de la notre a bien voulu prendre "les femmes" et comme nous ils se sont serrés.Pour les repas nous prenions une des filles en plus du garçon.Mes parents et le voisin ont fait de leur mieux pour les nourrir en attendant que la mairie les loge mieux.

Cette famille nous a raconté leurs tribulations, marche à pied, train, camion en plus des avions allemands qui mitraillaient tout ce qui bougeait. Il ne faut pas oublier qu'au milieux des réfugiés il y avait l'armée française en déroute.
Cette histoire a une "happy end" comme disent nos amis Anglais. En 1945 j'ai retrouvé toute cette famille au mariage du garçon dont j'étais le garçon d'honneur, en reconnaissance des services rendus.et un an plus tard je me mariais avec une de ses soeurs et depuis plus de
soixante et un an nous sommes toujours ensembles.Je vous assure que je suis toujours très touché lorsque que mon beau frère parle de mes parents et de la façon dont ils ont été accueillis par eux.

Il y aurait beaucoup à raconter sur cette époque, mais le temps passe et les souvenirs s'estompent.

Cordialement, Léon
STGN.M314
Vendée : villages accueils après évacuation de la population en 1939/40
Envoyé le: lundi 4 février 2008 14:43


Inscrit le: 09/07/2007
Messages: 90
Merci à Léon,

Votre histoire est très émouvante et correspond bien à ce que j'ai déjà lu ou entendu...
Une soeur de ma grand-mère a fait comme vous, elle s'est mariée à un Vendéen pendant la guerre...

Continuons à témoigner car les gens qui ont connus cette guerre deviennent de plus en plus rare avec le temps... et nous devons transmettre l'histoire à vos enfants...

A bientôt

Nadine
Répondre |  | 

Aller au forum